Où est-elle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Où est-elle ?

Message par Invité le Dim 2 Mai 2010 - 2:23

Entre deux maisons, une petite fillette pleurait. Chantant sa litanie à ceux qui pouvait bien l'entendre. Les passants qui habitaient ces lieux avaient depuis longtemps rennoncé à l'aider. Plus par habitude que par effort en vérité. Juste en l'aperçevant, on aurait pu croire qu'il s'agissait d'une vieille femme, de par ses cheveux blancs, mais à bien y regarder. On ne pouvait guère se leurrer très longtemps! Et non, il ne s'agissait pas d'une femme âgée, mais bien du contraire! Cette fillette n'avait rien d'une vieille dame, mais tout d'une gamine tout juste âgée de cinq ans. Il était difficile de croire qu'elle était humaine, mais comme tous le croyaient, personne ne prenant vraiment la peine de s'étendre sur le sujet.

Sa voix résonnait un peu partout, mais personne n'y faisait attention. À cette heure, il n'y avait, de toute façon, que très peu de gens pour se soucier d'elle. La plupart préférant dormir. Les maisons l'entourant n'étaient pas habitées, sinon par des souris, ou des enfants en fuite. L'endroit où elle se trouvait était sombre et combien lugubre. Mais la jeune fillette n'avait qu'une chose en tête, LA retrouver. Elle ne comprenait pas son départ soudain. N'avait-elle pas toujours été une petite fille sage, attentionnée et bien élevée ? Avait-elle fait quelque chose de mal pour que, du jour au lendemain, elle ne soit plus ? Plus elle réfléchissait, plus cette jeune enfant obtenait des questions, mais trop peu de réponses.

Trop concentrée dans sa tête, elle n'entendit personne autour d'elle, mais lorsqu'elle se leva, ce ne fut pas avec un sourire. Le regard morne, elle sortit de la petite rue dans laquelle elle se trouvait pour fixer en silence les étrangers et demandant doucement, dans un murmure continuel:
- Savez-vous où elle est ? Pourquoi est-elle partie ?
Ce qu'elle pouvait avoir piètre allure avec sa petite robe blanche d'autrefois, à présent aussi terne que ses yeux. Tâchée de rouge par endroit...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Où est-elle ?

Message par Invité le Dim 2 Mai 2010 - 9:47

Plus tôt dans la matinée, j'avais promis a ma mère d'aller faire quelques achat a la place pubique. C'est l'endroit où je déteste le plus me rendre... En marchant en direction de la ville, le soleil plombant au dessu de ma tête, j'ai décider de prendre mon temps. De toute façon cette commission n'était pas vraiment urgente, elle pouvait bien attendre quelques heure de plus. Je vis à ma droite une entrée dans la forêt, comparer a la ville c'était l'endroit que j'adore le plus! C'est calme et aucun son entre dans ma tête et je peux enfin réfléchir. Comme je connaîs la forêt de Zircon mieu que n'importe qui d'autre, j'avançais entre les arbres dans ma même direction pour me rendre au village. Je peux sentir le vent frai frappé mon visage de plein fouet, je vois et j'entend les animaux courrir a leur rythme entre les arbres. Les rayons du soleil se faisait un chemin être le feuillage des arbres donnait a la forêt un allure presque trop saine. Plus j'avance dans la forêt, plus je commence a sentir cet émotion étrange dans ma tête. Je m'arrêta pour observer au loin, droit devant. les voix commencèrent a raisonner dans ma tête, dommage. Je ne suis jamais calme pour très longtemps. Mon père me dit souvent que mon pouvoir peut très bien être utile et que je ne dois pas m'apitoyer sur mon sort, mais le développer. Je fermis mes yeux et je me concentra, comme je le fais a chaque fois, pour essayer d'arrêter se vacarme dans ma tête avant qu'il soit trop fort. Peut à peut, mon esprit devint calme, ma barrière devenait plus forte a chaque fois que je me pratique. Je n'ai pas vraiment le choix parce que a force d'entendre tous sa, je vais devenir fou!

Une idée me venu soudain a l'esprit. Et si je faisais ce que mon père me dit... À la place d'arrêter mon don, peut-être que je peux le perfectionner! J'arrêta ma barrière contre toutes ses voix et je les écoutais. Je me concentris sur une voix a la fois, la première était une voix d'homme. Il était furieux car la roue de son chariot c'était brisée sur une pierre, tous ce que je percevais de lui était des jurons. Un peu plus loin j'entendais une mère qui pensait à sa propre mère qui était malade et qu'elle devait faire rapidement. À la gauche, je pouvais percevoir un jeune couple d'amoureux qui picniquait dans le bois. Dans la tête de la jeune femme, elle était heureuse avec lui. C'était assez facile a déchiffrer. Le jeune homme lui pensait aux yeux de sa belle. J'arrêta de me concentrer sur eux, me demandant si je j'étais capable d'étendre mon don plus loin...
Je regarda en direction de la ville mais je ne la voyais pas encore. Je fermis les yeux et me concentra. C'est difficile parce que je ne sais pas vraiment comment m'y prendre... Je pris une grande inspiration puis j'essaya de pousser ma limite un peu plus loin. Tout d'un coup, des nouvelles voix raisonnèrent dans ma tête, confirmant que j'avais réussit. Cette fois c'était encore plus difficile de me concentrer alors j'essaya de trouver une voix en particulier sur laquelle m'acrocher. Une petite voix, toute douce m'intrigua. Elle était tellement triste... Il n'y avait aucune pensée positive, elle était très jeune et elle avait perdu quelque chose de très cher a ses yeux. Je su qu'elle pleurait, j'ai aussi perçu la détresse et qu'elle avait besoin d'aide.
Je repris ma marche dans la forêt, plus rapide cette fois. Mon seul et unique but pour l'instant est de retrouver cette voix et l'aider. Plus j'avançais, plus les voix devenait forte mais je persitais a me concentrer sur cette petite voix. Soudain, je sorti du bois. Devant moi, il y avait un cartier très pauvre. Pour la plus part des maisons qui se trouvait devant moi, elles étaient surement abandonner depuis plusieurs années. A droite, les plensées de la jeune fille devenait plus fort et claire. Sans réfléchir je me dirigea dans cette direction. Je zigzagais entre les vieilles maisons. À gauche, à droite et encore à droite.

Un peu plus loin devant moi, une petite fille aux cheveux blanc sale... Tout comme sa robe tachée. Cette scène faisais mal a voir. Parmis tous les gens qui se situais devant, c'était la sienne qui persistait le plus dans mon crâne. Beaucoup plus forte que les autres... Je m'avançais vers la gamine, elle avait plus l'air perdu... Me voyant arriver, la jeune fille fit un pas de recule mais ne fuya pas. Elle est très courageuse pour cet âge! Son visage était baigner de larme qui se faufilla sur son visage sale. Je m'agenouilla a sa hauteur et la regarda droit dans les yeux. Sans savoir ce qu'elle cherchait, je répondis à la question que j'entendais le plus dans sa tête.

-Je n'ai peut-être pas les réponses que tu veux mais je vais t'aider.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum