Le deal à ne pas rater :
NIKE Chaussures de running REVOLUTION 5 – Homme – Noir et Gris
34.99 €
Voir le deal

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Aller en bas

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Invité le Jeu 19 Avr 2012 - 20:50

Hikuro esquiva les coup de poignards du bandits sans difficulté, ils étaient deux. Le premiers elle l'avait tué avec une flèche dans le cou, maintenant le deuxième cherche à venger son compagnon. Hikuro fit des demie-tours sur elle même, se pencha, sauta en arrière faisant virevolter ses mèches blondes tout en gardant un sourire malicieux. Une semaine qu'elle avait quitté la forêt des elfes et la voilà en train d'affronter des bandits. Le bandit marqua une pause, reprenant son souffle, le visage rouge d'épuisement et de colère.
-Du vin... Fit Hikuro.
-Quoi ? Répondit le bandit.
-J'ai envie de vin, tu en a ?
-Non ! Hurla le bandit tout en chargeant Hikuro, elle tourna sur elle même tout en se repliant, frappant le ventre du bandit avec son arc, elle coinça la tête du bandit entre le fil et le bois de l'arc qu'elle coinça à terre avec son pied puis dégaina sa longue dague.
-Dommage, j'en ai vraiment envie... Dit elle en grimaçant, puis planta sa dague dans la nuque du bandit, qui lui étouffa un gémissement de douleurs puis elle rengaina sa dague et repris son arc tout en soupirant. Elle pensa à sa situation, pendant un temps elle ne pourra plus continuer comme ça... Elle ne pourra même plus bouger avec autant d'agilité... Mais elle s'en sentit tout de même heureuse. Elle marcha jusqu'à un arbre et récupéra son carquois qu'elle passa par-dessus son épaule. Elle leva ensuite la tête, admirant le ciel et ses nuages... Il ne va pas tarder à pleuvoir... Elle marcha alors tranquillement tout en chantonnant une mélodie, elle aurait pu incinérer les deux cadavres mais elle ne contrôle pas le feu... Elle devra dont les traîner jusqu'au village le plus près, encore faudrait-il que les villageois n'y prennent pas peur en voyant Hikuro arriver avec ces cadavres... Et puis le poids..
-Quelqu'un les trouvera... Conclut-elle en se retournant pour partir, mais elle sentit une présence non loin d'elle. Avait-il assister à la confrontation ?
-Qui est là ? demanda Hikuro.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Invité le Ven 20 Avr 2012 - 13:29

L'individu se montra enfin, tout en se présentant, un elfe aux cheveux noirs, plutôt jeune et timide, ce qui amusa Hikuro qui ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il dit cet phrase :

Vous ne devriez pas être dans cette forêt...c'est dangereux

Hikuro pointa du doigt les cadavres derrière en souriant :

-Comme vous pouvez le constater, grâce à ces bandits je m'en suis rendue compte, je m'appelle Hikuro et j'ai quittée le royaume d'Elfe pour la liberté.

Hikuro pencha la tête l'air étonnée, Aegnor semblait chercher quelqu'un.. Non, il avait senti et si lui avait réussi à le sentir c'est que tout le pouvaient bien le sentir... Donc Hikuro caressa son ventre de façon maternelle tout en gardant son sourire pour répondre à la question silencieuse d'Aegnor, ce qui fut suivie d'un clin d’œil.
Mais son l'expression interrogateur de Hikuro est toujours là.

-Que faite-vous si loin du Royaume des elfes ? Demanda Hikuro, tout en penchant la tête sur le coté encore une fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Jeïz le Ven 20 Avr 2012 - 13:47

Cela faisait maintenant quelques heures que j'errais dans la forêt. Ellea toujours réussi à m'appaiser et comme cette fois, elle y réussi. Je sentis trois ... non, quatre présence assez loin de moi, trois très proche les unes des autres et une un peu plus loin. Je ressentis un combat entre les trois présence et deux d'entre elles s'éteignirent. Environ à ce moment là, l'autre présence se rapprocha. Je me décidais finalement à aller voir si quelqu'un était blessé et si on avait besoin de mon aide. Je finis enfin par arriver et entendis juste la fin de la conversation entre les deux personnages, une jeune femme d'environ mon âge et un garçon beaucoup plus jeune.

-Que faite-vous si loin du Royaume des elfes ?

Je me raclais la gorge en regardant les deux cadavres à terre, préférant prévenir ceux qui avaient fait-ça
afin qu'il ne m’attaquent pas.

-Je me nomme Jeïz et je voulais voir si vous aviez besoin d'aide, mais apparemment non...
Jeïz
Jeïz
Nouveau personnage

Messages : 74
Âge : 29 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 04/04/2012


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Invité le Ven 20 Avr 2012 - 15:37

Hikuro fut d'abord surprise, il était jeune mais il voulait déjà se battre contre des bandits, quand Hikuro avait appris que le nombre des bandits avaient étrangement augmenté par un paysan, elle n'avait pas hésiter à venir diminuer se nombre.. Et elle déteste rester inactif même si elle est enceinte. Cela ne lui dérange pas que le jeune Aegnor la suive, du moment qu'il ne se mette pas à trop lui commander. Elle espéra tout fois qu'il sache bien se battre et comme elle pense, on ne peut en être bien sûr qu'une fois sur le terrain, elle se retourna ensuite vers Jeïz, elle lui esquissa un sourire tout en se présentant.
-Je me nomme Hikuro, je suis ce qu'on peut appeler que Archère magique.

Hikuro adressa ensuite un sourire à Aegnor, un sourire reconnaissant.
-Je suis ici pour chasser les bandits d'Emeraude, êtes-vous motiver pour une partie de chasse aux bandits ?

Mit ses mains sur les hanches, en se tournant une nouvelle fois vers Jeïz.
-Et vous, que faite-vous dans cet belle forêt ?

(Ne t'inquiète pas, ton poste est bien = )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Siran le Ven 20 Avr 2012 - 15:53

J’avais quitté le château très tôt ce matin, plusieurs heures avant l’aube. La forêt me manquait. Depuis que j’avais rencontré ma nouvelle Maîtresse, je vivais au château d’Emeraude, mais je n’y étais pas vraiment libre, trop de soleil pour trop peu de coin d’ombre… Mes actions étaient limité, même si j’avais appris à vivre la nuit sans me faire repérer des gardes… Mais aujourd’hui, avec la permission de Nelyss, j’étais sorti m’aérer en forêt.

Je flânais doucement dans la forêt, profitant seulement du vent, de la fraicheur du matin. La nuit tiré à sa fin, mais je ne m’en souciais pas, elle était encore là, sa beauté tranquille encore posé sur le monde. Je fini par m’arrêter dans une clairière pour y admirer les étoiles. Mon passe-temps favoris quand j’étais encore à la recherche d’un nouveau maître… Et même maintenant, cela me m’apaisa. Admirer ces astres géant, surpassant de très loin tout ce que j’étais me rappeler quel était ma place. Je n’étais rien de plus qu’une poussière dans cet océan divin. Une poussière âgée et un peu étrange, mais une poussière quand même. Mais sans doute un jour ma vie de poussière prendrais fin ? Qu’importe comment, peut être pourrais un jour me reposer moi aussi ?

Puis vint le soleil, et avec lui l’obligation de retourner dans un lieu un peu moins exposé. Je mis donc fin à mes pensées puis retournais dans la forêt. Je m’y avançais au hasard admirant les lieux sans but véritable, jusqu’à ce que le besoin de m’arrêter en haut d’un arbre me prenne. Sa aussi, c’étais une de mes habitudes d’avant. Profitait de la hauteur et de la protection du soleil d’un arbre toute la journée en somnolant. Cela me permettait toujours de récupérer de mes déambulations nocturnes durant la journée. Et c’est pourquoi je cédais à cette envie facilement ; je me mis alors en quête d’une branche accueillante, puis m’y installais et après avoir observé un temps tout ce qui était observable, je fini par tombé dans léger sommeille.

J’en sortis brusquement lorsqu’un cri retentit et brisa l’harmonie du chant de la forêt qui me berçait jusque là. Qu’avait-il bien pu arriver ? Par pur précaution, je murmurais un petit 45% par précaution. Puis je me mis en route vers l’origine de ce cri, par la voix des arbres pour plus de discrétion. Lorsque je fus surplace l’odeur du sang m’envahie. C’était faible et éloigné, mais bien présent. Je fermais les yeux un instant. Encore des combats. Sans doute des morts d’après ce que je voyais au travers des branchages… C’était triste.

Mais il y avait encore des personnes vivantes : Des elfes. Deux jeunes de sexe masculin et une de sexe féminin. De toute évidence, deux d’entre eux été des guerriers, l’autre encore un enfant. Il y avait une discussion en cours. J’aurais beaucoup aimé ne pas à m’en mêler, mais la mort de ces deux hommes m’en empêcha. Je n’aimais pas la mort. Sans doute parce qu’elle m’avait rejeté, il y a bien longtemps. J’écoutais un peu, puis lorsque je fus certain qu’il n’était pas dangereux, et que ce n’était qu’un accident, je décidais de rejoindre la discussion.

Je me laissais alors tomber de mon arbre, me réceptionnais souplement puis me relever sans faire de mouvement brusque pouvant être mal interpréter. Puis je regardais les deux corps. Ils étaient morts, sans aucun doutes, il n’y avait plus rien à faire pour eux… Je pris alors la parole d’une voix douce et légèrement teinter de tristesse :

-Pourquoi avoir tué si vous avez décidé de chasser ces bandits ? Les neutraliser aurai été suffisant. La mort est quelque chose de bien trop douloureux pour être ainsi infligé… Pour ce qui concerne la chasse, s’il n’y a pas à tuer, alors je ne dirais pas non à un peu d’exercice…

Je restais près de mon arbre preuve que je ne voulais surtout pas ni me battre, ni même paraitre hostile, de toute façon, je ne voulais surtout pas quitter l’ombre parfait que me prodiguais mon arbre. Même si le soleil était trop faible pour me faire quoique ce soit, si je pouvais éviter de le côtoyer, c’était tant mieux.

_________________
"Tout le monde savaient que c'était impossible, un jour quelqu'un qui l'ignorait l'a fait ..." Pierre Bottero
Siran
Siran
Personnage principal

Masculin
Messages : 1179
Âme Soeur : ...
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 25/05/2011


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Jeïz le Lun 23 Avr 2012 - 11:54

-Pourquoi avoir tué si vous avez décidé de chasser ces bandits ? Les neutraliser aurai été suffisant. La mort est quelque chose de bien trop douloureux pour être ainsi infligé… Pour ce qui concerne la chasse, s’il n’y a pas à tuer, alors je ne dirais pas non à un peu d’exercice…

Le jeune homme qui venait de parler -encore un autre!- avait une voix légèrement triste. Je hochais la tête à ses paroles si vrai, et j'allais ouvrir la bouche lorsque le premier jeune garçon, qui venait de glisser quelque chose à la jeune fille, fut plus rapide que moi.

Vous ne voulez pas tuer? Alors votre aide ne nous est d'aucune utilité....

Je fronçais les sourcils. Comment, à à peine 15 ans, peut-on faire preuve d'autant de dédain face à la vie ? Je laissais la colère m'envahir et je commençais à le sermonner, ce qu'il n'apprécierait sûrement pas mais qui s'avérait nécessaire.

-Et en quoi ne pas tuer quelqu'un mais le neutraliser n'est-il pas suffisant ? Comment peux-tu, à ton âge, vouloir tellement tuer des gens,des bandits certes, et préférer de ne pas les laisser vivre ? Si, effectivement, vous comptez faire cette chasse aux bandits juste pour les tuer, non seulement je n'en serait pas, mais en plus je vous empêcherait de les tuer. Faites votre choix.



Je fixais la jeune fille qui avait proposé cette chasse en attendant qu'elle prenne la parole.
Jeïz
Jeïz
Nouveau personnage

Messages : 74
Âge : 29 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 04/04/2012


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Invité le Mar 24 Avr 2012 - 6:10

Hikuro posa son regard sur son ventre tout en le caressant, un regard triste, pleins de chagrin et à la fois en colère, des larmes s mirent à couler de ses yeux maintenant étincelant à la lumière du jours. Elle se tourna vers Aegnor et réussit à parler tout de même d'une voix normal et douce.
-Je remercie Aegnor... C'est avec plaisir que j'accepte votre compagnie.
Elle se tourna ensuite vers ses deux autres interlocuteurs, hikuro non seulement chagrinée mais à la fois énervée qu'on l'accusent de tuer pour le plaisirs.
C'est le rôle d'une mère de préparer le monde où son enfant naîtra, de débarrasser de se monde les responsables de la cause que mon enfant ne connaîtra jamais son père parce qu'il a était tué pour de malheureuse quelque pièce d'or, tout cela. N'est pas du plaisirs, mais un devoirs maternelle car c'est pour mon enfant que je fait cela et si vous comptez vous mettre en travers de mon chemin...
Le regard de hikuro devint froid, tout comme ses mains et d'un geste gracieux elle sortit une flèche de son carquois, souffla sur son doigt puis le promena sur la pointe de sa flèche, de la fumée se mis à recouvrir sa flèche qui devint bleuâtre. On pouvais même entendre le crissement de la glace recouvrant le métal de la pointe de la flèche. Ce n'étais pas une menace, mais un avertissement car avec une vitesse fulgurante, elle accrocha sa flèche sur le fil de son arc, pointa en direction du jeïz et décocha, la flèche lui éfleura l'oreille et alla se planter dans le fruit d'un pommier. (si c'est trop abuser dite le moi ^_^, mais comme dans les livres, les elfes ont une très bonne vue et un très bonne d'adresse, ils étaient capable de tirer des flèches dans les yeux des homme insecte depuis une très bonne distance. )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Siran le Mar 24 Avr 2012 - 8:46

Contrairement à ce que j’avais supposé, ce ne fus pas la jeune archère qui me répondit. Ce fut le très jeune elfe. Il sembla me considérer un moment et pendant un instant, je craignis qu’il ne me pose des questions suite à quelque chose de bizarre qu’il aurait ressenti en moi. Mais je n’en laissais rien paraitre et je me rassurais bien vite : Même les chevaliers d’Emeraude ne s’étaient pas encore intéressés à moi. Ma particularité devait donc être très peu perceptible : après tout, je ne possédais aucune magie moi-même. Mais non, d’une certaine façon, sa réponse était même pire…

-Vous ne voulez pas tuer? Alors votre aide ne nous est d'aucune utilité....

Sa réponse me toucha durement. J’avais appris à considérer les Elfes comme des créatures à part. Ces derniers étaient souvent très attentifs à la vie, ils l’aimaient et la protégeaient. Mais comme partout dans ce monde, je fus déçu. Au fil des années, tout changeait. Commun un jeune elfe pouvait-il accepter de tuer ainsi ? Comment pouvait-il trouver normal de choisir qui devait vivre et qui devait mourir ? Avait-il seulement pris en compte que certains Bandits étaient contraint d’avoir recourt à de tel méthode pour simplement survivre ? Ce petit me faisait l’effet d’un monstre en devenir. Un monstre comme il en existait tant d’autre de par le monde. Vraiment, comme je regrettais d’avoir survécu tout ce temps, de n’avoir pu échapper à cette lente destruction qui touche un monde qui m’est étranger…

-Et en quoi ne pas tuer quelqu'un mais le neutraliser n'est-il pas suffisant ? Comment peux-tu, à ton âge, vouloir tellement tuer des gens, des bandits certes, et préférer de ne pas les laisser vivre ? Si, effectivement, vous comptez faire cette chasse aux bandits juste pour les tuer, non seulement je n'en serait pas, mais en plus je vous empêcherait de les tuer. Faites votre choix.

Non, tout n’était pas perdu. L’autre Elfe était de mon avis. Il prit même la défense des bandits. Lui aussi semblait connaitre la valeur d’une vie. Il alla même jusqu’à s’opposer à la mort de tout autre bandit, même s’il était contraint de se battre pour les protéger. Un noble mais surtout juste geste. Mais cela ne me concernais pas. Je ne voulais pas m’impliquer dans une histoire qui ne me concernait pas. Me battre pour sauver des gens dans le besoin était naturel pour moi. Mais ceci était une chasse. Un combat entre deux antagonistes. Le plus fort survivrait. Ce n’était ni normal, ni équitable, mais ce serai ainsi. Après tout, la jeune guerrière devait bien avoir ses raisons, et je ne pouvais prétendre à l’en empêcher sans connaitre son histoire… J’allais soutenir l’Elfe voulant protéger les bandits, quand l’archère pris la parole : elle remercie tout d’abord l’enfant puis se tourna vers nous.

-C'est le rôle d'une mère de préparer le monde où son enfant naîtra, de débarrasser de se monde les responsables de la cause que mon enfant ne connaîtra jamais son père parce qu'il a était tué pour de malheureuse quelque pièce d'or, tout cela. N'est pas du plaisirs, mais un devoir maternelle car c'est pour mon enfant que je fait cela et si vous comptez vous mettre en travers de mon chemin...

Sur cette menace finale, l’archère sortis une flèche de son carquois, ce qui me fis mettre sur mes gardes, puis fis quelque chose et la flèche se couvrit de glace. Puis avec une maîtrise dévoilant une partie de son adresse elle décocha son trait. Même si cela fus bref, j’entraperçus quand même le trait qui frôla l’oreille de l’Elfe pour aller se planter dans un obstacle quelconque plus loin. Sa flèche n’était finalement pas une menace, mais un avertissement.

Toutefois, son histoire venait de changer la donne. Même si je sentais que j’allais le regretter, même si je savais que j’aurais du m’en abstenir, même si je ne voulais pas m’en mêler, je devais le faire. Ni pour elle, ni pour moi, pour la vie tout simplement. Je soupirais puis pris la parole.

-Je ne suis personne, et vos affaires ne me concernent en rien. Toutefois, si je ne peux pas accepter l’idée de la mort de quiconque, cela reste votre choix et je n’ai rien à y redire. Si vous voulez tuez, alors faites le. Devenez donc un bandit parmi les autres. Mais je refuse que ce soit la mère en vous qui parle ! Et je refuse de vous laisser souiller l’innocence de votre enfant ! Je peux comprendre votre désirs de préparer le monde à la venu de votre enfant. C’est normal. Mais dans ce cas, cherchez simplement un lieu qui vous permettra de vivre tranquille ! Pensez vous que le père de cet enfant, quel qu’il soit, aurai souhaité que la mère de son fils le mette au monde dans une marre de sang ? Qu’une meurtrière donne la vie à ce qui sera son fils ou sa fille ? Ce que vous faites n’a rien d’un devoir maternel. Si vous voulez vous vengez, vengez-vous. Mais pas au nom de votre enfant. Ou alors, je serai aussi en travers de votre chemin, même si cela ne m’enchante pas. Tuer n’a jamais, et ne libera jamais, qui que ce soit...

Je me redressais alors, cessant de m’appuyer sur mon arbre. Je ne voulais pas combattre. Et je ne voulais pas que la future mère combatte. Mais si elle restait sur ses positions… alors je l’en empêcherais. J’étais donc parfaitement sur mes gardes. J’attendais une réponse, mais en cas d’agression, je saurais réagir à temps. Quitte à risquer de me dévoiler, je ne pouvais pas accepter que cette situation se termine ainsi. Surtout que ce qui était valable pour la mère, pouvait très bien être une leçon pour le monstre en devenir. Et qui sait, peut-être changera en bien par la suite ?

[HRP : Ce n'est pas abusé, mais n'oublie que, Siran mis à part, tout les personnes ici sont des Elfes, donc ils sont sans doute aussi rapide et précis que toi, Aegnor peut-être un peu moins car c'est encore un enfant. Ah et au passage, désolé pour le "monstre", Siran a un passé assez spécial et n'aime vraiment pas la mort ^^]

_________________
"Tout le monde savaient que c'était impossible, un jour quelqu'un qui l'ignorait l'a fait ..." Pierre Bottero
Siran
Siran
Personnage principal

Masculin
Messages : 1179
Âme Soeur : ...
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 25/05/2011


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Jeïz le Mar 24 Avr 2012 - 14:33

-Je remercie Aegnor... C'est avec plaisir que j'accepte votre compagnie. C'estle rôle d'une mère de préparer le monde où son enfant naîtra, de débarrasser de se monde les responsables de la cause que mon enfant ne connaîtra jamais son père parce qu'il a était tué pour de malheureuse quelque pièce d'or, tout cela. N'est pas du plaisirs, mais un devoir maternelle car c'est pour mon enfant que je fait cela et si vous comptez vous mettre en travers de mon chemin...

Je secouais la tête imperceptiblement. Ce n'étais une excuse valable. Ases mots, elle sortit une flèche de son carquois, souffla sur son doigt puis le promenasur la pointe de sa flèche. La flèche fuma, et son extrémité devient deglace. Pointes de givres ...Je vois pourquoi elle m'a dit qu'elle était une archère magique. A une vitesse fulgurante, elle décocha son trait sur moi. Si elle avait voulu me tuer, j'aurais esquivé mais c'était un avertissement, j'étais assez intelligent pour comprendre ça, ainsi je ne bronchais pas.

L'autre homme soupira. Je focalisait mon attention sur lui et constatait que son énergie était ... unique. Je n'avait jamais rien vu de tel. Avant que j’eus réussi à comprendre ce qu'il était, il prit la parole.

-Je ne suis personne, et vos affaires ne me concernent en rien. Toutefois, si je ne peux pas accepter l’idée de la mort de quiconque, cela reste votre choix et je n’ai rien à y redire. Sivous voulez tuez, alors faitesle. Devenez donc un bandit parmi les autres. Mais je refuse que ce soit la mère en vous qui parle ! Et je refuse de vous laisser souiller l’innocence de votre enfant ! Je peux comprendre votre désirs de préparer le monde à la venu de votre enfant. C’est normal. Mais dans ce cas, cherchez simplement un lieu qui vous permettra de vivre tranquille !Pensez vous que le père de cet enfant, quel qu’il soit, aurai souhaitéque la mère de son fils le mette au monde dans une marre de sang ? Qu’une meurtrière donne la vie à ce qui sera son fils ou sa fille ? Ce que vous faites n’a rien d’un devoir maternel. Si vous voulez vous vengez, vengez-vous. Mais pas au nom de votre enfant. Ou alors, je seraiaussi en travers de votre chemin, même si cela ne m’enchante pas. Tuer n’a jamais, et ne libérera jamais, qui que ce soit...

Encore une fois, j'étais d'accord avec lui. Je vis qu'il se préparait au combat si Hikuro maintenait sa décision, mais je n'allais pas laisser des gens se massacrer. Je m'approchais de la jeune femme et saisit ses mains, m'attendant à ce qu'elle se dégage, mais stupéfaite, elle n'en fis rien.

-Je peux comprendre. Tout cela, cette envie de vengeance par la mort de votre compagnon, je peux comprendre.Mais la mort n'est pas un moyen. Je n'ai en aucun cas voulu vous blessez, et je n'ai aucune envie de vous combattre. Mais la vie esttrop précieuse pour qu'on se laisse aller à la vengeance. Votre enfant sera fier d'avoir une mère qui a su résister. Et puis, si vous voulez débarrasser le monde des brigands, c'est possible. Mais pas par la mort.

Je rompis le contact, reculais et sortis mon arme.

-Mais,si c'est ce que vous voulez vraiment, je vous affronterais. A regrets, mais je le ferais. Réfléchissez, Hikuro. Pour votre enfant, si ce n'est pour la vie.
Jeïz
Jeïz
Nouveau personnage

Messages : 74
Âge : 29 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 04/04/2012


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Invité le Mer 25 Avr 2012 - 12:09

Si Hikuro n'avait pas entendue ces propos, elle se serait lancer dans le combat... Mais ils avaient raison, elle ne peut pas faire cela... Pour son enfant, cet enfant passe avant tout, l'amour qu'elle porte envers cet enfant est plus grande que sa soifs de vengeance. Elle se résigna donc à combattre et accrocha son arc par dessus son épaule en soupirant. Ils avaient touchés un points sensible, son enfant. La vie des bandits, ces êtres inférieur pour Hikuro n'en valent pas la peine, après tout Hikuro sait que cet enfant sera quelqu'un d'exceptionnel, un nom résonne dans son esprit ... Inare, elle l'appelera Inare.
Elle se mit à sourir et pour montrer qu'elle a changée d'avis elle sorta une plaisanterie :
-Je suppose que je vais devoir arrêter le vin aussi ?

Elle se dirigea vers un point d'une herbe haute, s'adossa contre un arbres, repliant ses jambes contre elle puis les fixa.

-Ce sera une fille et elle s'appellera Inare. Ne me demandez pas comment je le sais, cela fait partie de l'un de mes secrets.

Tout en leurs parlant elle caressa son ventre, le regard emplis de tendresse et d'amour. L'innocence de sa fille, elle veut surtout préserver son innocence. Pourtant elle est en danger désormais, elle s'est fait connaître aux village d'émeraude, surtout auprès des bandits. Sans s'en rendre compte on lui avait donné un surnom : Hikuro pointe de givre, pour autant Hikuro continua de se préoccuper de son enfant, sans se soucier de rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Siran le Mer 25 Avr 2012 - 16:56

J’avais beau être près à me battre, la motivation n’y été pas. Qui auraient pu vouloir se battre contre une femme qui ne souhaitait que protéger son enfant ? Certainement pas moi. Mais je ne voulais pas non plus être découvert pour avoir été blessé pour ne pas avoir été suffisamment sérieux. J’étais donc vraiment près à me battre, mais je restais à distance : Je voulais croire que je serai en mesure de la convaincre. Je voulais espérer que je n’aurai pas à voir le sang coulé aujourd’hui.

L’autre Elfe qui partageait ma conception de la vie essaya aussi de la convaincre : il se rapprocha tout d’abord puis lui pris les mains et pris la parole. Je m’attendais à ce qu’elle s’éloigne un peu, mais elle n’en fit rien. Peut-être que nous allions vraiment pouvoir évité d’avoir à nous battre ? Quand il eu fini de parler, j’eu l’impression que l’atmosphère c’était détendu. Mais pas longtemps. L’autre ressortis son arme, et pendant une fraction de seconde, je me demandais si je ne devais pas me remettre en garde, mais après un regard vers la jeune femme m’en dissuada. Elle n’était plus hostile.

C’est l’enfant qui me surpris : après un instant d’hésitation, il dégaina ses dagues et se mis entre l’archère et l’Elfe. Il était armé ? Même si je pouvais comprendre qu’il ai besoin de se défendre, sortir ainsi ses dagues ne convenait pas à la situation. Et se mettre au milieu d’un combat était vraiment idiot. Si combat il y avait, il serait sans doute blesser ! Et ne pourrais sans doute pas faire quoi que ce soit contre des personnes entrainé à se battre… Puis il se tourna vers moi et pris la parole :

-Tu saura que la mort est parfois nécessaire.....Même contre des bandits lorsque l'on ne peut pas faire autrement.

Cette enfant était vraiment désespérante. La mort n’était jamais nécessaire si elle n’était pas naturelle. Depuis que j’avais perdu ma maîtresse, j’avais combattu bien plus qu’à mon tour, et sans jamais tué personne. Brigand, comme assassin interrompu dans son travail, jamais je n’avais tué qui que ce soit. Assommé ou ligotait, voir les deux, ils avaient tous fini entre les mains de la justice, sans que jamais un autre sang que le mien n’ai coulé. Je n’avais jamais tué de mon plein grès ou par accident depuis que j’avais fini par maîtriser ma nouvelle vie. Et même avant, c’était parce que ma maîtresse était en grand danger et que je ne pouvais pas me permettre d’avoir des états d’âmes. Mais même dans ces cas là, je n’avais jamais volontairement frappé pour tuer, mon objectif étant toujours de neutraliser, mais pour plus d’efficacité, le pourcentage de force avant été augmenté… Et certain en était mort… Mais cela n’avait jamais été volontaire et encore moins nécessaire… Si seulement ils avaient accepté de ne pas tenter le diable en essayant d’abuser du pouvoir de ma maîtresse, il n’aurait jamais eu à mourir…

Ma seule réaction à sa remarque fut que je serrai les dents discrètement : comment un enfant réussissait-il à accepter la mort aussi facilement ? Il était censé être plein de vie, et vouloir la partager. Mais apparemment, il était près à tué tout ce qui le gênerait. Un monstre. C’était tout simplement un monstre. La vie d’autrui ne représentait rien pour lui. Il se moquait des espoirs, des déceptions des joies, des peurs des regrets de ce qu’il jugeait nuisible. C’était vraiment pathétique. Cet enfant avait vraiment besoin d’apprendre quelque loi dicté par la vie… Mais ce n’étais pas à moi de m’en occuper, mais à sa famille. Dans tout les cas, ce qu’il deviendrait ne me concernait pas. Et c’est sur cette pensé que je fis abstraction de sa présence.

C’est ainsi que je pus voir s’épanouir un sourire sur le visage de l’archère. Celle-ci avait bel et bien décidé de mettre fin à son projet. Je me détendis complètement, et me rendossais à mon arbre pendant qu’elle faisait une petite blague. Mais je ne m’étais pas encore suffisament réhabitué à la vie en groupe pour qu’elle me touche, et je restais donc insensible à la blague, observant les personnes présente sans émotion particulière, mise à part peut-être la tristesse diffuse qui me suivait depuis la mort de ma première Maîtresse.

L’archère alla elle aussi s’adosser à un arbre puis nous offris le nom de sa fille. Un jolie nom, d’après moi. Je n’avais pas particulièrement de connaissance en langue Elfique, mais j’aimais ce prénom. Elle avait choisi un beau nom. Mais je n’en laissais rien paraitre : Je n’étais pas ce qu’il y avait de plus démonstratif. Il faut dire qu’après le temps que j’avais passé seul, je n’en avais plus l’habitude. Sauf en présence de Dame Nelyss. Mais c’était ma nouvelle Maîtresse, et le lien que j’avais eu avec Yuu m’avait aussitôt fait redevenir comme avant avec celle qui était maintenant sa suppléante.

J’étais relativement heureux de savoir qu’elle ne tuerait plus de bandits, si seulement l’inverse pouvait aussi être vrais… Puis une autre idée me vint. Peut-être s’était-elle fait des ennemis en traquant des bandits ? Si c’était le cas, je me devais de lui proposer mon aide, après tout, elle pouvait toujours chasser, si elle ne tuait pas…

-La vie mérite d’être protéger et je vous remercie d’avoir renoncé à faire couler le sang. En revanche, si vous voulez continuez votre chasse, mais pour livrer les bandits à la justice, je vous prêterais ma force avec plaisir et en toute occasion… Ce monde peut être purifier de bien des façons, même si… même si elle certaine ne sont que partiellement efficace.

J’allais dire qu’aucune n’était efficace, parce qu’aucune ne pouvait être continué pendant des générations. Combien de tentative visant à améliorer le monde avais-je vu passer ? Combien de roi prometteur avait fini par disparaitre, et les mauvaise graines recroitre alors à toute vitesse ? Bien trop à mon goût… Décidément traverser les siècles n’avait vraiment rien de fantastique, c’était juste atrocement douloureux… et sans aucun doute démoralisant… Mais tel était mon destin.

_________________
"Tout le monde savaient que c'était impossible, un jour quelqu'un qui l'ignorait l'a fait ..." Pierre Bottero
Siran
Siran
Personnage principal

Masculin
Messages : 1179
Âme Soeur : ...
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 25/05/2011


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2012 - 16:36

Hikuro regarda un moment l'homme dans l'arbre. En le fixant bien elle remarqua une chose d'innabituelle chez lui... Non, Hikuro n'est pas dupe et elle sent désormais que cet humain n'est pas comme les autres. Elle le dévisagea, cet humain l'intrigue et quand quelqu'un intrigue Hikuro elle ne lâche pas cet personne et pour l'intriguer il en faut beaucoup.
-Je livrerai les bandits à la justice, une fois mon enfant mise en sécurité.Dit Hikuro tout en continuant de dévisager cet homme intriguant, puis Aegnor s'avança vers elle et lui parle, ce qu'il lui dit la surpris. Jamais personne ne lui avait dit cela et pas même un garçon, il a l'air bien jeune et il fait preuve d'autant de maturité.. Il semble être déjà prêt à faire face aux monde. Elle allait lui répondre lorsque elle aussi capta la présence s'approchant d'eux. Par pure instinct elle attrapa une flèche de son carquois, dont la pointe s'en givra directement dans un crissement glacial et l'encocha sur son arc puis pointa vers la direction, prête à neutraliser. Bien sur la pointe de sa flèche ne fut pas aussi intense que la première.
(on va laisser Jeïz répondre tout de même x )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Rencontre dans une situation embarassante ? (libre) Empty Re: Rencontre dans une situation embarassante ? (libre)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum