Le Deal du moment : -24%
Nouveaux écouteurs sans-fil Huawei FreeBuds 3 ...
Voir le deal
94.99 €

Fuite [PV: Aegnor]

Aller en bas

Fuite [PV: Aegnor] Empty Fuite [PV: Aegnor]

Message par Invité le Dim 25 Mar 2012 - 16:45

Les cordes qui liaient ses poignets sciaient sa peau et lui faisaient atrocement mal. Il s'était douté qu'il n'aurait jamais dût venir ici, il aurait dût écouter son instinct. Tout cela avait commencé quand il était entré dans ce village après une nuit de voyage et qu'il s'était rendu à l'auberge la plus proche. L'aubergiste, un grand gaillard au crâne dépourvu de toute pilosité, lui avait immédiatement demandé ce qu'il faisait là à cette heure, alors qu'il était occupé à ramasser les débris causés par la bataille générale ayant eu lieu un peu plus tôt. Nathanäel avait deviné qu'un tel évènement avait eu lieu en voyant les hommes sur le bord de la porte entrain de gémir à qui mieux mieux. Ne s'occupant pas du ton de reproche de l'aubergiste, le jeune homme lui demanda simplement si ce village accueillait quelque magicien que ce soit. L'homme lui répondit que non, parce que bien sûr tous les enfants doués de talents magiques étaient envoyés au château d'Émeraude. Le jeune amnésique soupira, agacé, lorsque, après avoir ramassé une patte de chaise brisée sur le sol, son interlocuteur lui demanda pourquoi il quêtait un magicien. Nathanäel resta calme et lui répondit que c'était parce qu'il était malade, ce qui n'était pas complètement faux si on considérait que d'avoir une voix dans sa tête était une maladie. L'aubergiste lui indiqua alors la maison du médecin du village, renommé pour en être un excellent, tout en affichant un regard interrogateur, probablement quant au pourquoi il voulait voir un magicien si il était malade plutôt qu'un médecin. Le jeune homme le remercia et sortit sans un regard sur les hommes toujours étendus à même le sol, mais avec un étrange pressentiment que ce docteur ne lui disait rien qui vaille...

La demeure du docteur n'était pas très loin de l'auberge, si bien qu'il y fût en un instant. Il toqua doucement, et l'homme se présenta devant lui. Il était petit et trapu, son crâne dégarni sur lequel il tentait tant bien que mal de faire pousser quelques cheveux lui donnant un air ridicule, et il jaugea Nathanäel, ses minuscules lunettes sur le bout de son nez. Ce dernier haussa un sourcil, puis le médecin lui permit d'entrer. La jeune homme suivi son hôte jusque dans un petit salon, où ce dernier s'assit, suivi de son invité. Il toussota un peu, puis demanda au brun ce qu'il voulait. Celui-ci ne laissa pas paraître le malaise qui le pris alors; qu'allait-il demander? Il reprit sa contenance et demanda si le docteur pouvait l'aider à se débarrasser de migraines incessantes qui le frappaient à tout moment. Le petit homme se leva avec une certaine peine malgré qu'il ne devait pas avoir plus de quarante ans, mais c'était bien sûr à cause de son poids. Cet homme était louche, seulement par sa façon d'agir. Bref, il annonça qu'il allait chercher son médicament à la cave. Lorsqu'il revint, il offrit à Nathanäel un flacon rempli d'un liquide transparent. Le jeune homme le sentit et une odeur nauséabonde envahi ses narines. Il demanda alors ce que contenait ce médicament.

Le médecin fût alors très mal à l'aise, et c'est à ce moment qu'une furieuse envie de fuir cet endroit frappa le jeune homme comme une vague géante. Cet homme n'était pas seul dans sa maison, il le savait. Il fournit une explication très douteuse sur ce que contenait son produit à son patient d'un jour, et ce dernier tenta de contrôler les tremblements qui commençaient à le secouer, caractéristique des Tu es mort lorsqu'ils devenaient plus fort et plus fréquent, souvent quand il était en danger. Il garda cependant un visage parfaitement calme et énonça son hypothèse:

-Vous mentez. Comment pouvez-vous vous prétendre médecin alors que vous ne vendez à vos patient qu'un mélange d'alcool qui les abrutit plutôt que de les guérir?

C'est à ce moment qu'un géant de muscles se jeta sur Nathanäel violemment et le plaqua par terre, lui assénant une claque monumentale qui lui fit perdre conscience.

Lorsqu'il se réveilla, il était dans cette position; attaché sur une chaise, ses pieds et ses mains étaient liés et le médecin se tenait devant lui, l'air ravi. À la porte de la salle, le géant qui l'avait maîtrisé montait la garde.

-Je ne laisserai pas un morveux comme toi détruire ma réputation, ça non! Je vais te garder ici, et tu deviendras mon serviteur. Mais pour l'instant, tu resteras bien sagement ici en attendant que je prépare ce que je vais utiliser pour te droguer pour que tu tiennes ta langue...

Ces mots réveillèrent une répulsion intense pour cet homme. Comment pouvait-il faire ça? Il ne voulait que de l'argent, mais qui serait assez cruel pour se jouer des gens ainsi, seulement pour cela? Nathanäel pensa avec amertume que les gens étaient vraiment naïfs de croire aveuglément cet homme sans se poser de question... Mais pour l'instant, il devait trouver un moyen de s'échapper. Premièrement, il devait trouver un moyen de se détacher. Il s'agita un peu et sentit le manche de son poignard s'enfoncer dans ses côtes, ce qui lui arracha un sourire; ces gens n'étaient vraiment pas des professionnels. Il s'agita encore un peu et réussi à apercevoir la poignée de son poignard. Maintenant, il ne restait plus qu'à l'atteindre... Par chance, ses bras n'étaient pas liés à la chaise, ce qui lui permettait de bouger un peu. Après maintes contorsions qui lui offrirent un éventail de douleurs, il réussit à attraper son poignard, et il s'en servit promptement pour couper ses liens. Lorsque ce fût fait, il rangea son arme et se leva silencieusement. Ce qu'il allait faire était stupide, mais c'était la seule manière pour lui de fuir; jamais il ne tiendrait en respect le tas de muscles qui se tenait à côté de sa porte. Il agrippa la poignée et pria pour que la porte ne sois pas verrouillée et par chance elle ne l'était pas, ce qui lui permet de l'ouvrir avec fracas, sonnant quelques secondes son gardien, pour lui permettre de fuir à toutes jambes.

Il était facilement parvenu à sortir de la maison et courait maintenant dans le village, fonçant vers la forêt. Là, ils ne pourraient pas le trouver. Les feuilles lui fouettaient le visage mais il ne s'arrêtait pas une seule seconde, continuant sa course folle à travers les bois sans même un regard en arrière. Il n'était pas certain qu'ils l'avaient suivis, mais sa méfiance naturelle lui disait de ne pas s'arrêter, au cas ou. Il ne stoppa sa course qu'après de longues minutes, se rendant compte que non seulement il était assez loin du village, mais qu'en plus, plus personne ne le suivait si ça avait été un moment le cas. Il s'écroula sur le dos, la gorge et les poumon en feu, et respira bruyamment, reprenant son souffle. Il but quelques gorgées d'eau, mais resta étendu, regardant les étoiles à travers le feuillage verdoyant des arbres.

Alors, il entendit un bruissement. Il sursauta, mais ne bougea pas, après tout peut-être ne l'avaient-ils pas vu. Il posa sa main sur le manche de son poignard, près à bondir sur ses pieds et à dégainer dès que quelqu'un s'approcherait de lui. Son cœur battait si fort qu'il avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine, et les Tu es mort ne cessaient de se répercuter en lui, de plus en plus fort, mais il s'efforçait de ne pas trembler. Il ne bougea pas, tiraillé par la peur, attendant que l'inconnu fasse demi-tour ou s'attaque à lui, espérant de tout son cœur que ce serait la première option...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Fuite [PV: Aegnor] Empty Re: Fuite [PV: Aegnor]

Message par Invité le Mar 27 Mar 2012 - 19:55

Il sentait son cœur qui battait à tout rompre, et les tu es mort se faisaient de plus en plus fort, de plus en plus insistants. C'était comme s'il n'avait aucun autre son que celui de sa respiration saccadée, des battements de son cœur et de la voix dans sa tête. Le mélange de ces trois choses l'étourdissait, son regard commençait à se brouiller, mais il ne devait absolument pas rester dans cet état, pas maintenant. Il se concentra sur le bruissement des feuilles, sur les pas qu'il sentait s'approcher. Il s'efforça de calmer sa respiration et repoussa dans les confins de sa conscience les tu es mort. Sa vue se dévoila à nouveau, et juste à temps d'ailleurs; une voix retentit tout près de lui, lui commandant de dire qui il était, et que si il collaborait l'autre resterait calme. Nathanäel bondit sur ses pieds et dégaina son poignard, regardant autour de lui. Ni à droite, ni à gauche, ni devant, l'inconnu devait être derrière lui, alors il fit volte-face. Ce qu'il aperçut alors le surpris au plus haut point; plutôt qu'un géant de muscle et de force, il retrouvait devant lui un gamin qui devait avoir à peine quinze ans. Il portait une longue cape dont la capuche était rabattue sur sa tête, et ses deux dagues étaient dans ses mains.

Il voyait bien qu'il était mal à l'aise, mais il ne pouvait se fier à personne, surtout pas dans une situation comme celle-là. Il resta en position défensive, guettant le plus petit geste offensif de son adversaire, mais ne bougea pas lui-même. Le gamin ne semblait pas vouloir réellement se battre, mais peut-être était-ce une ruse. Après tout, si réellement il n'avait pas voulu l'attaquer, alors pourquoi s'être tant approché d'un pur inconnu au milieu d'une forêt, alors qu'il aurait pu simplement passer à côté, voyant que le jeune homme l'avait à peine vu et ne lui portait pas attention? C'était tout à fait suspect. Nathanäel plongea son regard dans celui de l'inconnu, y cherchant la plus petite parcelle de peur, mais même ses traits n'en exprimaient pas. Le brun avait des cheveux dans les yeux, mais hésitait à bouger et à lever sa garde, ainsi il les laissa où ils étaient.

-Calme toi gamin, je ne t'ai même pas prêté attention en premier lieu, pourquoi être si méfiant? il hésita un instant à révéler son nom, mais se rappela qu'il ne l'avait pas dit au docteur non plus et se dit que de toute manière, cela ne lui permettrait pas de le retrouver, Je suis Nathanäel, même si ça ne change pas grand chose dans ta vie de savoir qui je suis. C'est un peu stupide comme question aussi, à quoi t’avancerait de savoir son nom si une personne te prenais par derrière? un faible sourire vint éclairer sa dernière remarque.

Une question lui vint à l'esprit; que faisais un gamin tout seul dans la forêt? Il semblait porter un sac dans son dos, ce qui fit penser au jeune homme qu'il était probablement un voyageur, mais à cet âge? Comment arrivait-il à survivre seul sur les route si jeune? Il avait l'air d'avoir quinze ans, il était certainement encore un enfant! Quel parent laisserait sa progéniture se mettre ainsi délibérément en danger, sans personne pour l'accompagner? Et qu'est-ce qui pouvait arriver à un gamin pour qu'il cherche à quitter sa famille si tôt simplement pour voyager, seul qui plus est? S'il était parti avec une fille, à la limite il aurait pu comprendre; l'amour impossible que de jeunes tourtereaux se partagent avec passion peut les mener loin. Mais en ce moment, il savait qu'ils étaient seuls dans les environs, après tout il aurait sûrement entendu des mouvements dans les arbres si une jeune fille s'y cachait.

Cependant, il se garda bien de poser ses questions pour ne pas brusquer le garçon. Peut-être avait-il un douloureux secret, or Nathanäel savait ce que c'était d'avoir un tel secret alors il savait qu'il voulait le garder à tout prix. Il se relâcha, prenant une position normale, mais gardant tout de même son poignard en main par pure méfiance. On ne peut pas ôter à un homme ses habitudes et son caractère... Il jaugea celui qui se tenait devant lui, observant son visage aux traits fin. Trop fins, d'ailleurs. Était-il un elfe? Était-ce pour cela qu'il portait un capuchon, parce qu'il avait honte de ses origines? C'était un comportement stupide à adopter, et il espérait que ce n'était pas la raison de la cape du gamin. Peut-être ses parents le cherchaient et il voulait se cacher? C'était un mystère, et le jeune homme se doutait que ce le serait toujours, puisqu'il ne comptait pas traîner ici très longtemps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Fuite [PV: Aegnor] Empty Re: Fuite [PV: Aegnor]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum