Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
12.90 €

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Thrain le Mar 24 Avr 2012 - 10:30

Je me dirigeais toujours vers le château. Minutes après minutes, mètres après mètres, pas après pas. Et pendant ce temps je réfléchissais : Au départ, je voulais la ramener dans sa chambre, puis rejoindre mon écuyer. Mais cette idée, avait été abandonné, peu de temps après qu’elle m’ait offert le collier. Je ne pouvais pas la laisser ainsi, et de toute façon, je ne l’aurai jamais pu m’y résoudre. Comment aurais-je pu abandonner la fille que j’aimais ainsi ? Alors qu’elle venait de passer à deux doigts de disparaitre de ce monde, et que dans tout les cas, elle risquait d’avoir attraper froid ? C’était impossible. Cela m’était impossible. Pas alors que je sentais quelque chose de spécial se crée entre nous. Plus que de la sentir contre moi, plus que de la sentir dans mes bras, je… j’avais l’impression de la ressentir, d’être lié à elle plus que par ce simple contacte physique…

De toute évidence, j’avais du attraper quelque chose lorsque j’étais au fond du lac. Une maladie ? Aussi vite ? Difficile à croire… A bien y réfléchir, je dirais que ce n’était pas exactement à ce moment que j’avais commencé à me sentir étrange. Dans le feu de l’action, je n’y avais pas vraiment prêté attention, mais ma vie semblait m’avoir déserté, au moment ou j’avais cru constater la mort de Shiny. Mais ce n’était pas exactement ce que je ressentais en ce moment même. Mais étrangement, j’avais la sensation que cela était quand même lié à cette nouvelle… sensation ? Je ne savais pas trop si ce terme était exact mais à défaut de mieux, c’était toujours mieux que rien.

« Oui, plus tard... J'aurais une question, plutôt sérieuse, à te poser tantôt, si ça te dérange pas...»

Elle s’était collée à moi, et je faillis en perdre mes repère : Ce… Ce lien, que je ressentais avant, j’avais eu l’impression d’en saisir la teneur pendant une fraction de seconde, puis je l’avais perdu. Mais la sensation de bien être que j’en avais tirée m’avait convaincu d’essayer de comprendre ce que ce lien pouvait bien être. Et je trouverais la réponse. Quelque soit le temps que j’y mettrais je trouverais. Tout en courant je pris quelque seconde pour la regarder, puis sans rien dire, je continuais ma route.

Ce n’est qu’en arrivant en vu du château, que je repris la parole :

-Et ce jour là, quel qu’il soit, je répondrais à ta question. Et j’espère du fond du cœur que ma réponse te plaira…

Et finalement je réussi à atteindre le château. La fatigue commençait à pointer, mais je n’y fis pas attention. Je devais amener Shinylla dans un lieu sec et si possible chaud. Puis une idée me vint : Chaud voulait-il nécessairement dire sec ? Non, un petit sourire illumina mon visage : Je savais ou je devais l’amener pour qu’elle puisse se remettre en toute tranquillité. Doucement, je pris le chemin des Bains…

.............................................................................................................................................................................................................................................

Ce n’est qu’après être rentrer dans le château que je pris conscience de ce que je venais de dire. Répondre à sa question, si celle-ci concernait bien les sentiments que j’éprouvé pour elle et que j’avais laissé transparaitre un peu avant, ce serai une véritable déclaration ! Je ne savais pas vraiment si je devais craindre ce moment, ou l’attendre avec impatience... De toute façon, j’avais le temps de m’y préparé, non ? Mais étais-ce réellement vrais ? Ne connaissant pas l’avenir, cela pouvait très bien arriver demain, dans des semaines ou même… Aujourd’hui ?

Cette dernière pensée me troubla. Et je fini par décidé d’arrêter de me torturer l’esprit avec sa : Quand le moment sera venu, et bien je ferais avec ! Pour le moment, je devais rejoindre les bains ! Je n’avais rencontré personne en rentrant dans le château, aussi l’idée de la déposer pour que nous nous dirigions ensemble vers les bains ne m’effleura même pas. Je continuais donc de la porter comme je porterais une princesse blessée.

Je ne sais pas si c’est la chance, ou le hasard, mais je ne croisais personne dans les couloirs, aucune question gênante ne vient donc entraver ma progression et j’arrivais bientôt devant l’entré des bains du château.

-Nous sommes arrivé au bain. Ici tu pourras te sécher mais aussi te réchauffer. A cette heure ci, il devrait être vide. Je m’arrêtais quand même une minute pour le vérifier magiquement, puis repris : Et apparemment c’est le cas. Ce que je vais faire, c’est te laisser y aller en première, pendant ce temps, j’attendrais dehors : Normalement, homme et femme ne sont pas autorisé à se rendre au bain en même temps. J’attendrais donc : il me semble que tu as plus besoin que moi de te réchauffer, alors vas-y vite ! Fis-je dans un sourire.

Même si je ne paraissais pas avoir froid, cela n’était qu’une apparence : J’étais certes habitué à la fraicheur de la nuit, mais pas le moins du monde à celle qui suivait une baignade forcé dans un lac glacé… Mais je préférais largement tombé malade moi que de la voir elle malade. Donc j’attendrais qu’elle ait fini tout en éloignant les curieux. Enfin… essayer, parce qu’un chevalier gardant les bains qui était trempé de la tête au pied, et qui commençait doucement à virer au bleu en refusant d’entré dans la salle surchauffé des bains suffirait largement à surprendre quiconque… Même si on était déjà en partis habitué à mes petites folies ici et là, celle là était quand même d’un tout autre niveau ! Enfin, de toute façon, ils n’auront pas d’autre choix que de si plier. Mais si je pouvais quand même éviter d’avoir besoin de me justifier, ce serai tant mieux !



Thrain
Thrain
Personnage important

Masculin
Messages : 111
Rôle : Chevalier accro au Lait !
Âme Soeur : Je pense avoir trouver *en évolution*
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Shinylla le Mer 25 Avr 2012 - 20:39

J'étais bien dans ses bras. Me cachant le visage dans son cou. Je voulais qu'une chose, m'endormir dans ses bras. Cependant, je ne pouvais pas, je ne voulais pas lui fausser la compagnie pendant qu'il faisait tout pour m'apporter au château. J'y pensais, mon travail à l'écurie n'était pas totalement terminé, il fallait que je retourne le plus rapidement possible pour ne pas qu'on se plaigne que j'avais fait mal mon travail. Je n'aurais peut-être pas dû finir mon travail avant d'aller chercher le collier, mais qui sait ? Peut-être, je ne serai même pas là aujourd'hui. Peut-être que Thrain ne serait pas là et que je serais en train de me noyer en ce moment. Je ne savais pas, mais j'aimais bien cette tournure des événements, il fallait seulement que je me remette au travail pour terminer tout cela.

Il fallait que je pense à autre chose que ce gros détail. Certes, je m'occupais des chevaux, mais je les avais donnés à manger et ils pouvaient survivre à une journée d'entretien, mais pour mon chaton qui devait avoir peur seul là-bas. Qu'est-ce que je devais faire ? Arrêter de m'inquiéter. Je venais tout juste de revenir d'une noyade et d'entendre des paroles qui me faisaient penser qu'on était amoureux de moi. On marchait et on venait tout juste de me dire qu'en espérant que ma réponse me plaira. Je ne savais plus quoi dire. Qui sait, peut-être qu'il n'était pas amoureux de moi. Peut-être qu'on n'était seulement de bons amis après tout. Peut-être que je n'irai pas au-delà des lignes de l'amitié. Ça serait tellement dommage. J'aurais apprécié être avec lui... Il était... Un ange tombé du ciel.

Un véritable ange tombé du ciel...

Je souriais en écoutant cette voix. Cette voix que je venais d'entendre alors qu'on rentrait dans le château d'Émeraude et qu'on se dirigeait je-ne-savais-trop-où. Je fermais les yeux et je humais son odeur. Il sentait terriblement bon ce qui me faisait battre mon coeur d'une manière qu'on pouvait l'entendre de l'extérieur. Mon coeur voulait être le sien. Je voulais être sienne. Je voulais être à lui. Je voulais être sa femme, je voulais être celle qui porterait ses enfants. Je voulais être celle qui s'occuperait de lui s'il en avait réellement besoin. Je voulais être avec lui point.

Un amour assez saugrenu. Un amour assez spécial qu'on ferait si c'était réciproque. Un amour ardu avec tellement d'acharnement pour pouvoir l'entendre d'un de nos bouches. S'il me disait qu'il m'aimait, je serai la femme la plus heureuse du monde. Même avec nos différences d'âges ce qui pourrait donner de mauvaises pensées à certaine personne. Quoique je m'en fichais de ce détail. Si jamais cela arrivait, tout ce qui comptait dans ma vie ce n'était que lui. Je voulais être dans ses bras et être sienne. Vivre heureuse avec un ange tombé du ciel.

Bonheur...

Je souriais tout bêtement dans ses bras. Je me sentais tellement légère dans ses bras que je ne voulais pas m'en aller. J'avais un travail qui me donnait du fil à retordre, j'avais un toit, je m'occupais bien de moi. Tout était parfait. J'avais un peu d'argent et peut-être que j'allais avoir un homme parfait. Tout était parfait. C'était ça le bonheur ? Le bonheur de voir une personne. D'être contente à la compagnie d'une personne ? Était-ce réellement ça le bonheur ? Je l'espérais bien, surtout plus que tout.

Il me déposait devant une porte en disant qu'il fallait que j'aille prendre un bon bain. Un bain pour me réchauffer et me relaxer. Est-ce que j'étais rendue déjà à cette étape ? Je hochais la tête en regardant Thrain puis je rentrais dans la salle des bains. C'était chaud ce qui m'aidait beaucoup à cesser mes frissons. Je me déshabillais en entier et je m'approchais du bain. Je tremblais.... Tremblais de peur. Je revivais ma noyade dans ma tête que je prenais une serviette et j'ouvrais la porte pour me cacher dans le dos du chevalier qui m'avait sauvé la vie. Je n'étais pas prête d'aller dans l'eau et surtout seule. Je savais que je touchais le fond, mais j'avais peur. Peur de perdre pied et de jamais retourner à la surface. Alors, je me cachais le visage dans son manteau gelé et je pleurais pendant que j'étais enroulée dans une serviette. Je paniquais.

« Je suis pas capable Thrain ! Je panique en m'approchant de l'eau. J'ai peur de ne plus remonter si je perds pied. J'ai peur... Aide moi...» disais-je en enfouissant mon visage.

Pleurer pour une peur c'était de la faiblesse. Pleurer pour une phobie c'était aussi de la faiblesse. Je ne pouvais pas surmonter ça seule. Je ne pouvais pas et il fallait que je me tourne vers Thrain pour qu'il m'aide une fois de plus. Me tourner vers lui pour me fier à lui. Espérons, qu'il allait m'aider. Espérons, car sinon ça serait dégoutant que je ne puisse pas m'approcher de l'eau rien que pour me laver.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Thrain le Jeu 26 Avr 2012 - 13:09

Je regardais Shiny entrer dans les bains, puis une fois que la porte refermé après son passage, je m’adossais au mur juste à coté. Il ne me restait plus qu’attendre qu’elle ait fini pour la raccompagner jusque dans sa chambre, avant de pouvoir aller me réchauffer aussi. N’ayant rien de particulier à faire en attendant qu’elle ait fini, je repassais cette journée dans mon esprit en regardant la pluie tombé doucement dehors.

Je m’étais réveillé suite à un mauvais pressentiment, qui c’était avéré fondé ; Shiny avait bien failli se noyer dans le lac. Et elle se serait noyée sans le moindre doute si je n’avais pas été là… Rien qu’à cette pensée je tremblais un peu : Perdre Shiny ? Même l’idée m’était insupportable ! Mais finalement, je l’avais sauvé des profondeurs du lac. Tout allait pour le mieux quand une nouvelle peur m’avait traversé : elle avait cessé de respirer ! Mais encore une fois, la chance était de mon coté, et je réussi à lui faire reprendre contacte avec le monde des vivants. Et c’était là que, emporté par la joie de son sauvetage, j’avais laissé transparaitre les vrais sentiments que j’avais à son égare : J’aimais Shiny. La vie sans elle n’avait plus la même saveur. J’avais besoin de la savoir heureuse et en bonne santé, comme d’autre avait besoin de respirer pour vivre.

Toute en repensant à ça, je me rendais compte que le lien que je sentais se former pendant que je portais Shiny pour la ramener ne s’était pas brisé malgré son éloignement : Il était toujours là. Je ne comprenais pas ce que c’était, et pourtant il me semblait que je savais ce que c’était. Le phénomène était sans doute d’origine magique, mais qu’était-il donc exactement ? Mon ancien mentor m’en avait sans doute parlé, mais je ne voulais pas essayer de me souvenir. Le passé était le passé, inutile de ressasser ce que l’on ne pouvait changer…

Je repris donc ma paisible attente en regardant la pluie. C’était reposant, tellement tranquille. Le bruit de l’eau qui tombe rajouté encore une impression de constance. Aucun bruit ne venait gêner mon observation. La pluie était au moins aussi belle que le soleil radieux : Mais sa beauté était plus douce, plus apaisante… Et pour profiter davantage de sa clameur silencieuse, je fermais les yeux et me laissé allé à ce silence bienfaisant…

J’avais un peu froid, mais cela ne me gênait plus. J’étais dans ma bulle, une bulle créait dans le seul but d’attendre Shiny. Une bulle qui permettait au temps de ne plus m’atteindre. J’étais tout simplement hors du monde. J’attendais.

Entièrement concentré sur mon ouïe, j’entendis un peu de bruit venant des bains, puis la porte s’ouvris brusquement et je sentis quelqu’un se cacher dans mon dos en tremblant : Quel ne fus pas ma surprise quand je me retournais et apercevait Shiny, vêtu d’une simple serviette, toute tremblante. Elle n’avait même pas commencé à parler que j’avais déjà détourné le regard, et rougissais un peu de surprise et de gêne.

« Je suis pas capable Thrain ! Je panique en m'approchant de l'eau. J'ai peur de ne plus remonter si je perds pied. J'ai peur... Aide moi...»

Alors là, j’étais complètement pris au dépourvu. Que pouvais-je bien faire pour l’aider ? Instinctivement, je la pris dans mes bras et commençais à lui caressais les cheveux doucement. Je ne voulais pas la voir trembler de peur, et encore moins qu’elle se retrouve avec une phobie de l’eau. Bientôt, elle cessa de trembler et releva la tête pour me regarder avec un regard qui me demandait de l’aide. Cela aurait été avec grand plaisir mais je ne savais pas quoi faire…

-Je le ferais avec plaisir si je le pouvais mais je ne vois pas comment…

Je m’interrompis vivement, une idée venait de pointer le bout de son nez, mais je la refusais vivement : Je ne pouvais pas ! Puis je vis Shiny, encore un peu tremblante, et ma résolution faiblis : Je devais faire quelque chose ! Mais sa ! Rien que l’idée me troublait au plus haut point. Mais d’un autre coté c’était la seule que j’avais…

-Ou alors… j’ai bien idée, mais je ne la sens pas trop… Enfin, sa dépend surtout de toi : Tu penses que si je t’accompagne dans les bains, tu auras le courage de rentré dans l’eau, je pourrais très bien attendre à coté et n’être là que pour te rassurer : Il suffira que je reste dans un coin et tout se passera bien et tu pourras te purifier normalement et faire disparaitre cette crainte naissante de l’eau… Mais du coup je serai quand même à l’intérieure… Cela ne te dérangera pas ?

Bon, moi cela me gênait mais d’un autre coté, je savais pertinemment que je ne proposais pas sa pour me rincer l’œil. C’était totalement indigne et tout à fait incorrect envers la personne que l’on aurait espionné ! Jamais au grand jamais je ne pourrais m’abaisser à faire quelque chose de pareille, je respectais trop Shiny, et même globalement les femmes pour faire quelque chose d’aussi déshonorant. Et malheur à celui que je prendrais sur le fait… Mais je ne pouvais évidement pas dire cela, sans avoir l’exacte effet inverse et en plus, même dans ce cas, seul les actions compte, pas les paroles… Il était facile de dire ce que la personne voulait entendre mais ne pas l’appliquer … Moi c’était apparemment l’inverse : J’étais incapable de dire ce que je ne pouvais pas faire…

En attendant sa réponse, je continué de réfléchir à une autre méthode qui lui permettrais de se purifier sans en arriver à de tels extrémité, mais à mon grand regret je n’en trouvais aucune… Si elle acceptait je serai obligé de rentré avec elle dans les bains. Je devrais sans doute prendre un peu sur moi, mais si je pouvais vraiment l’aider, alors cela en vaudrais la peine. Et puis de toute façon, même si cela me gênait, ce n’était pas comme si c’était quelque chose d’absolument horrible… Cela serait sans doute même tout le contraire…
Thrain
Thrain
Personnage important

Masculin
Messages : 111
Rôle : Chevalier accro au Lait !
Âme Soeur : Je pense avoir trouver *en évolution*
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Shinylla le Mar 1 Mai 2012 - 23:09

J'imaginais encore la scène. La scène que je plongeais sans même faire exprès. Que je plongeais et que je voyais des bulles remontées. Je n'avais pas remarqué sur le fait que j'étais dans l'eau et puis ma panique avait pris le dessus. Me voyant me débattre et sentir mes poumons compressés. Commençant à chercher l'air et rien, je m'en allais quand Thrain est venu me chercher au-delà des morts. J'étais fière. Complètement heureuse de cet acte. Je savourai ma vie, chaque minute de ma vie comme si c'était les dernières minutes. Enfin, j'allais essayer même si je travaillais à temps plein et que l'homme avec qui je veux être, il allait être très occupé avec son écuyer.

Je le serrais dans mes bras alors que je le laissais se retourner. Je savais que j'étais en serviette, je n'étais pas idiote à ne pas le savoir, franchement. C'était très gênant également, mais je paniquais, donc je m'en contre fichais de ce moment où il me voyait en serviette. Je tremblais pendant que lui m'entourait de ses bras en me caressant les cheveux. Honnêtement, j'aimais bien quand il faisait cela et c'était la première fois. La première fois que j'allais dans ses bras volontairement. Que je lui donnais un câlin et que je me cachais le visage dans son manteau de cette manière. C'était la première fois qu'il m'entourait de ses bras pour ainsi me calmer. La première fois qu'il me faisait un câlin et qui caressait mes cheveux. Je me sentais bien dans ses bras. Comme si j'étais en sécurité dans ses bras, près de lui. Je me sentais horriblement bien comme si tous mes soucis s'étaient envolés d'un seul coup. Je souriais faiblement et je humais son odeur même s'il était trempé. Je l'adorais de tout son être et même son odeur qui me faisait vibrer.

Quand je tremblais moins. Je me risquais en allant le regarder dans les yeux. J'avais les larmes aux yeux, c'était normal après tout j'avais peur. Peur de l'eau. Je ne voulais pas avoir une telle peur. Qui te dit que j'allais avoir des enfants et on irait se baigner pour leur plus grand plaisir. Je voudrais bien me baigner avec eux et non rester sur la berge les voyant bien s'amuser. Certes, j'allais rire avec eux, mais je voudrais bien aller dans l'action. Si j'avais une famille prochainement. Je voudrais bien, mais avec qui ? Si Thrain me donnait cette chance, je voudrais bien aller plus loin.

Comment je savais que je l'aimais et que c'était des vrais sentiments ? Ce n'était pas normal pour moi de vouloir être tout le temps avec lui et de ne penser rien qu'à lui. De penser à Thrain et de sourire de tout son être. D'imaginer une vie pareille avec lui. D'imaginer d'embrasser un chevalier. J'imaginais tellement les femmes jalouses, mais je m'en ficherai puisque je serai heureuse. J'avais acheté un collier pour lui remettre et je parlais pratiquement rien qu'à lui. C'était mon meilleur ami, mais mon meilleur que mon coeur voulait sortir de ma poitrine pour aller le rejoindre, c'était insensé. Donc, j'avais déduis que j'étais amoureuse d'un homme qui adorait le lait comme sa vie. Lui ? Était-ce pareil pour lui ? Peut-être qu'il me prenait comme une amie et comme une gamine aussi et je ne le savais pas. Si c'était le cas, j'abandonnerai sachant que c'était un rêve et non une réalité. Que cela serait impossible.

Il me parlait disant qu'il ne savait pas comment pour que je ne puisse plus peur. J'étais déçue un peu, mais quand il s'interrompait dans sa phrase. Je restais perplexe. Il avait quoi dans la tête pour qu'il soit mal à l'aise. Je rougissais au fur à mesure. Qu'il aille avec moi pour m'aider à me purifier, m'aider mentalement, psychologiquement dans ma passe. Ça ne m'aurait pas dérangé, mais j'étais nue et quant à lui non. Il allait rester habiller et j'allais me dévêtir devant lui, ce qui me laissait bouche bée. Que faire pour ne pas qu'il fasse cela ? M'habiller ? D'ailleurs, je n'avais pas de vêtement pour me vêtir par après. Oh mon dieu... Que faire ?

« Euh.. Je...» rougissais-je un peu en détournant le regard. « Tu pourrais toujours venir, mais je garderai ma serviette... Et-et si tu veux... Enfin... Si tu veux toujours...»

Je n'étais pas claire, mais je savais très bien. Je savais très bien que tout cela nous gênerait également. Je n'avais que quatorze ans et lui avait vingt-trois ans. C'était un adulte et je restais une adolescente. Une adolescente qui allait peut-être demander à cet homme de vouloir aller plus loin que dans l'amitié. La vie était incohérente et encore plus de ce que je venais de dire à Thrain, puis même plus dans la relation de rêve que j'allais peut-être à voir si c'était réciproque. Je respirais doucement.

« Mais Thrain... C'est pas le fait de rester à côté de l'eau qui me terrorise c'est le fait d'y rentrer... Enfin, j-je suis désolée si ça te gêne. Je t'en voudrais pas si tu t'en vas en courant...» disais-je en baissant la tête et en reculant tenant ma serviette pour ne pas qu'elle tombe.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Thrain le Mer 2 Mai 2012 - 12:28

Je me sentais mal à l’aise : Comment avais-je pu penser à quelque chose d’aussi absurde ? Cela ne se faisait pas ! Et pour couronner le tout, j’éprouvais de tendre sentiment à l’égard de Shiny… Cette idée était vraiment absurde, mais que pouvais-je faire d’autre ? Je ne pouvais pas simplement lui dire que ce n’était rien et qu’elle pouvait y retourner parce qu’elle ne risquait rien : elle venait d’échapper à la noyade, la peur qu’elle avait de l’eau était normal, même si injustifié. Simplement lui dire de telles banalités ne servirait absolument à rien… Il fallait faire quelque chose, mais toute la question était là : Que pouvais-je faire ?

Et malheureusement pour moi, je n’avais pas la réponse à cette question. Enfin pas de réponse qui m’aurai permis de résoudre son problème en clin d’œil. Et pire encore…Cette idée était la seule que j’ai eu… J’avais beau être extrêmement gêné d’avoir proposé cette idée, je ne voyais pas d’autre solution…

Lorsque j’eu proposé mon idée, je ne pus m’empêcher de rougir un peu. Et probablement même bien plus qu’un peu… Rien que l’idée d’être présent dans un moment aussi intime que son bain me rendait confus. Les hommes n’avaient rien à faire dans les bains des femmes quand celles-ci étaient en train de s’y purifier. Et à plus forte raison si la femme que l’on aimait était présente.

« Euh.. Je… Tu pourrais toujours venir, mais je garderai ma serviette... Et-et si tu veux... Enfin... Si tu veux toujours...»

Je rougis brusquement à sa phrase : dans mon idée il était évident qu’elle avait gardé la serviette : L’inverse ne m’avait jamais traversé l’esprit, cela aurai vraiment été trop troublant… Et puis de toute façon, cela n’aurait pas été convenable ; Même si je ne me préoccupais pas vraiment de l’âge lorsqu’il était question d’amour sincère, je ne pouvais pas oublier ce fait pour autant… Et c’était bien ce qui me gênait… J’aurais aimé lui dire que j’avais pensé à la même chose, mais mes idées se bousculer et je ne savais pas quoi dire… C’est finalement elle qui repris :

« Mais Thrain... C'est pas le fait de rester à côté de l'eau qui me terrorise c'est le fait d'y rentrer... Enfin, j-je suis désolée si ça te gêne. Je t'en voudrais pas si tu t'en vas en courant...»

M’enfuir ? Et la laisser seul ? Impossible. Jamais je n’aurais pu faire une chose pareille ! Mais finalement ce sentiment de révolte me fus bénéfique : Non, je ne pouvais pas faire cela parce que je voulais la protéger, faire en sortes que toute aille pour le mieux pour elle. Et c’est ce besoin de la protéger qui me permis d’y voir plus clair, mais surtout de me calmer : Si la gêne ne m’avait pas vraiment quitté, j’étais maintenant en mesure d’en faire abstraction… pour le moment.

-Shiny, appelais-je doucement, tu sais bien que je ne pourrais jamais te faire une chose pareille. Qu’importe quel que soit ton problème, tu pourras toujours compter sur moi. Je te promets de faire en sortes que ta peur de l’eau disparaisse aussi vite qu’elle est arrivé !

Je la serrais un plus contre moi pour lui montrer que j’étais vraiment sérieux : Qu’importe quels seront les problèmes qu’elle aura à affronter, je serais toujours avec elle pour l’aider. C’est en me reculant un peu pour la regarder que l’envie me pris soudainement : J’avais envie d’embrasser Shiny. Pendant une fraction de seconde j’imaginais la scène, puis la raison repris le dessus : Nous étions dans un couloir du château, il faisait froid et Shiny n’était vêtu que d’une serviette de bain. Ce n’était certainement pas le bon moment. Mais ce serai sans doute tellement doux… Finalement, je ne fis que rougir un peu et détourné le regard en me dirigeant vers la porte et en continuant :

-Maintenant, entre vite ! Je m’en voudrais que tu attrapes froid par ma faute ! fis je en souriant et en lui ouvrant la porte.

J’écouté sa réponse toute en la regardant rentrer puis allait lui emboiter le pas, mais finalement resté à la porte : Vraiment, cela ne se faisait pas. Normalement, je n’aurai pas du rentrer, pas en même temps que Shiny. Mais la douce chaleur que je sentais était tout de même tentante : Mes vêtements était toujours trempé, et je devais bien reconnaitre que même moi je commençais à avoir froid. Mais finalement c’est surtout en réalisant que je laissais entrer le froid en gardant cette porte ouverte. Je rentrais donc pour conserver la chaleur ambiante et afin que Shiny ne tombe pas malade. Je rougis un peu quand mon regard tomba sur Shiny, puis me repris. Bientôt sa peur de l’eau ne serait plus qu’un mauvais souvenir et elle pourrait enfin se reposer et se remettre des émotions de la journée.

Thrain
Thrain
Personnage important

Masculin
Messages : 111
Rôle : Chevalier accro au Lait !
Âme Soeur : Je pense avoir trouver *en évolution*
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Shinylla le Lun 7 Mai 2012 - 16:52

J'avais tellement peur, mais j'avais encore plus honte. J'avais peur qu'il part en courant et qu'il me laisse me débrouiller seule. Pourtant, ce n'était pas le genre de ce chevalier. Il faisait pratiquement tout pour que je n'aille aucun soucis et cela avait réussi grandement. Je le remercie pour qu'il soit dans ma vie. Quand c'était rendu qu'il était inévitable dans ma vie et que j'avais un besoin qui ne se terminait jamais, c'était un besoin urgent d'avoir un tel homme à mes côtés. Je n'imaginais pas une telle vie sans un chevalier comme lui. Dans le fond, je ne serai même pas là à cette heure. Je le remerciais infiniment.

Pendant qu'il me répondait à ma réponse assez gênante, il me serrait davantage. Je sentais son odeur corporel que je fermais les yeux d'envie. Il sentait terriblement bon et je ne pouvais pas m'en passer. Déjà quelques instants hors de son manteau que j'étais en manque de sa senteur. Je fermais les yeux en humant. Je fermais les yeux en respirant grandement pour sentir cette odeur. Je me collais à lui pour sentir mon coeur battre la chamade dans ma poitrine et je voulais qu'il sache que mon coeur voulait sortir de ma poitrine.

En écoutant partiellement ce qu'il disait, même si ça me touchait, je réfléchissais. Je réfléchissais doucement sans m'interrompre. Pourquoi j'avais cette sensation que mon coeur voulait s'en aller de mon corps pour aller vers Thrain ? Pourquoi je voulais tant être dans les bras de Thrain ? Puis pourquoi je le regardais j'avais seulement le goût de me coller et d'aller l'embrasser ? Pourquoi je pensais à vouloir vivre ma vie avec lui ? Pourquoi il m'aidait tant à passer à travers mes mauvaises passes ? Pourquoi la vie me donnait beaucoup trop de questions à répondre ? Je ne savais pas où penser sérieusement.

Pendant qu'il ouvrait la porte, je fis ce qui me demandait. De rentrer pour ne pas que je ne prenne froid, car c'était vrai qu'il faisait froid. Je rentrais, mais je fus surprise le voyant qu'il rentrait en même temps que moi. Je riais sachant que ce n'était pas volontaire de sa part, mais je trouvais cela drôle. Pourquoi il était le seul qui me faisait véritablement rire dans un moment lourd comme celui-ci ? Je regardais l'eau dans mes pensées et je souriais doucement. Il était réellement devenu important dans ma vie et je voulais qu'il soit davantage. J'étais amoureuse d'un chevalier et sûrement c'était réciproque. Je l'espérais en tout cas.

Je me dirigeais tranquillement vers l'eau ayant repris mes esprits. Je regardais l'eau et sérieusement j'avais un flash back de tout à l'heure ce qui me perturbait encore plus. Je frictionnais doucement mes bras et je tournais la tête en le regardant mal à l'aise.

« J'y vais, tu me regardes ?» posais-je un peu mal à l'aise, mais lui donnant un sourire forcé.

Je me re-dirigeais vers l'eau. Toute mon attention était vers celle-ci. Je m'approchais tranquillement hésitante de mes faits et gestes. Je tentais de mettre mon orteil dans l'eau, mais je le retirais rapidement en soupirant. J'étais réellement nerveuse. L'eau ne faisait pas mal en tant que telle alors pourquoi j'avais tellement peur ? J'avais peur de me noyer et de ne pas toucher le fond. C'était normal, mais un bain on pouvait toucher le fond. Ce n'était pas profond. Pourtant, j'étais terrifiée.

Je tentais encore de mettre mon orteil dans l'eau, mais ça ne fonctionnait pas encore une fois. Je m'assoyais donc, puis je tentais de déposer mes pieds dans l'eau, mais au contact... J'avais eu un frisson qui me faisait plier sur moi-même. Je me recroquevillais sur moi-même et je regardais l'eau en soupirant et en sanglotant doucement.

« Je suis pas capable, Thrain... Je sais pas quoi faire... » disais-je doucement en sentant très bien que je pleurais un peu de désespoir.

Aidez-moi dans ma misère quelqu'un parmi ce monde en espérant de ne pas voir Thrain sans vêtement.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Thrain le Sam 12 Mai 2012 - 14:25

Ce qui me ramena totalement à la normal fut le rire de Shiny : Pour une étrange raison, son rire avait un effet apaisant sur moi. Je souris doucement puis avancer encore un peu pour aller m’adosser à un mur pas trop loin du bassin principal. La température ambiante était plus douce que celle de dehors, même si par opposition mes vêtements me paraissaient plus froid. Mais je ne m’en préoccupais pas vraiment : je savais qu’il se réchaufferai bientôt avec la chaleur des bains.

Quand je fus adossé au mur, je me mis à regarder Shiny, elle semblait avoir un peu de mal à s’approcher de l’eau et se frictionnais les bras avec un malaise évident. Cela me fit mal de la voir ainsi : De toute évidence, elle avait une belle phobie en préparation. Je devais absolument faire quelque chose !

« J'y vais, tu me regardes ?»

Je lui souris et l’encourageais avant de me la regarder en lui accordant tout mon soutien moral. Tout d’abord ; elle essaya de mettre un pied dans l’eau, mais elle finit par retirer son pied avant de l’avoir touché. Mais elle se reprit et réessaya, toutefois elle échoua à nouveau… Cela s’annonçait difficile…

« Je suis pas capable, Thrain... Je sais pas quoi faire... » dit-elle en commençant à pleurer doucement.

J’avais déjà deviné cette conclusion qui semblait inévitable, et avait déjà imaginé une « parade ». Bon, peut-être étais-je un peu optimiste avec le terme « parade », mais je ne voyais pas vraiment d’autre solution : Je devais la faire rentrer dans l’eau, que ce soit par sa volonté, ou une autre. Je m’étais donc débarrassé de mon haut et avait déchiré les bas de mes jambes qui avaient un peu souffert du sauvetage. Déjà que rentré dans l’eau des bains avec des vêtements qui n’y était pas adapté était limite, si en plus je devais y aller avec quelque chose ayant été en contact avec de la boue… L’intendante me ferait alors la peau et à raison. Et je ne pouvais évidemment pas me dénuder devant Shiny… Je devais donc faire un compromis.

-Ce n’est pas grave, je vais m’en occuper, fais-moi confiance tout simplement… fis-je d’un ton doux et en la prenant dans mes bras comme si elle était une princesse.

J’étais un peu troublé d’avoir à faire ça, mais pas suffisamment pour que je m’en rende compte, tant je voulais aider Shiny a cesser d’avoir peur de l’eau. Elle n’avait pas à craindre l’eau à cause de cet accident, que j’avais de manière totalement involontaire aidé à naitre… Je ne voulais pas que Shiny souffre à cause de quoi que ce soit, et plus que tout, je ne voulais pas la voir pleurer.

Je ne savais pas quel serait sa réaction en entrant dans l’eau, mais j’avais vaguement l’intuition qu’une fois dans l’eau, voyant que rien ne se passait, elle se calmerait et que sa peur disparaitrait petit à petit faute de raison d’être. Rien ne disait que cela allait fonctionner, mais je ne voyais que ça, ou alors la même chose avec une petite vague d’apaisement… Quoi que je préférerais éviter la magie sans son accord, mais si je lui demandais son autorisation, le fait de savoir fausserais le résultat…

C’est donc en la portant dans mes bras que je commençais à descendre les premières marches du bain, pas à pas sentant doucement la chaleur de l’eau me réchauffer tout en montant doucement. Et doucement l’eau atteint Shiny que je serais dans mes bras pour essayer de la rassurer, de lui rappeler que j’étais là, et qu’elle n’avait pas à s’en faire.
Thrain
Thrain
Personnage important

Masculin
Messages : 111
Rôle : Chevalier accro au Lait !
Âme Soeur : Je pense avoir trouver *en évolution*
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Shinylla le Dim 20 Mai 2012 - 12:04

Ce qui me déplaisait fortement, c'était le fait que je regardais l'eau apeurée. J'adorais bien l'eau, elle m'hydratait, elle était douce, mais on dirait qu'après cette noyade que j'ai été subitement retirée pour revivre, je n'osais pas. Je préférais être malade que d'aller doucement dans cette eau qui était chaude. Déjà que le pied qui n'osait toucher l'eau avait reprit des couleurs à cause de la vapeur qui émanait de cette eau tout de même au bon degré pour pouvoir nager convenablement pour enlever la température de merde qui avait à l'extérieur.

Mon pied avait peur, mes membres avaient peur. J'avais peur de glisser et de ne plus jamais remonter. De me frapper et d'être inconsciente au point de me noyer dans un bain. Je ne voulais pas. Je pleurais, car j'avais tellement peur, mais une peur inutile puisque l'eau était vitale pour notre vie. Elle était là pour notre bien. Tant que pour se laver ou tant que pour boire, elle était là et elle faisait comme si de rien ne c'était passé. On la déplaçait, mais c'était à sa guise. J'avais entendu Thrain déchiré quelque chose, je me retournais et je le voyais déchirer ses pantalons. Ses bottes étaient retirées et puis il était torse nu. Ce qui m'intriguait c'était le motif qui avait sur son torse. Qu'est-ce qu'il faisait maintenant ? Pourquoi il faisait une telle chose ? Est-ce qu'il avait au moins d'autre pantalon pour remplacer celui qui était déchiré ? Je me sentais mal dans son état qu'il s'était mis sûrement par obligation. Et selon le ton de sa voix, il prenait dans ses bras, il l'avait fait cela pour moi.

Je fronçais les sourcils et je le voyais qui rentrait doucement dans l'eau. Je commençais à trembler plus que l'eau approcher. Je m'accrochais brusquement au cou de Thrain pour me faire monter plus que l'eau s'approchait de moi. Je n'osais même pas mettre mes pieds dans l'eau. Je faisais tout pour l'éviter. Les yeux remplis, les ongles rentrés dans la peau de l'homme qui me serrait, je me cachais le visage dans son cou énormément tendue. J'attendais que l'eau ne s'approche plus de moi parce que je sentais la chaleur émanée de cette source.

Puis le malheur est arrivé. L'eau m'avait atteint et quand je l'ai senti j'avais lâché une plainte. J'avais la peau froide et ça me picotait la peau. C'était désagréable, mais à la fois, je sentais la chaleur m'envahir. Cependant, je ne lâchais pas prise. J'étais toujours aussi tendue, je tremblais et je pleurais dans les oreilles de Thrain.

« P-pourquoi tu fais tout ça pour moi ?» dis-je en regarde le mur de pierre au loin sentant mes larmes coulées sur mes joues et aller sur l'épaule du chevalier.

« Je porte que le malheur dans la vie...»

Je relâchais un peu la prise. En allant retirer mes ongles dans la peau de l'homme. Je me disais que l'eau m'avait rien fait, mais je laissais une certaine crainte. Je prenais une de mes mains en allant essuyer les larmes. On dirait que ces temps-ci, je ne faisais que pleurer. On dirait que tous les malheurs du monde me frappaient et il n'avait que Thrain avec qui je pouvais me reposer. Il était beaucoup trop présent dans ma vie. Mon coeur commençait à battre que pour lui. Je pensais rien qu'à lui. J'imaginais, je rêvais de passer ma vie avec lui. Est-ce que c'était réciproque ?

En essuyant mes larmes du revers de la main, je le regardais en rougissant un peu. Il était si près de moi que je perdais presque la notion du temps. Il me portait trop souvent dans ses bras que je me sentais terriblement bien dans ceux-ci. Si je pouvais, je pourrais dormir ici-même, même si j'avais déjà dormi près de lui. Que dans la forêt, prise de sommeil j'avais déposé ma tête sur son épaule pour aller dans le royaume des rêves. Le matin, j'étais dans un nouveau lit avec une fleur et ça m'avait complètement ébahi. J'étais surprise et grâce à cela, ça m'avait permis de déterminer que je l'aimais. Est-ce que c'était réciproque ?

Je me posais la question. Si je n'étais qu'une bonne amie pour lui ? Ça me démolirait. Me semble, entendre cela alors que tu t'attendais à autre chose. Déjà que penser à cela je baissais la tête et j'avais le coeur qui devenait douloureux. Il fallait que je pense avant d'agir parce que si je ne le faisais pas en ce moment je lui sauterai dans les bras pour aller conquérir ses lèvres. Déjà que l'étape dans les bras était un succès, il ne manquait plus le baiser, mais il fallait que je me retienne.

« Je suis désolée que tu me vois dans mes bas jours... Je me sens tellement horrible dans de telle circonstance... Enfin, je me posais la question...Quand on pense tout le temps à une personne, qu'on souhaite tout le temps d'être en sa compagnie et qu'on s'imagine pleine scène si romantique et magnifique, est-ce que ça veut dire que je suis tombée en amour.. ?»

Dire qu'en ce moment j'avais oublié l'eau et que je le regardais dans les yeux. Dire qu'en ce moment, je ne pensais pas que mes fesses étaient dans l'eau tout comme mes pieds. Dire qu'en ce moment, j'étais dans l'eau, mais je voulais penser à autre chose. C'était certain que j'aurais la peur de me noyer quand j'étais dans l'eau, seulement la crainte, mais ça m'empêcherait pas. Je voulais juste être certaine d'une chose avant de pouvoir le remercier convenablement de son aide herculéen, de sa patience, de sa générosité qui m'avait donné sans aucun retour. Il était fabuleux, je ne pouvais que dire cela. Il était parfait.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Thrain le Lun 21 Mai 2012 - 16:22

Alors que je rentrais dans l’eau, Shiny se mis à trembler dans mes bras, elle avait peur, c’était normal, mais au moins elle n’essayait pas vraiment de s’échapper. Et l’eau montait doucement. Mais avant qu’elle ne l’atteigne, Shiny s’accrocha à mon cou pour essayer de s’éloigner autant que possible de la surface liquide qui montait doucement. Je frissonnais un peu quand ses ongles mordirent ma chair, mais j’ignorais cette petite douleur : ce n’était pas grand-chose, mais surtout c’était nécessaire pour qu’elle se sente mieux. Et pour le même résultat j’aurais accepté bien pire.

Je fis une petite pause quelque seconde avant que l’eau ne la touche, me demandant si c’était vraiment la bonne solution, les larmes de Shiny m’ayant fait douter, mais je me repris : Oui, il n’y avait pas d’autre option qui était à ma porté, je devais le faire… Et l’eau atteint Shiny.

Elle poussa une petite plainte, et se mit à pleurer doucement à mes oreilles. Je serrai les dents n’aimant pas la voir pleurer, mais je savais aussi qu’il lui faudrait encore un peu de temps avant d’accepter d’être l’idée que l’eau n’était pas dangereuse… En revanche, je redoutais déjà l’étape suivante, le moment fatidique ou je devrais lâcher Shiny pour qu’elle se rende compte qu’elle a pied et qu’elle ne risque pas de se noyer…

« P-pourquoi tu fais tout ça pour moi ?»

Je lui souris doucement sans lui répondre immédiatement ; comment lui avouer que je ne voulais que son bonheur, et que celui-ci était aussi important pour moi que l’air pour les autres ? Qu’elle était la fleur de mon existence ? Vivre sans but en s’amusant était devenu mon quotidien, mais même ainsi, j’étais incomplet… Vivre sans but n’a pas d’intérêt. Et j’avais finalement trouvé le mien, rendre heureuse celle que j’aimais. Rien d’autre ne m’importait, et la voir souffrir m’était absolument intolérable.

-Je souhaite simplement faire tarir ces perles humides qui coulent de tes yeux et me font mal...

« Je porte que le malheur dans la vie...»

Je souris doucement, rien n’était plus faux. Le malheur et moi avions ont une histoire très lié… Et pourtant je pouvais certifier qu’elle ne m’avait jamais apporté le malheur… En fait, c’était plutôt ma spécialité, mais uniquement quand je le voulais… Et seulement sur mes ennemis. Shiny ne m’avait pas apporté le malheur, bien au contraire… Doucement je secouais la tête pour lui dire que ce n’était pas vrai, mais avant que je ne lui dise oralement, je me rendis compte qu’elle s’était un peu détendue ! Elle essuya doucement ses larmes et me regarda en rougissant.

« Je suis désolée que tu me vois dans mes bas jours... Je me sens tellement horrible dans de telle circonstance... Enfin, je me posais la question...Quand on pense tout le temps à une personne, qu'on souhaite tout le temps d'être en sa compagnie et qu'on s'imagine pleine scène si romantique et magnifique, est-ce que ça veut dire que je suis tombée en amour.. ?»

Je rougis moi aussi lorsqu’elle me posa sa question : Effectivement cela y ressemblait beaucoup… mais elle ne pouvait pas parler de moi, n’est ce pas ? Je reculais involontairement d’un pas en arrière tant j’avais été surpris de sa question inopiné, mais aussi comme si reculer me permettrais d’échapper à la question… ce qui évidement n’était pas le cas. Je détournais très vite le regard en lui répondant doucement :

-J-J’immagine que cela doit être ça. Je n’ai pas beaucoup d’expérience dans le domaine, je ne suis tombé amoureux que assez récemment… fis en la regardant brièvement avant de fixer le mur à nouveau. Par contre pour ce qui est ce que tu as dit avant, ce n’est rien : Il nous arrive à tous d’avoir des problèmes et dans ces cas là, il est normal d’être aimer et soutenu…

Je m‘interrompis alors en prenant conscience de quelque chose : Avais-je dit « aider et soutenu » comme je l’avais pensé ou bien « aimé et soutenu » comme tel était mon sentiment du moment ? J’avais un doute ! Mes sentiments avait-il parlé pour moi ? Je rougis encore plus à la simple pensée que mes sentiments avait peut être parlé pour moi. Après une seconde d’incertitude supplémentaire, ce n’est qu’en sentant le collier qu’elle m’avait offert que je repris :

-Au faite, je tiens à te remercier pour le collier que tu m’as offert, cela me touche beaucoup, fis-je en relevant un peu la tête pour le mettre en valeur. Je ne t’avais pas vraiment remercié tout à l’heure, c’est pourquoi je le fais maintenant : Merci pour ce magnifique cadeau, Shiny.

Aussi étrange que cela puisse paraitre, j’avais presque oublié pourquoi je l’avais amené dans l’eau… Elle ne semblait plus avoir peur de cette dernière, peut-être était-ce parce qu’elle était distraite, mais le résultat était bien là ! J’aurais pu m’en félicité et le lui faire remarquer qu’elle était sur la bonne voie… sauf qu’il aurait fallu que je m’en rende compte et que pour le moment, j’était perdu dans le regard de celle que j’aimais, et qui semblait m’aimé aussi… Ou alors j’étais perdu dans un rêve magnifique, et mon seul souhait était qu’il se prolonge autant que possible…
Thrain
Thrain
Personnage important

Masculin
Messages : 111
Rôle : Chevalier accro au Lait !
Âme Soeur : Je pense avoir trouver *en évolution*
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Shinylla le Lun 28 Mai 2012 - 14:55

Pourquoi ? Pourquoi faisait-il cela pour moi ? Pourquoi étais-je devenue si importante, plutôt, si présente dans sa vie ? Quel élément avais-je fait pour déclencher toutes ces péripéties ? Qu'avais-je fait pour devenir son amie et être autant présente dans sa vie ? Pourquoi ? Qu'est-ce ? Des tonnes de questions qui me passaient par la tête et je ne pouvais qu'ignorer. Ignorer les questions ne sachant pas quoi répondre. Je n'avais rien à dire et à chaque question je restais bouche bée.

Que mes larmes lui faisaient mal, me disait-il. Qu'à chaque larme que j'avais versée, étaient douloureuses. Lui portais-je au point de malheur ? D'où le pourquoi j'avais sorti ma phrase. Ma phrase concernant la malchance. Sur le coup, ça ne m'avait rien fait puisqu'elle est sortie seule. Ma phrase avait sorti d'une autonomie surhumaine qui me dépassait. Je lui avais dit, mais je ne voulais pas de réponse venant de sa part, sachant pertinemment sa réponse. L'obstination viendra, par la suite je déciderai de partir des sources chaudes pour me calmer, car j'avais eu une prise de tête inutile. Heureusement que je ne lui avais pas laissé la chance de parler. Une chance que j'avais posée cette question changeant radicalement de sujet. Pour passer à autre chose et penser à autre chose.

Posant la question qui me gênait plus qu'il soit. Il reculait comme s'il voulait éviter la question. Ça serait idiot venant de sa part parce que j'étais dans ses bras. Le voir ainsi reculer me donnait des idées assez réalistes qui me donnaient des gifles dans le visage. Je me disais peut-être qu'il avait perdu l'équilibre au point d'être devenue lourde pendant un moment ? J'ignorais la raison en fait. Il disait qu'il était tombé amoureux depuis récemment. De qui ? Était-ce réciproque avec cette personne ? C'était cette imagination paranoïaque qui me faisait imaginer la scène avec une autre femme. Verrait-il une femme sans que je le sache ? Avais-je été trop lente ? J'étais quand même la seule qu'il voyait régulièrement. Ça pourrait-il que... ? Non, c'était... Non ! J'étais une gamine pour lui, ce qui m'étonnerai de toute façon si c'était le contraire. En fait, je tomberai littéralement des bras de Thrain si c'était le cas.

Aimé et soutenu ? Ouais, dans les mauvaises passes, il fallait être aidé et soutenu, également aimé. C'était un point qu'on pouvait vite oublier quand on était en couple. Cependant, j'avais plus l'impression qu'il voulait dire : "Aidé". Devrais-je prend ça comme une révélation ou comme le hasard ? Ce qui m'étonnerai serait le fait que je le prenne comme une révélation... Et qu'il m'aimait en réalité. Un rêve qu'on faisait tous quand on pensait d'avoir trouvé son prince charmant.

« De rien, ça m'a fait plaisir même en risquant ma vie...» dis-je en rigolant un peu mal à l'aise de cette histoire récente.

Comme s'il avait changé de sujet, mais pourtant il avait réellement répondu à ma question. J'étais amoureuse. J'étais tombée amoureuse de lui et il ne manquait que le cran de lui avouer. Je lui souriais par la suite en rougissant. On avait un contact des yeux et je ne voulais plus rien se produit. Silence... Un silence qui était magique pour moi. Un silence qui me faisait rougir. Un silence qui me forçait de m'approcher de lui, de ses lèvres, mais finalement, je stoppais. Est-ce que je devrais continuer ? Est-ce que je le fais et que je risque d'avoir une mauvaise réaction ? Que devrais-je faire ? Pour l'instant, je frôlais ses lèvres avec hésitation avant de m'approcher. Donnant un baiser timide et de lui faire un câlin pour regarder le mur de pierre.

« Un baiser de remerciement.... Remercier d'être à mes côtés et je te souhaite beaucoup de bonheur avec la femme que tu aimes...»

Pourquoi je me sentais blesser ? Aucune idée, peut-être à cause du fait qu'il aime une autre personne que moi. Plus vieille que moi, plus mieux que moi. Je ne savais pas comment tout gérer les montagnes russes d'émotions que j'avais à l'instant... Il fallait que je pense à autre chose, mais à quoi ? Comme à l'eau qui était inoffensive et non dangereuse envers ceux qui ne savaient pas nager comme moi ? Oui, je vais penser à cela en tentant d'essayer le moins possible d'avoir mal au coeur envers les situations amoureuses comme celles-là.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Thrain le Ven 1 Juin 2012 - 17:35

Ayant réussie a changer de sujet, je réussis a me reprendre, et la légère rougeur qui avait commencé à conquérir mes joues reflua. Quelques secondes passèrent encore avant que je ne regarde Shiny à nouveau. Elle avait l’air surprise, ou plutôt un peu perdu. Elle devait être en train de se demander si ce que j’avais dit la concernais ou non quand j’avais changé de sujet.

« De rien, ça m'a fait plaisir même en risquant ma vie...»

Je frissonnais a nouveau a l’idée du danger qu’elle avait couru pour ce simple bijoux, a l’idée que j’aurais pu la perdre pour une raison aussi futile… Je ne pouvais pas imaginer ne serai-ce que cette idée : Qu’aurais-je fais si elle avait péris ? Je ne pouvais le dire… Et je ne voulais même pas essayer d’imaginer : Elle avait survécu et rien d’autre n’avait d’importance. J’aurais aimé lui dire qu’elle n’aurait pas due mettre sa vie en danger ainsi, mais au fond de moi, son acte m’avait sincèrement touché… Comment aurais-je pu la critiquer de toute façon ? C’était pour me faire plaisir qu’elle avait ainsi mis sa vie en danger… Une critique serait une bien mauvaise façon de la remercier.

Alors que je ne savais pas quoi dire pour lui répondre, je fini par réalisé que cela n’avait aucune importance... Un silence magique avait envahis les bains, et pour rien au monde je ne l’aurais brisé. Mes yeux cherchèrent ceux de Shiny et les trouvèrent, avant de ne plus les lâcher. Je la regardais doucement en me rendant compte a quel point elle m’était cher et comme j’étais heureux de la savoir saine et sauve tout en pouvant la serrer dans mes bras…

Il me fallu quelque seconde pour me rendre compte a quel point son visage s’était rapproché du mien, comme ses lèvres était proche, en temps normal, j’en aurai été profondément troublé, mais en ce moment, je ne souhaitais que l’embrassé doucement. Mais quelque chose me retenait, je ne saurais dire quoi, mais… il y avait quelque chose qui en ce moment me fascinais plus encore : Qu’elle était cette sensation de chaleur, cette énergie bienfaisante que je semblais tenir dans mes bras ? Venait-elle… de Shiny ? Etait-elle vraiment … ?

Puis ses lèvre effleurèrent les miennes, et le doute ne fus plus permis : C’est en sentant un long frisson descendre le long de mon dos que je compris que je l’avais trouvé… Shinylla, ma princesse, Shinylla, mon âme sœur.

« Un baiser de remerciement.... Remercier d'être à mes côtés et je te souhaite beaucoup de bonheur avec la femme que tu aimes...»

Un petit sourire se dessina sur mon visage, si elle savait de qui elle parlait… J’avais l’impression qu’elle était en train de penser que je pouvais quelqu’un d’autre qu’elle. Avant de la rencontrer, je ne connaissais pas vraiment de femme, mes camarades de combat ne comptant évidement pas, c’était des amies, presque des sœurs, je ne me voyais pas me mettre du jour au lendemain a aimer l’une des femmes avec lequel j’aurais à me battre… Et comme je passais la majeur partis de mon temps libre a ma balader en forêt ou a faire de petite sieste ici et là, je n’avais rencontré personne. La rencontre que j’avais ce jour là au village était vraiment inespérée. Une rencontre prédestiné.

-Et je ferais en sortes de la rendre aussi heureuse que possible, dis-je en cherchant son regard, parce que de ton bonheur viendra le mien…

Finalement, mon regard clair et dépourvu de toute malice fini par croiser le sien ; Lorsque je cru déceler une question muette dans celui-ci, je fis un petit hochement de tête presque imperceptible, mais suffisant pour confirmer ce que je venais de dire : Elle était la princesse qui avait trouvé le chemin de mon cœur. Je ne pouvais pas la laisser dans l’ignorance de mes sentiments pour elle, pas s’il existait la possibilité qu’elle se demande vraiment si je pouvais en aimé une autre qu’elle. J’avais finalement réussi a parler de mes sentiments, sans doute parce que j’avais été encouragé par la découverte qu’elle était mon âme sœur, mais au final, je l’avais bel et bien dit. Et contrairement a ce que j’aurais pu penser, je n’été pas torturer par le doute concernant ses sentiments à elle : Je me sentais simplement soulagé, soulagé et serein :

J’avais finalement réussi a lui dire que je l’aimais.
Thrain
Thrain
Personnage important

Masculin
Messages : 111
Rôle : Chevalier accro au Lait !
Âme Soeur : Je pense avoir trouver *en évolution*
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Shinylla le Dim 3 Juin 2012 - 20:20

Pourquoi l'avais-je embrassé ? Pourquoi j'avais tendu mes lèvres, approcher de lui et l'embrasser ? Donner une raison assez fausse pour ne pas qu'il entende la véritable raison. J'étais si pénible au point de faire croire à cet homme que je ne l'aimais qu'en ami. Je pourrais dire mes sentiments désormais, je n'avais plus rien à perdre, oui, son amitié. Comme d'habitude, j'allais rester sans voix cherchant les mots, tentant de trouver les mots, essayant de me convaincre de lâcher un son.

Je le sentais plusieurs fois qu'il avait des frissons. La chair de poule comme certain disait. J'avais caressé cette peau pour la réchauffer. Je fermais les yeux à ce contact. Cette peau si... Si chevalier. Cette peau d'un homme que tu aimais, on dirait qu'elle était si douce. J'étais à deux doigts de humer son odeur et de humer de nouveau. Lui fait un câlin pour sentir son corps près du mien. Imaginer des scènes si jolies comme de l'embrasser et de lui tenir la main pendant qu'on se baladait. Imaginer des scènes quoi des plus pousser en allant même se marier et de vivre ensemble. J'imaginais de telles choses en étant avec lui. Était-ce ça, l'amour ? Si c'était le cas, j'irai de l'avant pour lui révéler même s'il ne m'aimait pas.

Je l'avais embrassé pour une mauvaise raison était-ce mal ? Je l'avais embrassé et caché mon visage parce que j'avais rougis. J'avais caché mon visage sachant que c'était gênant, c'était nouveau pour moi et en plus, j'avais donné mon premier baiser à cet homme. C'était unique comme situation au point que je voulais refaire. C'était une sensation unique que je voulais refaire à tout prix. Une sensation que je goûtais encore ses lèvres. Un bon goût latté malgré tout, mais il avait un goût bien à lui. Je souriais doucement en pensant que c'était un homme formidable, mais triste, car j'avais peut-être manqué ma chance d'être avec lui, d'être à ses côtés pour la vie.

Je me disais que c'était aussi malpoli de l'écouter sans le regarder dans les yeux puis je sentais qu'il cherchait mon regard, je le regardais que brièvement me sentant terriblement gênée. Cependant, je restais sans voix en le regardant directement dans les yeux. J'étais étonnée. Je restais complètement bouche bée, muette. J'avais plein de questions qui passaient en tête, mais il avait une qui était en caractère gras. Mon bonheur... Suis-je la femme avec qui il était tombé amoureux ? Son hochement de tête que j'ai vu voir un, me touchait énormément. Mes larmes remontaient à mes yeux et je souriais. Je pleurais en souriant j'allais caresser sa joue d'une main tremblante de joie. Il ne savait pas à quel point j'étais heureuse, heureuse d'avoir su, heureuse que ça soit moi et non quelqu'un d'autre.

Il est tien...

« J-je...»

C'était en allant l'embrasser que je coupais ma phrase. Pensant qu'un geste valait mieux que les mots. Je l'embrassais sur les lèvres encore une fois. Un baiser de bonheur et de tendresse. J'avais fermé mes yeux pour aller finalement l'embrasser. Je pleurais de larmes de joie croyant que c'était un rêve et qu'il allait s'achever bientôt. Pourtant, en rompant le baiser et en allant accoter mon front contre le sien, j'essuyais légèrement mes larmes en souriant comme une conne. Comment la tristesse pouvait intervenir dans un cas rempli de bonheur même si j'avais peur de l'eau ? Elle n'allait pas venir de sitôt. Désormais, j'étais la plus heureuse du monde ait connu.

« Je pourrais enfin te dire que je t'aime... Je t'aime Thrain Heartnet !» dis-je en rigolant toujours pas revenu de ces paroles. « Tu sais pas à quel point que j'attendais ce jour... C'est comme un rêve.»

J'allais doucement déposer un baiser avant d'aller m'enfuir mon visage dans son cou. Je humais enfin son odeur qui était humide, mais ça je m'en foutais. Je humais et je fermais les yeux. Je souriais de plus en plus et je caressais sa nuque en allant même caresser les cheveux trempent de cet homme. Cet homme qui m'aimait à moins qu'il faisait en semblant. Enfin, je croyais plus à ce qu'il m'aimait véritablement croyant que même certaine personne serait également bouche bée ne s'y attendait pas à ce genre de couples. Je m'en fichais, j'avais dit que je l'aimais et je savais qu'il m'aimait aussi, c'était tout ce qui comptait à mes yeux.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Thrain le Lun 18 Juin 2012 - 14:45

Je me sentais vraiment libéré d’avoir finalement réussi à le lui dire : j’avais l’impression qu’un poids énorme venait de disparaitre, que l’avenir lui-même venait d’être remodelé. Une toute nouvelle vie, un nouveau chemin, un véritable but, une existence qui prenait son sens. Même sans connaitre encore sa réponse, une partie de moi savait déjà.

Lorsque j’eu hoché la tête, ses larmes revinrent, mais celles-ci étaient différentes : Ce n’était plus des Perles humides, mais bien des joyaux translucides symbole d’une vérité et d’une promesse. Celle-ci était infiniment plus belle que les dernières qui avaient caressé ses joues. Elle me caressa la joue, et je tendis moi-même la main pour aller chercher l’un de ces joyaux translucides qui coulait de ses yeux.

Elle essaya ensuite de dire quelque chose, mais comme a moi les mots lui manquaient maintenant. Finalement se furent nos lèvre qui s’unirent à nouveau pour essayer d’exprimer une chose qui ne l’était pas vraiment et que définir avec de simple mots eu étés rabaisser. Une autre forme de magie était a l’œuvre, tout aussi belle, et au moins aussi puissante. Deux destiné s’était croisé et avait fini par s’unir pour n’en former plus qu’une. Un nouveau apparus devant moi lorsque notre baiser pris fin.

« Je pourrais enfin te dire que je t'aime... Je t'aime Thrain Heartnet ! Tu sais pas à quel point que j'attendais ce jour... C'est comme un rêve.»

Je lui souris doucement : Je la comprenais parfaitement. Moi-même je n’aurais jamais pu soupçonner un tel bonheur, un tel sentiment de plénitude avant de l’avoir rencontré. Je n’étais pas malheureux avant qu’elle n’arrive dans ma vie, mais depuis son arrivé, tout me semblait plus fort, plus riche. La vie me semblait avoir plus de gouts. Mes yeux étincelèrent d’amusement quand elle dit que c’était comme un rêve. Si c’était le cas, il fallait vraiment avoir l’esprit tordu pour imaginer qu’un sauvetage de noyade se transformerait en une si belle révélation… Bon, j’aurai pu faire un rêve pareil, mais là je sentais au plus profond de moi-même que je ne rêvais pas.

J’allais lui répondre quand elle m’embrassa à nouveau, avant d’aller enfouir son visage dans mon coup, me faisant frissonner a nouveau, et confirmant au passage que ce n’était pas un rêve. Tout était on ne peut plus réel. A mon tour je pris la parole en lui souriant doucement.

-J’attendais depuis le jour où nous avons rencontré Pelotte. C’est ce jour là que j’ai compris que je t’aimais… Sans toutefois réussir a t’avouer mes sentiments… Ce que j’ai finalement fait aujourd’hui, et je suis heureux de savoir que tu partages mes sentiments…

En réalité " heureux " était vraiment un terme bien simpliste comparé au torrent d’émotion que je ressentais, mais je savais que j’aurais était incapable de les exprimer correctement, et de toute façon, Shinylla devait ressentir a peu près les mêmes. Essayer de les convertir en parole aurai été une perte de temps.

Nous restâmes ainsi pendant de longue seconde, mais cela aurai aussi bien pu être des minutes ou des heures. Le temps avait perdu toute importance. Une seule chose compter a mes yeux ; Shinylla était près de moi et cela me comblait. Nous étions dans un autre monde, un monde de silence et de tranquillité. D’espérance et de foi en notre avenir commun. Quoi qu’il arrive nous serons toujours ensemble, unis a jamais par un sentiment défiant les lois de l’imagination. Un sentiment noble et qui aurait déplacé des montagnes simplement pour qu’il puisse continuer à briller dans le ciel, astre de feu, défiant les hommes et le mondes, promesse d’un avenir commun.

Mais le temps passait et le contact fini par être rompu par nécessité. Il était tard, et des devoirs me réclamaient en d’autre lieu. Je pris néanmoins le temps de ramener Shiny dans sa chambre pour qu’elle se repose et après l’avoir embrassé et promis que je reviendrais la voir bientôt je pris la route de ma propre chambre perdu dans les méandres de mes pensée, occupé à essayer d’entrevoir le magnifique avenir qui se dessinait devant nous…
Thrain
Thrain
Personnage important

Masculin
Messages : 111
Rôle : Chevalier accro au Lait !
Âme Soeur : Je pense avoir trouver *en évolution*
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin] Empty Re: Ce que l'on est bien dans son bain ! (Pv Shiny)[Fin]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum