Un énième sauvetage(Scéna 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2007 - 20:57

(Je l'aie créé, mais je crois pas que ça va déranger qui que ce soit sérieusement. Les participants à la scéna, gentils et méchants...)

Nekoss sentait l'arrivé de ceux qu'il attendait depuis un bon bout maintenant. Il avait régler quelques petites choses, puis s'était rendu sur la plage. Les Chevaliers réussiraient à prendre les enfants, il les leur laissait, mais il ne fallait pas penser qu'il faisait ça pour rien. Un plan s'était formé puis finalement il l'avait mis à execution. Personne ne savait rien de ça, pas même la victime. Il avait choisit de ne rien révéler pour une bonne raison, de un, discuter avec l'Empereur ça ne lui tentait pas et de deux, il ne voulait pas que quelqu'un fasse obstruction à son plan. Même ses apprenties restaient dans l'ignorance et c'était mieux ainsi. Surtout avec le caractère rebelle de Myka, c'était mieux pour lui. Il ne savait pas encore à quoi s'attendre de la part de cette guerrière exilée qui était finalement revenue sur Irianeth après avoir été prise sous son aile.

Comme message de bienvenue, Nekoss n'avait pas lésiné sur l'effort. Façon de parler...Sur la pierre d'Irianeth, juste au-dessus de l'entré principale, était accroché un corps. Pas n'importe lequel évidemment. Non, une guerrière de renom, partie de sa main. Une idiote qui avait cru bon de lui faire la moral. Et oui, Nayla d'Elfe avait périe et ornait désormais la porte d'entré en exemple. Pour la forme, il jeta un regard sur la jeune femme dont les yeux ouvert réfletaient la mort. Il ne savait pas comment allait le prendre les sauveteurs d'enfants, mais Aitbrynk ne serait certainement pas d'accord avec ce traitement. Un sourire sadique dessina ses lèvres. Son cher petit-fils....Quel plaisir il avait à le torturer.

La seule chose qui manquait à ce décor morbide, c'était ces chers Chevaliers qui devaient venir. Évidemment, ils seraient confrontés certainement à un bon nombre d'insecte, mais il laisserait une ouverture pendant quelques instants pour permettre à au moins un Chevalier d'entré à l'intérieur de la fourmillière. Il faudrait donc au sauveteur le sens de l'orientation, car Nekoss avait laissé les enfants dans sa chambre et l'avait bouché d'un sortilège mineur que seul un Chevalier d'Émeraude pouvait briser par contre. Sa logique était bel et bien incompréhensible et ceci faisait de lui un adversaire dangereux.

Évidemment, il n'usait jamais de ses pouvoirs, car de toute manière, où serait le plaisir? Tuer des gens d'un seul geste, c'était ennuyant. Sauf peut-être pour Nayla qui sérieusement l'avait mérité, même plus que ça. Il ferma les yeux pendant quelques instants, pour admirer le visage de Terrie qui se trouvait en ce moment sur Enkidiev. Qui dit Terrie dit sermon...Celui de Nayla ne le quittait pas, mais le dieu déchu n'arrivait pas à éprouver le moindre remord. Peut-être que s'il aurait tué son amour à la place de Nayla, là il aurait certainement été honteux et triste, mais sinon ce n'était pour lui qu'une elfe de plus qui disparaissait de la surface du continent. C'était un avantage pour Kharn et pour lui.

**Antoine, Mykaiëlinath, je voudrais que vous me retrouviez sur la plage. N'oubliez pas que je vous aie parler d'une mission de sautage. Pour l'instant, restez en retrait et n'intervenez que lorsqu'il le faudra.**

Il espérait que la rebelle allait l'écouter, mais ce n'était pas le moment de toute manière pour sermonner qui que ce soit. Il s'attendait pas contre à un sarcasme de la part de son apprentie femelle. Ayant déjà vu pire, il s'en fichait un peu, mais il fallait avouer qu'il n'avait pas la patience d'un ange. Non, il détestait se faire défier et l'aurait réduit en bouillie depuis déjà un bon bout, mais il semblait bien aimé le pouvoir qu'il sentait en elle...
Le dieu reporta finalement son regard vers l'eau...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Illia le Jeu 18 Oct 2007 - 22:07

(bon bah comme le sujet est créé, je prends la liberté d'y répondre!!^^)

La mer. Autant qu'elle pouvait l'aimer lorsque ses écumes salées lui léchaient les pieds, autant qu'elle la méprisait lorsqu'elle naviguait sur ses flots. Rien ne lui déplaisait plus que l'instabilité de l'eau en constant mouvement. Certes, c'était un vrai traitement de luxe quand elle sentait le vent salin lui fouetter le visage, mais lorsque l'embarcation tanguait, elle appréciait moins. Justement, une embarcation plutôt modeste. Rien de bien gros, rien de trop frivol. Que le stricte nécessaire; des vivres, de l'eau et bien entendu des Chevaliers. Quatres au total: Aitbrynk, Prorok, son maître Ariane et elle-même. Illia avait peine à croire qu'aucun autre de ses frères et soeurs d'arme s'étaient proposés... Évidemment, elle n'était pas au courant de la future participation de cher immortel à qui elle devait la vie...

Comment cette mission allait-elle se dérouler? L'aveugle n'en avait aucune idée, mais elle était bien déterminée à ne pas se laisser mourir de nouveau et à surtout rapporter les enfants. Un autre but brûlait en elle; trouver ce Nekoss. Pas pour l'affronter, ce serait bien stupide de sa part en tenant compte qu'il était un dieu-déchu et elle une simple humaine, mais simplement pour le sentir (bizarre à dire!! lolee) Pour être capable de le reconnaître à l'avenir. Si elle était capable, elle s'entendait bien de percer ses pensées. Ce qui lui donna un peu des frissons. Ses souvenirs de sa dernières incursion sur le continent étaient plutôt brûlants. Elle espérait qu'elle serait en mesure de se contrôler, pour ne pas faire comme avec le petit elfe... Elle se demandait si elle allait le revoir, ce petit gamain dont elle avait non-seulement perforer les pensées mais l'âme aussi...

Et les enfants. Comment étaient-ils? En bonne santé, elle l'espérait bien. S'il fallait qu'ils aient été tuer ou encore torturer... Elle ne savait ce qu'elle ferait, à vrai dire. Illia n'avait jamais été du genre "regarder moi, je suis un super-héro" mais lorsque sa fierté était mise en doute, ça restait à voir! Néanmoins, elle avait tout de même acquérit une certaine maîtrise. C'est pour cette raison que tout au long du voyage sur la mer, elle médita. Elle voulait être calme et prête à affronter toutes éventualités.

Finalement, une seule pensée restait à traiter: Kharn. Sa dernière rencontre avec celui-ci l'avait laisser dans le néant. Comment avait-il pu la traquer et l'amener sur le continent avec la simple énergie de ses rêves? Et comment se fesait-il que tout au long de son périple, elle était en fait rester dans son lit? Bref, que de questions dont elle trouverait la réponse. Elle en était convaincue... elle le devait!

Une brusque secousse la sortit de ses songes. Illia ouvrit tranquillement les yeux et huma une bouffée d'air empestante. Elle retroussa son nez de dégoût puis se leva. Elle sortit sur le pont, sentant l'agitation de tous. Elle s'assura que son épée était bien accrochée à ses hanches et sa dague dans sa botte. Bien qu'elle détestait se servir de ces armes, et qu'elle était plutôt piètre escrimeuse, elle se devait tout de même de se protéger! Elle s'engagea sur la palissade et marcha enfin sur les galets glissants. L'aveugle prit le temps de repérer chaque énergie de l'endroit puis se tourna vers ses compagnons:


-Eh bien nous y voici,
souffla-t-elle sereinement, Alors, on résume le plan et on y va? sa voix était décontractée et incroyablement calme. Elle était prête!

_________________
XxXMoje KochanieXxX
avatar
Illia
Modérateur

Féminin
Messages : 1410
Rôle : élève d'Émeraude, première génération
Âge : 7 ans et aveugle....
Âme Soeur : Quelque part...
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/07/2006


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Invité le Ven 19 Oct 2007 - 8:17

Mykai vogait tranquillement, ou le plus tranquillement possbile à ses occupations lorsqu'elle entendit le message de son maître. Elle qui détestait obéir au doigt et a l'oeil s'amusa un peu a le faire attendre. Elle ignorait se que son maître avait dans la tête. Mais elle était certaine que rien n'était laisser au hazard. Nekoss voyait tout avec sa froide logique de mort, ce qui, avouons-le, le rendait incompréhensible, surtout pour elle. Même si celle n'y parraïssait pas, Myka avait une autre logique, aussi froide mais moins morbide Elle ne prenait pas de réel plaisir a tuer pour le plaisir de tuer, c'était sa revenche en quelques sorte Parce que les humains d'Enkidiev semblait tous avoir une vie simple et jolie.
Finalement, se décidant enfin, Mykaiëliath attrapa une arme qui traînait dans sa chambre. Elle sortit de la fourmilière et s'envolait dans les airs. Bien qu'elle détestait avoir des ailes, elle aimait bien voler. De son perchoir, elle voyait le bâteau ennemis s'approcher. Elle attérie lentement sur une grosse roche plate un peu plus haut que son maitre. Elle s'assie et le regarda d'un regarda amuser et ennuyer à la fois. L'apprentie rebelle semblait morne en désinterresser.
- En fait on est la pour meubler le vide ou encore pour protéger tes arrières, chose stupide puisque tu est capable de les protégés tout seul.
Elle eu un sourire narquois. Elle regarda un moment le corps de Nayla et grimaça. C'était tellement primitif et inhumain...Faire souffrire les gens par les proche désormait décéder...c'était tellement cruelle, mais en se refermant sur elle-meme, elle empêcha son maitre de faire une quelconque remarque sur cette penser. Elle continua sur sa lancer.
- Je te promet de jouer le gentil petit toutou et d'attendre que tu nous demande que jouer avec eux!
Elle appuya son menton sur sa paume de main et son coudre sur sa cuisse, regardant intensément Nekoss. APrès un moment, elle fouilla la plage de ses sens magiques. Elle fronça les sourcils et fronça les sourcils.
- Le poussin n'est pas encore la? Il devrais ce dépêcher maintenant! Nos petits amis ne vont pas tarder..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Antoine le Ven 19 Oct 2007 - 12:59

Antoine arriva en retard ( en fais pas de ma faute faus que je repondre a l'écolelol ) Et il le savait qu'il l'était. Il s'avança vers Nekoss et Mykaieliath. Il avait entendu la remarque de Mykai * le poussin * et il fit un petit sourir. Il arriva et dit

- Désoler du retard ...

Puis il se vers nekoss

- Quand estce que les chevaliers vont arriver?

( dsl manque de temps !! Sad jvais essayer de venir ce soir ... sinon samedi ou dimanche ou lundi Sad alors ...)

_________________
il y a des questions sans reponse. mais l'effort est déja une solution
avatar
Antoine
Personnage principal

Masculin
Messages : 1004
Rôle : magicien libre
Âge : 50 ans et quelque cheveux gris -_-'
Âme Soeur : aucun
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/08/2006


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Aitbrynk le Dim 21 Oct 2007 - 20:08

Aitbrynk était extrèment tendu mais ne laissanit rien parraître. Enfin... il essayait mais puisque son visage était crispé et qu'il n'avait pas dit un mot depuis leur départ, c'était plus ou moins convainquant. Il n'avait aps envie de revoir Nekoss, surtout depuis que celui-ci lui avait dit qu'il était son grand-père, mais se sentait responsable du fait que Nayla soit morte ainsi que de l'enlèvement de Zarel et Myka... Alors, il était venu. C'est ainsi que, ses cheveux dorés s'agitant doucement dans l'air marin, il était accôté au bord d'un bateau. Après un certain temps de navigation ( qu'il se lassa de compter dès la première nuit), il allaient bientôt arriver... Bientôt, il les senti accoster et serra les dents sans ouvrir la bouche ni trop s'en rendre compte...

- Alors, on y est, huh... murmura-t-il pour lui-même sans lever le regard.
avatar
Aitbrynk
Admin aux cheveux de foin

Féminin
Messages : 13863
Rôle : Garde du corps de la famille royale d'Émeraude
Âge : 27 ans
Âme Soeur : En théorie, l'âme soeur existe. En pratique, ça reste à prouver.
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/05/2006


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Ariane le Ven 26 Oct 2007 - 10:43

La femme Chevalier avait horreur de la mer. De l'eau à perte de vue...Quoi de mieux pour lui déplaire. La dernière fois qu'elle avait volontairement plongé dans ses eaux maudites, c'était pour tenter d'aller arracher la vie d'Arthémys un dernière fois avant que celle-ci ne prenne la clé des champ. Tentative désespérée. Tentative ayant échoué comme toutes les autres. Heureusement, il s'avéra que l'ancienne Chef des Chevaliers Noirs soit d'une gentillesse inopinée, sous ses airs renfrognés et malveillants. Elle devint sa meilleure amie, probablement. Et pour Vanael...

Vanael.

Il lui manquait. Elle ne se l'était jamais avoué jusque là, mais si au départ elle n'appréciait guère Améthyse, c'était peut-être parce qu'au fond, Vanael, elle l'aimait bien. Peut-être même plus qu'on aime un frère. L'idée de voir un obstacle entre eux la répugna. Elle voulu l'exterminer. Eh oui, aussi noires étaient les idées qui sommeillaient dans l'esprit d'Ariane deFées...Par la suite, ce fut une très ancienne Princesse d'Elfes qui occupa son coeur, puis la Femme Chevalier Elendi. Trois. Les trois sont parties. Et lui aussi, on ne sait avec laquelle...En fait, de la première Génération de chevaliers il ne restait que de minces vestiges; Terrie et Ariane. Tous les autres avaient lâchement déserté. Par crainte, quelques uns ayant trouvé l'amour au large...Il y avait un manque flagrant d'effectifs. Du moins, de mentor, de vieux Chevaliers poussérieux comme elle...Vu son ancienneté, elle cru bon de se nommer Chef des Chevaliers. Morcain avait failli à sa tâche. Il lui fallait de toute façon un remplaçant...

Ariane devait approcher de la mi-trentaine (je viens de décider ça xD). Elle ne faisait pas son âge, ces temps-ci. La fatigue l'avait assommée. Violemment. Ses traits étaient durcis par les épreuves douloureuses accumulées durant sa longue existence, mais on y décelait un étrange manque de tout: D'énergie. De Force. De Bonté...Ses cheveux sépia étaient désormais plutôt longs. Ses yeux ne rayonnaient plus de cette joie affable qui l'avait animée les années précédentes. Ils étaient maussades, ternes. On ne pouvait même plus distinguer leur couleur justement; ils se trouvaient quelque part entre le vert absinthe, le turquin et l'anthracite. Un drôle de mélange des trois, en fait.

Trève de pensées inutiles. Ariane embarquait contre son gré sur le rafiot du destin, et elle ne croyait pas si bien dire...

Des vagues. Des flots. Du vent. Détestable, cette traversée tumultueuse...La proue fendait tout ce qui se mettait dans son chemin dans un fracas insuportable. Les oiseaux de mer lui donnait mal à la tête avec leurs criaillements malplaisants. Mais elle ne laissait pas parraître son appréhension des voyages en haute-mer...Tant que ciel était bleu, elle survivrait à la ''croisière''...Mais vint un moment ou le ciel s'assombrit. Car sur Irianeth, le Soleil n'était pas. Il y avait des insectes là-bas qui ne l'avait jamais vu briller...Et qui ne le verraient probablement jamais non plus. Lorsque les premiers nuages gris se dessinèrent à l'horizon, ainsi qu'une grottesque île dont ont ne distinguait que les pics des montagnes qui fendaient le ciel orageux, Ariane sut qu'ils arrivaient. Elle ferma les yeux. Elle ne voulait pas voir.

Des images du passé refirent surface. La plus troublante fut celle de Dereck et elle, se lançant des insultes abominables. S'ensuivit la bataille avec la Maiwen tranformé par le coeur amoureux d'un homme qui ne pouvait posséder à son aise son petit bout de fée...Ariane ressentit encore une fois la lame transperçer son corps d'un bout à l'autre. Un trou. L'épée était ressortie de l'autre côté, faisant ainsi couler le sang d'une ancienne amie sans même s'en soucier. Puis, elle vit leurs autres voyages...En particulier celui pour sauver Morcain, ou elle avait affronté Améthyse. Et la voilà là, encore une fois. Le scénario se répétait. Encore et encore. Le sang coulerait. Encore et encore...Une secousse sortit la Femme Chevalier de ses pensées, mais ne la fit pas ouvrir les yeux pour autant. Le bateau venait de s'échouer. Et juste à sentir l'odeur répugnante des lieux, elle n'eut aucun doute; Là, devant elle, s'étendaient les portes de l'Enfer.

Soit forte. Courage. Elle n'a qu'à ouvrir les yeux et voir ce qui hante ses nuits depuis des lustres, et peut-être enfin réussira-t-elle à épargner ses nuits de ces souvenirs si odieux...

1...2...3...

Rien n'a changé depuis le temps. Le ciel noir, menaçant de vous tomber sur la tête d'une seconde à l'autre. L'air que vos poumons refusent de respirer, l'odeur écoeurante de la mort et de la charcuterie périmée que vous sentez malgré vous...Les galets qui perçent la semelle de vos chaussures sans prévenir pour venir déchirer, mutiler la peau de vos pieds. Et le vent humide, imprégné d'une émanation qui a quelque chose de diabolique, vient se coller à votre peau. Vous vous sentez si petits, si petits...Si vulnérables. Vous n'avez le goût que de repartir dès le premier pas que vous y posez. Habituellement, il y a un acceuil obséquieux, voire même quelques fois létal, mais aujourd'hui, le décors funeste qui se présente aux Chevalier a quelque chose de singulier. Il semble...Désert. Impossible. Ils ont une idée derrière la tête.


-Le plan sera simple. Pour le moment nous ne sommes que trois. Nous devrons faire avec. Illia, comme tu est déjà venue ici un certain temps, et que tu as un talent inouï afin de rassurer les enfants...Du moins, de crois, d'après ce que j'ai pu voir durant ton entraînement en tant qu'Écuyer, n'est-ce pas? Bref, tu iras les chercher à l'intérieur, j'ai confiance que tu réussiras, alors que Aitbrynk et moi ferons diversi...

Ariane pousse son regard plus loin...Son mot s'interrompt.

Un corps. Là-bas. Il y a plusieurs corps, mais comme ça, dans cet état-là...Un seul. Ariane croit la reconnaitre, oui...Non...C'est elle...Nayla. Sans voix, comme hypnotisée, la femme Chevalier court, court...Pour aller aux pieds de la défunte Elfe...Qu'importe si les cailloux effilés l'estropient de quelques morceaux de chair...

Les cheveux rouges. Les yeux verts céladon. Le corps meurtri. Le regard de la mort. Elle n'est plus.

Une larme a roulé au coin de l'oeil d'Ariane. L'instant de pitié ne dure pas longemps, il est vite remplacé par la colère. Ses traits se durcissent...


-Montre-toi, vermine! Ait le courage de venir nous affronter! Laisse-nous voir ton visage, laisse-nous voir de quoi a l'air la faiblesse incarnée! Oser assassiner une des nôtres, honte à toi!

[Pour Ait' et Illia]

**Prépare-toi à te battre, Aitbrynk. Nous la vangerons. Et tu sauveras ces enfants, Illia. Une longue nuit nous attends...Le sang ennemi coulera. Les larmes de joie des bambins aussi, probablement...**
avatar
Ariane
Personnage principal

Féminin
Messages : 1506
Rôle : Chevalier d'Émeraude - Première Génération
Âge : 19 ans
Âme Soeur : Célibataire
Sexe : Féminin
Écuyer : Aucun pour le moment
Date d'inscription : 08/04/2006


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Invité le Ven 26 Oct 2007 - 13:31

Nekoss eu un sourire satisfait à l'apparition de ses deux apprentit. Il ne releva pas l'insulter cachée dans les pensés de Myka et préféra ne faire aucun commentaires. Il avait cloué Nayla là juste pour les attirer à lui et non pour avoir l'air cruel. D'ailleurs, son plan sembla fonctionner, car un de ces mortels pitoyables courrut jusqu'au corps du Chevalier elfique tombée au combat. À la demande d,Ariane, Nekoss se dématérialisa et apparut non loin d'Ariane, mais assez loin pour ne pas être à la porté de son épée. L'apparence diabolique du dieu déchu avait les yeux cachés par un bandeau couleur de sang. Pourquoi? Parce qu'ils montraient ses faiblesses et ses émotions.

"Chevalier Ariane de Fée...Chevalier Aitbrynk que j'ai déjà eu la chance de rencontré et Chevalier Illia. Bienvenue en ces terres sombres. Il me chagrine de voir que vous n'êtes point nombreux. Je vous ai donc surestimé...Dites-moi comment une poignée de petit Chevalier pourrait venir à bout de leurs ennemis..."

Sa voix était sombre, mais douce. Évidemment, peut-être que s'il aurait su que Nayla avait déjà cotoyé Terrie, peut-être n'aurait-il jamais montré son corps aux autres. Malheureusement, l'Immortel n'avait pas eu beaucoup de temps pour sonder le passé de la jeune elfe. Il n'avait donc pas eu toutes les informations, mais assez pour savoir que sa disparition ferait mal aux Chevaliers.

"Si Nayla a été tué et qu'Aitbrynk ai lâchement quitté ces terres, je ne crois pas que vous pourrez faire quoi que ce soit. Je suis triste pour vous de voir que le ciel vous a à nouveau abandonnés à votre sort..."

Il eu un de ses sourires qu'on voudrait bien refaire avaler à ceux qui énervent le monde par simple plaisir. Il savait que si jamais les Chevaliers attaquaient, ses deux apprentis s'en chargeraient. Du fond de la fourmillière, des mouvements se voyaient. Et oui, comme pour Nayla et Aitbrynk, Nekoss avait décidé d'utiliser encore une fois les néophytes de l'Empereur. Il n'était pas assez idiot pour tuer les soldats d'élite. Par contre, ces débutants étaient quelque peu différents de ceux affrontés par Nayla et Aitbrynk. Ceux-là étaient affamés et malgré le fait qu'ils ne savaient pas se servir de leur lance, le faim serait certainement dangereuse. Évidemment, il en avait pas fait venir autant. Juste assez pour faire suer un peu ces petits soldats verts...

**Myka, cette fois tu vas pouvoir me montrer si j'ai bien fait de te prendre sous mon aile. Ne me deçois pas. Laisse de côté l'envie de me désobéir...**

Ce n'était pas le signe de l'attaque, mais plutôt un avertissement.

(Bon, Là Elien poste où je t'en...enfin, tu auras deviné^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Invité le Ven 26 Oct 2007 - 13:44

(J,arrive, j'arrive...)

Eliendass était dans les cieux lorsque les Chevaliers débarquèrent enfin. Un mauvais pressentiment électrifia son corps. Évidemment, il avait sentit une atroce douleur quelques jours auparavant, mais ne su jamais pourquoi. C'était d'ailleurs ce qu'il risquait de savoir en allant aider les défenseurs du continent. Il se dématérialisa. Avant même d'apparaître, il su pourquoi il avait eu mal. Nayla gisait en signe de bienvenue. Ravalant sa tristesse, l'Immortel apparut aux côtés d'Illia et d'Aitbrynk. Puis, lorsqu'il vit Ariane si proche de Nekoss, il s'avança rapidement, tout en parlant

"Tu as tort de croire dieu déchu que le ciel les abandonnera. Toi et ta famille de dieu êtes peut-être maléfique, mais vos enfants eux savent quel côté vaincra...."

Sa froideur rappelait bien entendu son frère, Mordred, mais sa colère elle était d'autant plus grande. Son regard ne se porta pas sur Nayla, car ce n'était pas le moment de faire un seul signe de faiblesse. Sinon Nekoss aurait tôt fait de l'utiliser à son avantage. Il ne voulait pas laisser au dieu déchu la chance de le faire souffrir une nouvelle fois. Ça jamais.

**Chevaliers, les enfants que vous cherchez sont dans l'alvéole de Nekoss lui-même.**

Il les sonda et appris qu'Illia avait été nommé pour aller chercher les pauvres gamins. Il s'adressa donc à elle, mais les deux autres purent profiter tout de même de l'échange silencieuse. En plus d'envoyer le plan mental de la ruche, il ajouta quelques informations. Il sentait une faible douleur dans son bras...Ce qui ne pouvait signifier qu'une chose...

**Prudence, l'un d'eux est blessé, le bras cassé ou tordu. Peut-être une dans l'incouscience. Soyez douce, ils ont vécus une expérience troublante. Je veillerai à ce que vous ne soyez pas blessé.**

Il ne prenait pas les commandes, loin de là. Il faisait juste les rassurer. Ils ne seraient pas seuls sur ce combat. Eliendass n'avait jamais reçu la permission de participer aux combats, mais ils ne laisseraient pas ces Chevaliers mourrirent pour sauver les enfants. Il ferait en sorte que cette fois la mission réussisse sans désordre.

**Le reste repose sur vous Ariane. Seule petite chose, deux ennemis se cachent encore, soyez prudents Chevaliers!**

Il resta là, attendant. Il n'interviendrait que lorsqu'il le jugerait nécessaire. Sa voix froide et dépourvu de compassion avait dit tout ce qu'il fallait. C'était maintenant aux Chevaliers de faire le reste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Illia le Sam 27 Oct 2007 - 10:39

Illia prit une grande respiration, ce qui lui donna un haut-le-coeur écoeurant. Pouah, ça empestait ici! La Chevalière décelait que trop bien les arômes de cette odeur: mort, pourriture et malvaillance. Cependant, elle garda son calme. Elle devait le faire, sans détour. Elle devait rester calme et ne surtout rien tenté pour sauver son orgeuil. De toutes façon, pour ce qu'il en restait... Malgré, elle ne pouvait pas parler d'humilitation la dernière fois qu'elle était venue sur ce lopin de terre maudit. Elle avait tenu tête avec courage (ou plutôt avec audace mal placée) à l'Empreur. Elle s'était fait blessée, oui, était partie faire un petit séjour aux plaines, oui, mais elle avait tenu tête! Sa seul était d'avoir abandonner ses frères et soeurs d'arme! Et elle se promettait de ne pas commettre à nouveau la même erreur!

Ça y est. Ariane avait en quelque mot le plan très simple. On voyait qu'elle n'avait pas trop méditer sur la question. L'aveugle ne pouvait lui en vouloir, comme n'importe qui elle était devenue morose et dur depuis les derniers évènements. Elle devait sûrement plus penser aux élèves qu'à un plan pour les sauver. Illia en comprit d'un seul cou les responsabilité qu'elle avait. Sa tâche la plus difficile était de trouver les enfants. Après, elle pouvait facilement se téléporetr avec eux sur le bâteau. Elle fut un peu surprise que la tâche n'était pas confier à Ait, lui connaissait beaucoup mieux les lieux. Mais d'un autre côté, elle était bien contente. Ainsi elle n'aurait peut-être pas à se battre...

Ait' et Ariane prirent de l'avant. L'aveugle les laissa la distancé. Elle, elle commença à sonder profondément les entrailles d'Irianeth. Elle se localisa, et parvint à repérer l'énergie des enfant. C'était bien maigre comme source, mais elle réussirait sûrement à les retrouver à partir de cela. Et la première stupidité fut commise. Son ancien se précipita sur ce que Illia considérait comme du vide. Elle comprenait la réaction d'Ariane, jusqu'à ce qu'Elle se rende compte qu'elle criait sur une dépouille morte. La Chevalière ne prit pas grand temps à deviner qui elle était. Elle prit un moment pour recommender l'âme de Nayla aux plaines, mais ne se précipita pas aux côtés de son ancien maître. Même pas aux évoquations narquoise du dieux déchu, même si elle aurait bien voulu le punir. Sa mission n'était tout simplement pas cela. Elle devait se concentrer sur les gamins et rien d'autre...

Soudain, elle sentit une nouvelle présence qui la glaça et la détendit à la fois. Eliendass. D'un certain côté, elle était plus que soulagée de le voir parmis eux, d'un autre, elle restait froide. Il était temps qu'il leur montre de quoi il était capable. Elle ne fut pas déçue. Quelque instant après son arrivée, l'immortel lui envoya un plan ainsi que quelque informations sur la bâtisse. Illia envoya un remerciement par son esprit. Puis elle se tourna vers la forteresse.

Il était temps. L'aveugle planifia quelque chose très rapidemment, puis se prépara. Elle bloqua tout d'abord ses pensées. Elle n'étaient plus accessibles à personne. Pas même ce dieux déchu. Ensuite, elle couvrit sa présence, donc son énergie. Elle s'arrengea pour que son frère et sa soeur d'arme puisse la repérer en tout temps. Ce qui laissa une petite brèche pour un ennemi magique suffisamment puissant. Mais certainement pas pour les insects qui ne possèdait rien de plus qu'une cervelle de moineau. Et elle s'élança d'un pas souple. Elle prit tout de suite les précautions de se déplacer derrière de grosse pierres. Suivant mentalement le plan d'Eliendass, elle arriva rapidemment à la forteresse sans se faire reperer.

Le premier problème survint. Une quantitét incoryable, Illia sentait une énorme masse, d'insect attendait, gardant l'entrée de la fourmillère. Elle poussa un soupir. C'était évident qu'elle ne pouvait pas à elle seule s'occuper de tout eux-autres. Elle chercha une brèche pour pouvoir pénétrer. Aucune. Elle repassa dans sa tête le plan de l'endroit. Il y avait quelque autres entrées, mais elles étaient loin et souvent escarpées. Sa seule chance d'entrée sans trop d'effort était ici. L'aveugle passa en revue tout ce qu'elle avait apprit sur les insects. Une illumination lui vint. Le feu!! Avec un peu de chance elle réussirait à leur faire peur. Elle envoya un message à Ait et Ariane:

**Préparez-vous, une centaine d'insects, peut-être plus, vont foncé sur vous**

Puis elle se tourna vers l'assemblée et chargea ses mains. Elle envoya une longue salve de flammes juste derrière les insects, donc devant l'ouverture de la forteresse. Plusieurs sacarabés sifflèrent de peur, s'éparpillant un peu partout, c'était l'effet qu'elle recherchait! Illia resta cloitré derrière son rocher, nourrissant les flammes. Elle espérait que ça marcherait...

_________________
XxXMoje KochanieXxX
avatar
Illia
Modérateur

Féminin
Messages : 1410
Rôle : élève d'Émeraude, première génération
Âge : 7 ans et aveugle....
Âme Soeur : Quelque part...
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/07/2006


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Aitbrynk le Sam 27 Oct 2007 - 13:02

Aitbrynk serra les dents. Il n'avait pas le goût de rencontrer Nekoss à nouveau. Vraiment pas. Surtout après avoir revu de nouveau le cadavre calaciné de Nayla... Il n'avait pas pu la ramener. Des remords se mirent à l'assaillir terriblement. Il avait du quitter, il n'avait pas eu le choix, et la vision de l'Immortel lui disant de retourner sur son continent en emmenant avec lui le corps de la femme Chevalier lui revint en mémoire subitant. L'Elfe secoua la tête. ** Non, ça ne se passera pas comme ça cette fois-là... ** essaya-t-il de se rassurer.

Le Chevalier cligna des yeux, se rendant compte qu'il avait machinalement suivi Ariane. Il encaissa mal la remarque cinglante de Nekoss qui disait qu'il s'était lâchement enfui... il n'aviat rien pu faire d'autre, tout les Tanieths l'ayant suivi dans son antre lugubre. Étant seul et sans pouvoir de téléportation, il avait déjà eu assez de mal à revenir comme ça... Il gardait autour de lui, à moins d'un mèter, un sondage constant et faible de 360 pour qu'il le sente si jamais il se fasse attaquer par derrière. Puis, il reçut le message télépathique d'Illia et serra les dents. Des insectes arrivaient... le jeune homme serra sa main sur sa garde en regardant furtivement autour de lui.


- Tu les vois, toi... ? demanda-t-il à voix basse à Ariane.
avatar
Aitbrynk
Admin aux cheveux de foin

Féminin
Messages : 13863
Rôle : Garde du corps de la famille royale d'Émeraude
Âge : 27 ans
Âme Soeur : En théorie, l'âme soeur existe. En pratique, ça reste à prouver.
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/05/2006


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Invité le Lun 29 Oct 2007 - 8:14

Toujours assise sur son rocher, Mykai ne bougea pas d'un pouce lorsqu'Antoine apparut. Au sourire qu'il abordait, il avait certainement entendu sa remarque, mais c'était pas le plus important. Sentant l'Énergie que dégageait ces chevaliers de malheure en débarquant de la plage, elle leva les yeux au ciel. Les humains étaient tous pareille. Elle regarda les petits points qui descendaient de leur bâteau, s'amusant a les sonders, histoire de connaitre leur point faible, mais malgré sa persévérance, elle ne pu atteindre l'âme d'une d'entre elle. Elle bloqua a son tours ses pensée et ses émotions pour que personne ne puisse deviner ses points faibles. Elle posa ses yeux électrisant sur le corps mutiler de la défunte chevaliere et serra les dents. comme avait-elle pu se laisser ainsi avoir pour cette homme? Quel monstre était asser cruel pour faire cela a des gens qui ressentait des emmotions, ennemie ou pas.
Ce geste lui donnait envie de ne simplement pas lui obéir pendant quelques semaines et de tout faire pour lui déplaire! Bien que c'était dans son caractère, elle en prenait un amusement très amusant a la désobéissance. Elle préférait faire comme elle le voulait! Peut importe les ennuie que sa lui causerait. Elle savait qu'est-ce qui était en jeux. La vie de petits enfants Innocents. Son point faible justement...elle ne pouvait pas les laisser mourrire de faim la dedans. Non mais il pouvait être cruche son maitre!!! Elle le regarda avec un regard meurtrier puis ferma les yeux et inspira profondemment. Elle passerait ses nerfs sur quelqu'un d'autre! Mais contrairement a Nekoss, elle, elle savait rester humaine. Le comteporain de Nomar ne semblait pas avoir de coeur. Elle ignorait si quelqu'un le faisait battre, mais elle en doutait fortement.
Elle reçu le message télépathique de Nekoss et leva de nouveau les yeux au ciel. Pourqui la prenait-il? Bien qu'elle en avait fortement envie et qu'elle détestait avoir des ordres, même du dieu, elle n'était pas asser bête pour s'attirer ses foudre par un moment pareille. Soit qu'il la prenait vraiment pour une idiote , soit il était complètement idiot! De plus, c'était tout ce qu'il méritait! Que quelqu'un lui démontre qu'il n'avait pas l'univers a ses pieds, simplement parce qu'il était le représentant d'AKuteri. Il pouvait bien lui réserver le même sort que Nayla , elle s'en contre fichait. Elle n'avait rien a perdre. *Enfin presque, * pensa-t-elle en posant brièvement les yeux sur l'ancien magicien d'Emeraude. c'est avec une voix cynique qu'elle répondit a son maitre chérie.
~¤~ Je suis pas idiote non plus! Non, mais...~¤~
Il était préférable pour sa santé de ne pas terminer cette phrase. Elle désirait encore moins recevoir une correction pour impolitesse. Bien que cela serait drôle a voir. Elle reposa ses yeux sur les pâles points a l'horizon qui était les chevaliers. Elle se souvenait que Mésya devait elle aussi devenir chevalière un jour, enfin c'était prévu avant son enlèvement prématurer et dont personne ne savait l'existance. Et puis l'enfant avait exprimer le désir de venir avec elle. Donc logiquement ce n'était pas un enlèvement en bon et du forme. Mais les enfants qui étaient enfermée la dedans...c'était...ils devaient tellement être effrayée et mal en point, que sa la mettait en colère...
- qu'est-ce qui ma pris d'accepter aussi? marmona-t-elle pour elle-même.
pas qu'elle n'aimait pas sa façon d'agir, loin, de la, c'était qu'elle détestait, sa façon d'agir! Elle avait envie de lui faire remarquer dès que ses enfants seraient en sécurité loin d'irianeth. Elle savait que son maître ne les voudraient pas plus longtemps dans son champ de vision. Était-elle la seule qui pensait de la sorte? Bien que les chevaliers d'Émeraude devait se dire la même chose sur cette homme... normal, il était leur ennemie alors qu'elle son allié. Elle jeta un coup d'oeil à Antoine. Non. lui il ne semblait pas de son avis, enfin il ne laissait rien paraître. Elle avait de plus en plus envie de passer ses nerfs sur un truc qui bouge!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un énième sauvetage(Scéna 3)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum