Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Hayden le Mer 2 Mai 2012 - 23:45

Voyant chacun et chacune des têtes m'observer. En gros, je me passais pour un imbécile. Évidemment, c'était tellement prévisible dans mon cas. Tellement prévisible de se faire regarder de la sorte et que personne ne disait quoi que ce soit. Je soupirais en déposant la fleur sur leur pupitre, à celles qui n'avaient pas pris la plante. Je réfléchissais, qu'est-ce que je pourrais pour mettre un peu d'animation ? Que dire ? Que faire ? Je réfléchissais et tout ce que je pouvais entendre c'était un silence perturbant.

Je pensais qu'en rentrant j'allais me faire acclamer, entendre des cris de joie, des sons de stupéfaction. Non, rien de tout cela. Alors, j'étais-là, assis sur le bureau, à attendre quelconque question ou parole. Non, sans bruit. Sans rien. Je perdais mon sourire en regardant Ghofrane. Je la regardais avec un point interrogation dans ma figure pour ce que je devais faire dans un cas pareil. Un regard qui disait : Pourquoi ils ont une tête d'enterrement dans un moment pareil ? En tout cas, il fallait que je vis avec, malheureusement.

Regardant chaque regard de chacun des élèves, je lisais en eux comme si c'était des livres ouverts. Vous aviez un garçon avec les yeux clairs et des cheveux foncés. Il avait l'air heureux d'être ici. Heureux d'avoir cette chance malgré le fait qu'il avait l'air de me prendre pour un con. Un con qui prenait son aise pour les présentations. Ouais, "Yo les jeunes", je voulais faire totalement amical, mais ça ne sortait pas victorieux à mon humble avis. Vous aviez aussi une belle fillette qui s'attendait que la fleur tombe par elle-même. Qu'elle puisse tomber pour ce faire abimer ? Je n'étais pas ce genre de personnage qui laissait tomber quand on ne l'acceptait pas. Quand on ne prenait pas la plante, ce n'était pas bien grave, je l'avais déposé sur son pupitre.

Sinon, il avait plein d'autres élèves bien intéressants. Lui, avec les cheveux châtains et les yeux verts par exemple. On dirait qu'il était en plein admiration ce qui me laissait afficher un sourire. J'étais touché par sa fascination.

Vous aviez également Angeal. C'était un garçon que je détestais le plus dans ceux que je n'aimais pas dans mes ennemis. Oui, j'avais des ennemis que j'aimais tout comme ce cher Aitbrynk qui me servait de meilleur ami aussi. Je savais qu'il me haissait. C'était réciproque. Sérieusement, il me donnait des doutes si j'étais destiné à être où que je suis aujourd'hui. Il me troublait et on dirait qu'il faisait tout pour qu'on me vire. Il voulait jouer à ce jeu d'adulte ? Un beau jour, la justice saura faite, Un merveilleux jours, il allait avoir tous ses crachats qu'il avait crachés au ciel dans la figure. Je serai là pour voir ce moment émouvant de ma vie. J'allais être témoin de cette scène, c'était une promesse.

« Vous n'avez pas de questions à me poser concernant les chevaliers ?» disais-je finalement en cassant le silence. « Donc, si madame Ghofrane arrivait avec un test vous allez passer haut la main ?»

Hayden
Personnage important

Messages : 122
Date d'inscription : 30/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Elecia le Sam 5 Mai 2012 - 11:56

Je n'avais pas hâte de voir mes camarades de classes à l'âge adulte s'il y avait déjà des conflits... Madame Ghofrane avait fait sortir Iskal de la classe puis avait appeler le Chevalier Hayden. Le chef ! Il entra, ayant l'air d’espérer de grande acclamation, ce qui fut tout le contraire. Le silence tomba. J'étais fasciné par son pouvoir sur les fleurs, moi qui adoraient celles-ci... Lorsque une fleur lévita jusqu'à moi, je la pris et la huma.

Je regardai autour de moi et rougit. J'étais la seule qui l'avait pris... Bien sur, nous n'étions que quatre fille - y compris l'enseignante - et Hayden n'en avait envoyé qu'au fille. Une d'elle gardait les yeux fermés en permanence et n'avait donc surement pas vu la fleur venir à elle. Et l'autre, avait l'air de se demander combien de temps ça tiendrait.

J'humai à nouveau la fleur. Son parfum était si enivrant ! Une senteur particulièrement délicieuse. Hayden déposa les fleurs de celles qui ne l'avaient pas pris sur leur pupitres. Comme personne n'avait rien dit, il nous demanda si nous avions des questions concernant les chevaliers. Il nous mentionna que si Ghofrane arrivait avec un test, allions nous le passer haut la main ?

En parlant de main, je levai la mienne. Timidement, mais surement.


-J'aurais quelque questions... Que vous a-t-il fallu pour vous élever au rang de chef ? Les autres Chevaliers étaient-ils d'accord ? Avez-vous un lien qui vous unit ?

Je me tus. J'aurais sûrement d'autres questions, mais je ne pouvait tous les poser en même temps.

Elecia
Personnage important

Messages : 257
Date d'inscription : 19/02/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Ydril le Dim 6 Mai 2012 - 12:44

Je ne m’aperçus pas tout de suite que la fleur se posait sur mon bureau, car c'était très loin de quand je le faisait. Moi, les objets se posaient brutalement. Là, c'était de l’atterrissage en douceur. Je jetais un regard admiratif sur le chevalier, qui, en plus, n'avait pas l'air de se concentrer.
Un long silence se fit. Silence que Hayden finit par briser.

-Vous n'avez pas de questions à me poser concernant les chevaliers ? Donc, si madame Ghofrane arrivait avec un test vous allez passer haut la main ?

Une question ... Bien sûr, j'en avais, mais je ne savais pas laquelle poser. Une des autres filles de la classe leva la main, Elecia je crois.

-J'aurais quelque questions... Que vous a-t-il fallu pour vous élever au rang de chef ? Les autres Chevaliers étaient-ils d'accord ? Avez-vous un lien qui vous unit ?

Questions intéressantes. Je levais la main à mon tour et demandais :

-Quelles sont les principales règles imposées aux Chevaliers ?
Ydril
Ydril
Personnage principal

Féminin
Messages : 1157
Rôle : Écuyer d'Émeraude
Âge : 12 ans
Âme Soeur : Vous avez rien d'autre à faire que me demander ça ?
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 17/03/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Invité le Lun 21 Mai 2012 - 10:35

Indifférent envers ce Hayden, chef des chevaliers d'Émeraude, j'avais quand même des questions à poser, mais j'étais trop timide pour lever la mains et avoir les regards de tous sur moi. Ce que j'avais fait plutôt, l'histoire avec Iskal, ce n'était pas du tout moi ou plutôt c'était le moi caché dans mon corps qui sort seulement au moment opportun, le protecteur de la justice qui voulait que tous soit égale.

Bref, je regarde Elecia qui pose les premières questions puis je regarde Hayden. Je suis vraiment intrigué par la réponse, en gros c'est quoi que ce chef des chevaliers a de plus que les autres membre de l'ordre. Un pouvoir caché, c'est un leadeur né, il est le plus musclé, le plus respecté, les gens ont peur de lui ? en tout cas, je le regarde et je ne vois rien de spécial pour l'instant à part le fait qu'il ait une personnalité un peu spécial, pas spécial genre wow ... il est plutôt ... différent.

Ensuite vint la question de Ydril, question un peu étrange puisque nous sommes supposés connaître les règles à suivre par cœur, mais maintenant que j'y pense, cela peut être utile de savoir lesquelles sont les plus importantes, ceux que l'on doit suivre à tout pris au risque de perdre notre place au sein de l'ordre. J'attends donc également une réponse a cette question avec impatience, mais la question d'Ydril me donne une question à poser. Maintenant que je suis dans le feu de l'action avec les questions, je n'ai pas de difficulté à lever ma main puis poser ma question une fois que j'ai la parole.

« Je me demandais ... Est-ce qu'il y a des règles en plus à suivre quand nous sommes le chef des chevaliers »?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Angeal le Dim 3 Juin 2012 - 14:04

Je m'ennuyais. J'étais découragé. Je voulais que le cours finisse le plus rapidement possible. Je ne voulais que ça m'en aller et d'aller rendre visite à maman. Hayden était décourageant, était le plus idiot, était celui qui nous regardait de haut croyant qui était trop fort. Il me décourageait. Il me décourageait. Il me décourageait point.

Au point qu'il était le premier homme que je le voyais et que j'étais exaspéré. J'étais celui qui le voyait tout de même régulièrement et je savais comment il était réellement. Un chef des chevaliers qui était un pur abrutis. Hayden ? Non, pourquoi l'avait-on nommé chevalier ? Surtout le rôle de chef. J'aurais préféré que ça soit Aitbrynk. Il était meilleur que lui, plus sérieux. Moins ridicule. Celui qui faisait honore à la chevalerie et non lui. Celui qui était à l'image. Cet elfe nocturne comme il s'auto-nommait, était à l'image des fantasmes des femmes et non de la chevalerie en tant que tel.

Il nous demandait si la professeur allait poser des questions, on allait passer haut la main. Pas totalement. On n'avait rien posé, car certain était trop gêné et cette phrase nous avait en quelque sorte poussée à poser des questions, même si je ne voulais pas. Je voulais qu'il s'en aille le plus rapidement possible et voilà qu'il allait rester au point de répondre à des questions toutes aussi ridicules les unes que les autres. Moi ? J'allais rester muet, trouvant inutile de poser des questions sachant qu'on allait apprendre au fur et à mesure durant l'année.

Première question : comment il est advenu qu'il était le chef ? Si les autres étaient d'accord et que s'il avait un lien qu'ils les unissaient ? Je pouvais lui répondre immédiatement, pas de problème. Comment il est devenu le chef ? Il était con et que tout le monde était aussi con pour lui dire : oui chef ! C'était ses amis alors c'était normal qu'ils soient unis. C'était comme certain d'entre nous. Ils allaient avoir une forte amitié au point d'être lié plus tard dans le futur. C'était comme cela et ils étaient comme ça. Vivant ensemble la majorité de leur vie et de vivre ensemble, de vivre des choses si insensées et folles. C'était eux. Les stupides chevaliers d'Émeraude.

Deuxième question : quelles sont les principales règles imposées aux chevaliers ? Elle ne savait pas qu'il fallait qu'elle soit serviable, souriant, généreux, aidant les autres. Qu'on doit certainement garder un certain contact. Qu'on doit sûrement respecter les autres et qu'on doit avant tout écouter le médiocre chef ? Elle ne savait pas tout ça ? Elle était tellement ridicule cette fillette. Je ne la voyais pas chevalier. Elle était idiote et aussi pas réfléchit pour ne pas avoir pensé à tout cela. Puis en regardant bien Hayden, je sentais qu'il s'en allait dire "toujours se confesser à moi". Il était du genre à nous dire cela. Il était tellement le genre que je me retenais de ne pas rire.

Troisième question : si le chef avait des règlements de plus à suivre. Oui. Comme le chef qui devait parler à la majesté. Donner des rapports. Comme lui qui doit parler aux rois et reines d'Enkidiev. Comme lui qui doit être l'apparence des chevaliers. Qu'il doit rester sérieux et qu'il doit régler les erreurs des autres. C'était celui qui avait le plus de responsabilité et qu'on devait se fier le plus. C'était celui qu'on devait avoir dans la poche ce n'était pas comme moi que je le détestais à chaque respiration qu'il avait dans cette classe.

C'était celui qu'on devait s'y fier. Celui qui nous aidait quand on avait fait des erreurs. Celui que si on avait des problèmes c'était le premier qu'il allait intervenir pour vous donner une vie facile. C'était presque le premier qu'on voyait et qui nous souriait. Le premier qui nous disait bonjour et qui nous demandait si on allait bien. Il était sympathique. Il était jovial et serviable. Il était un homme attentionné. Et c'était à cause de toutes ses qualités que pour moi c'était des défauts. C'était pour cette raison que je le détestais, car il était trop gentil avec tout le monde. Il faisait son être romantique et il faisait son crève coeur. Il avait tout ce que je voulais, surtout le charisme.
Angeal
Angeal
Nouveau personnage

Messages : 56
Rôle : Prince d'Émeraude et Écuyer
Âge : 16 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 22/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Hayden le Dim 3 Juin 2012 - 14:55

C'était vrai. Comment savoir si les élèves savaient complètement tout concernant la chevalerie ? Tu parlais de contrôles et ils allaient rapidement déballer les questions. C'était ce que j'avais fait et rapidement, j'avais eu plusieurs questions, même des très bonnes questions. Je voyais que certain était même curieux de savoir ce que ça faisait et tout d'être le chef des chevaliers, comme suis-je rendu à ce poste et si c'était demandant d'être le chef. Même moi, je me demandais ça quand j'étais à leur place et même étant des écuyers de simples soldats. C'était assez unique comment ça pouvait être troublant la non-ressemblance entre les autres chevaliers. J'avais davantage oui, mais il fallait que je sois tout de même poli. Il fallait que je me serre les fesses pour certains sujets et ce n'était toujours pas facile.

Je voyais le petit prince qui n'appréciait pas ma compagnie et c'était normal. J'étais particulier avec lui au point qu'il me détestait encore plus. Je le voyais qu'il avait hâte que je m'en aille le plus rapidement possible pour être en paix. Pourtant, non. J'étais là et non pas pour lui, mais pour ses "amis" de classes. J'étais là pour Ghofrane qui m'avait demandé gentiment d'aller répondre à des questions de la part des élèves.

Première question, je souriais de plus belle. On me demandait beaucoup et je me posais aussi des questions à ce sujet pourquoi j'étais promu le chef. C'était vrai que c'était étrange. Habituellement c'était les ainés, puis on pensait que c'était Aitbrynk, le garde du corps de la reine, mais ça tombait soudainement sur moi. Puis, le lien que les chevaliers et moi nous avons, était unique. On était tous amis. C'était tous mes meilleurs amis. Sheeta était ma confidente quand j'avais réellement de besoin, mais mon meilleur ami restait Aitbrynk puisque c'était avec lui que je faisais de mauvais coups. Avec lui que je riais beaucoup, avec lui que j'avais une joie de vivre en sa compagnie. Avec lui, j'étais complètement heureux me disant que je pouvais faire n'importe quelle connerie, mais depuis, on avait notre vie. Une fois de temps en temps on se tenait ensemble pour s'insulter en toute amitié. Le passé me manquait de temps en temps, mais il fallait que je vis dans le présent et parfois il fallait que je pense au futur.

« Pour le rôle du chef. C'est en analysant plusieurs aspects des écuyers qu'ils ont déterminé. Tu avais la reine, Ghofrane était bien là tentant en vain de trouver le merveilleux choix. Je sais seulement un jour je suis tombé le chef étant très doué en magie, ayant le charisme. Tous les autres n'avaient aucune restriction. D'ailleurs avec le lien que nous avons, on dirait pas que je suis leur chef, mais bien un ami.» dis-je en lui expliquant grosso modo pour ne pas faire des gros monologues.

Deuxième question, c'était au sujet des règles imposées aux chevaliers. Je rigolais. Les fameuses règlements. On en avait beaucoup, même énormément. On devait se tenir bien droit. Ne pas faire une mauvaise réputation, car on représentait également Émeraude. On représentait Émeraude, mais je représentais les chevaliers. Tout se jouait sur moi. Une belle représentation n'est-ce pas ? Il fallait avoir du charisme pour mettre les gens de notre côté aussi, sinon on n'allait pas bien loin. Regardez, j'avais déjà Ghofrane sur mon côté. C'était facile, il fallait que je fasse de beaux yeux et en donnant de belles fleurs avec ma magie que je faisais devant elle. Son mari n'appréciait pas, mais tout de même c'était unique comme situation, j'étais son chouchou.

« Principales règles imposées ? On en a pas tellement qui me vienne en tête. Ah oui ! C'est d'être poli et suivre le protocole quand on rend visite à la royauté et qu'on me doit laisser parler puisque c'est mon rôle. Sinon, aussi c'est d'être serviable quand on demande de l'aise. On doit venir en aide, tout simplement.»

Je réfléchissais quand il a eu la troisième question. C'était vrai que le chef avait plus de choses et qu'il devait serrer les fesses plus que les autres.

« Oui énormément. Le chef, tu interagis directement avec la royauté. Tu dois faire aussi des rapports sur ce qui est important pour avertir la reine. Disons que le chef a plus de responsabilité contrairement aux chevaliers. Ils ont le droit à l'erreur pas moi puisque je suis en tête. Enfin... C'est plus compliqué parce que même rester à les écouter, je dois contrôler pour ne pas que sa soit sans dessus-dessous. Vous comprenez ?» dis-je avec un ton hésitant.

Après tout, c'était plus compliqué à expliquer aussi. J'étais tellement habitué, c'était tellement une habitude que je faisais automatiquement, alors à dire, c'était plus compliqué à dire qu'à faire.
Hayden
Hayden
Personnage important

Messages : 122
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge : 29 ans
Âme Soeur : Myria, une belle orchidée ~
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 30/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Lily le Sam 9 Juin 2012 - 23:34

La jeune enfant se faisait discrète, la fleur étant tombée sans intérêt sur son bureau. Elle avait fini par accoudé sa tête sur sa main, trouvant que sa tête se faisait lourde à porter. L'enfant s'ennuyait et comme elle ne profitait pas de la vue comme tout le monde, elle trouvait que chaque voix se faisait de plus en plus lourdes. Leur colère s'étant exprimée, ils finirent par cesser de s'engueuler. Bien qu'étant jeune, l'atmosphère avait souvent tendance à l'agresser, ce qui, bien souvent, la faisait fuir. Toutefois, dans le cas présent, elle ne pouvait pas s'autoriser une sortie en douce.

Lorsque le chevalier était entrée, son environnement semblât s'adoucir. Malheureusement, si l'atmosphère avait changé, son intérêt de sortir lui, n'avait guère disparu, bien au contraire. Elle s'ennuyait. Si il n'y avait pas de buts mentaux qui étaient fixés, elle n'éprouvait aucune satisfaction parce que physiquement, elle était légèrement handicapé, bien que cela restait à prouver selon d'autres. Étrangement, le chevalier commença à expliquer quel était le rôle d'un chef, bien que peu intéressé par le sujet, elle l'écouta par respect.

_________________
BLANC COMME NEIGEET TOI ?
Lorsque la neige tombe
J'ai envie de pleurer
Pleurer du fond de mon âme
Sans pouvoir m'arrêter

Je n'en sais point la cause
Mais j'en souffrerai
Éternellement.
Invité,
Deviendras-tu
Choisiras-tu
Préfèreras-tu

Devenir
Choisir
Préférer

Allié ou ennemi ?
Ami ou rival ?
Amour ou haine ?

Spoiler:
Lily, princess of Shola
Lily
Lily
Nouveau personnage

Messages : 40
Rôle : Princesse de Shola et élève d'Émeraude
Âge : 1+1+1+1
Âme Soeur : Qu'est-ce que c'est ?
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 16/03/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Kieran le Mar 26 Juin 2012 - 0:35

Sans le savoir, mon visage enfantin affichait un sourire béat, un de ces grands sourires qui trahissent la joie des enfants, leur admiration, leur plaisir de vivre et d’être présent à un endroit et à un moment précis. J’étais heureux. Mais rares étaient les fois où l’on me voyait triste. Soit parce que je le cachais, ce que je faisais par contre très mal, ou juste parce qu’il était difficile de me rendre triste. Le bonheur était omniprésent en moi. Mot compliqué que je ne suis pas certain de comprendre, omniprésent, mais que j’ai entendu quelques fois de la bouche de mes parents. Ces mots qui étaient nouveaux pour moi, je les enregistrais, cherchais à les comprendre. Je voulais à tout prix saisir leur sens. J’avais une soif d’apprendre sans fond, sans fin.

Je regardais tour à tour chacun des élèves, l'enseignante et le Chevalier. En observant mes camardes l’un après l’autre, je voyais bien qu’ils n’étaient pas tous heureux, comme moi, d’avoir la chance de voir un Chevalier et une magicienne, directement. Devant nos yeux, là pour nous. Pour nous aider et répondre à nos questions. Comme une interview privée. Moi, en tout cas, je me trouvais, nous trouvais privilégié. Mais quelques-uns, dont je n’avais pas tous retenus les noms, semblaient trouver le cours ennuyeux et le Chevalier impertinent. Je ne compris pas pourquoi. Cependant, je détournai le regard, m’arrachant à cette vision quelque peu troublante. J’étais en totale incompréhension, mais ne tenait pas à détourner mon attention de Hayden.

Malheureusement, je ne savais pas trop que dire. Auparavant, je me posais tout un tas de questions sur l’Ordre. Mais maintenant que j’y étais, alors que je pouvais enfin avoir les réponses à toutes mes longues interrogations qui parfois m’empêchaient de bien dormir le soir, j’avais la tête vide. Enfin non, j’ai un cerveau quand même, mais rien ne s’y passait. Je ne pouvais parler, prononcer aucunes paroles, ni mentalement que de vive voix.

Je vivais mon deuxième choc, seconde grande surprise. La première fut lorsque j’appris que j’allais voyager de Zénor vers Émeraude pour apprendre la magie et probablement y vivre définitivement. Loin de mes parents, de ma maison, de tout ce à quoi j’étais habitué. Loin de mon quotidien. J’avais pourtant décidé de partir et ce fut ce que je fis, sans larmes aucune. Non pas que je n’éprouvais aucun chagrin à quitter ma famille, mais que je comprenais. Qu’est-ce que je comprenais? Ça, je ne le savais point. C’était seulement quelque chose que j’avais automatiquement acquis, même sans savoir pourquoi.

Tant qu’à ne pas savoir que poser comme questions, autant écouter les autres. Peut-être une idée me viendra-t-elle. Sinon, je pourrai évaluer mes connaissances en voyant si je peux répondre ou non. Certain que si la question est personnelle au Chevalier, je donnerais ma langue au chat. La première fut un peu de ce genre. Je ne savais pas vraiment, moi non plus, ce qu’Hayden avait fait pour être promu chef. Qu’avait-il de plus que les autres? Était-ce sa façon de diriger ses troupes? D’amuser les autres ou de jouer avec les enfants comme moi? Mais j’étais sûr qu’un lien sans pareil les unissait. Ils avaient quand même grandit ensemble. Toute leur enfance, leur adolescence, toute leur vie. Tout appris aux côtés des autres. S’aidant probablement dans les moments moins faciles. En tout cas, il me semblait que ce fut le cas des anciens Chevaliers, ceux d’il y a des centaines et des centaines d’années. Il répondit qu’il avait le talent magique et le charisme.

Ensuite, cela concernait surtout les règles. Ces lois, restrictions, ce fameux Code sacré que les Chevaliers se tenaient de suivre à la lettre. Leur honneur, façon d’agir et de réagir. J’appris donc qu’il fallait suivre un protocole spécial et rester poli lorsqu’on visiterait d’autres Royaumes. Mais il me semblait évident qu’être serviable faisait partie de ce règlement. Mais en plus, pour lui, le chef, les rencontres avec la royauté étaient encore plus directes… Il n’avait pas le droit de commettre de bévues –et ne me demander pas où j’ai pris ça, mes parents étaient très cultivé vous saurez. Ce que je remarquais, c’était que des fois, Hayden avait l’air un peu perdu. Il cherchait peut-être à trouver les bons mots pour être sûr que nous comprenions tout. Apparemment. J’hochais la tête positivement, mais mon expression faciale ne fit pas de même, me trahissant de nouveau. Après tout, cela faisait beaucoup à assimiler tout à la fois pour mon petit cerveau.

Une question me vint alors miraculeusement à l’esprit. Il était temps! Parce que même si je n’étais pas tant pressé de devenir Écuyer ou Chevalier, même si le temps n’avais pas encore trouvé de signification bien définie pour moi, il me fallait savoir pour plus tard. Pour prévenir, savoir à l’avance combien de temps –enfin, de lever et de coucher de Soleil, de jours et de nuits- il me restait, à peu près, pour devenir grand. Et pour être meilleur. M’améliorer en tout. Je levai donc timidement ma main, plus trop sûr de si je désirais ou non prendre la parole devant toute la classe, finalement. Si je ne le fis pas pour moi, c’était au moins pour les autres qui s’auraient eux aussi posé la question.

- Euh... je me demandais… combien duraient les cours et ensuite l’entrainement? Au fond si ça dépend vraiment des années ou des… capacités de chacun?

Je n’aimais pas chercher les mots, mais ce n’était pas de ma faute non plus! Cela me rendait tout le temps nerveux d’avoir à parler devant les autres… quoique je doive avouer que cette fois fut différente, parce que l’ambiance l’était. Les énergies qui circulaient ici étaient spéciales. Pas comme nulle part ailleurs. Enfin, des enfants comme moi. Je n’étais plus seul. Une «veille» enseignante et un plus jeune homme aussi. Je ne sais pas pourquoi j’eu l’impression de me répéter mais vraiment, la magie avait des effets bizarres sur moi. Je pensais l’être déjà, mais me sentais plus heureux ici. Avec la magie. Pour une fois et comme jamais auparavant, je me sentais à ma place. Décidément, j’avais fait le bon choix.
Kieran
Kieran
Personnage important

Messages : 116
Rôle : Grand Chevalier
Âge : 20 ans
Âme Soeur : Pfff... Sottises.
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 11/02/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Kitanna le Sam 29 Sep 2012 - 9:06

Ce matin Kitanna n'avait pas réussi à se réveiller. Ben oui c'est normal après avoir passé la moitié de la nuit à stresser pour le lendemain. Résultat, elle était en retard et pas qu'un peu.En plus elle ne savait pas où était la salle de cour! Elle descendit l'escalier en vitesse, manquant de tomber. Et plus elle courait plus elle stressait. Elle sentit les larmes lui venir. Heureusement elle croisa une servante qui lui indiqua la salle.

Enfin, essouflée, elle arriva devant la porte, en larme. Puis prenant courage, elle frappa. Alors une dame à l'allure un peu sévère alla lui ouvrir la porte.

-Bon...bonjour, heu dé...solée pour le le retard c'est que... enfin heu... je me suis pas réveillée ce matin et ... heu... je suis vraiment désolée.

Kitanna baissa la tête, les joues en feu. Mais pourquoi était-elle arrivait en retard? Qu'allait penser les autres élève? Elle avait vraiment du mal à se reprendre

_________________
Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Signa_14
Un livre est comme un ami:
 il vous fait rire, vous fait pleurer, vous fait vivre des aventure extraordinaires,
mais surtout, il vous empêche de sombrer dans l'ennui.
Kitanna
Kitanna
Personnage important

Féminin
Messages : 194
Rôle : écuyer d'Emeraude
Âge : 13 ans
Âme Soeur : J'espère la découvrir un jour ...
Sexe : Féminin
Écuyer : Mon maître, c'est Nelyss d'Emeraude
Date d'inscription : 03/09/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 3 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum