-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal

Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Shinylla le Lun 13 Fév 2012 - 18:51

C’était aujourd’hui. Aujourd’hui officiellement que j’allais avoir enfin de l’aide. Durant la journée j’allais travailler pour une personne et non pour une dizaine de personnes qui ne prenaient pas de pause de peur de manquer de temps. C’était quand même épuisant. Tu travaillais tôt le matin, puis il arrivait souvent des imprévus que tu devais absolument refaire ton travail à cause des personnes qui revenaient des randonnées, recommençant tout pour le cheval et le laver car il avait de la boue collée dans les poils et puis relaver les équipements d’équitation remplient de poussière... Tout recommencer! Dans le fond, ça me faisait suer quand ça m’arrivait, car oui, ça m’arrivait souvent. Sinon encore pire, je savais que le chef des chevaliers se promenaient dans la nuit et presque à chaque fois qu’il revenait son cheval était dans une sale état. C’ÉTAIT DÉSESPÉRANT!!!

Recommencer... J’en avais plus qu’assez. Une chance que Thrain m’avait aidé à passé à travers tout ça. Sinon je n’imaginais pas comment que j’allais finir. Je m’imaginais pas m’éteindre. Enfin, une chance que Thrain était pas loin. Au moins, avec lui j’avais la paix et j’avais des moments libre à tout bout de champs, je parlais de congé en ce moment.

Donc, depuis mon saut d’humeur envers le chevalier Thrain d’Émeraude, ça faisait officiellement trois jours. Il était venu me voir, durant la matinée que je me préparais à manger, qu’elle allait bientôt arriver, mais que ne pouvait pas rester pour une raison que je ne connaissais sans doute pas. Sûrement pour aller se reposer car après tout il s’était peut-être occupé du chaton, le nouveau né qu’on avait comme devoir de lui donner une vie meilleure. Ce chaton ne m’aidait réellement pas, il était exigeant et en plus il fallait que je reste dans le coin pour lui donner du lait pour le nourrir et le réchauffer. C’était trop exigeant. Je faisais des efforts triples, mais ça allait désormais changer heureusement.

Ce matin, Thrain m’avait rencontré dans les cuisines pendant que je prenais mon déjeuner, car je n’avais pas l’habitude d’en prendre, il m’avait donné une bouteille de lait avant de s’en aller dans une direction que je posais des questions. Une direction comme s’il allait prendre pour s’en aller de la cour du château. Il s’éloignait réellement du château pour aller se diriger vers la forêt. C’était vrai qu’il prenait ses siestes et qu’il se reposait là-bas, mais pourquoi seulement là-bas? J’espère qu’il prenait des bains car sinon ça n’allait pas sentir la fleur en sa compagnie au point que la forêt pour s’enfuir rapidement. Enfin... On dirait vraiment qu’on s’occupait d’un enfant. C’était drôle à voir parce qu’il passait ces nuits dans l’écurie alors que moi c’était dans la journée que je passais avec le chaton en travaillant. Une chance que ce chaton miaulait bien fort pour l’entendre qu’il était bien présent...

Cette journée s’annonçait très bien. Pour l’instant, agenouillons-nous dans un coin avec un peu de foin et de tissus. On pouvait voir un chaton y régner. Le chaton que Thrain avait sauver. Il m’avait proposé de s’en occuper tout en me l’offrant. Comment dire non à ce genre de chose? Jamais! On acceptait se présent vivant et on allait s’en occuper point barre! C’était un sujet qui était non négociable et j’allais me battre pour ce genre de situation pour ne pas qu’on me l’enlève. C’était une toute petite boule de poil. Il ressemblait à une pelote d’où le nom que je lui avais donné en rigolant.

Alors, j’attendais sa visite en nourrissant le chaton d’une drôle de manière. Avec une paille que j’avais conçu dans la forêt et que j’avais gardé soigneusement pour ne pas la perdre et d’être mal pris pour n’en faire une autre, car le bébé chat ne savait pas techniquement boire dans un bol et j’avais peur qu’il se noie dans le lait. Un paille qui faisait un peu comme une seringue qui le nourrissait petit à petit puisqu’il n’était pas apte encore pour boire seul. Étonnamment j’avais des talents cachés, je pensais pas que j’avais un talent dans la débrouillardise... Passons. Lui donnant du lait, j’attendais qu’il soit plein tout en impatientant qu’elle arrive et que... Qu’on se mette plutôt au travail très rapidement en tant de se connaître en même temps. Parler de tout et de rien, rire de tout et de rien. S’entraider. C’était ce que j’avais hâte par dessus tout et une chance qu’avant de s’occuper en part entière du chaton j’avais fait le ménage un peu de l’écurie pour que sa soit très présentable. Après tout, c’était toujours aussi propre avec moi. Les allées entre les boxes n’avaient jamais aucune bouse qui s’y rôdait et si elle en présentait je le ramassais après avoir terminé la bête en question. C’était aussi simple. Quand je finissais de travailler j’osais même passer un balai pour que tout soit propre. Tout, tout et tout soit propre, c’était ce que j’avais fait hier énormément. Comme si j’avais astiqué chaque recoin de cette écurie pour cette venue si attendu.

Était-ce une future amie que j’allais avoir?
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Maëly le Mar 14 Fév 2012 - 17:05

Et voilà ! Ma première journée de travail. Mon père m'avais laissée au château la veille et j'était bien contente de plus le voir. Je n'avais plus personne qui me rabaissait sans cesse et c'était beaucoup mieux ainsi. Le seul point négatif, c’était que mes frères et soeurs me manquait. J’espérais beaucoup me plaire au château et que je puisse passer tout mon temps avec les chevaux. Avec ces animaux, je me sentait vraiment bien, leur présence me calmais. Avec eux, j'étais complètement détendue. J'étais émerveillée par leur beauté et leur sensibilité.

Upen sauta sur mon lit pour m'inciter à me lever ce que je fit doucement et pris une tuniques et un pantalon qui ne craignaient pas d'être salit. Je descendit aux cuisines, toujours suivi de mon chien qui ne me lâchait pas d'une semelle, pour prendre une pomme pour moi et un ou deux sucres pour un ou deux chevaux. Je me réjouie à l'idée de peut être revoir un cheval qui était né chez moi. C'était fort possible, puisque la plupart des chevaux du château viennent de chez moi. J'arrivai devant l'écurie, soufflai un bon coup et puis rentrai tranquillement en demandant:

"
Bonjour ! Est ce qu'il y a quelqu'un ?"

J'avançai un peu plus dans l'écurie et observai les chevaux . Ils étaient plus beau les uns que les autres. Certains étaient couchés d'autre mangeaient leur foin. J'entendit un miaulement et regardai Upen qui se dirigea automatiquement d'ou provenait le bruit. Je savais qu'il aimait bien les chats et qui ne lui ferait aucun mal alors je le suivi sans m'affoler. Lorsque je l'eus rejoint je vis une jeune fille qui devait avoir à peu près le même âge que moi. Il y a de forte chance pour que je m'entende bien avec elle. J'approchai vers elle en récupérant mon chien qui voulait jouer avec le chat qui, lui, était plus terrorisé qu'autre chose. Puis je déclarai en souriant, ravie de bientôt commencer ma journée:

"
Bonjour, je suis Maëly. L'intendante m'a dit de te rejoindre ici aujourd'hui, alors me voilà! "



_________________
"Le rythme de la ville
Quand tu l'as dans les pieds
Ce n'est pas difficile
Et t'es l'roi du quartier"
Maëly
Maëly
Nouveau personnage

Féminin
Messages : 49
Rôle : Assistante palefrenière
Âge : 14 ans
Âme Soeur : AHAHAH!! La bonne blague...xD
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 20/01/2012


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Shinylla le Sam 18 Fév 2012 - 18:52

Je m’occupais de mon chaton pendant que j’attendais quoi. Je lui donnais à manger soigneusement jusqu’à temps qu’il n’aille plus faim, après... Je caressais son pelage tout doux. On dirait tellement une pelote de laine. Une boule de poil qui bougeait beaucoup et qui osait même jouer avec tes doigts trouvant trop divertissant. Je le voyais faire toute sorte de simagrée pour se coucher finalement sur le dos et de tenter de prendre le bout de mes doigts. Tenter de mordre mes doigts en sortant ses griffes pour ne pas que je m’échappe. Il était trop mignon. Trop mignon, un vrai boule de poil qu’on avait et qui faisait tellement connerie qui me faisait rire. C’était mon chaton à Thrain et surtout à moi et je m’occuperai de ce chaton toute ma vie puisque je l’adorais pour plusieurs raisons que je ne dirais peut-être pas aujourd’hui.

Soudainement j’avais cru entendre une voix. J’étais trop occupée avec le chaton que j’avais cru entendre quelqu’un parler. J’écoutais soigneusement et j’entendais seulement les chevaux soient faire des éternuements ou soient ils frappaient dans leur box. J’haussais les épaules et je continuais de m’amuser avec mon chaton, ce chaton que je l’avais baptisé pelote malgré moi. Il ressemblait à une pelote de poil ce qui me faisait rire. Cependant, mon bébé chat changeait brusquement de comportement. Comme en ayant le dos courbé et le poil tout hérissé. Comme s’il me défiait et comme si j’étais dans son territoire. J’éclatais à rire tellement que c’était rigolo à voir sauf quand j’entendais un chien qui se plaignait d’impatience derrière moi. Je fronçais les sourcils. On n’avait pas de chien dans le coin surtout pas dans le château ce que je me souvenais. Je me retournais et je voyais réellement le chien qui voulait tant bien que mal jouer avec le chaton, mais quelqu’un lui en empêchait heureusement.

Je voyais une magnifique adolescente qui tenait son chien. Elle avait les cheveux blonds et les yeux bleus autant bleus que les miens. Elle était si jolie pour une demoiselle qui avait, on dirait, le même âge que moi. Je lui remettais son sourire pendant qu’elle parlait et je montrais ma main à son chien pour qu’il sente et que je puisse le caresser par après.

« Alors c‘est toi qui va travailler avec moi?»

Je lui souriais de plus belle et je me levais pour lui tendre la main pour qu’elle puisse la serrer.

« Je suis Shinylla, mais surnomme moi Shiny. Je suis enchantée de te connaitre Maëly, tu vas réellement m‘aider, les chevaux arrêtent pas d‘augmenter. Puis tu diras à ton chien de pas manger notre chaton de garde.» rigolais-je en l’entrainant avec moi laissant le lait à part, mais en hauteur pour ne pas que le chien renverse.

Je ne savais pas comment le chien surnommait ou comment il se nommait. Pour l’instant, je voulais lui montrer où se tenait les outils qui était techniquement sur le mur quand on rentrait, mais puisque je prends les outils pour s’occuper des chevaux très souvent. Je les mettais très souvent dans mon tablier qui avait des poches et parfois je les laissais-là sans même que je me rende compte, mais précédemment on avait un deuxième kit d’outils pour la prochaine palefrenière.

Sérieusement, j’étais fière! J’étais heureuse d’avoir quelqu’un qui m’aiderait. J’avais déjà les cheveux des chevaliers et des quelques soldats à m’occuper avec la reine, le petit prince et le conseiller, puis des écuyers. Ça commençait à être exigeant à s’occuper et surtout de tout faire seule. Après tout, je commençais à avoir des bras d’enfer, mais c’était quand même beaucoup pour une petite fille comme moi, bon une fille de quatorze ans avoir des bras c’était quelque peu bizarre. Enfin, c’était mon travail. Je donnais trop souvent à manger aux chevaux et j’avais eu trop souvent les bras endoloris.

« Alors, tu es prête pour les explications et ta première journée?» lui demandais-je en arrêtant pour pouvoir lui expliquer quelque chose ou poser des questions.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Maëly le Lun 20 Fév 2012 - 14:40

La jeune fille en face de moi essaya de caresser Upen. Elle n'eut pas trop de mal à le faire car il adorait ça. Elle me dit en souriant:

"Alors c‘est toi qui va travailler avec moi?"

J'acquiesçai d'un mouvement vertical de la tête. Puis elle se leva et me tendit sa main que je m'empressai de serrer. Pas trop fort quand même.

"Je suis Shinylla, mais surnomme moi Shiny. Je suis enchantée de te connaitre Maëly, tu vas réellement m‘aider, les chevaux arrêtent pas d‘augmenter. Puis tu diras à ton chien de pas manger notre chaton de garde."

Je lui répondit sourire aux lèvres:

"Je suis bien contente de pouvoir t'aider. Et puis, ne t'inquiète pour ton chat de garde, Upen n'est pas méchant. Il ne lui fera aucun mal!"

Je suivis donc Shiny. J'avais vraiment hâte de commencer à travailler. J'espérais aussi pouvoir retrouver un cheval qui était chez mon père avant. Elle s'arrêta puis me demanda si j'avais des questions et si j'était prête pour ma première journée.

"Oui je suis prête. Hé, tu n'as pas besoin de perdre du temps a m'expliquer quoi que soit. Je connais tout ce qui est nécessaire aux chevaux, sauf si vraiment j'ai un doute, je pourrais de demander! Tu préfères commencer par quoi ?"

Si j'avais été un peu rude se n'étais pas voulu. C'est vrai qu'avec mon père je parlais toujours comme ça. Et je n'ai pas eut l'occasion de parler avec beaucoup de monde. Je m'excusai alors:

"Excuses-moi...J'ai tendance a ne pas mettre de gants quand je parle..."

_________________
"Le rythme de la ville
Quand tu l'as dans les pieds
Ce n'est pas difficile
Et t'es l'roi du quartier"
Maëly
Maëly
Nouveau personnage

Féminin
Messages : 49
Rôle : Assistante palefrenière
Âge : 14 ans
Âme Soeur : AHAHAH!! La bonne blague...xD
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 20/01/2012


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Shinylla le Mer 22 Fév 2012 - 1:36

C’était un beau chien, un merveilleux chien qui se laissait caresser les poils sans même hésité. C’était ce que j’adorais dans les bêtes, que tu ne faisais que tendre la main et qu’elles se laissent volontiers se faire caresser les poils et même s’amuser avec elles. C’était ce que j’appréciais dans les animaux domestiques, tu pouvais faire presque quasi n’importe quoi avec eux. Les domestiquer pour faire des adorables ou bien des féroces créatures. C’était ce qui me plaisait d’avoir un animal de compagnie, tu pouvais faire n’importe quoi, presque n’importe quoi tant que c’était sensé.

Cependant, je ne m’avais pas tardé de le flatter car après tout c’était pour sa maitresse que nous étions ici. J’avais tellement hâte de tous lui expliquer comment ça fonctionnait ou sinon comment je travaillais ici. Commençant par les chevaux, les mettant à l’extérieur avec de la nourriture et finissant par les box et les équipements d’équitation en donnant de la nourriture aux bêtes pour qui durent la nuit. Pour les jours de pluie ça allait autrement et plus lentement aussi. Il fallait que je donne toute la nourriture avant et que je fasse les chevaux en même temps faire leur box et redonner du foin. C’était plus complexe quand c’était les jours de pluies et je n’espérais jamais qu’il pleuve même avec une collègue! Puis si j’avais le temps je finissais par laver l’écurie au complet, mais ça c’était plutôt rare, même très rare. Je finissais soit très tard quand je faisais ça et je travaillais le lendemain très tôt pour pouvoir finir en vitesse, mais ça ne fonctionnait jamais car il avait toujours des imprévus qui me faisaient suer.

Alors son chien s’appelait Upen. Upen, c’était bien un drôle de nom pour donner à son animal domestique malgré que moi je n’étais pas mieux qu’elle. Je lui avais donné un nom à mon chat qui était une pelote à cause qu’il ressemblait à une pelote de laine, mais plein de poils. Écoute, mon inspiration à donner des noms laissaient beaucoup à désirer. Je n’imaginais même pas avec mes enfants si j’en allais avoir un jour. Je n’imaginais même pas. J’avais tellement peur de leur donner des noms qu’en réalité ils allaient se faire rire d’eux... Et pourquoi je m’inquiète de ça, je n’avais que quatorze ans après tout!

J’étais soulagée quand elle me disait que ça ne valait pas la peine que j’explique quoi que se soit à propos du travail. Vraiment soulagée au point que je laissais entendre un soupir tout en souriant. Ça me soulageait énormément car après tout, je ne voulais pas me tarder à ça, je ne voulais pas tous lui expliquer en détail et qu’elle comprenne rien dès le premier jour. Bon, ça m’enlevait du poids dès le départ quand elle avait dit qu’elle faisait cela avec son père. Joie. Joie!

« T‘inquiète pour ton rude, j‘ai connu pire.» lui répondais-je avec un sourire moqueur.

Son ton rude était peut-être sec quand elle me répondait disant qu’elle avait déjà de l’expérience avec les chevaux. Honnêtement, je ne l’avais pas entendu de cette façon, j’étais trop préoccupée à être soulagée et de courir dans les plaines dans ma tête que je n’avais pas perçu le rude dans son ton. Puis, l’intendante était aussi pire qu’elle concernant son côté sec. Elle était sèche, froide avec moi, mais depuis que Thrain avait passé par là, tout me paraissait trop jolie que j’en perçoit le moindre brin de rudesse.

Alors j’avançais tranquillement vers le premier cheval de l’écurie gardant une oreille attentivement à mon chaton au loin pour ne pas qu’il pleure alors qu’il devrait jouer avec quelque chose ou bien dormir à l’heure qu’il était. Donc, premier cheval, c’était le cheval de la royauté en question. De Lucca, Angeal et conseiller après on allait descendre dans les chevaliers, écuyers puis quelques soldats. C’était tout le temps ainsi, d’ailleurs je l’avais placé ainsi pour m’aider à mieux classer ceux qui utiliser plus leur fidèle destrier que d’autres.

« Comment je fonctionne, c‘est simple. Exceptionnellement, j‘ai donné à manger aux chevaux alors qu‘habituellement je les nettoie pour les mettre à l‘extérieur pour qu‘ils prennent l‘air pendant une partie de la journée et aussi pendant qu‘on fait leur stalle.» lui expliquais-je un peu avant de continuer.

« Pour les emplacement des chevaux, je vais t‘aider pour la première fois. Sinon de ce qu‘il s‘agit des outils si tu les cherches partout dans les écuries, je les ai dans mes poches tu ne fais que me demander.»

J’avais rigolé aux derniers mots en montrant les outils que j’avais dans mes poches de mon tablier blanc. Puis d’une autre poche, je sortais mes gants et j’allais chercher une corde pour pouvoir sortir le cheval de la reine de sa stalle et de l’accrocher en tendant les brosses à Maely avec un sourire.

« Aujourd‘hui, tu vas faire les chevaux pendant que je vais nettoyer les box, puis demain ça sera toi comme ça c‘est chacun notre tour.» lui disais-je avant d’aller chercher mes outils pour laver le monde de la crotte.

Et c’était partie pour mourir de puanteur à sentir de la bouse, de laver en entier et de donner à boire et à manger. De faire cela avec tous les chevaux, ça va être long, mais bon, j’avais la patience pour.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Maëly le Jeu 23 Fév 2012 - 8:33

Elle me rassura en me disant, toujours sourire aux lèvres:

"T‘inquiète pour ton rude, j‘ai connu pire"

Alors , tant mieux ! Je la suivais lorsqu'elle se dirigea vers les premiers chevaux de l'écuries. Elle commença a m'expliquer:

"Comment je fonctionne, c‘est simple. Exceptionnellement, j‘ai donné à manger aux chevaux alors qu‘habituellement je les nettoie pour les mettre à l‘extérieur pour qu‘ils prennent l‘air pendant une partie de la journée et aussi pendant qu‘on fait leur stalle"

Puis, elle continua:

"Pour les emplacement des chevaux, je vais t‘aider pour la première fois. Sinon de ce qu‘il s‘agit des outils si tu les cherches partout dans les écuries, je les ai dans mes poches tu ne fais que me demander."

Ah oui, j'aurais peut être dû prendre les miens, m'enfin, c'est trop tard.. Si je retournais chez moi, mon père en profiterait encore pour me rabaisser. Ici, je me sentait bien...
Shinylla sortit un cheval, je ne savais pas à qui il était mais bon, ça ne changeait rien à mon travail de toute façon. Elle me tendit des brosses puis me dit:

"Aujourd‘hui, tu vas faire les chevaux pendant que je vais nettoyer les box, puis demain ça sera toi comme ça c‘est chacun notre tour."

Je commençait alors a brosser la bête. Elle était calme et ne bougeait pas, ce qui facilitait mon travail. Je commençai par l'étrille. Je faisais des cercles pour retirer le plus gros de poussière. J'avais de la chance, j'étais tombée sur un cheval relativement propre. Après l'étrille, je continuais avec le bouchon pour remettre les poils dans le bon sens et enfin, un petit chiffon histoire de faire briller sa robe.

Je demandais alors :

"C'est le cheval de qui celui là ? Et, tu les places dans quel ordre, ça doit pas être facile tous les jours" Je fit une légère pause, puis reprit." Il fait beau, je pourrait peut être le mettre dehors le temps que tu finisses son box ?"

Je connaissais plein de choses sur les chevaux, mais je devais avouer que j'était un peu perdue. Ça allait être dur au début, mais une fois que j'aurais le rythme du château, ça ira tout seul..

_________________
"Le rythme de la ville
Quand tu l'as dans les pieds
Ce n'est pas difficile
Et t'es l'roi du quartier"
Maëly
Maëly
Nouveau personnage

Féminin
Messages : 49
Rôle : Assistante palefrenière
Âge : 14 ans
Âme Soeur : AHAHAH!! La bonne blague...xD
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 20/01/2012


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Shinylla le Ven 9 Mar 2012 - 14:05

Tout semblait très bien. Elle faisait ça comme un chef surtout plus bien que moi car je n’avais jamais directement travailler avec des chevaux. Avant que je vienne dans le château, je travaillais soit avec mon père qui était dans le champs ou soit je m’occupais de la nourriture avec ma mère faisant aussi la lessive, la vaisselle, le ménage. Tout ce qu’une femme devait faire en réalité, les tâches ménagères et la nourriture, mais je faisais ça aussi avec mes sœurs, des sœurs qui s’en allaient de la maison pour vivre leur vie, malheureusement.

Brossant le cheval alors que moi, moi je décrottais la stalle du mieux que je pouvais. En balayant tous les déchets vers l’extérieur et de laver un peu l’emplacement qui avait de l’urine pour ne pas que ça sent horriblement fort. Quand ces endroits d’urines avaient été lavés, je rinçais le contenant qui tenait de la nourriture, enfin, ce qui en restait puis l’eau qui était horriblement sale depuis le temps. Quand même une soirée, toute la nuit, puis tôt le matin, ça pouvait mettre l’eau très sale surtout quand il avait leur nourriture dans l’eau. Bref. Je mettais de nouveau de l’eau et de la moulée ajouter à du foin pour la nourriture. Je rajoutais la paille sur le sol du box pour qu’ils puissent faire leur besoin. Pourquoi on faisait ça en réalité? C’était pour éviter que sa colle, ça nous permettait aussi de mieux faire notre tâche.

J’avais écouté sa question, mais je n’osais pas répondre toute suite. Je finissais ma stalle avant tout. Cependant il me restait que de nettoyer le corridor, mais ça je pouvais faire ça par après. Je la regardais et je me suis aperçue qu’elle avait fini. Enfin seulement le brosser. Je lui sortais le genre de crochet que je surnommais le crochet. Puis je lui tendais mon crochet en tapotant le cou de la bête en souriant de plus belle. Elle voulait savoir c’était à qui cette belle créature à quatre pattes? Elle n’allais pas y croire que c’était à la Reine d’Émeraude.

« Fait ses sabots...» lui demandais-je avec un sourire.

Puis je regardais le chien qui était bien sage dans le coin. Qui était couché qui respirait avec la gueule ouverte. Je ne savais pas pourquoi j’avais cru qu’il était plus énervé que cela. Plus comme une pile d’énergie qui se finissait jamais de se vider. En tout cas, je regardais Maëly et je lui souriais encore.

« Je vais en ordre de la royauté, chevalier, écuyer et soldats. Donc en ce moment tu as le cheval de la Reine. Après tu as le petit prince, conseiller, garde du corps. Hayden et ses chevaliers, puis les écuyers pour finir les soldats.» lui disais-je en prenant mon balai et balayer.

Balayer ce que j’avais mis dans l’allée pour le mettre dans un coin et ainsi finir qu’à la fin de la journée on jette le tout. Alors, je balayais en attendant qu’elle finisse les sabots. Oui, j’avais toujours fait les sabots le matin puis le soir c’était selon comment je filais. Après tout, j’étais seule durant les journées et ça me prenait plus de temps que cela de faire deux choses en même temps et imaginez avec le chaton à s’occuper. Ça aurait devenu l’enfer. Quand j’étais rendue au coin que je mettais le crottin je lui disais:

« Oui tu le mets dehors tout comme les autres. Je fait ça quand il fait beau dehors sinon les jours de plus on fait un cheval à la fois. Puis, en passant tu me diras quand tu auras faim, je vais aller chercher quelque chose à manger quand ça va être midi.»

Je balayais ici et là. Apercevant un déchet et je mettais avec le fumier de cheval. Je jetais aussi un oeil au chaton, je le voyais qui était en train de jouer un peu ou sinon il essayait de faire son cascadeur. C’était ce que je trouvais drôle avec les chatons. Quand ils n’étaient pas sevré ils essayaient de grimper n’importe quoi ou même quand ils étaient sevrés. Ces bébés chats faisaient n’importe quoi pour se divertir, c’était drôle à voir. Avec le mien, pelote. Je le voyais en train de tenter de monter le mur de bois où je l’avais mis. Il tombait et il recommençait jusqu’à temps que ça donne rien et qu’il décide de mettre en boule dans les couvertures et de dormir. Dormir pendant un moment pour ensuite miauler pour demander avoir du lait. Puis c’était une bonne chose que le chaton cohabite avec le chien, comme ça il allait apprécier la compagnie du toutou. Vivre en harmonie comme on dit.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Maëly le Sam 10 Mar 2012 - 18:10

Shinylla s'arrêta quelques instants pour me tendre un crochet:

"Fait ses sabots..."

Ce fut vite fait. Ce cheval était vraiment bien dressé. Il donnait les pieds tout seul et n'était pas du genre a mettre tout son poids sur l'un deux quand j'était en train de le nettoyer. Une fois les pieds terminés, je regardai Upen. Il était couché, la gueule ouverte. Bien, il était calme ne faisait de bêtise.

Elle m'expliqua en commençant a balayer:

"Je vais en ordre de la royauté, chevalier, écuyer et soldats. Donc en ce moment tu as le cheval de la Reine. Après tu as le petit prince, conseiller, garde du corps. Hayden et ses chevaliers, puis les écuyers pour finir les soldats."


Très astucieux! Comme ça, les nouveaux avait moins de chance de se perdre et de mettre un cheval à la place d'un autre.

" Oui tu le mets dehors tout comme les autres. Je fait ça quand il fait beau dehors sinon les jours de plus on fait un cheval à la fois. Puis, en passant tu me diras quand tu auras faim, je vais aller chercher quelque chose à manger quand ça va être midi."

Je conduisis alors le cheval de sa Majesté dans l'enclos. Il parti sans demander son reste. La queue en panache et les oreilles en avant; il était content de prendre l'air, et bientôt, il serai rejoint par tous ses copains. Upen m'avait suivit. Il observa un instant le cheval en liberté puis entra doucement, comme si je le voyais pas, dans le paddock.

"Hop là ! Upen , revient ici !"

Obéissant, il était obéissant. Cela ne lui arrivait pas souvent. Mais, je ne pouvais pas m'en plaindre. Je décidai de renter dans l'écurie et de m’occuper du cheval du prince. Je le sorti de son box et entamai son pansage. Comme mon ventre commençait crier famine je dit a Shin:

"Je crois que je commence à avoir faim. Je finit ce cheval et puis tu pourrais me montrer comme ça, on ira chacune notre tour"

_________________
"Le rythme de la ville
Quand tu l'as dans les pieds
Ce n'est pas difficile
Et t'es l'roi du quartier"
Maëly
Maëly
Nouveau personnage

Féminin
Messages : 49
Rôle : Assistante palefrenière
Âge : 14 ans
Âme Soeur : AHAHAH!! La bonne blague...xD
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 20/01/2012


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Shinylla le Mer 21 Mar 2012 - 18:52

Elle faisait ce que je lui demandais de faire pendant que moi je continuais à finir la stalle au grand complet. Ça allait être long, très long comme journée de travail, mais je ne me plaignais pas, après tout elle faisait cela à merveille. Elle allait prendre plus de la rapidité quand elle serait à l’aise et habituer. Ce n’était pas une cause perdue après tout. Je gardais espoir.

Finissant ma stalle, je voyais qu’elle était dehors en train de, sûrement, jouer avec son chien, ma nouvelle collègue. C’était vrai que c’était une belle journée, mais il ne fallait pas succomber à la tentation d’aller à l’extérieur puis de se prélasser dans l’herbe pour se reposer ou soit se faire bronzer. Bref, j’avais fini ce que je faisais et je lui avais proposé de faire une pause pour se nourrir, après tout, il allait faire chaud et il fallait bien se nourrir et s’hydrater. D’ailleurs, elle avait faim ce qu’elle me disait. Avant que je ne sorte un autre cheval, pourquoi pas aller de suite à la cuisine. Comme ça, elle allait être rassasiée et on pourra poursuivre par la suite.

Cependant, quand j’enlevais mes gants, que je portais quand je travaillais, je voyais une petite boule de poil non loin de moi. Oh! Je cliquais bien assez vite que c’était mon chaton que je gardais à part le temps qu’il grandisse un peu. Pelote, pendant tout ce temps, il avait joué aux explorateurs jusqu`à moi où que j’avais failli lui piler dessus avec mon pied parce que je voulais aller plus loin. Il fallait absolument que j’aille le porter avant qu’il n’aille plus loin pour aller à l’extérieur par exemple.

« Que fais-tu là toi?» disais-je en allant le prendre.

Alors monsieur le chaton voulait jouer. Oui, en allant le prendre il partait à courir pour se rendre dans l’autre allée tout désorienté, ne sachant pas où il était en réalité. J’en profitais pour le prendre en rigolant:

« Ahah! Je t‘ai eu mon rebelle !»

À cet instant confus, c’était tellement drôle à vois. Je le voyais faire: “Mais comment elle m‘a trouvé?”. C’était si innocent les chats que je riais d’eux tout le temps. J’allais le porter dans son lit de paille en lui donnant un peu à boire pour qu’il se recouche par après. Alors, il avait faim ce chaton? C’était drôle à voir. Bon allons nourrir Maely. Avant tout je ne voulais pas laisser mon chaton seul, alors j’allais demander quelque chose à ma nouvelle amie.

« Maely, est-ce que ton chien peut surveiller mon chat pendant quelques minutes? Pendant ce temps là, on va aller manger.» lui disais-je calmement en lui souriant.

Quand même, je voulais être son amie après tout. Être amicale et me faire encore des amis. C’était ce que je voulais le plus. À date, si je l’incluais, je n’avais trois amis. Tu avais Thrain et Endolion qui étaient des bons amis, puis Aitbrynk était mon frère alors ça ne comptait absolument pas puis tu avais Maely qui était ma nouvelle amie.

Bon, je marchais hors de l’écurie pour l’attendre pour ensuite aller dans la cuisiner et manger quelque chose d’appétissant comme à mon habitude avec les cuisinières et les cuisiniers qu’on avait à notre possession. J’allais faire un peu de gourmandise, mais ce n’était pas si grave pour les journées que je ne mangeais presque pas. Il fallait que je gagne quelque part non?
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Maëly le Ven 23 Mar 2012 - 7:23

Lorsque Siny eut finit de nettoyer la stalle du cheval de le Reine et que le cheval du Prince avait rejoint celui de la Reine Lucca au pré, Upen commença à s’énerver. Il était resté toute la matinée calme à dormir et il était normal qu’il veille jouer un peu avec moi. Même si le temps était idéal pour prendre quelques minutes de pour jouer avec lui, je ne pouvais pas laisser Shinylla travailler pendant que je m’amusai au soleil avec mon chien. Je rentrai donc aux écuries suivi de Upen qui courait partout :

« Calme-toi ! On ira jouer quand j’aurai fini ce que j’ai à faire ! »

Il devait être vexé, parce qu’il parti se coucher dans un endroit ou je ne pouvais pas le voir. Shinylla rattrapa son chat qui s’était carapaté dans une autre allée qui constituait l’écurie. Elle le posa ensuite sur la paille ou elle lui donnait à boire. Il se coucha, et elle me demanda en souriant:

« Maëly, est-ce que ton chien peut surveiller mon chat pendant quelques minutes? Pendant ce temps là, on va aller manger.»

« J’aimerai te dire oui, mais il n’arrive pas à se surveiller lui-même, puis, je rajoutai a l’intention de Upen qui était venu se coucher auprès de la paille ou se trouvait Pelotte, Tu reste ici , je reviens ! »

Je suivi Shinylla qui commençait déjà à se diriger vers les cuisines. Je lui demandai, curieuse de savoir ce qu’on mangeait au château :

« Dis moi ce que les cuisinières font de bons à manger ! »

Bien sûr, je ne m'attendais pas a manger aussi bien que la Reine, mais je me doutais que le personnel du château était quand même bien nourrit puisqu'on ne peut pas travailler le ventre vide.

_________________
"Le rythme de la ville
Quand tu l'as dans les pieds
Ce n'est pas difficile
Et t'es l'roi du quartier"
Maëly
Maëly
Nouveau personnage

Féminin
Messages : 49
Rôle : Assistante palefrenière
Âge : 14 ans
Âme Soeur : AHAHAH!! La bonne blague...xD
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 20/01/2012


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Shinylla le Lun 26 Mar 2012 - 16:00

Son chien était drôle. Il courrait partout pour jouer et avoir l'attention. Dépenser son énergie. C'était vraiment une batterie sur quatre pattes. Le fait qu'il coure après les cheveux, le fait qu'il coure pour jouer avec sa maitresse, le fait aussi qu'il coure dans l'écurie, ça m'étourdissait. C'était drôle à voir même divertissant, mais à la longue j'avais mal à la tête rien qu'à le regarder. Une chance, qu'il s'était couché près de mon chat pour se calmer. Oui, il était triste, mais je me disais que si on allait manger maintenant on pourrait partir pour la gloire avec les chevaux, ce qui veut dire finir.

C'était dommage sur un point. Quand il faisait beau, je finissais tout de même de bonne heure, car j'essayais de finir tôt du genre l'après-midi où que le soleil descendait tranquillement vers l'horizon. C'était le seul inconvénient. Sinon durant les jours de pluie, tu finissais tout de même très tard.

« T'inquiète, je sais que le chat ira pas loin sans se plaindre, mais je préfère d'avoir un gardien... Enfin, pour la cuisine...»

Je réfléchissais un peu pour la faire languir. Comment fonctionnait la cuisine ? Habituellement, j'arrivais et je prenais ce que je pouvais prendre pour me nourrir ou même quelques personnes venaient me voir pour savoir ce que je voulais manger tout comme Endolion était revenu avec une bonne pièce de viande que j'avais aimé malgré tout. C'était délicieux, il ne manquait que quelques touches d'épices.

« Tu dis ce que tu veux et si tu peux pas, tu prends ce qu'on peut prendre malheureusement. Me semble que je mangerai bien une cuisse de poulet, ça serait bon non ?»

On se dirigeait vers les cuisines en dépassant quelques domestiques ici et là et un chevalier ou deux. On traversait un petit couloir pour aller franchir une porte où on pouvait sentir toute sorte d'odeur enivrante qui nous titillait l'odorat. Ça sentait si bon. Oui, c'était dommage qu'on ne pouvait manger autant et aussi bien que les chevaliers ou la reine elle-même. Tout de même, on avait du choix quand on demandait gentiment. Je connaissais quelques domestiques qui étaient dans les cuisines. Parfois, je faisais des pâtisseries avec elles pendant mon congé pour me divertir. Ça m'aidait à me relaxer et maintenant je devais rentrer pour présenter Maëly aux autres puis "commander" notre nourriture.

« Salutation mesdames ! Voici Maely, la deuxième palefrenière.» la désignant pendant sa présentation.

« Nous sommes curieuses, vous préparez quoi pour que nous puissions gouter, les filles ? ~»

Évidemment je blaguais. Je ne pourrais sans doute pas gouter à cela, à moins que par chance oui. Gouter au diner de la Reine c'était ce que je désirais le plus, malgré qu'on avait le restant quand il en restait juste un petit peu, une fois de temps en temps. C'était trop bon, succulent, gouteux ! Tu ne voulais que cela par après ! Après tout, on avait quand même des surdoués en cuisine et c'était phénoménale que tu désirais encore plus de manger leur nourriture. Enfin, je m'approchais et je prenais deux pains ayant eu la permission de celle qui l'avait fait pour le tendre à Maely, c'était notre entrée avant de manger le reste par la suite. Cela allait être délicieux je le sentais.

(Je te laisse choisir la nourriture ~)
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Maëly le Mer 4 Avr 2012 - 14:35

« T'inquiète, je sais que le chat ira pas loin sans se plaindre, mais je préfère d'avoir un gardien... Enfin, pour la cuisine...»

Plus les cuisines étaient proches, plus la bonne odeur des aliments me prenait le nez et j’avais de plus en plus. C’était agréable de travailler avec les chevaux, mais je dois avouer que c’était éreintant et que sa donnait vite faim. On dépensait énormément d’énergie simplement pour que les chevaux soient bien et prêt, moralement autant que physiquement.
J’attendis, légèrement impatiente qu’elle me réponde ce qu’on allait manger.

« Tu dis ce que tu veux et si tu peux pas, tu prends ce qu'on peut prendre malheureusement. Me semble que je mangerai bien une cuisse de poulet, ça serait bon non ?»

Oh ! Du poulet moi aussi j’en prendrais bien aussi. Avec les chevaux qu’il vendait, mon père avait les moyens de nourrir sa famille mais n’aimant pas spécialement être en sa compagnie alors je prenais un bout de pain, enfin, plusieurs même puis j’allais manger ça dans les enclos des chevaux et j’y étais bien, même très sauf...Sauf quand il pleuvait, là, c’était pas la même chose, j’étais obligé de manger avec ma famille et je m’amusais beaucoup moins. Je sortis de mes pensées pour observer le château, enfin, les couloirs que les employés prenaient. Ce ne devait pas être les plus beaux du château mais il nous laissait imaginer la splendeur des chambres royales ou celle des pièces ou nous, simple palefrenière, n’avait pas accès. Je n’avait pas vraiment une grande estime pour les gens importants, je devais avouer que ça ne devais pas être mal d’être en haut de l’échelle.. Une fois dans la cuisine, Shinylla fit les présentations :

« Salutation mesdames ! Voici Maely, la deuxième palefrenière.»

Je souriai aux cuisinières en leur faisant un petit signe de la main.

« Nous sommes curieuses, vous préparez quoi pour que nous puissions gouter, les filles ? ~»

Elles étaient entrain de préparer un plat qui allait sûrement être délicieux mais, il était tellement bien préparé qu’il ne devait sûrement pas être pour nous : c’était sûrement un plat pour les Chevaliers ou encore pour la Reine. Quelle chance elle avait, de toujours pouvoir manger des plats succulents. Shiny me tendit un bout de pain tout chaud. Mmm… Il était vraiment bon : il n’avait strictement rien à voir avec le pain de je mangeais dans ma ferme. Une fois fini, nous avons eut le droit à une cuisse de poulet avec une ou deux feuilles de salades. On avait beau être que de simple palefrenières, on nous nourrissait bien. Mais, c’était peut-être un coup de chance d’avoir eut du poulet pour mon premier jour... Je décidai de remercier les cuisinières pour ce bon plat puis j’attendis que Shiny eut fini avant de débarrasser …

Une fois toute la vaisselle que nous avions utilisée rangée, nous retournâmes a l'écurie pour finir ce que l'on avait commencé avant de manger. Ayant un mauvais pressentiment, je décidai d’accélérer le pas. Et je passais de la joie d'avoir bien manger à la colère lorsque je vis plein de paille dans l'allé principale et Upen qui jouait avec mettant encore plus de cochonneries partout. Lorsqu'il me vit il courra vers moi et aboya, signe qu'il était content de me revoir. Je le fixait alors dans les yeux, et tout les reproches que j'avais à lui faire passait par là. Je comprenais ce qu'il voulait, je connaissait le langage des animaux et ce chien que j'avais adopter avait appris à comprendre le miens. Il se coucha, la queue entre les pattes : signe qu'il se soumettait et qu'il acceptait les reproches. Je continuai de le fixer avec un regard noir et il parti se coucher dans un coin ou on ne le voyait pas.

« Je suis désolée Shinylla .. C'est un chien adorable, mais il n'a pas l'habitude de rester coucher tout seul.. Avant j'était tout le temps avec lui et on jouait sans s'arrêter... J'aurais dût prévoir cette bêtise.. Encore pardon.. »

_________________
"Le rythme de la ville
Quand tu l'as dans les pieds
Ce n'est pas difficile
Et t'es l'roi du quartier"
Maëly
Maëly
Nouveau personnage

Féminin
Messages : 49
Rôle : Assistante palefrenière
Âge : 14 ans
Âme Soeur : AHAHAH!! La bonne blague...xD
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 20/01/2012


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Shinylla le Jeu 19 Avr 2012 - 11:50

Ça sentait terriblement bon. Tout ce que je pouvais voir c'était délicieux à regarder et même à sentir avec mon odorat. Je souriais quand je voyais le poulet au loin et qui s'en venait sans doute nous rejoindre dans notre assiette. Est-ce que j'avais vu juste avec le poulet ? Non, pas tellement. C'était le hasard pour moi. Je n'étais pas celle qui devinait tout en avance et qui ne lui laissait aucune surprise. Je n'avais pas de pouvoir et c'était totalement du hasard pour moi. J'aimais bien quand on me réservait des surprises et que je sois étonnée puis tout ça dans l'honnêteté, non dans l'ironique.

La demoiselle qui me tenait compagnie, acceptait volontiers le pain chaud que je lui avais offert. Les femmes de la cuisine en faisaient tellement que je pouvais en voler deux, ce n'était pas totalement dramatique. Sauf s'il avait des gourmands à la table, ils allaient manquer deux pains, mais ce n'était pas si grave que cela. On devait partager et je le faisais partager de force. On était peut-être des employés ici, mais on ne devait pas être sous alimentés tout de même. Sinon c'était l'égoïste, bon dans ce cas-ci j'aurais voulu m'en aller, mais c'était tellement difficile de trouver un emploi surtout à mon âge. Je n'étais pas si belle pour aller dans tous les emplois que je voulais réellement y aller et rester près de chez moi. C'était difficile dans mon cas si on se fiait juste à la beauté et non à l'expérience.

Nos assiettes arrivaient enfin. Une cuisse de poulet avec deux feuilles de salade, c'était généreux de leur part. Habituellement, on avait le droit à une feuille, mais en tout cas. Elles voulaient sans douter penser que c'était bien ici malgré quelques difficultés qu'elle allait sans doute avoir plus tard. De toute façon, je serai là pour elle. Je serai là si quelque chose lui tracasse ! Je serai son oreille, je serai sa bouée de sauvetage. J'avais toujours voulu être une bouée de quelqu'un. Qu'une personne qui se fie sur moi... Ça serait fantastique. Malheureusement, j'avais ma bouée de sauvetage qui devenait bien plus que cela plus que le temps passait.

Je mangeais en réfléchissait et je ne me rendais pas compte que j'avais fini mon assiette. Je regardais et il n'avait pu rien. J'avais complètement mangé ? Et bien, je ne me souvenais pas d'avoir mangé ma cuisse de poulet malgré qu'elle était bien là, en os sans peau ni rien. Bon, j'avais fini et j'allais donner ma vaisselle. Habituellement, je faisais la vaisselle avec les filles puisque c'était moi qui l'avais sali, mais bon. Il fallait que je montre mon travail à quelqu'un alors je partais en disant aux filles de la cuisine que j'étais désolée à propos de mon assiette et que la nourriture était excellente.

Je me dirigeais à l'écurie avec Maely, je la voyais accélérer et j'avais l'impression que c'était mauvais signe. J'accélérais avec elle et quand je voyais les dégâts que le chien avait faits. Sérieusement, j'avais la bouche ouverte tellement que j'étais surprise de l'ampleur qu'il avait fait et en si peu de temps. Je voyais la fille, à mes côtés, qui réprimandait son chien et j'allais voir mon chaton pour ne pas que cette bête avait fait de mal et pourtant non. Il jouait avec son nid de paille que Thrain et moi avait fait pour lui. J'étais soulagée. J'allais voir la fille blonde et elle était désolée à propos de ce bordel. Je réfléchissais, personnellement, cela allait me donner plus de travail, mais bon... J'allais faire du temps supplémentaire ce soir.

« C'est rien. Après tout, il a jamais été seul à ce que je peux voir. Enfin... Finissons les chevaux et tu pourrais aller jouer avec par après.» lui disais-je finalement en regardant un peu partout.

Ouais, j'allais faire du temps supplémentaire et je le savais très bien que ce n'était pas dans mon salaire. C'était du bénévolat après tout. Bon, courage, mettons-nous au travail ! Je lui souriais et j'allais tranquillement prendre un autre pair d'outil d'entretiens pour ensuite aller dans l'autre allée pour aller plus vite.

« Je vais commencer cette rangée, on va aller plus vite de cette manière. De toute façon, c'est le même fonctionnement avec les premiers que tu as faits, après, on s'en va les mettre dehors et puis tu t'en vas jouer avec Upen. Ça me dérange pas du tout de continuer seul. Je suis habituée après tout.»

En sortant un cheval pour l'attacher et faire ce que j'avais à faire sur lui. Je réfléchissais. Réfléchissant que si elle faisait ce que j'avais dit, je pourrais aller de plus en plus vite. Faire grosso modo pour nettoyer les dégâts de son chien. Enfin, c'était un petit problème qui allait me prendre du temps, mais ce n'était pas plus grave, j'avais fait pire une fois.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Palefrenier en vue! [Pv Maëly] Empty Re: Palefrenier en vue! [Pv Maëly]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum