Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

Présentation de Phénicia

Aller en bas

Présentation de Phénicia Empty Présentation de Phénicia

Message par Invité le Jeu 8 Aoû 2013 - 2:36

Résumé du personnage

Nom: Phénicia
Âge: 18 ans
Race: Humaine à ascendance draconique
Origine: Territoires Inconnus
Rôle: Foraine (Jongleuse de feu) et chasseuse de primes à mes heures

Description du personnage: Je suis une jeune femme ordinaire. Je ne suis ni belle ni moche, je ne suis ni grande ni petite, ni grosse ni maigre, bref, la seule chose qui n'est pas ordinaire chez moi, c'est mon teint. Je crois que vous avez pu le remarquer... Non? Regardez ma peau plus attentivement! J'ai la peau luisante d'un amphibien, résidus d'une longue descendance dérivée des dragons. Je n'ai presque pas d'écailles, excepté aux endroits que les humains appellent leurs "parties intimes". Celles qu'ils cachent même s'ils portent des vêtements par-dessus celles-ci. Ma peau est peut-être d'apparence lustrée, mais certe pas visqueuse! Nombres de gens ont évité mon contact sous prétexte qu'ils ne voulaient pas être tout collants, mais il n'en est rien. Si vous regardez bien, vous remarquerez peut-être même que toutes mes dents sont pointues, bien que mes molaires et mes incisives ne le soient pas particulièrement. Mes ongles longs sont trop durs pour être coupés et peuvent facilement lacérer la chair. (Eh bien quoi, je ne suis pas chasseuse de primes pour rien!) En bref, j'ai les yeux noirs, les lèvres légèrement rouges, comme si je me mettais une légère touche de rouge à lèvres et les cheveux noirs comme l'ébène, mats, secs et frisés

Histoire: Je me souviens... Oui, c'était un soir d'hiver. Il faisait froid. Mes parents avaient mis une pile de bois devant moi et s'étaient assis autour, grelottant. Nous étions pauvres. Oh oui, très pauvres... Nous n'avions rien, rien à part quelques vêtements déchirés. On nous avait chassé des villes il y a des décennies de cela... Voire une centaine d'années si ça se trouve... Nous n'avions plus le droit de nous balader librement. Nous devions nous cacher, nous tapir dans les cavernes. Tous les draconiens se mouraient... Nos pouvoirs avaient beaucoup trop été cachés par le passé pour que quiconque ne se rappelle de comment créer une vulgaire étincelle. Ces pouvoirs étaient enfouis, tapis au fond de nous, enterrés sous la honte de notre race, la honte de l'exil. Depuis que j'étais toute petite, à chaque hiver je voyais des dizaines, des douzaines de mes congénères être décimés par le froid de l'hiver, emportés par le courant des rivières ou même encore tués par des dévots pardusses... Je sentais une rage monter en moi. Une rage plus puissante que n'importe quelle rage humaine. Une rage draconique, digne des anciens dragons noirs desquels mes ancêtres avaient été façonnés. Oui, une rage réveillant en moi cet instinct primitif, cet instinct de survie sauvage. La même rage que les derniers de dragons noirs avaient ressentis, impuissants face à leur extermination. La rage du dernier survivant. 


Mes parents venaient à peine de s'asseoir qu'ils étaient en train de congeler sur place. Ils étaient frigorifiés, attendant je ne sais quel miracle... Peut-être attendaient-ils que la foudre nous allume un feu? J'étais si innocente, si naïve. Moi qui avait toujours pu compter sur mes parents pour me sortir du pétrin... Je ne pouvais comprendre... J'étais si... si jeune... Je ne pouvais deviner qu'ils avaient ressenti cette émotion puissante monter en moi toutes ces années. Ce lien que nous partagions était unique. Moi et ma mère partagions un lien psychique. Nous ressentions les émotions les unes des autres. Je ressentais à ce moment, autour du tas de bois, ce désespoir qui l'habitait. Un désespoir immense, intarissable. Puis, plus rien. Le vide total. Un vide si immense qu'il absorbait toute pensée positive en moi. Toutes ces utopies en voyant son corps s'échoir sur le sol, tous ces "Elle s'endort soudainement, maman", tous ces "Elle doit être très fatiguée...", toutes ces illusions enfantines quant à la vie, comme si elle ne pouvait pas se terminer, elles étaient toutes absorbées, syphonées par le vide immense au bout du tunnel mental me liant à... feu ma mère. Ce vide s'étendait dans mon regard. Il commenca à emplir tout mon être. J'avais froid, la mort s'emparait tout doucement de moi.


Alors que je fermais mes yeux pour m'éteindre et emporter avec moi la dernière âme draconide dans la tombe, une vive chaleur emplit mon être. Tout le noir emplissant mon corps se changea en un rouge flamboyant. Un visage m'apparut. Une visage peu familier. un visage long et noir, percé de deux points rouges luisants. C'était celui d'un dragon. Un ancien dragon noir venait d'entrer en contact avec moi. Il s'insinuait dans mon être et je n'avais plus la force de l'en empêcher. Tout mon corps s'enflamma, incinérant le tas de bois désespérément mis en place, incinérant les cadavres inertes de mes parents et incinérant toute vie végétale et animale à 100 mètres à la ronde. Mon corps était en flammes, ces flammes formant la silhouette d'un oiseau autour de mon corps. Ce feu ne me brûlait pas, au contraire il me réconfortait, soignant toutes mes douleurs. Lorsque j'ouvris enfin les yeux, la rage tapie au fond de mon âme se déchaîna. J'asséchai les ruisseaux où mes frères et soeurs étaient morts, je mis à feu et à sac les villages pardusses ayant attaqué ma faible tribu, j'allai même jusqu'à exterminer des dizaines de loups et d'ours puisque ces animaux avaient dévoré les cadavres de ma famille. Ma rage était aussi grande et démesurée qu'interminable et incessante. J'enflammais tout et n'importe quoi pour me défouler de la mort des draconides. J'enflammais tout sur mon passage jusqu'à ce que mon feu s'affaiblisse soudainement et que j'entende une voix dans ma tête. "Calme-toi... Calme-toi" répétait-elle. Cette voix masculine ne me calmait que superficiellement. Le dragon avait pris le monopole de mon corps. Le Magicien me lança un sort qui me heurta de plein fouet dans la poitrine. Je tombai sur le dos, presque inconsciente. Mon feu s'éteint extérieurement, ne laissant qu'une flamme dans mon esprit, dans mon essence... 


Je ne sait toujours pas à ce jour ce que ce magicien m'a fait exactement, mais il a fait sortir le dragon de mon être. Je peux bien sûr toujours communiquer avec lui; sa rage ayant été assouvie en partie, ses conseils et directives sont désormais plus éclairés. Le Magicien était en fait le propriétaire d'une caravane se baladant à travers les pays. Quand je me réveillai, il demandait son chemin à un citoyen pardusse. Selon ce que j'ai cru entendre, il s'était perdu. Il n'aurait en fait jamais dû passer la chaîne de volcans et aurait dû rester dans les territoires humains. S'il ne m'avait pas secouru, mon corps se serait complètement consumé dans la rage et je serais morte. Je lui doit tout. Il m'a engagé comme foraine et m'a pris sous son aile. Plus tard, j'ai ensuite décidé de servir les Royaumes en pourchassant des criminels notoires pour les obliger à faire face à la justice pour aider aux finances de la caravane. Moi, dernière descendante de dragon vivante, promet de servir les intérêts de mon maître et des Rois présents et futurs pour l'éternité et à mettre mes pouvoirs au service du bien.

Pouvoirs:
J'ai une parfaite maîtrise du feu, je peux le façonner, le déplacer, mais en aucun cas le lancer. Lorsque j'entre dans une rage, je me consume en surface et met feu à tout ce que je touche, rien de comparable au Phénix vengeur que j'ai évoqué toute à l'heure, mais dans les cas extrêmes de détresse il peut arriver que je me consume complètement. Avant la mort, mon dernier rempart est la consumation préventive puisque, comme le phénix, je peux renaître de mes cendres, mais le processus demande plusieurs jours, voire quelques semaines. Je peux immoler des objets, les envelopper dans des flammes inoffensives ou les rendre intouchables sans les brûler avec mon feu.


Armes:
Je peux reproduire toutes les armes que je vois en les façonnant dans le feu, seulement je ne sais manier que les épées, les haches et les armes de corps à corps. Je lance très mal les projectiles mais ai une facilité à façonner un fouet de feu pour pouvoir mettre le feur à des objets plus éloignés

Fiche de joueur
Années d'expérience:
Bout à bout près de 3 mois peut-être
Âge: 17 Ans
Autres forums:Aucun
Autres personnages:Endolion
Code: [Accepté par Elend le 08/08/2013]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Phénicia Empty Re: Présentation de Phénicia

Message par Nashoba le Jeu 8 Aoû 2013 - 16:02

je crois que j'hallucine^^

Endy qui revient!! Razz

_________________
Spoiler:

Life is unfair get use to it. 
Bill Gates

«Les âmes des hommes sont toutes immortelles.
Mais les âmes des vertueux sont immortelles et divines. » Socrate

«Faites l'amour pas la guerre.
Je préfère faire les deux.» MIB3(Men in Black 3)



"It's not about being perfect, it's not about sounding absolutely correct, it's not about what goes on in a computer. It's about what goes on in here [your heart] and what goes on in here [your head]."
Dave Grohl

Nashoba
Nashoba
Personnage principal

Masculin
Messages : 1565
Rôle : Roi de Diamant
Âge : 29 ans
Âme Soeur : Mon épouse, la reine Ellie
Sexe : Masculin
Écuyer : Je n'ai aucun écuyer mais j'ai deux fils.
Date d'inscription : 10/02/2012


http://eragonrpg.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Phénicia Empty Re: Présentation de Phénicia

Message par Myria le Jeu 8 Aoû 2013 - 17:51

Bienvenue!

Ta race, tes pouvoirs et tes armes sont refusés. En gros, ta présentation est refusée. Ta race, premièrement, n'existe pas dans l'univers des Chevaliers d'Émeraude. Tes pouvoirs font de toi un être presque immortel et ils sont donc refusés également. Puisque ton pouvoir de feu est refusé, tes armes sont également refusées puisqu'elles sont basées sur ton pouvoir.

Bon jeu!
Myria
Myria
Admin Mamie Myrtille

Féminin
Messages : 13672
Âge : 24 ans
Âme Soeur : Hayden, l'obsédé de la botanique
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 24/06/2006


Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Phénicia Empty Re: Présentation de Phénicia

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum