Le Deal du moment : -34%
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec ...
Voir le deal
295.99 €

Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~ - Page 2 Empty Re: Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~

Message par Shinylla le Jeu 12 Jan 2012 - 22:10

Je n’étais pas ravissante. Je n’étais pas jolie qu’on le prétendait. Ma soeur, mes soeurs l’étaient plus que moi. J’étais seulement la mocheté de la famille celle qui n’avait pas de confiance en elle. J’avais peur de recevoir des compliments à vrai dire. Pour ça que je refusais tout bonnement les compliments des gens. Je trouvais tellement jolie mes soeurs que pour moi je n’étais que l’affreuse soeur, alors je n’acceptais pas. Je les regardais un peu déçu sachant que j’aurais pu être également comme mes sœurettes, mais je ne pouvais pas. J’étais la dernière, j’étais l’unique, l’ordinaire de la famille.

J’avais réfléchis quand je flattais la tête de la vache. Pourquoi moi je recevais un tel compliment? Peut-être c’était le cas pour cette personne. Cette personne me trouvait ravissante. Nous avions un opinion certes différente, mais c’était son opinion et non la mienne, alors pourquoi je lui avais dit d’un murmure que je ne l’étais pas? J’avais l’impression qu’il allait parler et ainsi dire que c’était pas du tout le cas. J’étais belle à ma manière. S’il me voyait à tous les jours, je ne l’étais pas. Une fille qui ramassait les crottes de cheval à chaque jours, ce n’était pas très élégant. Je ne l’étais pas non plus. Enfin, une chance que j’avais changé de sujet rapidement.

Quand je lui avais déposé mes mains sur les siennes, nos yeux se croisaient. Je n’avais pas réagit à ses yeux. Ses yeux si.... On dirait que c’était un chat. Un humain qui aimait le lait surtout un homme, c’était très bizarre, mais ces yeux si jaune, si vertical. Il ressemblait terriblement à ceux d’un chat. J’ai eu un sourire intérieur pendant que j’étais dans ma bulle. Quand je regardais le temps défilé sous mes yeux quand j’avais les bouteilles dans les bras. Il ressemblait à un chat. Je me retournais et je constatais qu’il faisait comme Sire Hayden. Il ne mettait aucunement pas son uniforme comme s’il était rebelle. Il ne se tenait presque pas au château comme si c’était un chat qui n’aimait être entre quatre murs. Un chat sauvage qui n’était pas si sauvage. Ça me faisait penser à des chats qu’on s’occupait quand j’étais jeune. Le chaton que j’avais pris en charge s’était envolé et je l’avais vu mort sur la route. J’avais du chagrin, mais c’était la vie qu’il avait choisi. Ça m’attristait un peu de penser à cela.

Puis je me rappelais ce qu’il avait dit pendant qu’on était dans le courant du Marché. Il disait qu’il avait un homme qu’il avait recueilli tel un chat sauvage. C’était réellement vrai? Il pensait qu’il était un chat?! Étrangement, je trouvais ça plutôt mignon même si auparavant je trouvais ça plutôt drôle. Il se disait chat sauvage et si je me fiais à cette pensée. J’étais seulement une personne qui l’aidait à trouver de la nourriture pour ainsi le laisser aller. J’étais une pauvre humaine qui avait donné à manger à un chat sans toit et qui était surprise de mon geste. Heureusement, que ça lui a plu, je n’aurais pas aimé de regretter un tel geste si ça lui a déplu.

Ça me faisait sourire à cette réflexion. Cependant, je sursautais quand il commençait à parler. Il ne pensait pas revenir prendre du lait et pourquoi ça? Puis, il me disait qu’il ne voulait pas revenir sans moi et qu’il voulait revenir en ma compagnie. Était-ce un moyen pour dire qu’il allait me donner plus de congé? I-il ne fallait pas. Je n’avais pas de remplaçant qui pourrait me remplacer d’ailleurs, il fallait que j’y aille.

Je m’approchais de lui et je lui déposais les bouteilles à côté du seau en m’agenouillant par après, puis je le regardais dans les yeux.

« Est-ce que ça voulait dire que vous m‘incitez à avoir plus de congé?» lui demandais-je en ayant des étoiles aux yeux.

Je ne voulais que cela. Avoir plus de liberté, avoir une journée de congé à relaxer et à mieux me reposer. À apprendre à lire, écrire et à nager. Apprendre davantage à faire la cuisine. Apprendre des petites choses de la vie que je n’avais pas appris. Voyager si j’avais des vacances. Oh si, je voulais voir la vie dans tous les royaumes si possible. Faire du camping ça serai magique! Jamais j’en avais fait.

Je baissais la tête, j’avais un gros sourire. Il ne fallait pas, il ne fallait surtout pas que... Que..

« Ça ne me dérange aucunement! Et ne le dites à personne! Je devrais sans doute redoubler d‘effort pour avoir de tel congé, mais je serai prête à tout pour en avoir plus. Je suis terriblement épuisée et je n‘ai pas réellement pas eu la chance de profité de la v-vi...» m’interrompais-je en mettant mes mains devant ma bouche.

Qu’est-ce que je venais de dire? Je lui avais réellement dit d’une franchise que je voulais des congés et me reposer. J’étais jeune après tout. Mon père travaillait sans cesse et allait même dans les tavernes pour se reposer, il fallait que je fasse de même. Malheureusement, j’étais une fille et j’avais autre chose à penser. Je me redressais et je m’approchais de lui faisant attention de ne pas échapper du lait pendant qu’il en mettait dans les bouteilles. Justement, il en mettait pas et je lui prenais son visage avec mes mains.

« Vous êtes si généreux à mon égard que je m‘excuse beaucoup de vous en demandez plus, mais pour les jours de congés quand vous serez prêt à avoir d‘autre lait, vous m‘aideriez à faire mes tâches dans l‘écurie? Si vous le dites à quelqu‘un, je vais me faire punir alors soyez subtile, je vous en pris. Ça sera notre petit secret, d‘accord!?!» lui lançais-je heureuse tout en étant inquiète de la situation.

On dirait que je lui avais dit ça avec un brin d’espoir dans ma voix. C’était drôle en y repensant.

Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Messages : 2436
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~ - Page 2 Empty Re: Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~

Message par Thrain le Ven 13 Jan 2012 - 18:05

Ma proposition la fis sursauté, elle ne s’y attendais sans doute pas. Pourtant cela devait lui faire plaisir vu comme son regard s’était illuminé. La seul vu de cette illumination m’informa que c’était sans doute accepter. La question du remplaçant se poserai sans doute ; elle travaillait seule si ma mémoire était bonne, mais réussir à faire en sorte qu’elle puisse être libérer de ses obligations plus souvent resté quand même à porter de main. Sans compter qu’avec de la chance, je pourrais peut-être même lui trouver un assistant. Cela lui permettrais d’être soulagé d’une partie de son travail… L’idée de l’assistant était donc à creuser.

Elle se rapprocha de moi pour déposer les bouteilles à coté du seau, puis s’agenouilla pour me regarder dans les yeux. J’en profitais aussi pour la regarder. C’était fou, ses yeux étaient plein d’étoiles. Cela me fascina tellement que je faillis en perdre le début de sa phrase. Elle me demander si je lui proposais de lui faire obtenir plus de congé. Et c’était exactement ce que je comptais faire. Elle ne devait pas avoir beaucoup de congé avec une intendante comme celle du château… J’allais faire en sorte que cela change. J’avais perdu le combat pour la vache, le prochain sera nécessairement une victoire. Et Shinylla aura les congé dont elle à besoin pour se détendre et profiter de la vie.

Elle baissa la tête, mais j’eu le temps de voir qu’un large sourire barrait son visage ; de toute évidence elle allait les accepter ces congés. C’était bien, on pourrait se revoir pour aller chercher du Lait. Ce n’est qu’après avoir formuler cette idée que je compris qu’un truc clochait : je mis toute de même un bon paquet de seconde avant de remarquer que … Le besoin de refaire des provisions de lait sonner comme une excuse pour la revoir… Je devais avoir mal compris mon idée, c’était vraiment trop étrange… Le Lait, en deuxième place ? Impossible…. Ou alors…

« Ça ne me dérange aucunement! Et ne le dites à personne! Je devrais sans doute redoubler d‘effort pour avoir de tel congé, mais je serai prête à tout pour en avoir plus. Je suis terriblement épuisée et je n‘ai pas réellement pas eu la chance de profité de la v-vi...»

Elle s’interrompis vivement en mettant sa main sur la bouche, de toute évidence elle pensais en avoir trop dit. Pourtant, c’était la première fois que je l’entendais parlé d’elle. Et cela me faisais plaisir ; elle avait sans doute réussis à arrêter de me considérer uniquement comme un Chevalier. En revanche le fait qu’elle était épuisé m’avait grandement agacé. Le repos était important ! Aussi bien pour elle que pour tout le monde ! Je ne m’attardais pas sur mon cas justement à cause de mes sieste répété, mais savais quand même à quel point le repos était important. Et que quelqu’un autour de moi en manque m’irritais…

Elle s’approcha de moi en faisant attention à ne pas renverser le Lait que j’avais commencé à mettre dans les bouteilles, puis lorsque je finis celle en cour, je fis une petite pause la voyant s’approcher. Elle me pris alors la tête avec ses mains. J’aurai pu être gêner, mais deux fois en moins d’une heure, c’était inenvisageable. Ou alors il aurai fallu que l’on dépasse largement le niveau maximum recommandé… Elle pris la parole quelque seconde après avoir gentiment capturé mon visage :

« Vous êtes si généreux à mon égard que je m‘excuse beaucoup de vous en demandez plus, mais pour les jours de congés quand vous serez prêt à avoir d‘autre lait, vous m‘aideriez à faire mes tâches dans l‘écurie? Si vous le dites à quelqu‘un, je vais me faire punir alors soyez subtile, je vous en pris. Ça sera notre petit secret, d‘accord!?!»

Je souris, ce n’était vraiment pas grand-chose. Il était évidement que j’étais en mesure de l’aider à l’écurie. Si c’était tout ce qu’il fallait faire pour passer un peu de temps avec elle et avoir du lait… J’aurai accepté bien davantage pour un même résultat.

-Ce sera avec plaisir que je vous aiderais. Et si vous ne voulez pas que qui que ce soit, apprennent que je vous aide alors je m’abstiendrais de prévenir l’intendante de mon désirs de vous aidez. Et même dans le cas où je serai découvert, je veillerais personnellement à ce qu’il ne vous arrive rien : Si je vous aide, je ferai en sorte que personne ne vous punisse à cause de moi. Sinon, ce ne serai pas vous aider, ajoutais-je dans un sourire.

Je pris encore quelque seconde pour terminer de remplir les bouteilles en l’écoutant, puis me relevait et fis disparaître les bouteilles dans mes cachettes habituel d’un geste vif. En temps normal, j’avais toujours quelque bouteille de lait cacher sur moi, afin de ne pas me retrouver en manque de lait. Mais n’ayant plus de réserve, mais emplacement en était vide… Mais c’était fini ! Voyant qu’elle devait de toute évidence rentré au château, et que je n’avais plus rien à faire, si ce n’est une petite sieste quelque part pour fêter le succès de ma mission, je repris la parole :

-Il se trouve que je n’ai plus rien à faire ici, si vous rentrez au Château, pourrais-je vous raccompagner après avoir remercier votre mère de m’avoir permis de traire sa vache ?

Certe une perspective de rencontre avec sa mère qui avait une imagination extrêmement développé ne m’enchanter pas des masses, mais je ne pouvais pas repartir sans la remercié de son aide. Et puis, de toute façon, le malentendu avait été dissipé, n’est ce pas ?

Thrain
Personnage important

Messages : 111
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~ - Page 2 Empty Re: Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~

Message par Shinylla le Ven 13 Jan 2012 - 19:22

C’était quoi ce comportement que j’avais soudainement envers ce chevalier? Pourquoi je lui tenais le visage? Ses yeux de chats. Je ne les cessais de les regarder sans même m’apercevoir. Je les regardais. Un jaune si beau. Un jaune que je pourrais prétendre que c’était ma couleur préférée alors que ça ne l’était pas. Ma couleur était... Était... Je regardais ses cheveux un instant, si roux, si orange comme les couleurs de l’automne, ça fonctionnait avec ses yeux. J’aimais bien ce orange, ce orange si flamboyant. Pourrais-je le toucher?

Je le voyais sourire ce qui m’avait permis de retourner sainement dans la réalité, cependant je me perdais immédiatement en regardant son visage, ses yeux surtout. Ses yeux pouvaient se grossir et rétrécir comme les vrais chats? Si Thrain était réellement un chat pouvait-il miauler et ronronner? Que je lui gratte le dessous de menton et qui se mette à ronronner avec un beau sourire comme tous les autres chats? Oui, j’avais certes remarqué que tous les chats souriaient c’était trop mignon.

Puis, il fallait que j’arrête de penser à ses yeux qui me faisaient penser à des chats. Alors, je relâchais son visage pendant qu’il remplissait ses bouteilles. Je pensais que je commençais peut-être à m’en aller parce que la journée commençait à être pas mal à son Zénith et que je devais sans doute courir pour commencer mes tâches pour finir sûrement très tard aujourd’hui, c’était mon malheur après ma journée de congé. Enfin, plutôt mon avant midi de congé.

Il ne disait rien, ça m’inquiétait réellement. Je perdais un peu mon espoir que j’avais en moi et finalement il ouvrait la bouche me disant qu’il ne voulait pas qu’on me punisse. C’était normal qu’on me punisse en me donnant des gifles surtout de la part de ma patronne, de l’intendante pour certain. C’était une habitude, c’était un punition, je ne sentais plus la douleur de mes joues seulement l’impact.

Je souriais quand il me souriait. C’était un sourire contagieux qu’il avait et je ne pouvais ne pas sourire. Il finissait officiellement les bouteilles pour ensuite les mettre dans son manteau que je restais incrédule. Il avait réellement quelques choses pour ses bouteilles de lait et il les mettait sans s’inquiéter que ces bouteilles pourraient tomber et renverser tout le lait. Enfin, peut-être que non qui sait?

« Eeuh... O-oui, il n‘a aucun problème!» disais-je en revenant rapidement à la réalité après m’avoir levé aussi.

Je prenais le seau et le panier de la pâtisserie que nous avons acheté ensemble. Puis, je l’attendais pour qu’il me suive, je lui souriais gentiment pour qu’il me suive et j’appelais ma mère pour qu’elle sorte de la maison. Dans le fond, je lui disais que je m’en allais et que l’homme aussi. Alors, elle sortait.

- « Vous vous en allez déjà?» demandait-elle au chevalier m’ignorant complètement.

J’avouais que moi, je pouvais revenir, alors je soupirais en disant au revoir à ma mère en lui donnant le seau et de m’en aller de la grange en attendant Thrain. Ma mère se faisait beaucoup trop d’idée et d’ailleurs, elle l’avait déjà adopté, c’était déjà mauvais signe pour sa vie, car peut-être elle tenterait de faire un mariage arrangé, si elle le pouvait réellement.

Bref, je m’accotais doucement en m’étirant avant de prendre mon panier et de dire ceci:

« Vous vous s‘en venez, Thrain?!»

Après, je me tus, après tout il avait le droit de rester ou non. Il était libre comparé à moi que j’étais comptée dans mon temps. C’était ma vie malheureusement.
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~ - Page 2 Empty Re: Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~

Message par Thrain le Sam 14 Jan 2012 - 13:36

Elle avait de beau yeux bleu cette jeune fille. Et d’un très beau bleu en plus, un bleu très profond qui me faisait pensé à la couleur du ciel. Un bleu magnifique en somme. En plus, le bleu était ma couleur préféré. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle je m’habillais beaucoup de bleu. Je ne portais le vert de l’Ordre que pendant les missions. Le reste du temps j’étais en bleu, comme maintenant. Et le bleu des yeux de Shinylla était vraiment fascinant. En plus, cela allait parfaitement avec ses cheveux châtains ; cela mettais en valeurs ses yeux magnifiques. Quoi qu’elle en dise, elle était vraiment ravissante.

Après que j’ai rangé mes bouteilles de lait, elle me regarda avec un brin de surprise, ou peut être un soupçon d’inquiétude. Si elle s’inquiétait pour les bouteilles de Lait, je pouvais lui certifier qu’il n’y avait pas le moindre problème : J’avais l’habitude et surtout mes réflexes ne permettrais pas qu’une bouteille, si par un terrible complot celle si réussissais à sortir de sa cachette, aille se fracasser sur le sol. Tout ce Lait gâcher… cela aurait été inadmissible. Donc elle ne pouvait pas tomber. C’était aussi simple que cela. Je souris pour la rassurer, aucune chance que mes bouteilles ne tombe et renverse leur précieux chargement !

« Eeuh... O-oui, il n‘a aucun problème!»

Je la vis reprendre son panier de pâtisserie puis le sceau, je pris également mon sac à gâteau puis la suivais. Nous sortîmes de l’étable, mais si tout allais comme je le voudrais, nous pourrions peut être y retourner pour y remplir d’autre bouteille de Lait. Shinylla appela alors sa mère, qui vint quand elle compris que je partais.

- « Vous vous en allez déjà?» demandait-elle au chevalier m’ignorant complètement.

Shinylla soupira puis dit au revoir à sa mère en lui donnant le sceau, mais celle-ci était concentré sur moi. Pour une mystérieuse je craignais cette femme et ses idées… C’était sans doute en rapport avec le regard qu’elle posais sur moi. Je sentis un frisson courir tout le long de mon dos… Mais je fis face.

-Je vais retourner au château, et je voulais vous remercier de m’avoir permis de refaire mon stock de lait.

Son regard me m’étais mal à l’aise, aussi quand Shinylla m’appela, je fis rapidement un petit salut en lui souhaitant une bonne journée. N’empêche que le sourire que je vis s’étirer sur ses lèvres me fis peur… J’avais l’impression que le fait que je rejoigne sa fille venait de la convaincre de faire quelque chose qu’elle allait de toute évidence beaucoup apprécié… Un autre frisson me parcouru, c’était mauvais signe… Et mon instinct était assez bon dans le domaine… Je me dépêchais donc de me soustraire au regard de cette personne et rejoignais Shinylla avec laquelle je pris la route en direction du château.

Une fois arrivé, je remerciais Shinylla de son aide, puis après qu’elle m’ai dit que ce n’était rien, repartis en direction de l’écurie. Puis après avoir déposé mes bouteilles dans ma chambre, je la rejoins. Je m’étais engagé à l’aidé, donc je l’aiderais. Elle fus surprise de me revoir moins de dix minutes après notre départ, mais je lui rappelais que je devais l’aider en souriant, et que n’ayant rien à faire durant le reste de ma journée, je pouvais bien commencer maintenant. Ce que je fis malgré sa surprise. Je n’étais pas spécialement compétent dans ce domaine, mais mon aide eu au moins le mérite de lui permettre de finir avant que la nuit ne soit complètement tombé… Ce qu’elle sembla apprécier, je pus alors aller faire la sieste qui conclu cette magnifique journée.
Mais la lune que je suis allé interroger la nuit même me parla d’un futur encore plus prometteur que ne l’avait été cette journée… Si seulement je pouvais savoir ce qu’elle avait voulu dire par là… Enfin, je le saurai bien un jour, tôt ou tard, qu’importe ?
Thrain
Thrain
Personnage important

Masculin
Messages : 111
Rôle : Chevalier accro au Lait !
Âme Soeur : Je pense avoir trouver *en évolution*
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 18/12/2011


Revenir en haut Aller en bas

Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~ - Page 2 Empty Re: Une Affaire de la Plus Haute Importance ! [PV Shinylla] ~TERMINÉ~

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum