-33%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans fil
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Elecia le Lun 12 Mar 2012 - 10:22

J'écoutai longuement mes camarades sans répondre. Lorsque la magicienne m'avait dit que j'avais certaine base en la matière, j'avais sourit puis je n'avais plus répondu, laissant les autres dire ce qu'ils avaient à dire.

Elle posa ensuite la question : Quelqu'un peut-il me dire ce que ça prend pour être un Chevalier ? Bien sur, tout le monde savait à peu près ce qu'il fallait être pour devenir Chevalier, mais trouver les mots et le dire à voix haute...

Je levai ma main pour la deuxième fois du cours et attendit a nouveau que Ghofrane me donne le droit de parole avant de répondre.

-Il faut aussi être capable d'écouter les ordres et de pouvoir bien se tenir. Autant devant un Roi que devant le peuple d'Enkidiev.

Elecia
Personnage important

Messages : 257
Date d'inscription : 19/02/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Invité le Lun 12 Mar 2012 - 12:24

Le cours se déroula normalement. Tout d'abord ,la magicienne demanda des choses simples ,des présentations ,des bases d'histoires...

Jusqu'à la première question intéressante. Les élèves répondirent ,avec des choses plus ou moins juste. Eldenan se décida à participer. Après tout ,il ne perdrait rien à se tromper.
Il fallait réfléchir à quelque chose de pertinent ,que personne n'avait dit. Le jeune elfe chercha dans sa merveilleuse mémoire.Obéir ? Déjà dit. Intelligent ? Trop vague. Savoir ce servir des armes ? Malgré le fait que cela le répugne ,Eldenan leva la main et attendit Ghofrane l'autoriser à parler.

-Je crois qu'il faut être capable de manier les armes ,pour défendre les territoires.

Eldenan n'était pas habituer à parler devant tout une classe ,mais il avait quand même prit de l'assurance dans sa voix. Il n'avait pas peur de ses camarades ,mais il ne voulait pas donner une mauvaise image de lui car ils seraient surement ses compagnons d'arme au combat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Angeal le Mer 14 Mar 2012 - 12:13

Ce que j’aimais pas dans ce cours-ci, c’était que je me sentais littéralement visé au sujet des hommes insectes. Oui, on appelait des hybrides, mais c’était tout de même des hommes insectes. Oui, j’avais l’air raciste à ce sujet et je l’étais. Dans notre monde, on cohabitait avec les elfes, les fées, donc on n’avait pas vraiment le choix de les apprécier car ils en avaient même sous notre toit et surtout autour de nous. C’était dommage que les elfes ou les fées avaient des postes assez importants alors que c’était nous les maitres dans cette histoire. Il avait plus d’humain que d’autre race, puis regardez les homme-insectes ou hybrides de leur sang. Ils se taisaient pour ne pas qu’on reconnaisse leur piètre place qu’ils avaient eu dans l’histoire.

Je n’aimais pas l’histoire qu’on me corrigeait alors que je faisais aller mon imagination. Je n’aimais pas qu’on me corrige pour ce que je croyais réellement. C’était mes croyances, mes choix, mon imagination. On ne devait pas rectifier mes dires même si j’étais dans le tort. On devrait me laisser aller et comme ça si on me disait que je n’avais pas raison, c’était un moyen en or de vous engueulez pour ne pas rectifier. J’aimais trop être petit prince. J’avais des droits même si quelques personnes s’en foutent réellement. J’étais important, je faisais parti des lois. On devait me protéger en risquant leur vie. C’était valorisant pour moi. Je me sentais encore plus important!

Non mais, qu’elle aille se faire moisir dans un coin cette chipie! Elle n’avait pas le droit de me sourire de la sorte et de me regarder comme si elle était supérieure. J’allais sans doute parler ça à Maman, comme ça, elle allait parler et cette vieille croutonne, puis elle allait le virer pour trouver un autre professeur. Comme ça, je serai heureux, encore plus heureux que je l’avais été. Maintenant, je ne l’étais pas.

Je boudais sérieusement et je ne l’écoutais pas. J’avais cessé de l’écouter cette vieille mégère surtout quand elle parlait de chevalier. C’était vrai que personne n’était parfait, regardez nos chevaliers étaient tous débiles les uns que les autres. Tu avais l’elfette de service qui était Endolion, qui lui, ressemblait à une femme avec ses cheveux longs. Il ne cessait jamais de ce faire bronzer en plus, d’ailleurs il se sentait meilleur parce qu’il était le plus jeune et qu’il était le meilleur au tir à l’arc. Frimeur va! Tu avais l’autre elfe, Sheeta. J’entendais une rumeur à son sujet qu’elle était végétarienne. Bêtise, comment elle allait prendre des protéines pour prendre des forces? Dans les amandes? Elle en aura jamais assez. Tu avais Gaelle aussi, cette femme dépressive qui ressemblait trait pour trait à une ridicule pâtissière qu’on avait dans les cuisines, je trouvais ça pathétique. Tu avais aussi Thrain, lui, un homme fanatique du lait et qui passait ses nuits à l’extérieur. Lui, qui avait l’air bien intéressé d’une palefrenière qui empestait les chevaux. Puis pour finaliser, il avait Hayden. Le chef des andouilles qu’on avait ici présent. Hayden, surnommé Denden par Aitbrynk, avait une manie de parler tout seul ou comme il prétendait: parlant avec les plantes. Il était un fou et de plus, il se pensait meilleur en se battant avec son meilleur ami garde du corps. Vraiment la chevalerie s’était que des conneries.

Je dirais rien à ce sujet. De toute façon, j’avais des mauvais préjugés sur eux. Oui, il fallait manier l’épée, oui il fallait écouter pour mieux s’occuper du peuple, mais aussi de la royauté. Courageux et persévérant comme disait certain. Il fallait être intelligent et être un stratège... Qu’est-ce qu’avait Hayden pour être un bon stratège? Il s’était jamais battu avec des ennemis auparavant. Enfin... C’était bizarre comme situation.

« Être aussi un bon stratège, non?»

J’espérais seulement que personne ne me lance des roches pour dire que j’avais tort. Sinon, ils auront mon gourou après les cours surtout le gourou de ma maman la majesté la reine.
Angeal
Angeal
Nouveau personnage

Messages : 56
Rôle : Prince d'Émeraude et Écuyer
Âge : 16 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 22/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Ghofrane le Mer 14 Mar 2012 - 12:55

Peu après avoir posé la question, Ghofrane fit un vague mouvement de main vers le tableau, animant le torchon qui servait à l'effacer d'une soudaine volonté de se rendre utile. Une fois l'ardoise complètement nettoyée, elle se dirigea vers elle et prit une craie afin d'y marquer toutes les bonnes réponses que ses élèves lui donnaient sous forme de liste. Elle fut assez surprise de ne pas entendre ce qu'elle aurait cru être la première réponse à venir à l'esprit de ces jeunes âmes.

- Toutes les réponses que vous m'avez dites sont bonnes, déclara-t-elle en reposant la craie. En effet, chacune de ces qualités sont nécessaires, savoir se battre est essentiel, et être un bon stratège est un des atouts les plus importants au bon fonctionnement d'une armée, surtout pour le chef.

Elle promena son regard sur les enfants, l'arrêtant sur chacun de ceux qui avaient prononcé la réponse qu'elle reformulait. Certains avaient beau trouver cela inutile, la vieille dame savait d'expérience qu'on ne répétait jamais assez souvent lorsqu'on tentait d'expliquer quelque chose à un enfant.

- Cependant, vous avez oublié un petit détail qui fait toute la différence... fit la magicienne avec un sourire. Avant même de devenir un Chevalier, le premier critère pour entrer dans cette classe...

Ghofrane laissa sa phrase en suspens, puis ouvrit une main paume vers le plafond pour y faire danser une petite flamme inoffensive.

- Est de posséder des pouvoirs magiques. Quelques uns peuvent-ils en faire démonstration ?
Ghofrane
Ghofrane
Nouveau personnage

Féminin
Messages : 25
Rôle : Magicienne d'Émeraude
Âge : 72 ans
Âme Soeur : L'amour qu'on porte à quelqu'un importe bien plus que le halo blanc qu'on pourrait voir autour de sa tête...
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 05/01/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Kaynan le Mer 14 Mar 2012 - 21:02

Le cours allait de bon train, les élèves semblaient à l'aise à répondre aux questions de la magicienne, cela rassura un peu Kaynan, qui avait peur d'être le seul à participer. Il était heureux car, les élèves présent dans la classe, semblaient vraiment gentil, et il espérait qu'il parviendrait à se lier d'amitier avec eux, malgré sa différence liée à ses origines elfiques. De nouveau, ses pensées furent interrompu par la magicienne, qui posa de nouveau une question.

- « Je crois que pour être chevalier, il faut avoir le sens de l'honneur et de la loyauté, toujours être fidèle au code des chevaliers d'Émeraude! »

Il n'était pas convaincu de sa réponse. Kaynan était plutôt de nature pacifique, donc les épées et les guerres, ce n'était pas vraiment dans ses priorités majeures. Il préférait le calme & la sérénitude des forêts, des jardins, ce genre de truc quoi. Mais bon, il était là, et il fera en sorte de ne pas décevoir la magicienne et ses parents, qui l'ont envoyé ici.

La magicienne répondit en vue de nos réponses, Kaynan fut soulagé lorsqu'elle dit que nos réponses étaient bonnes. Cependant, il y avais le *mais* toujours là, prêt à défaire le joie de ceux qui ne s'en attendait point. Elle voulait une démonstration de magie. Kaynan ne connaissait pas vraiment ses aptitudes, mis à part sa capacité de communiquer avec les animaux. Il décida donc d'exploiter celle-ci.

- « Je veux bien tenter ma chance madame. Je ne connais pas vraiment mes aptitudes magiques, mais je sais faire ceci. ( Il se leva et alla ouvrir les vollet d'une des fenêtre pour y faire entrer un petit oiseau ) J'ai la capacité de communiquer avec les animaux. ( Kaynan s'adressa au petit oiseau : Va te poser sur l'épaule de la magicienne et reviens dans ma mains ensuite. ) Après s'être poser sur l'épaule de celle-ci, il revint dans la main de Kaynan et celui-ci, le laissa repartir à l'extérieur. Voila madame, c'est ce que je sais faire de mieux. »

_________________
On dit que certaines vies sont liées par-delà le temps, unies par un appel antique dont l'écho traverse les siècles, le destin.
Kaynan
Kaynan
Personnage important

Masculin
Messages : 103
Rôle : Élève d'Émeraude
Âge : 7 ans
Âme Soeur : J'ai pas de soeur moi !
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 20/02/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Invité le Ven 16 Mar 2012 - 20:51

Après ma réponse, les autres élèves se mirent à ajouter les autres qualités et aptitudes qu'un chevalier se doit d'avoir pour en être un bon. Évidemment je suis moi-même surpris que personne, moi inclue, a répondu qu'il faut avoir des aptitudes magiques, c'est pourtant la raison pour laquelle nous sommes tous ici présentement. Apparemment, chacun a son pouvoir différent des autres qui lui donne un rôle plus distinct dans l'ordre. Par exemple, cela m'étonnerait que Kaynan, qui vient de faire une petite démonstration de son pouvoir de communiquer avec les animaux, ai un rôle plus offensif, les animaux avec lesquelles il communique ont l'air plus féroce. Pour ce qui est de moi-même, je crois que je jouerai un rôle plus défensif à cause de mon pouvoir, je suis comme un bouclier humain je peux activer un champ de force qui me protège de toute sorte de choses. Au quotidien, il peut me servir de parapluie ... non je rigole, je ne peux même pas l'activer quand je le désire et après l'avoir utilisé je suis très faible, alors j'aime mieux m'en servir seulement en cas d'extrême urgence. Pour cette fois, je vais me gâter un peu et essayer d'activer ce pouvoir pour montrer à la classe de quoi je suis capable, peut-être de pas grand-chose, mais au moins j'aurai essayé. Alors, sans avertir qui que ce soit, je me concentre, je force et j'espère que mon pouvoir s'active.

Très vite je tombe dans la lune et pense à ce que Kaynan pourrait faire exactement dans l'ordre. Il pourrait commander les cochons pour qu'ils se laissent transformer en bacon, avec des oeufs de poules ça serait trop bon. Plus sérieusement, il pourrait envoyer des animaux en reconnaissance dans la base ennemie et recueillir des informations vitales que les animaux lui auront communiqués ... ça c'est un excellent rôle, il pourrait être un éclaireur ! et recueillir des informations pour les stratèges du groupe. Justement, qui pourrait être un bon stratège ... rapidement je ne peux dire, je ne connais pas assez les autres de ma génération pour dire qui serait bon dans ce rôle, mais j'imagine que Angeal serait bon, mais ce n'est qu'une hypothèse formée seulement que par le fait que ce soit lui qui avait dit qu'il fallait être un bon stratège pour être chevalier. Après cette petite réflexion je revins à moi, je veux activer mon pouvoir, mais je suis incapable de me concentrer. Je prends alors quelque grand respire et essaie de me concentrer pour activer mon pouvoir, maintenant que je ne pense plus à rien d'autre je crois pouvoir y arriver.

Après quelque instant de concentration intense, je sens une force qui veut sortir de moi. Je me lève donc puisque les éléments autour risque d'être poussé, je ne voudrais pas tomber les fesses sur le sol parce que ma chaise est poussée par le champ de force. C'est alors qu'une lueur jaune apparaît autour de mon corps, je me concentre encore plus et force pour essayer de faire sortir cette force qui s'accumule à l'intérieur de moi. Puis d'un coup, une bulle bleue apparaît et pousse mon bureau et ma chaise un peu. Je n'ai pas assez de force pour agrandir davantage le champ de force, mais ainsi je peux relâcher un peu ma concentration et conserver cette bulle quelque temps, pour que les autres élèves la voit bien. Pour la première fois dans ma vie, je réussis à activer mon pouvoir moi-même ...

« Voilà, ceci est mon pouvoir ».

Puis la bulle bleue disparait ainsi que la lueur jaune autour de mon corps. Je replace donc mon bureau et ma chaise puis je m'assois, à bout de force. Je crois que je ne dirai plus un mot du reste du cours et je vais me concentrer plutôt à rester conscient, je ne voudrais pas paraître pour un faible, ça c'est certain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Kieran le Mar 20 Mar 2012 - 22:28

Je ne me souvenais plus du nom qu’avaient les habitants d’Irianeth dans le temps d’Amecareth et, évidement, le petit prince ajouta son commentaire. En plus, il voulait créer un suspens, comme pour nous impressionner! Il faisait son intelligent, celui qui était méchant avec tout le monde mais qui voulait quand même avoir leur attention!

Je me demandais où Iskal avait appris tout ça! Il avait quoi, 8 ans? Il lisait ça dans les livres ou quoi? Je n'en connaissais pas beaucoup des élèves qui savaient ça dès le permier cours. Ghofrane continua de nous éclaircir sur ce sujet. Il me semblait aussi que le petit prince n’avait pas totalement raison. Les Tanieths étaient tous morts, mais pas les hybrides. La prof en disait tellement! C'était bien intéressant, mais je ne retiendrais surement pas tout ça!

La magicienne mit donc fin au petit cours d’histoire en posant une autre question. Cela me fit tout de suite pensé à moi. Et le fait que j’ai pensé à moi m’a dérangé. Je ne fus pas, comment disait-on cela... le mot en tant que tel ne me venait pas en tête... Disons que, habituellement, je n’étais pas quelqu’un qui pensait juste à lui, tout le temps à lui, comme une certaine personne que nous connaissions.

Donc, la première réponse qui me vint en tête fut plus clairement la magie. Encore il y a de cela quelques heures, je m’en étais servi. Mais apparemment, les autres ne pensaient pas à la même chose que moi. Alors mes camarades, en commençant par Amaterasu, énumérairent ce qu’ils croiaient être ce dont un chevalier avait besoin pour atteindre ce statu. Courageux, persévérant, à l’écoute des ordres, bien se tenir, être compétent au combat, loyal, avoir de l’honneur et enfin, être un bon stratège.

Ils avaient tous nommé de bons points, comme le précisa l’enseignante, mais ce à quoi j’avais pensé, sans osé le dire, était « le premier critère ». Je regardai tout autour de moi, cherchant un élève avec une petite blessure. J’observais les démonstrations de Kaynan, qui parla avec un oiseau, et d’Amaterasu, qui fit apparaitre quelque chose comme de la lumière bleue et jaune autour de lui. J’étais impressionner par cela, car c’était rare que je voyais la magie en pleine action, même un geste simple comme une flamme.

Après avoir inutilement fait le tour de la classe des yeux, je remarquai qu’Elecia, assise en diagonale de moi, avait quelques égratignures sur la main. Je lui tapotai donc son épaule et attendis qu’elle se retourne:

-Est-ce que tu me permets de guérir ta main?

Puisqu’elle me répondit à la positive, je m’assurai que Ghofrane regardait bien, puis, sans vraiment en être certain, commençai l’opération. Tenant sa main blessée pour ne pas qu’elle bouge, je mis quelque doigts sur la petite coupure. Comme je m’y attendais, l’égratignure disparu en un rien de temps, et ne laissa trace aucune, pas même une cicatrice. Je souris à Elecia puis me rassis normalement.

Kieran
Kieran
Personnage important

Messages : 116
Rôle : Grand Chevalier
Âge : 20 ans
Âme Soeur : Pfff... Sottises.
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 11/02/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Elecia le Mer 21 Mar 2012 - 7:21

Après qu'Eldenan et Angeal aient répondu à sa question après moi, Ghofrane nous annonça que toutes les qualités que nous lui avions proposées étaient bonnes. Elle ajouta qu'il y avait un critère pour entrer dans cette classe que personne n'avait dit : La magie. La magicienne nous demanda de démontrer ce que nous étions capable de faire.

C'est comme ça que Kaynan se leva, alla ouvrir et fenêtre et laissa entrer un oiseau. Je savais déjà ce qu'il ferait. L'oiseau alla se poser sur l'épaule de Ghofrane et revint dans sa main. Je l'avais vu faire ça des dizaines de fois mais je souris quand même.

Amaterasu, lui, activa une lueur jaune, puis de la lumière bleu autour de son corps. Je me demandais bien à quoi cela lui servirait, mais je me doutais que ce serait sûrement utile par le futur. En me redressant sur ma chaise, pour mieux voir ce qu'il ferait, je m'était accroché sur le côté et j'avais quelques égratignures sur la main. En temps normal, j'aurais laissé cela comme ça et m'en aurait pas occupé mais on me tapota l'épaule.

Je me retournai donc et vit Kyboru qui me proposait de guérir ma main. Je me dis 'Pourquoi pas' et hochai la tête à l'affirmative. Tenant ma main par la sienne, il posa des doigts sur les petites coupures. Ne m'attendant pas à ce que ça marche, je fus surprise de voir que ma main n'avait plus rien. Kaynan me sourit et retourna s'asseoir. Je lui rendit son sourire puis me tournai pour regarder au devant de la classe.

Je cherchais quelque chose que je pourrais faire venir à moi. Quelque chose de pas très gros ni trop petit pour que tout le monde le voit. Finalement, j'optai pour un petit livre qui traînait là. Je levai doucement la main et me concentra pour faire venir le livre à moi. Je le vit bouger un peu, puis s'envoler pour venir se poser sur ma main tendue. M'assurant que les élèves et Ghofrane ait vu, je fit retourner le livre à sa place, heureuse.



_________________
Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 415935EleciaSigna1
Elecia
Elecia
Personnage important

Féminin
Messages : 257
Rôle : Écuyer d'Émeraude
Âge : 14 ans
Âme Soeur : C'est un Chevalier...
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 19/02/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Lily le Mer 21 Mar 2012 - 9:29

    Ce matin, je m'étais réveillée à cause du soleil, au lieu de ce rêve étrange dont je ne me rappelais jamais. Lorsque je ressentis la présence de quelqu'un, je m'étais recroquevillée, me sentant agressée autant par la lumière du soleil sur mon visage que par sa présence que je ressentais. Toutefois, cette fois-ci encore, je n'ouvris pas les yeux, je n'en avais pas envie, pas plus que je voulais voir la lumière du soleil. La présence que je finis par reconnaître comme étant l'une des femmes travaillant au château se placa près de moi pour me dire d'un ton doux qui m'apaisa:
      - Tu as un cours avec les autres élèves aujourd'hui, je vais t'y conduire pour que tu ne te perdes pas.

    Une fois levée, elle m'aide à m'habiller, bien que j'aurais sans doute pu me vêtir seule. Cependant, elle ne semblait pas totalement de cet avis. Il fallait tout de même avouer que je suis qu'une enfant de quatre ans, mais tout de même, il y avait des choses que je pouvais faire toute seule, comme m'habiller par exemple.

    Lorsque je fus prête, elle me pris la main et me fit marcher pendant une quinzaine de minutes, me laissant le temps de connaître chaque pierre de la tour et les tournants que nous avions pris afin que je puisse me débrouiller seule par la suite. Par réflexe, je bloquais mes pensées dès que je fus dans la salle du cours. Je ressentais leur présence sans les voir, mais pour être gentille, la femme me conduit à une place libre, près des fenêtres.

    Bien que j'aurais préféré être dans l'ombre, la femme avait cru bon de me placer à un endroit où il me serait facile de me déplacer. Car si je ressentais la présence d'autrui dans la pièce, je ne pouvais point ressentir les objects à moins de les toucher comme tout le monde ou de les frôler. Lorsque l'enseignante demanda à ce que l'on se présente, je ne me présentais pas, du moins, pas physiquement, et cela me prit beaucoup de temps à réagir, le sommeil m'ayant encore comme cliente. Ce n'est que lorsque le cours eut vraiment commencé que j'ouvris mon esprit pour y laisser passer un simple nom:
      *Lily.

    Je ne prononcai pas le nom de mon royaume puisque les elfes qui m'avaient élevés ne m'avait jamais dit de dire ce royaume, si bien que je ne savais pas d'où je venais, mais je savais que même si ils m'aimaient, ce n'était pas mes vrais parents, mais qui l'était, je ne le savais point. Refermant mon esprit après avoir dit mon nom, préférant garder mes réflexions pour moi-même, je posai ma tête sur mes bras, sur mon bureau, pour me cacher du soleil. Je ne vis donc pas l'object bouger, puisque je ne sentais pas sa présence, mais plus tard, qui sait ? Chaques élèves s'étant présenter plus tôt, je pouvais mettre un nom sur chaque présence, ou presque, puisque j'oublierai certainement quelques noms, mais au fil du temps, je pourrais peut-être m'en rappeler... Si j'en ai envie.

_________________
BLANC COMME NEIGEET TOI ?
Lorsque la neige tombe
J'ai envie de pleurer
Pleurer du fond de mon âme
Sans pouvoir m'arrêter

Je n'en sais point la cause
Mais j'en souffrerai
Éternellement.
Invité,
Deviendras-tu
Choisiras-tu
Préfèreras-tu

Devenir
Choisir
Préférer

Allié ou ennemi ?
Ami ou rival ?
Amour ou haine ?

Spoiler:
Lily, princess of Shola
Lily
Lily
Nouveau personnage

Messages : 40
Rôle : Princesse de Shola et élève d'Émeraude
Âge : 1+1+1+1
Âme Soeur : Qu'est-ce que c'est ?
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 16/03/2012


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Ydril le Mer 21 Mar 2012 - 12:40

Je courrais dans les couloirs du château. Pour être plus exacte,je galopais.
Je venais de me réveiller, et évidemment, avec ma chance légendaire, je m'étais réveillée après que les cours aient commencés. "à droite" Une heure après précisément."à gauche" Je grimpais les marches conduisant à la tour quatre à quatre et m’arrêtais sur le seuil de la porte au moment même où un garçon d'environ huit ans faisait brûler une feuille, se mettre à saigner et cacher ses mains dans ses poches. J'en déduis instantanément qu'ils en étaient aux pouvoirs des uns et des autres. Je passais en revue la classe, et, immédiatement, le sondage s'opéra. Ils avaient tous l'air de gens à qui ont peu faire confiance, mais pas forcément si ont ne les connais pas. Tous les regard se tournèrent vers moi
-Arrrgh, pensai-je, se faire remarquer le premier jour, c'est pas cool!
Je ne suis pas timide, mais quand même !
Ne vous fiez pas à ma manière de parler, j'ai cinq ans, même si je comprend généralement assez vite et que je parle bien.
-Excusez moi pour le retard,fis-je en abordant une assurance que j'étais loin de ressentir, Je m'appelle Ydril, demi-elfe de Perle. Si je ne m'abuse, vous étiez en train de travaillez sur les pouvoir des uns et des autres ? Voici le mien"
À ces mots, je fis léviter une lampe de taille raisonnable sans bouger. Je dédiais un sourire au professeur que n'avais toujours pas parlé et dont je n'arrivais pas à déchiffré l'expression et fonçais m'asseoir dans un coin où il n'y avait pas beaucoup de monde. C'est à ce moment là que je m’aperçut que me levant-m'habillant en 30 secondes chrono, je m'étais fait mal à la main et qu'une légère blessure saignait.
-Mince, songeais-je, c'est vraiment pas mon jour "
Je me fis attentive afin de ne pas rater une leçon supplémentaire.
Ydril
Ydril
Personnage principal

Féminin
Messages : 1157
Rôle : Écuyer d'Émeraude
Âge : 12 ans
Âme Soeur : Vous avez rien d'autre à faire que me demander ça ?
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 17/03/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Kieran le Mer 21 Mar 2012 - 22:47

J'étais content. Je n'avais même pas besoin de me concentrer pour réussir à activer mon pouvoir comme il faut. Et je ne perdais pas d'énergie non plus. C'est sûr que ce n'était une grosse blessure, c'était juste superficiel, mais pour un enfant de mon petit âge, je trouvais ça bien!

Elecia me rendit son sourire puis se retourna. Elle amena un livre à elle tant dis qu'Iskal fit l'inattendu. Je ne m'attendais pas à ce qu’Amaterasu fasse apparaitre un champ de lumière autour de lui, mais pas non plus à ce qu’Iskal fasse brûler une feuille de papier.

Il avait l'air très froid, cependant, malgré la chaleur qu'il était capable de créer ainsi. Mais lui, il avait l’air de perdre de l’énergie. En espérant qu’il n’ait pas brûlé autre chose que la feuille. Je ne pouvais vérifier, étant éloigné de lui.

Une nouvelle élève était arrivée entre temps. Elle avait des cheveux blancs comme la neige et des yeux violets… Comme une belle fleur. Les premiers comme tels que je voyais. Elle se présenta en s’excusant puis fit léviter un objet à son tour. À ce moment, j’avisais une lueur rouge sur sa main. Je la suivi des yeux tant dis qu’elle venait s’assoir dans mon coin, endroit dégagé de la classe.

-Salut Ydril, moi c’est Kyboru. Ça te dirait que je te guérisse ta main? Je peux t’arranger ça si tu veux, lui dis-je tout bas pour ne pas déranger les autres.

Décidément, mon don se rendait déjà utile, même en un jour de classe.
Kieran
Kieran
Personnage important

Messages : 116
Rôle : Grand Chevalier
Âge : 20 ans
Âme Soeur : Pfff... Sottises.
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 11/02/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Angeal le Jeu 22 Mar 2012 - 14:32

Les pouvoirs magiques, mais oui, on n’avait pas oublié quelques détails de ce qu’il s’agissait d’avoir un chevalier potable... Delà à oublier la magie, je pensais que les autres élèves étaient plus intelligents que je ne croyais. Évidemment, non. Il fallait que je fasse tout à leur place comme de dire une bonne réponse, mais la vieille avait été plus rapide que moi et nous montrait l’œuvre de sa magie. Elle nous montrait les flammes qu’elle faisait apparaitre dans sa main. Trois petites flammes qui apparaissaient. C’était assez commun comparer à... Hayden qui parlait au plante par exemple. C’était assez peu original, c’était ordinaire et j’espérais que j’étais unique et non commun comme les autres, mais je l’étais déjà. Ahah!

Je réfléchissais ce que je pouvais faire pour impressionner tout le monde, pour que tout le monde soit bouche bé avec ma magie. Honnêtement, je ne savais pas quoi faire. Oui, je dotais une bonne sensibilité, mais mise à part cela? Je pouvais souffler de la fumer comme si on était dans un pays de neige, mais enfin... Je ne savais pas quoi faire. Alors, je réfléchissais pendant que les autres se tiraient les bretelles pour dire qu’ils étaient meilleurs que les autres. Bon c’était assez courant, alors je ne m’étonnais pas trop. Donc commençons ce qui se passait devant mes yeux pendant que je réfléchissais doucement à ce que je pouvais faire.

Tu avais Kaynan qui lui se levait le premier. Si je continuais mes pensées, je pensais qu’il allait devenir le premier de la classe, devenir le chouchou de la professeur. Je le voyais bien. Être premier de classe et de dire tout le temps des bonnes réponses. De donner des cadeaux à notre maitresse pour avoir de bonne notes et faire bonne impression. J’avais un pressentiment que ça allait être comme ça. Que j’allais être la personne la plus détestable de la classe à cause de ma personnalité qui faisait suer et même perdre le sang froid de certaines personnes. Je m’en foutais un peu de tout cela, tant que je m’occupais de ma personne, tout allait bien. J’étais un être égoïste? Pas tout à fait, en tant que l’héritier du trône je devais m’occuper des faibles qui sont incapables d’être autonome. Alors voilà, la première petite personne qui se levait et qui ouvrait la fenêtre pour aller parler à un oiseau. Il parlait à un moineau. C’était tout? J’aurais voulu lui parler et dire que c’était tout? Ça n’allait aucunement servir dans une bataille, mais dans l’espionnage peut-être. Sérieusement, il n’était pas digne de devenir un chevalier.

Après se fut un... Paysan par la suite. Un paysan qui se nommait Amaterasu, qui avait un prénom bâtard pardonnez-moi ma vulgarité. Cette personne faisait presque rien. Je m’étais retourné en réfléchissant toujours et je l’avais vu faire rien. Un truc jaune était apparu et puis son bureau et sa chaise ont bougé pour faire apparaitre une bulle autour de lui. Un bouclier. C’était quasiment inutile dans un combat. Tu étais en plein action, tu bougeais tellement et le temps qui avait pris pour faire apparaitre une bulle bleue, il aurait eu le temps de se faire tuer une bonne centaine de fois. Décidément, on avait des cas assez particuliers qui seront inutile en ligne de combat.

Puis, il avait eu un Kyboru qui faisait son sociable pour ainsi guérir une main d’une petite fille. Il avait le don de guérison celui-là. Certes, c’était utile, mais pas en faisant de la jasette pour guérir quelqu’un. Après tout en pleine guerre, tu combattais et quand tu trouvais un blesser tu faisais plus rapidement possible pour le mettre sur pied, mobile dans ces cas-là, pour le remettre dans le combat. C’était aussi simple. Pas le temps pour des discutions! Les combats étaient sérieux et non pour rire et faire des conneries qui pourraient être fatales à ta vie. Voyez! Je m’inquiètes des autres!

À part cela, c’était tout ce qu’on pouvait apprendre facilement en claquant des doigts. Tu avais la lévitation ici, tu avais quelques uns qui restaient discret de peur qu’on rit de leur tronche. Puis Iskal, que j’avais eu le malin plaisir de me retourner et de le regarder. Lui, qui était si immature. Lui qui se croyait tellement fort à mettre en feu une pauvre feuille qui lui faisait bruler les mains si je pouvais en déduire quand il regardait sa main pour la mettre dans sa poche. Alors, il saignait le petit. Pauvre petit. C’était dangereux de jouer avec le feu surtout quand tu mettais en feu quelque chose, alors tu n’avais plus l’immunité de te protéger envers la flamme. C’était un fait, regardez cet idiot d’Iskal qui se croyait fort en regardant Ghofrane et en se cachant par la suite. C’était un fait et la preuve était juste nos yeux.

Il avait eu une qui arrivait en retard et qui montrait volontiers sa magie alors qu’elle n’avait pas suivi le cours en perspective. C’était décevant de la voir ainsi et de s’assoir comme si de rien ne s’était passé. Pauvre petite. Je rigolais intérieurement. Je riais d’elle. Puis encore Kyboru qui allait faire son tour de magie en parlant. J’étais vraiment avec des tarés.

Moi, ce que je pouvais faire? Je déposais ma tête dans ma main qui était soigneusement accoudée. Je regardais vers l’avant et j’étais dans la lune. Je pourrais faire quoi? Je devenais frigorifier quand j’allais à mon intérieur, je devenais au point gelé que je ressemblais à un glaçon. Sérieusement, si je pouvais au moins faire pousser une stalagmite ou au moins faire tomber des flocons de neige rien que pour dire que j’étais le meilleur et qui avait d’autre élément dans la classe, outre que le feu. Je voulais leur montrer, mais comment? Comment je pourrais faire pour impressionner les autres? Sans même que je le sache, je soufflais de la fumer comme s’il faisait froid alors que non. Mon corps était gelé et je ne sentais pas ce changement de température. Enfin, je sentais seulement que mon souffle était froid et qu’en soufflant un peu fort sur ma table j’avais de la neige qui se formait, mais qui fondait par la suite.

C’était mieux que rien.

Je me redressais, et ouais. Je me levais. Je me dirigeais vers le brulé en gromellant. Ce n'était pas je ne voulais pas, en partie ça, mais je ne voulais pas qui se vante à tout le monde qui s'était brulé ou qu'il pleure dans son cas. Enfin, j'allais le narguer de cette façon après tout. Il pourrait désormais se vanter que je m'étais porté volontaire pour sauver d'un terrible mal qui avait dans la main. J’allais prendre le poignet d’Iskal avec force pour me montrer sa main. Espèce d’idiot! Il s’était brulé au troisième degré au point qu’il saignait. Bravo champion! Ça aurait pu être pire au point d'être tout calciné. Oh, mais ça aurait été tellement agr.... Non, il ne fallait pas que je pense à cela, ce n'était pas digne de moi.

« Imbécile! Tes parents t’ont pas appris de pas jouer avec le feu!!?» lui disais-je sèchement en tenant son poignet gardant sa main à couvert pour souffler dessus.

Non, je n’allais pas cracher dessus malgré que c’était tentant venant de ma part surtout quand c‘était lui, lui qui se prenait génial. Je soufflais, soufflant d’un air très froid comme si je soufflais l’hiver. Faisant apparaître que quelques flocons qui tombaient doucement sur le pupitre en bois pour fondre par la suite après avoir dépassé la main. Bon, étais-je le seul qui intervenait contre mon gré ou non?

« Hey oh, personne guérit le petit brûlé!?!»

Non, mais, je n’allais pas devenir l’infirmière de cette personne. C’était contre ma volonté. Enfin, j’espérais que quelqu’un allait venir parce que j’étais tanné de souffler pour empêcher que la blessure chauffe davantage, quoique je pouvais faire le contraire. Dommage.
Angeal
Angeal
Nouveau personnage

Messages : 56
Rôle : Prince d'Émeraude et Écuyer
Âge : 16 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 22/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Ydril le Jeu 22 Mar 2012 - 15:57

-Salut Ydril, moi c’est Kyboru. Ça te dirait que je te guérisse ta main? Je peux t’arranger ça si tu veux

Je levais les yeux vers celui qui venait de parler. Cheveux châtains, yeux verts. Il avait l'air gentil. Je hochais la tête en lui tendant ma main.

-Je veux bien, merci.


Mon regard fis le tour de la classe et se posa sur un autre garçon. Cheveux d'acier. Puis une impression immédiate d'arrogance. Il était arrogant et égoïste, n'importe qui aurait pu le voir. Il avait l'air de se moquer de tout le monde, comme si il était le meilleur. Soudain il se leva, pour se diriger vers le garçon qui avait mis le feu à une feuille et se mit à souffler de la buée, comme si on était en hiver.

-Imbécile! Tes parents t’ont pas appris de pas jouer avec le feu!!?


Il s'était exprimé sèchement, il ne devait pas l'aimer. Je révisais mon jugement sur lui. Sil il n'aimait pas quelqu'un mais qu'il le soignait quand même, il ne devait pas être si méchant.

-Hey oh, personne guérit le petit brûlé!?!


Méchant non, mais arrogant oui. Je souris à Kyboru, qui avait fini.

-Merci,
soufflais-je

Un bruit de chute retentit. Les garçon aux cheveux gris venait d'être pousser par celui qu'il essayait de soigner.

Ne me touche pas sale petit fils a maman!! Fout moi la paix et retourne a ta place et ne t'approche plus de moi!!!


L'autre garçon se rassit sur sa chaise et ferma les yeux.
Ydril
Ydril
Personnage principal

Féminin
Messages : 1157
Rôle : Écuyer d'Émeraude
Âge : 12 ans
Âme Soeur : Vous avez rien d'autre à faire que me demander ça ?
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 17/03/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Invité le Jeu 22 Mar 2012 - 18:13

Après moi, plusieurs élève n'avait pas encore montré leur pouvoir, mais ce fut pas trop long que tous les élèves avait montré de quoi ils sont capables. Donc en résumé dans la classe nous avons un guérisseur, un défenseur, un qui fait du feu, une personne qui lévite les choses, quelqu'un qui parle aux animaux etc. Pour l'instant, je suis probablement le moins utile de la classe, c'est à cause du temps nécessaire que j'aie besoin pour activer mon pouvoir, pour y remédier je me dirigerai directement à la cour après le cours pour m'entraîner. À la suite de plusieurs démonstrations de pouvoir, il y avait maintenant de l'action, Iskal a poussé Angeal qui essayait de l'aider même si ça se voyait que Angeal ne voulait pas vraiment l'aider. De là à le pousser par contre il y a des limites n'est-ce pas ? Étrangement, je veux participer à cette soudaine action, je ne veux pas rester dans mon coin à ignorer. Alors, cette fois-ci je me lève et me dirige vers Iskal rapidement et le pousse de sa chaise juste assez pour que la chaise chavire et tombe, il allait probablement avoir plus mal encore après ce coup-là.

« C'est quoi ton problème à toi, il essayait de t'aider et toi tu le pousses jusqu'à le faire trébucher...»

Je ne veux pas jouer mon protecteur ou même défendre Angeal, mais tant qu'à vouloir un rôle dans cette histoire, je préfère être du côté de Angeal, malgré son arrogance, il est gentil, il a même aidé Iskal. Lui part contre est seulement arrogant, irrespectueux et ne s'intéresse qu'à lui ... Angeal avait gagné des points, mais Iskal est probablement dans les négatifs. Après avoir "défendu" Angeal, je me tiens où je suis et attend une réplique d'Iskal, je suis prêt à répliquer s'il tente quoi que ce soit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Ghofrane le Jeu 22 Mar 2012 - 20:48

Ghofrane en était encore à évaluer le potentiel magique de ses élèves lorsqu'un des garçons, le prénommé Iskal, jugea pertinent de pousser trop loin sa magie au point de s'en meurtrir dangereusement les mains. Ayant remarqué l'effort qu'il mettait à couvrir ses mains et à les cacher sous la table, elle l'avait brièvement sondé pour découvrir qu'il s'était en effet blessé. Ce faisant, la magicienne ne porta qu'une attention minime à ce qui se passa ensuite : la jeune fille qui entra dans la classe et Kyboru qui, question de se rendre utile, lui guérit la main... elle se vit cependant forcée d'intervenir lorsque le jeune arrogant d'Iskal se sentit obligé de faire son dur à cuire plutôt que d'accepter l'aide qu'on lui proposait.

Sans donner d'avertissement, la vieille dame effectua un mouvement sec de la main, séparant du coup les antagonistes aussi facilement que s'ils avaient été des poupées de chiffon. Sans les faire tomber ou les blesser, ils se retrouvèrent d'une part et d'autre d'un champ de force qu'ils ne pouvaient traverser avec leur magie encore sous-développée : d'un côté, Amaterasu et le jeune prince, et de l'autre, Iskal. Elle ne jugea pas utile d'affecter les autres élèves qui n'avaient rien fait pour déranger le cours.

- Suffit ! clama-t-elle d'un ton sévère, les réprimandant du regard alors qu'ils devaient encore se demander ce qui leur arrivait.

Elle s'approcha d'Iskal, lui ouvrit la main de force sans toutefois lui faire mal et reconstruit les tissus brûlés en un clin d'oeil. Une fois cela terminé, elle lui lâcha la main et darda un regard réprobateur sur le jeune insolent.

- Vous pouvez bien rire... une telle blessure aurait pu vous empêcher d'utiliser votre main convenablement, et donc détruire dès maintenant votre avenir dans les rangs des Chevaliers ! lâcha-t-elle, ne se gênant pas de le reprendre devant la classe au complet. Si vous êtes incapable de vous comporter convenablement et que vous ne faites qu'insulter les autres élèves, je ne vois pas ce que vous venez faire ici ! Un Chevalier se doit d'être respectueux, et surtout reconnaissant lorsqu'un de ses pairs lui offre son aide.

Excédée par un tel comportement, elle lui montra la porte, sachant qu'un des domestiques du château serait prête à le prendre en charge dès qu'il sortirait.

- Vous êtes congédié de ma classe pour aujourd'hui, jeune homme. Je vous reverrai plus tard pour parler des conditions concernant votre réadmission. Une fois Iskal sorti, Ghofrane se retourna vers les deux autres élèves et annula le champ de force en soupirant. Quant à vous deux, vous resterez après la classe, j'ai à vous parler. Vos pouvoirs m'ont tous l'air intéressant, et je suis persuadée que nous aurons tout le loisir de les explorer lors des cours qui suivront. Mais en attendant... Elle eut un sourire. J'ai quelqu'un à vous présenter ! Sire Hayden, si vous voulez bien vous donner la peine...
Ghofrane
Ghofrane
Nouveau personnage

Féminin
Messages : 25
Rôle : Magicienne d'Émeraude
Âge : 72 ans
Âme Soeur : L'amour qu'on porte à quelqu'un importe bien plus que le halo blanc qu'on pourrait voir autour de sa tête...
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 05/01/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Invité le Sam 24 Mar 2012 - 7:00

Eldenan venait d'assister à la dispute sans ne rien pouvoir faire ,il ne voulait pas faire quelquechose de mal. Ghofrane prit les mesures nécessaires ,puis demande Hayden. Qui pouvait être cette personne ? Le jeune elfe ne le savait pas ,mais il ne tarderait pas.
Il remarqua que certains élèves avaient eu peur lors de la dispute. Il envoya une vague d'apaisement aux élèves concernés et sentit que Ghofrane l'avait remarqué. Tant mieux ,il n'aurait pas à présenter son pouvoir en public pour ne pas subir les moqueries de certains ,qu'il avait scruté mentalement.
Décidément ,la classe était hétéroclite. Mais Eldenan sentit qui pourraient être plus proche de lui ,de part leur gentillesse envers les autres ,et qui ne pourrait décidément pas être ses amis ,comme le prince ,trop arrogant ou Iskal.
Soudainement ,l'elfe ce demanda comment il pourrait être utile au combat. Il ne voulait pas se battre ,et Kyboru était déjà un bon soigneur. Peut être pourrait-il avertir les autres de la présence des ennemis ,de part sa sensibilité ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Angeal le Lun 26 Mar 2012 - 20:37

On m'avait toujours dit, même à l'orphelinat, que c'était l'intention qui compte peu importe comment on donnait un cadeau et comment on pouvait aider une personne. Une vieille folle que j'avais connu pendant que j'étais sans famille. Avant qu'on m'adopte, j'étais seul au monde me faisant donner des serments tout bord de côté, me disant des conseils qui ne seront sans doute pas utiles. J'entendais la voix de cette vieille dame qui s'était occupée de nous pendant que je me relevais suite à une violence gratuite que je n'avais pas commencé.

Une brûlure, quand j'avais une brûlure, je mettais du froid. Je soufflais pour essayer d'estomper la douleur et de penser à autre chose. Mon souffle était trop frais ou il avait eu peur de moi ? Ça se pouvait grandement malgré que j'avais rien pour faire peur au monde. J'étais inoffensif, cependant je pouvais être méchant. Arrogant. Égoïste. J'avais été étonné qu'Iskal m'avait poussé pour me repousser de mon approche assez peu distrait, ma foi. C'était vrai que vous auriez pu sursauter de cette façon avec mes paroles froides !

Pendant que j'étais à terre, je pouvais voir une belle scène malgré que je me sentais inférieur. Il était peut-être plus vieux que moi, mais il n'avait pas le droit de me pousser de la sorte et de m'insulter. Après tout, j'étais le prince. On me devait respect et soumission. J'étais quand même un personnage important dans la société et qu'il allait devenir encore plus important en vieillissant.

En me relevant, j'avais été étonné de voir quelqu'un prendre mon côté. Ça m'avait touché. C'était rare qu'une personne allait sur mon bord. C'était injuste de la part d'Iskal de m'envoyer promener de la sorte, d'où était la vérité qui nous frappait en plein fouet surtout mon côté méchant de ma personne. Quelqu'un m'avait aidé alors que je voulais lui montrer que j'étais plus fort que lui. Tout le monde avait pris ça pour de la gentillesse un peu mal interprétée de ma part. Bon, si je gagnais des points et que lui en perdait, c'était gratifiant comme situation.

Alors cet Amaterasu était un défenseur qui défendait l'injustice. J'avais été victime d'une injustice. Je ressentais une agréable sensation quand on me protégeant comme si j'étais important dans une pareille situation et que j'étais sous les feux de l'éclairage. Je me sentais comme la bête de scène sur un théâtre. Enfin, il fallait une fin à tout. Il fallait que j'intervienne. Je n'allais pas rester les bras croisés pendant qu'on m'insultait et qu'on insultait/menaçait mon protecteur. Malheureusement, Ghofrane avait intervenu et on ne pouvait pas bouger un membre. C'était comme une sensation.

Iskal avait été mis dehors pendant que nous il fallait qu'on reste après les cours. Crotte. Je ne voulais pas rester après les cours. Je ne voulais pas me faire réprimander pour quoi que ce soit. J'avais rien fait ! J'avais juste d'utilisé le froid pour apaiser sa sensation de brûlure. Pff, si on ne pouvait pas trouver de moyen pour gagner des points volontairement c'était dommage !

Donc voilà, j'allais m'asseoir à ma place après cet incident qui me faisait bouillir de colère sur place. Je voulais le revoir, lui foutre une raclée de sa vie pour son insolence envers moi. Lui dire que c'était moi qui devait respecter et non le contraire. J'étais le petit prince, on devait tout me donner de positif, de gentil. On devrait compter chanceux que je ne sois pas comme ma domestique qui allait me lever à chaque matin et qui devrait s'occuper de moi. J'étais désagréable avec elle puisqu'elle ne m'aimait pas non plus. Elle me réveillait et c'était ainsi que je pouvais être méchant. J'étais mauvais le matin. Comme on disait que je m'étais levé chaque matin du pied gauche. Dommage ! J'étais gaucher au réveil. On n'avait pas le choix de me supporter pour ce genre de situation.

Donc je m'assoyais à ma place en grommelant à moi-même insatisfait. Je n'étais pas fier de me faire traiter de la sorte alors que j'avais rien fait pour retourner la situation. Enfin, ce que je me disais c'était que j'allais gagner la confiance des élèves de cette façon et lui... Il en perdait. Il perdait sans même que je fasse quelque chose de conscient. Ce que j'avais fait c'était rien que pour le narguer un peu et ça donnait un beau cheminement qui me mettait dans tous ses états.

J'étais revenu à moi quand la professeur avait parlé d'une visite d'Hayden. Bon sang, c'était la pire première journée cours de toute ma vie. Parmi tous les chevaliers, elle avait choisi celui que je trouvais imbécile, celui que je trouvais incompétent avec ses plantes. Il allait sûrement venir ici et donner des fleurs à toutes les filles de la classe incluant Ghofrane. Cela allait être pénible de supporter des questions et de supporter encore plus des réponses d'un stupide chevalier elfique !
Angeal
Angeal
Nouveau personnage

Messages : 56
Rôle : Prince d'Émeraude et Écuyer
Âge : 16 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 22/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Hayden le Mar 27 Mar 2012 - 18:29

C'était normal que je n'avais rien à faire. Normal que dans mes journées et mes nuits, je hantais les couloirs, le château, la cour et même la forêt pour me trouver quelque chose à faire. Quelque chose de nouveau que je pourrais mettre dans mon agenda. Tout ce que je faisais c'était de parler aux plantes et c'était le même discours qui se répétait. Elles avaient été piétinées par des êtres cruels et sans coeur, se faire arracher ses amis pour offrir à une personne sans même leur demander la permission et puis se faire brouter par des chevaux, toute la journée, c'était la pire torture qu'on pourrait donner à une plante. Elles pouvaient se remettre quand il s'agissait de se faire piétiner, oui certes, elles n'auront pas toute son ampleur, mais une partie c'était mieux que rien. Puis se faire arracher pour aller dans un vase rempli d'eau, c'était une autre manière de vivre plus rapidement sa vie de maturité pour faner par la suite. Brouter, tu finissais dans une bouse avec plein d'autres intrus. C'était une fin de vie que tu ne désirais pas avoir, moi non plus d'ailleurs. Revenons ce que je disais, c'était normal que je n'avais rien à faire, après tout, je n'avais pas d'écuyer qui m'occupait et mon meilleur ami avait d'autre chat à fouetter.

C'était pour cela que je devenais un fantôme. Voler pour ainsi retrouver ma voie pour sortir de mon ennui. Je savais déjà que Ghofrane avait commencé son cours de magie et justement elle m'avait abordé pour pouvoir faire une visite surprise en tant que Chef des chevaliers. Expliquez ce que sait être un chevalier, se faire poser des questions sur tout et n'importe quoi. C'était une merveilleuse idée, cela allait m'éviter d'être un fantôme qui ne savait pas quoi faire de sa vie fantomatique. Cela allait changer puisque j'avais accepté de me présenter à cette classe qui venait tout juste de commencer. Cela allait être un défi de taille. Des gamins qui allaient me poser des questions sur tout et de rien, c'était une grande étape de ma vie pour devenir un adulte responsable. Un grand pas que l'humanité faisait désormais. Enfin, plus moi qui faisait un grand pas.

Alors, je me dirigeais vers la classe. La classe qui me rappelait des souvenirs assez divertissants. Le fait que Aitbrynk et moi on faisait des bêtises, on finissait toujours par se sauver de nos sanctions surtout moi qui faisait de beaux yeux, complimentant, offrant des fleurs. C'était unique pour moi de devenir le chouchou de Ghofrane. J'étais spécial à ses rides. Ça m'avait touché.

Me dirigeant vers la classe, j'avais entendu du bruit plutôt massacrante à mes oreilles. Ouais, massacrante qu'au point ce n'était pas calme. Le silence, quand on écoutait le maitre enseigné tranquillement avec passion, il n'était pas là. C'était des élèves qui se chamaillaient pour quelque chose en particulier et que cela avait fini en bataille quelque part. Des claquements des mains pour dire de se calmer et qu'en réalité tout le monde allait dans son coin, grommelant leur mécontentement. J'avais déjà subi cela et sérieusement, c'était assez comique dans mon cas.

Je voyais un élève s'en aller de la classe et me bousculer par la suite. En fait, je me fichais un peu, parce que c'était lui qui bougeait en me jetant un regard noir. Ah, je connaissais ça. Surtout quand c'était un blond qui me regardait de cette manière c'était jamais bon signe dans mon cas. Enfin, je ne faisais pas tout un plat avec cet élève, après tout, il avait sûrement fait quelque d'inacceptable envers tout le monde et il subit la conséquence de ces actes visant les risques de ne pas devenir un chevalier.

J'entendais mon nom se faire présenter à la classe. Tout le monde devait sans doute savoir qui j'étais réellement puisque je n'étais pas très populaire côté légende tout comme Wellan était par le passer. J'étais plus celui qui se faisait draguer par toutes les filles et qui faisait des sourires pour pouvoir foutre le camps rapidement. Alors, je réfléchissais. Comment je fais mon entrée ? Une entrée simple, une entrée époustouflante ? ! Non, il fallait que je reste moi-même, qu'il fallait que je fasse les choses simples et pas impressionner les petites personnes qui allaient sans doute me regarder. Je haussais les épaules et je rentrais en souriant. J'étais moi-même, il fallait que je reste moi-même.

« Yo, les jeunes ! » disais-je en faisant un signe de la main pour les saluer plus amicalement possible avant de regarder Ghofrane.

« Belle journée, n'est-ce pas ma belle Ghofrane ? Est-ce normal aussi que j'ai croisé un de vos élèves hors de la classe?»

Je me questionnais, après tout c'était normal. Enfin, je m'assoyais sur le bureau sans gêne devant les gamins. Il fallait bien que je me mette à mon aise surtout quand je voyais une pauvre fleur seule dans son vase. J'avais une magie de la nature qui me permettait de parler avec les plantes qui murmuraient quelque chose quand je me tendais l'oreille. Je pouvais faire pousser d'autres flores quand elles n'étaient pas loin. Cette fois, dans une classe j'avais une fleur qui s'emmerdait et elle me le disait honnêtement qu'elle se sentait seule. Alors, en passant une main par-dessus, je lui poussais des amies qui fleurissaient également.

« Comment on se sent après cette journée de classe mouvementée si je peux en déduire ? Enfin, je suis Hayden d'Émeraude originaire du royaume d'Elfe. Je suis aussi le chef des chevaliers d'Émeraude si vous vous posez la question. » disais-je aux élèves avant de me présenter officiellement.

Lévitant quelques fleurs pour présenter aux petites filles qui étaient là et aussi à Ghofrane pour lui faire plaisir. Ahah !
Hayden
Hayden
Personnage important

Messages : 122
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge : 29 ans
Âme Soeur : Myria, une belle orchidée ~
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 30/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Invité le Jeu 5 Avr 2012 - 12:19

Iskal se retient donc de tomber après que je l'air poussé de sa chaise, mais ne réplique pas par des gestes, heureusement sinon je ne pourrais rien faire puisque je suis contre un enfant de deux ans plus vieux que moi. La seule réponse d'Iskal fut de me dire de me mêler de mes affaires en me traitant de morveux, mais cela se voit qu'il veut me frapper et qu'il est prêt à répliquer si jamais je fais quelque chose, mais aucune chance de faire quoi que ce soit. Cela ne me fait rien qu'il me traite de morveux, puisque je suis conscient que je suis plus jeune de deux ans, mais ce qu'il ne comprend pas c'est que moi j'ai six ans donc deux ans plus jeune que lui et donc nous allons être adoubé en même temps, mais je serai toujours plus jeune donc s'il n'y a pas d'imprévu j'ai plus de temps pour m'améliorer, en gros j'ai plus de potentiel que lui, enfin je crois ... logiquement en tout cas.

Bref, nous sommes finalement séparés par Ghofrane et sa magie, d'un côté se trouve Angeal et moi et tu as Iskal qui est de l'autre côté seul, alors malgré que être dans un champ de force comme cela c'est désagréable, je souris en regardant l'enfant de huit ans. Je crois bien que dans cette affrontement Iskal est le plus gros perdant, mais cela reste que nous le sommes tous un peu, pour les élèves le cours est retardé, pour Angeal, Iskal et moi nous avons perdu des points auprès de l'enseignante et finalement Iskal lui avait également perdu des points auprès de tout le monde pour avoir poussé Angeal sans raison lorsque celui-ci voulait tout simplement l'aider, mais tout cela c'est selon mes croyances, peut-être que certaine personne apprécie ce genre de personne qu'est Iskal.

Ghofrane s'approche donc de l'enfant de huit ans, puis lui soigne complètement sa main blessée et le réprimande sur le fais qu'il est désiré cacher sa blessure et sur les valeurs des chevaliers d'Émeraude qu'il a eu l'air d'oublier un bref moment. l'enseignante l'expulse finalement de la classe, je me dis que finalement nous allions avoir la paix et que nous pourrons continuer le cours tranquillement assis à nos places. Je crois m'en avoir tiré sans problème, mais Ghofrane demande à Angeal et moi de rester après la classe, car elle avait à nous parler et c'est certainement pas pour nous féliciter, sauf peut-être Angeal puisqu'il voulait aider un camarade. Bref, le cours se poursuit donc avec l'enseignante qui invite Hayden, le chef des chevalier d'Émeraude à entrer dans la classe. Je retourne donc à ma place puis regarde le chevalier entrer dans la pièce. Je le trouve un peu bizarre ce Hayden, il entre avec un « Yo » les jeunes puis dit que Ghofrane est belle, je crois que je vais partir à rire, mais je me retiens comme un champion, je ne souris même pas, mais cela me demande énormément de concentration, après ce qui vient de se passer je ne voudrais pas vexer la professeure.

Ensuite il se présente, mais ce n'était pas tellement nécessaire de redire son nom puisqu'on le sait déjà parce que Ghofrane l'a mentionné lorsqu'elle l'a invité à entrer, mais j'imagine que c'est pas pur politesse. Puis ce Hayden joue les charmeurs et distribue des fleurs en utilisant ses pouvoirs aux filles de la classe puis à l'enseignante. J'ignore donc complètement le chevalier puis regarde par la fenêtre et cela va rester ainsi s'il ne dit pas quelque chose de plus intéressant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Ydril le Mar 10 Avr 2012 - 13:29

Le garçon qui c'était rassit fut pousser à son tour par un autre garçon.Je commençais à me demander si ils savaient résoudre les problèmes par la non-violence.

- Suffit ! Vous pouvez bien rire... une telle blessure aurait pu vous
empêcher d'utiliser votre main convenablement, et donc détruire dès
maintenant votre avenir dans les rangs des Chevaliers !
Si
vous êtes incapable de vous comporter convenablement et que vous ne
faites qu'insulter les autres élèves, je ne vois pas ce que vous venez
faire ici ! Un Chevalier se doit d'être respectueux, et surtout reconnaissant lorsqu'un de ses pairs lui offre son aide.


Le professeur venait de parler et avait emprisonner les trois garçons dans des bulles différentes. Elle soignât celui qui ne voulait pas qu'on l'aide et le mit à la porte.

- Vous êtes congédié de ma classe pour aujourd'hui, jeune homme. Je vous reverrai plus tard pour parler des conditions concernant votre réadmission.
Quant à vous deux, vous resterez après la classe, j'ai à vous parler. Vos pouvoirs m'ont tous l'air intéressant, et je suis persuadée que nous aurons tout le loisir de les explorer lors des cours qui suivront. Mais en attendant... J'ai quelqu'un à vous présenter ! Sire Hayden, si vous voulez bien vous donner la peine...

Sire Hayden ? A ce moment là, un homme fit son entrée dans la salle.

-Yo, les jeunes !
Belle journée, n'est-ce pas ma belle Ghofrane ?

Tiens, le professeur se nomme Ghofrane.

-Est-ce normal aussi que j'ai croisé un de vos élèves hors de la classe ?
Comment on se sent après cette journée de classe mouvementée si je peux en déduire ? Enfin, je suis Hayden d'Émeraude originaire du royaume d'Elfe. Je suis aussi le chef des chevaliers d'Émeraude si vous vous posez la question.
Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty

Le chef des chevaliers ? Ah, ben à l'entendre parler, je n'aurais pas deviné. Une fleur apparut devant moi, comme devant toute les filles de la classe, et je me figeait. C'était lui qui avait fait ça ? Je révisais mon jugement sur lui, mais je ne prit pas la fleur et la regardais pensivement en me demandant combien de temps elle allait tenir.
Ydril
Ydril
Personnage principal

Féminin
Messages : 1157
Rôle : Écuyer d'Émeraude
Âge : 12 ans
Âme Soeur : Vous avez rien d'autre à faire que me demander ça ?
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 17/03/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Kieran le Mar 10 Avr 2012 - 14:21

Content qu’Ydril m’en ai donné la permission, je guérissais sa main écorchée. Presque immédiatement après que j’eu fini, ou en même temps, Angeal se leva et avança vers Iskal. Qu’est-ce qu’il lui voulait bien ? Il prit sa mais et le sermonna. Ceci me surprit un peu, que le petit prince vienne en aide, surtout à cet arrogant-là. Et il souffla sur ses brûlures. Je fronçai les sourcils, m’avançant le cou pour mieux voir. Des flocons de neige allaient se déposer un peu partout autour. Voilà un autre pouvoir impressionnant ! Pas pour rien alors qu’il semblait toujours aussi froid, si cela peut vraiment expliquer ce fait. Je me rassis normalement sur ma chaise. Iskal commençait à s’emporter. Pourtant, Angeal semblait seulement vouloir arrêter ses sensations de brûlure !

- Ça fait plaisir ! répondis-je à la fille qui venait de me remercier.

Iskal se leva, le poussa, puis se rassit. Oh la la ! On dirait bien qu’il va y avoir une bagarre là ! Ce qu’ils peuvent être idiots, des fois. À mon avis, ce n’était pas une bonne raison pour se battre. Au moins il essayait de se calmer en méditant un peu. C’était ensuite au tour d’Amaterasu de se mêler à tout ça. Lui aussi à opter pour l’option de pousser, on dirait. Sauf qu’Iskal a réussi à ne pas tomber. Il riposte en faisant jaillir de faibles flammes de ses mains. Tout pour améliorer sa situation. Vraiment, bravo l’intelligence ! *Ils vont avoir des ennuis !*

L’enseignante intervint alors sans plus attendre. Elle les sépara avec un champ de force. Dire que je serais peut-être de faire ça un jour ! La magie ne cessera de m’impressionner. Elle avait placé Iskal à part. Ghofrane le réprimanda. Il devait avoir honte, le petit arrogant, ou alors il était fier de son coup. Peu importe, c’était bien tant mieux pour lui, la magicienne l’avait envoyé hors de la classe, les deux autres devront rester après la classe.

Je fus sur le point d’accoter la joue sur mon point lorsqu’une surprise s’annonça. Hayden, le chef des Chevaliers, allait venir, ici, avec nous ! Je pourrai enfin le voir de près ! Il entra avec une expression qui… c’est ça et il s’assit sur le bureau, aillant adressé la parole à Ghofrane peu avant.

L’elfe se présenta officiellement. Je savais qui il était, mais probablement que d’autre n’étaient pas au courant. J’aurais trouvé normal que tout le monde le sache, mais qu’est-ce qui nous dit qu’ils le savant vraiment ? Il se peut aussi qu’ils viennent juste d’arriver, quoique même chez moi, à Zénor, je connaissais les noms de tous les chevaliers ! Il y avait bien sûr Hayden, avec Gaelle aux cheveux roses, la princesse elfique Sheeta, Endolion l’archer, et Thrain. Ils étaient plus au début, mais deux avait été exclus. Ça, je m’en étais rendu compte après mon arrivée. Aitbrynk était devenu garde du corps de la reine, et Myria servante et cuisinière, si je ne me trompe pas.

Pour finir, il fit pousser des fleurs pour les faire léviter vers les quelques fille de la classe, peu nombreuse comparé aux autres années. Dans la vague des écuyers, il y a seulement un garçon, pauvre lui ! Pris avec tout plein de filles ! Au moins là, il sera avec son maitre, ça devrait être moins pire pour lui à présent. Ghofrane reçue elle aussi une fleur. Je souriais. C’est vrai quoi, je trouve ça rigolo qu’il offre des fleurs comme ça ! Et en plus, il avait un autre beau pouvoir. Ah ! la magie !
Kieran
Kieran
Personnage important

Messages : 116
Rôle : Grand Chevalier
Âge : 20 ans
Âme Soeur : Pfff... Sottises.
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 11/02/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Angeal le Sam 28 Avr 2012 - 1:11

Un imbécile. Nous avons un chevalier, surtout un chef, qui était de plus idiot ! Qui arrivait de la sorte. Sans de formalité, sans professionnalisme. Il était là devant nous, en disant "Yo, les jeunes" ? Il était là, assis sur le bureau à donner des fleurs aux filles. Il avait du sexiste dans ses agissements, il s'habillait pour qu'on le regarde. Il avait une arrogance qui me mettait dans une salle état. Il était là devant moi et je le détestais. Il savait que c'était réciproque entre nous deux. On se haïssait mutuellement. Hayden savait, qui j'étais réellement. Il ne m'avait pas pu en action, mais il savait, qui j'étais et surtout comment j'étais. Ce chef était peut-être un incompétent qui n'était jamais sérieux, mais il savait à qui il s'adressait quand on m'adressait la parole.

Oui, je n'aimais pas Hayden. Toutes les filles lui tournent autour. Il avait de la gueule, il avait un physique en baver toutes les sortes dames. Ghofrane l'aimait drôlement bien, je sentais que c'était son chouchou auparavant. Cependant, je ne savais pas c'était quoi les qualités qui avaient pour être. J'aurais préféré Aitbrynk même Gaëlle comme chef. Pas lui. Pas un elfe qui se surnommait nocturne à cause de ses cheveux et de sa façon de vivre. Il était qu'un imbécile qui pouvait draguer n'importe quoi et encore il parlait aux plantes. Il parlait et il faisait pousser la nature autour de nous. Je n'imaginais pas écraser une fleur et le voir se mettre en colère parce que je n'avais pas fait attention à son amie. Franchement, en le regardant, c'était un clown qui jouait la comédie. Un mime qui mimait un chevalier. Un rater qui se pensait meilleur.

Un rater... Ouais, c'était le mot.

Un rater qui voulait avoir une bonne posture. Un rater qui voulait se faire respecter. J'étais un rater et je suis devenu le prince d'Émeraude. On me devait respect. Lui était toujours un rater et non moi. Un rater qui essai toujours de faire son meilleur. D'avoir une belle gueule. D'avoir une belle apparence pour qu'on remarque cet elfe. En gros, Hayden était un rater qui ne le savait pas encore. Puis sérieusement, j'irai demander à ma mère de trouver un autre chef que cela. Sérieusement, il avait quoi que plus que les autres à part une belle apparence à rendre jaloux tout le monde et faire baver les femmes ?

Un rater, tout simplement un rater. Un rater qui avait une belle gueule. Qui donnait des fleurs et qui se demandait pourquoi un élève était parti. Certes, il était intelligent pour un imbécile, mais il ne restait tout simplement un moins qu'un rien. Je regardais autour et honnêtement, je n'étais pas le seul qui avait l'air découragé que cela - cet homme en noir et des yeux bleus éclatants - soit le chef des chevaliers qui était un peu trop familier avec tout le monde.

Il m'énervait. Il m'énervait point ! Tout ce qui faisait m'énervait. Je ne l'aimais pas et c'était réciproque c'était l'évidence en nous regardant. Pendant que je chassais de son image répugnante de ma tête, je continuais de regarder les autres élèves. Il en avait un qui était particulièrement intéressé. On dirait qu'il voyait une vedette devant ses yeux. C'était assez divertissant à voir. Les étoiles qui brillaient de mille feux en voyant Hayden. Il devait sans doute savoir tous les noms des chevaliers. C'était une hypothèse. Une hypothèse qui devenait vraie. C'était probable et je rirais de lui un de ses quatre.

Sinon, c'était des fleurs parmi tant d'autre. Des fleurs qui poussaient partout à travers Enkidiev. Des fleurs ordinaires que je trouvais qu'il donnait aux filles. Qu'est-ce que les femmes/filles adorent dans les fleurs ? Pourquoi elles adoraient les plantes ? C'était de l'ouvrage pour rien et ça créait également des emplois pour rien. C'était vraiment pathétique et surtout je ne comprendrais jamais les filles avec leur goût basé sur l'ordinaire. C'était tellement inutile. Au point, que Hayden était présent devant moi.

« Tssss..disais-je en secouant la tête avant de déposer ma tête dans ma main sagement accoudée à mon pupitre.
Angeal
Angeal
Nouveau personnage

Messages : 56
Rôle : Prince d'Émeraude et Écuyer
Âge : 16 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 22/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Hayden le Mer 2 Mai 2012 - 23:45

Voyant chacun et chacune des têtes m'observer. En gros, je me passais pour un imbécile. Évidemment, c'était tellement prévisible dans mon cas. Tellement prévisible de se faire regarder de la sorte et que personne ne disait quoi que ce soit. Je soupirais en déposant la fleur sur leur pupitre, à celles qui n'avaient pas pris la plante. Je réfléchissais, qu'est-ce que je pourrais pour mettre un peu d'animation ? Que dire ? Que faire ? Je réfléchissais et tout ce que je pouvais entendre c'était un silence perturbant.

Je pensais qu'en rentrant j'allais me faire acclamer, entendre des cris de joie, des sons de stupéfaction. Non, rien de tout cela. Alors, j'étais-là, assis sur le bureau, à attendre quelconque question ou parole. Non, sans bruit. Sans rien. Je perdais mon sourire en regardant Ghofrane. Je la regardais avec un point interrogation dans ma figure pour ce que je devais faire dans un cas pareil. Un regard qui disait : Pourquoi ils ont une tête d'enterrement dans un moment pareil ? En tout cas, il fallait que je vis avec, malheureusement.

Regardant chaque regard de chacun des élèves, je lisais en eux comme si c'était des livres ouverts. Vous aviez un garçon avec les yeux clairs et des cheveux foncés. Il avait l'air heureux d'être ici. Heureux d'avoir cette chance malgré le fait qu'il avait l'air de me prendre pour un con. Un con qui prenait son aise pour les présentations. Ouais, "Yo les jeunes", je voulais faire totalement amical, mais ça ne sortait pas victorieux à mon humble avis. Vous aviez aussi une belle fillette qui s'attendait que la fleur tombe par elle-même. Qu'elle puisse tomber pour ce faire abimer ? Je n'étais pas ce genre de personnage qui laissait tomber quand on ne l'acceptait pas. Quand on ne prenait pas la plante, ce n'était pas bien grave, je l'avais déposé sur son pupitre.

Sinon, il avait plein d'autres élèves bien intéressants. Lui, avec les cheveux châtains et les yeux verts par exemple. On dirait qu'il était en plein admiration ce qui me laissait afficher un sourire. J'étais touché par sa fascination.

Vous aviez également Angeal. C'était un garçon que je détestais le plus dans ceux que je n'aimais pas dans mes ennemis. Oui, j'avais des ennemis que j'aimais tout comme ce cher Aitbrynk qui me servait de meilleur ami aussi. Je savais qu'il me haissait. C'était réciproque. Sérieusement, il me donnait des doutes si j'étais destiné à être où que je suis aujourd'hui. Il me troublait et on dirait qu'il faisait tout pour qu'on me vire. Il voulait jouer à ce jeu d'adulte ? Un beau jour, la justice saura faite, Un merveilleux jours, il allait avoir tous ses crachats qu'il avait crachés au ciel dans la figure. Je serai là pour voir ce moment émouvant de ma vie. J'allais être témoin de cette scène, c'était une promesse.

« Vous n'avez pas de questions à me poser concernant les chevaliers ?» disais-je finalement en cassant le silence. « Donc, si madame Ghofrane arrivait avec un test vous allez passer haut la main ?»
Hayden
Hayden
Personnage important

Messages : 122
Rôle : Chevalier d'Émeraude
Âge : 29 ans
Âme Soeur : Myria, une belle orchidée ~
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 30/01/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Elecia le Sam 5 Mai 2012 - 11:56

Je n'avais pas hâte de voir mes camarades de classes à l'âge adulte s'il y avait déjà des conflits... Madame Ghofrane avait fait sortir Iskal de la classe puis avait appeler le Chevalier Hayden. Le chef ! Il entra, ayant l'air d’espérer de grande acclamation, ce qui fut tout le contraire. Le silence tomba. J'étais fasciné par son pouvoir sur les fleurs, moi qui adoraient celles-ci... Lorsque une fleur lévita jusqu'à moi, je la pris et la huma.

Je regardai autour de moi et rougit. J'étais la seule qui l'avait pris... Bien sur, nous n'étions que quatre fille - y compris l'enseignante - et Hayden n'en avait envoyé qu'au fille. Une d'elle gardait les yeux fermés en permanence et n'avait donc surement pas vu la fleur venir à elle. Et l'autre, avait l'air de se demander combien de temps ça tiendrait.

J'humai à nouveau la fleur. Son parfum était si enivrant ! Une senteur particulièrement délicieuse. Hayden déposa les fleurs de celles qui ne l'avaient pas pris sur leur pupitres. Comme personne n'avait rien dit, il nous demanda si nous avions des questions concernant les chevaliers. Il nous mentionna que si Ghofrane arrivait avec un test, allions nous le passer haut la main ?

En parlant de main, je levai la mienne. Timidement, mais surement.


-J'aurais quelque questions... Que vous a-t-il fallu pour vous élever au rang de chef ? Les autres Chevaliers étaient-ils d'accord ? Avez-vous un lien qui vous unit ?

Je me tus. J'aurais sûrement d'autres questions, mais je ne pouvait tous les poser en même temps.

_________________
Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 415935EleciaSigna1
Elecia
Elecia
Personnage important

Féminin
Messages : 257
Rôle : Écuyer d'Émeraude
Âge : 14 ans
Âme Soeur : C'est un Chevalier...
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 19/02/2012


Revenir en haut Aller en bas

Une petite leçon d'histoire [Élèves] - Page 2 Empty Re: Une petite leçon d'histoire [Élèves]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum