[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Invité le Sam 17 Oct 2009 - 22:22

"Qu'est-ce que je pourrais dire? Oui, c'est de ma faute. Qui qui est le coupable? C'est tout à fait moi. Seulement, la dame avec qui j'ai fais une gaffe elle a poussé un peu trop loin le bouchon, tu ne trouve pas Richard?" Dis-je en regardant par la fenêtre.

Effectivement, la bataille était le passé et maintenant on est rendu après. Après le mois d'effort. J'ai passé quelques semaine dans la solitude, mon orgueil a mangé tout une racler et il fallait que je me reprenne en mains. J'étais allé chez Richard, un de mes amis qui était psychologue. Oui, je suis allé voir cette sorte de personne, mais c'était un très bonne ami. Il m'écoutait et il ne disait pas des imbécilités comme avec ses clients traditionnels. Disons que j'avais une exception fait de sa part. Il m'avait fait exception de sa franchise et de son hospitalité chez lui à Florentina.

- Oui, c'est vrai qu'elle a poussé un peu trop loin, cependant c'est de ta faute, car tu as jamais su arreter quand tu bois dans un bar. Dit-il sérieux.

Il a toujours été sérieux, surtout quand il s'agissait de la boisson et moi.

"Ouais je l'avoue. Et pour ça, elle a déclaré la guerre entre nos deux clans. Depuis, le mois qu'on a passé à s'entretuer dans un désert, je me suis ramassé avec un poignet cassé et elle, décoiffée aillant une jambe cassée. Puis, on a décidé que c'était la fin de cette bataille... Disons qu'elle avait fait appel à ses nombreux alliés et mes membres mourraient de fatigue. Sérieusement, il fallait redoubler d'effort et maintenant, tu vois le résultat." Avouai-je avec un ton quand tu étais dans la lune et en m'en allant s'asseoir sur son sofa dans son salon en le regardant dans les yeux, car oui, il était dans le salon.

On avait soupiré en même temps. On avait tourné les yeux en même temps. Et on était découragé ensemble.

- Zake, qu'est-ce qui sait réellement passé? Veux-tu m'expliquer plus clairement?!

Je n'avais pas vraiment le choix. En d'autre mot, je ne voulais pas voir mes membres toute suite. Je veux mettre du temps avant de revenir vers eux, c'est ce que je vais faire après la discussion. Ça faisait quand même une semaine que je les avais pas revu!

"Tout à commencer il y a un mois et ça terminé il y a que quelques semaines... Bref, j'étais dans un bar..."
________________________________________________________ [La scéna débute là!]

Je suis Zake, je suis le chef de la société secrète de la libellule, ce clan qui a un seul but de mettre un terme à la guerre et que le monde véritable trouve la paix dans n'importe quel moyen, soit par la violence, la douceur, l'amour... Je m'en fou! tant que je trouve la solution pour que la Terre soit en paix dans cette ambiance stressante, tout m'importe que peu. Je suis un hybride, cependant je ne suis pas comme tous les hybrides. Je suis un homme en étant aussi pardusse. Je suis né, il y a vingt et un ans avec toutes mes dents. Je suis fière de vieillir malgré que je suis un alcoolique tant qui s'agis quand je rentre dans un bar.

Je suis un alcoolique quand il s'agit de boisson dans un merveilleux bar. J'ai rencontré Aëlis dans cet endroit et disons que ça a mal tourné. Tout à commencer quand j'ai trop bu assis sur un banc proche du comptoir. Disons que je n'étais pas totalement dans mon assiette et ça me tracassais beaucoup. Quand je ne sens pas très bien, habituellement je bois, c'est ce que je fis cette journée là. Je me suis saoulé jusqu'à temps que je me rendre compte que je n'avais plus conscience que j'étais encore en train de boire. Il y avait une jolie demoiselle qui arrivait dans le bar et ce fut automatique que je me dirigeais vers sa direction. Je lui ai parlé et elle a parlé. Ça va?! Quel est le nom de ce fabuleux visage que je vois devant moi?! Puis, des questions que je me rappel pas trop. Je sais qu'elle m'a répondu, en faite, je crois. Désolé, mais c'est troublant quand c'est rendu que tu parlais à cette femme et que tu n'as pas écouté une seule de ses réponses, sauf son prénom. Aëlis. Quel jolie nom, mais ça me donnait un présentiment que c'était une femme sadique qui adorait tuer. Normalement, j'aurais arreté la discussion pour trouver une excuse pour partir en courant, mais comme je n'étais pas dans mon état normal, j'ai plutôt aggravé ma situation auprès d'elle.

Chaque femme que je rencontre au Bar, je deviens aussitôt son ami, mais comme j'étais que trop bourré. Je me suis trop rapproché d'elle, dans le sens que je me suis vraiment approché d'elle et que je l'ai trippoté sans faire exiprès. Elle aurait dû comprendre que je n'étais pas dans mes états habituelles, mais comme elle ne m'a jamais rencontré auparavant... J'ai fait la gaffe du siècle. Elle me criait dessus que j'étais un sal pervers qui voulait faire des trucs avec elle rien que pour le plaisir. Et moi comme un con je riais de sa gueule. J'ai toujours ri quand quelqu'un était en colère devant moi, je trouve ça tellement drôle. Les veines du front qui veulent exploser, j'ai jamais autant ri. Malheureusement, elle m'a provoqué en duel. Sa secte VS Moi. Comme un courge, j'ai sorti que j'avais une société secrete et que j'affirmais le duel, mais en ajoutant davantage. Un homme saoul, il ne sait jamais qu'est-ce qu'il dit, surtout concernant une bataille. Et oui, vous avez compris, j'avais accepté son Duel, mais j'ai rajouté et je me cite: "Je ne veux pas un simple Duel entre deux clans...*hic* Je veux une guerre qui dure et que celui qui disparaît gagne! *hic*" Vous pouvez m'insulter. eJe suis vraiment un imbécile et je le sais autant que vous. Le pire, c'est qu'elle a accepté et qu'elle a dit un endroit précisément. Le royaume de Spirit, en d'autre mot, Le désert. Quand? Dans une semaine. Ce fut court se moment. J'ai fait une réunion rapido presto et elle aussi. J'ai tout révélé et tout le monde m'a traité de... Bon, pas besoin que je le dise. ._.

Une semaine est passé, désormais c'est la marche dans le désert. La problématique, c'est que je déteste les endroits chaud où qui a des plantations qui se fait très rare. Vous ne savez peut-être pas, mais moi, mon pouvoir se tient dans les plantes, PLANTES! Les arbres, la nature... La belle nature. Il fallait qu'on cherche une oasis dans le coin pour l'eau et l'ombre qui se trouve là-bas. Bref, cessons mes fantasmes à propos de la nature et marchons la tête haute en trouvant des coups bas à faire concernant l'ennemi.

"Quelqu'un a des idées pour les coups bas qu'on pourrait faire contre les croyants de Neph-machin-truc?" Dis-je en posant la question à mes membres en tenant le pomeau de mon katana en main.

Si je m'écoutais, je pleurnicherai. Pourquoi moi? Pourquoi suis-je un sens dessein? Pourquoi je me suis creusé un trou pour me foutre dedans?! (c'est une image). Bon sang, je serai à genou dans le sable pour dire à n'importe quel dieu qui m'écoute que je veux des plantes, de l'eau... Je veux de la vie à la pla ce de la destruction. Une chance que je reste sérieux et que je ne m'écoute pas. Sinon je dis adieu à ma réputation de Chef viril. Mes coups bas? Pour moi c'est plante. Donc, on les oublis rapidement.

"Puis, il faut qu'on trouve une Oasis pour camper, sinon on est mal parti mes petits."

Voilà, je délire. Mes petits. Je m'en allais dire mes pions, alors mes petits c'est moins pire malgré que c'est peut-être plus insultant. Bon, il fallait faire avec. Je suis un imbécile né et je sentais que l'ambiance était tendu. ARRETEZ DE ME FAIRE SOUFFRIR! Je culpabilise déjà davantage. Je soupirais. J'aimerais dire Pardon à mon groupe. Pardon, pour ce qu'ils sont pour moi. Pardon, pour la guerre que j'ai déclanché. Mes amis, sachez que je suis énormément désolé pour ce que je vous fais subir... Mes erreurs, ce n'est pas à vous de les résoudre, mais à moi seul. Ouais, je vais aborder le sujet quand nous auront établit le campement, je pourrais avouer ce que j'ai sur le coeur et qu'ils ne sont pas obligé de venir combattre. Stupide que je suis, je les ai fait venir de force ici pour dire cela? Je pourrais dire que ça serait un spectacle pour me voir agoniser sur le sol. Malak, si je meurs, ça sera toi le Chef. Je te le jure, mon ami.

Je m'arretais aussitôt. Je voulais savoir s'il y a, pas très loin un étang d'eau pas loin. J'ai fait appel à mes pouvoirs de plante et... Devinez. Oui, il en avait un, mais plus loin proche de la mer. J'étais fière de mon coup et je recommencais à marcher vers cette direction.

"Dépêchons, j'ai trouvé de l'eau potable pas loin."

Pas loin, je dis?! Oui, c'est loin. Ça fait quand même une après midi qu'on marchait sans pause. Il ne fallait pas baisser les bras. Cependant, j'étais découragé de mon comportement que j'avais envers Aëlis. Cette femme magnifiquement diabolique. Elle me donnait des frissons, oui j'avais la trouille d'elle. Bref, on marchait toujours, l'ambiance était toujours tendue, mais moins qu'elle était avant, car on était assoiffé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Invité le Lun 19 Oct 2009 - 13:01

"Non seuleument il m'a cassé la jambe, mais en plus, il m'a décoiffée ! Nan mais tu te rends compte ?! Si seuleument j'en avais eu l'occasion, je l'aurai sacrifié en premier !"

Un bon bout de temps s'était déja écoulé depuis le 'combat des Sectes', mais Aëlis était toujours aussi furieuse contre son rival des Libellules. Là, elle était dehors, à la lisière d'une petite forêt non-loin de sa Secte à elle. Entrain de parler à un chat. Ayant encore un peu de mal avec les humanoïdes, elle préférait se confier à un animal. Celui-ci l'écoutait tranquillement, tout en ronronnant et en se faisant caresser sur les genoux de la Pretrêsse.

"Mais bon, je n'ai plus eu de nouvelles de cet imbécile depuis ce jour. Enfin, c'est tant mieux. Ah, et il paraît aussi que ses sous-fifres n'ent ont pas eu non plus. Comme s'il s'était... évaporé. Remarque, comme ça, je pourrai plus facilement prendre le contrôle ! Et, s'il ne revient pas dans, disons... un mois, je lancerai une offensive sur son QG et ferai sacrifier tous les Libelluliens (ça se dit ? o_O) ! De plus, ils doivent être sacrément désemparés sans leur chef, je dois donc en profiter au plus vite. Nephtys sera très heureuse, j'en suis sûre !"

A peine eut-elle terminé sa phrase qu'un adepte venait dans sa direction. Bien qu'il était emmitouflé et encapuchonné d'un long manteau noir, la jeune femme n'eut aucun mal à le reconnaitre. Elle se leva et ouvrit les bras pour l'enlacer.

"Hidan, te voila enfin ! Alors, cette mission ? Fais-moi ton rapport !"

Le mâle rabattit sa capuche en arrière, laissant voir son beau visage à son interlocutrice, qui fondit littéralement. Elle connaissait cet homme à peine plus âgé qu'elle depuis presque toujours, et il était un de ses 'chouchous'. Il calina Aëlis, qui le serra à en étouffer.

"C'était te-rrible ! Un vrai jeu d'enfant, si tu savais ! Mais, je t'en prie, ne me donne plus JAMAIS de mission aussi facile."

"C'est promis, dit-elle en riant. Aufait, tu as raté un truc, c'était... waouh !"

"Ah ? Eh ben raconte, qu'est-ce que t'attends ?!"

Les deux individus s'assirent dans l'herbe. Le félin grimpa à nouveau sur les genoux d'Aëlis, qui raconte vite-fait l'incident du bar. Elle y était simplement allée pour trouver des victimes potentielles, puis cet homme saoûl s'était dirigé vers elle, puis enfin la situation se mit à dégénérer. Vint ensuite le récit de la fameuse bataille...

________________________________________________________
[Exceptionnellement, j'écris à la 1ère personne.]

Le jour-J était enfin arrivé. Toute la Secte bouillait d'impatience. Mais bon, je suppose que c'était aussi comme ça chez nos adversaires. Bref. J'avais donc choisi le désert comme champ de bataille. J'aime pas spécialement la chaleur, mais bon... Enfait, au bar, y'avait justement des mecs juste à coté qui en parlaient, donc j'ai dit ça sur le coup... Mais je pense tout de même avoir fait un bon choix. Et puis il me semblait bien que Libellule-man (*SBAF*) avait un pouvoir en rapport avec les plantes, enfin les trucs du genre quoi... Comme quoi l'intuition féminine sers à quelque chose ! ♥ Enfin, c'était l'endroit rêvé si je voulais avoir l'avantage quoi.

Nous arrivâmes donc dans le désert. Absolument par-fait. Une chaleur écrasante, et pas un centimètre d'herbe. Bon, il y avait sûrement de la végétation quelque part, mais les oasis ne devaient pas être très nombreuses... Et puis, même si il y en avait près du point de rendez-vous, les ressources seraient très limitées. Je n'avait pas encore vu Perceval . Il devait déja y être. Perceval... D'ailleurs, je me demande qui il aurait rejoint, si jamais nous ne nous étions pas connus. Peut-être serait-il venu avec tous les Chevaliers pour essayer de mettre un temre à tout cela. Ou peut-être qu'il ne l'aurait tout simplement pas su. Perdue dans mes pensées, je ne faisais pas attention aux autres. Mes rêveries prirent fin quand Aenarionn se pointa devant moi avec toute sa clique. Autant dire que ça faisait un sacré paquet... Mais bon, je n'allais pas me plaindre ! Après une brève discussion, nous nous remîmes en route. Je savais pertinamment que certains individus étaient assoiffés, fatigués, tout ce que tu veux... mais je m'en fichais. Tout le monde avait une gourde personnelle, donc pas besoin de s'arrêter. Et puis, après tout, quelques morts m'auraient fait gagné des points auprès de la Déesse. Pas de repos, car ce n'était plus très loin. Il fallait continuer.




[Hum hum, voila. Je sais que ce n'est pas génial comparé à ton texte, mais c'est tout ce que j'ai pu faire, désolée je trouve rien d'autre à dire. TT Sinon, j'espère que le reste est ok. Si quelque chose cloche eh bien je modifierai. =) ]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Invité le Mer 21 Oct 2009 - 8:22

Arrivé au point de rendez vous à l'aube non loin du QG de Nephtis accompagné de ses hommes et d'Eowin, Aeanrionn analysa l'armée d'Aëlis. Elle était surtout composée de psychopathes en tout genre et quelques sorciers avides de sacrifices et autres bains de sang. Une guerre ouverte même en plein désert ne le réjouissait pas et si il était venu s'était uniquement pour s'assurer que la prêtresse ne tomberait pas au combat. Si jamais c'était le cas, il devait alors tuer Byleth pour l'empêcher de prendre le pouvoir. Dès qu'il en aurait l'occasion, il en toucherait deux mots avec la tête brûlée qui servait de chef à Nephtis. L'elfe tourna la tête vers la droite et admira la beauté de sa compagne alors que son visage était éclairé par les premiers rayons du soleil. Il n'avait pas souhaité qu'elle se joigne au voyage mais elle était têtue et avait usé d'arguments plus que convaincants (en temps qu'âme soeur elle avait put se le permettre). Aenarionn était descendu de son cheval et était allé saluer la Nephtienne.

-Salut à toi Aëlis, comme promis je suis venu. J'espère que tout finira aussi vite que ça a commencé, puis il avait baissé la voix, lorsque nous serons seuls, il faudra que je t'entretienne de deux ou trois choses... Bien, partons! Je n'aime pas les affaires qui trainent.

Sans plus d'explications, il était remonté sur son cheval et attendait l'ordre de départ de la prêtresse. Il chevaucha alors à côté d'elle pendant le trajet. La traversée du désert était particulièrement éprouvante à la fois pour les bêtes et pour les hommes.

*Le désert, je t'en collerais moi du désert!* pensait le chef des assassins pour lui même.

Avant la tombée de la nuit, il décida de calmer les ardeurs de la jeune femme:

-
Les hommes et les bêtes sont rompus. Si nous ne faisons pas de pause, tu continuera seule car tout le monde restera sur place et ce n'est pas ce qu'il y a de plus prudent. Il y a une oasis pas loin à l'est environ un kilomètre, nous ferons halte là-bas.

Ce n'était pas une requête mais plutôt une décision qui n'était pas discutable pour la demoiselle car si elle refusait, elle saperait le morale de ses hommes, leur fidélité s'en ressentirait et lui de toute manière irait quand même à l'oasis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Invité le Mer 21 Oct 2009 - 10:48

Je suis plutot solitaire donc je suivais tout le monde en volant cette fois ci je ne gardai pas ma forme humaine avec une aile pour voler mais préférai me transformer entierement en corbeau pour pas faire trop louche... quoi que... un corbeau dans le desert.Bon c'est pas grave.

Pourquoi je me se retrouvait ici bah une embrouille avec la pretresse et un autre chef de je ne sais trop quelle groupe et puis je m'en fou jute ce que je sais c'est que ca se passe dans le désert , et le désert c'est chaud très chaud ,ca c'est super pour mon pouvoir.Va y avoir du feu!C'est si bien la chaleur.

J'avait laché mon grand manteau en cuir rouge pour me vétir d'un pantalon attaché par une simple écharpe dans laquelle était attaché mon épée. bon mon épée je l'avais laissé en bas parce que c'est assez embetant a porter en vole lorsque l'onba pas de main. Bon j'utilisait mes visions un plus aigus que les autres pour voir si je ne voyais personne.Tiens en tournant la tete vers la mer deviner ce que je vois? Des petites taches noirs mouvantes.Je redescendit en piqué pour avertir les autres
-Prétresse!Il me semble avoir appercu les autres idiots qui ont aussi vous offensé ils sont plus loin vers la mer par la.
je montrai vaguement l'endroit ou il avait appercu les taches noirs du bout du bras

[mon premier post en je^^]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Perceval le Mer 21 Oct 2009 - 11:01

Bon bah voila je me retrouve dans le désert ! Le seul endroit ou jamais je n'aurait voulut aller. Mais bon y'avait un espèce d'abruti qui avait aggresser Aëlis et lui avait déclaré la guerre.Bien une idée de secte et de société sa...Et voila je me retrouve seul au milieu du désert qu'est ce que j'ai fait pour mériter sa franchement!Bon sa m'apprendra a être a la bourre comme d'habitude.Bon je sonde vite fait les environs.A ça y est j'ai ressenti la présence d'aëlis pas très loin.Je mit mon cheval au galop et les retrouve quelque minutes apres.

Je n'avais pas prit ma cuirasse parce que si les nephtyens voyait un chevaliers dans leurs rang je n'aurait pas manquer à me battre donc je n'avait que ma cape sur les épaules.Le genre de tatouage de dragon rouge que j'avais sur le torse s'illuminait et s'éteignait au rythme de ma respirations comme d'habitude.Je m'approchait d'aëlis et lui dit
-Salut comment ca va aujourd'hui ?Toujours pas remis de cette affront
lui jetai je me moquant gentiment d'elle

_________________
Avant de le perdre,l'insensé ne sait pas qu'il a entre les mains quelque chose de précieux.
veni,vidi et non vici^^
[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre 21arrl
(\_/)
(='.'=)
("')_("')voici lapin faites un copier coller dans votre signature pour l'aider à concrétiser son règne sur le mon
[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre 4acd33
Perceval
Perceval
Personnage important

Masculin
Messages : 363
Rôle : écuyer
Âge : 19 ans
Âme Soeur : qui est ce qui a dit que c'était une nephtienne que je le frappe... Bon d'accord c'est aëlis et alors..
Sexe : Masculin
Écuyer : je ne sais pas encore
Date d'inscription : 19/01/2008


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Invité le Jeu 22 Oct 2009 - 8:14

Zake, Zake, Zake… Dans quel galère tu nous a fourré? Honnêtement, faire une guerre contre Nepthys serait divertissant et amusant, mais dans un désert? Au moins tu aurais pu tenter de marchander l’endroit de la guerre non? Je me rappel encore de la réunion qu’il avait fait pour nous l’annoncer. Bon, certain avait pogné les nerfs, d’autre l’avait insulté et traité de tout les noms, quand à moi j’ai tout simplement rit. J’ai trouvé son histoire très amusante à vrai dire! Le fait qu’il boive un verre comme si de rien n’était avec le chef de Nephtys, pour ensuite la tripoter et déclencher une guerre entre nos deux clans. Bon moi je l’ai trouvé drôle, je suis bien l’un des seuls, quoi que j’avoue que je prends toujours tout à la légère. Mais le plus drôle était lorsque nous marchions et que comme un con je souriais alors que le soleil nous tapait sur la tête, sans eau ni nourriture au alentour. Beaucoup maudissait Zake la tête basse, alors que moi, je leur souriais et leur disait avec une main sur l’épaule << Arrête de chialer chochotte, prend le plutôt comme une marche santé! Au pire, si nous manquons de nourriture, nous n’aurons qu’à manger l’un des morphums parmi nous >>. Ensuite, j’observais son regard qui me maudissait puis je partais en riant un peu plus loin. Mais la chaleur commençait à se faire sentir et je l’admets, surtout avec mes cheveux qui cachent presque mes deux yeux au complet et mon cou. Car si vous ne le saviez pas, plus de 50% de notre chaleur sort par notre tête et avec tout les cheveux que j’ai, cela n’aide pas mon cas. Au moins il me suffisait de penser à autre chose pour oublier la chaleur étouffante, ce qui est un début.

Un coup bas? J’en aurais plusieurs! L’on pourrait installer un stand de boisson dans le désert avec du poison dedans. Sinon, leur offrir un sacrifice gratuitement qui serait dans le fond un kamikaze transportant des explosifs. Sinon leur créer une embuscade, sinon leur offrir un cadeau qui serait dans le fond un radar qui nous permettrais de les trouver et lorsqu’ils dormiraient, BAM, on les attaque dans leur sommeil! Bon je vais arrêter la je crois, je commence à délirer, quoi que c’est plutôt normal vue la chaleur et l’heure qu’il doit être. Cela fait quoi, une après midi complète que l’on marche au soleil sans pause? J’avoue qu’un bel étant d’eau n serait pas de refus! J’y pense, pourquoi je reste en forme humaine, sous ma forme animal, malgré mon pelage, j’aurais moins chaud… Que je suis imbécile quand je m’y mets sérieux. Aussitôt je pris ma forme animale, un grand loup blanc bien costaud avec quelques reflets gris et un piercing dans le croquant d’une oreille. Sous cette frome je vais avoir moins chaud et je serais moins fatigué, car cela ne parait pas, mais un loup normal peut courir jusqu’à 60 km minimum en une nuit, et ce loup doit être obèse! Car j’en ai vu qui peuvent parcourir jusqu’à 190km en une nuit, ce que je fais comme distance environs. Tout pour me distraire, maintenant je sentais l’odeur d’un lapin, il était à envions 100 mètre de nous, disons que j’avais réellement envie de lui courir après et le dévorer, j’allais songer à y aller lorsque Zake parla. De l’eau potable non loin d’ici? Cela en fut plus que nécessaire pour me faire rester bien tranquille dans les rangs. Mais il avait parlé de camper un peu plus tôt, il nous faudrait donc de quoi manger, enfin moi, car j’ai seulement amené mon équipement habituelle et une gourde d’eau qui était maintenant vide.

À ce moment je vis le lapin en question, ou peut-être un autre, mais c’était tout de même un lapin, donc de la viande. L’homme à mes côté le regarda avec une lueur d’espoir dans les yeux, moi je le regardai et aussitôt il prit en feu, il eu beau courir, il mourra à peine une minute plus tard, j’allai ramasser sa dépouille puis je regardai l’homme à côté de moi d’un regard triomphant. Ce n’était peut-être qu’un lapin, c’est tout de même de la nourriture! Au pire je n’aurais qu’à chasser un chameau plus tard! Je dirais que quelques bouché me suffit pour que je l’avale tout rond. Le monde qui m’entourait était un peu moins grognon car je leur en avais donné un peu, les autres, ils nous regardaient avec des flammes dans les yeux, ils n’avaient qu’a le tuer en premier si il le voulait tant. En passant, sa supposé eau potable n’était pas très près, car nous marchions depuis une demi heure et toujours rien en vue. De plus tout le monde commençait à s’impatienter, j’imaginais si une bagarre générale débutait pour une souris, disons que cela montrerais à quel point nous sommes affamé. Ou si nous arrivions à l’oasis et que Nephtys y serait déjà. Autant contrer le problème tout de suite. Je m’approcha de Zake puis repris forme humaine, ensuite je lui dis d’une voix bien calme, même sérieuse,


- L’on ne devrait pas envoyer l’un de nous à l’oasis en éclaireur avant? Car si Nepthys y sont déjà nous pourrions rater la chance de les attaquer par…

Tout à coup je m’arrêtai de parler, l’oasis était droite devant nous et aucun nephtysien en vue. Mais je froncis les sourcils puis senti l’air qui nous venait de face. Non je ne me trompais pas, mon odorat était énormément développé, du genre que je sens un animal à 500 mètre de moi et je ne m’étais jamais trompé, il y avait bel et bien de nombreuse personne non loin de nous, mais ou? Tout ce que je sais, c’est que l’odeur viens de la droite, donc derrière quel colline sont t-il caché, nous on-t-il repéré? Aucune idée, mais c’était le temps de le découvrir. Je me retourna vers Zake, pointa vers les environs de la droite, puis lui dit d’une voix bien calme tout en gardant un sourire,

-Nous ne sommes pas seul.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Invité le Jeu 22 Oct 2009 - 18:33

J'ai chaud. J'ai soif. Et j'ai mal au pied! Il n'y rien à faire ici, dans cette place pleine de sable. Je levai les yeux et tenta de regarder Aëlis, mais le soleil m'aveugla. Je ne réussit qu'à percevoir une touffe de cheveux mauve. Zut, pensai-je. Je commençait sérieusement à en avoir assez, de marcher, marcher et toujours MARCHER! Et c'est la faute à qui? pensai-je.

*Devine!* me lança ironiquement Féria.*Aëlis...*

Je baissai les yeux et observai mon élémentale. Sous la forme d'un fennec, un petit renard mignon avec des grandes oreilles, Féria marchait près de moi.

*Bon, mais c'est pas totalement sa faute! MamAëlis voulait que je vienne... Je suis venue. Et alors?* répliquai-je.

Je tentai de me souvenir ce matin-là. Je dormait tranquillement, en boule dans mes couvertures, lorsque ma mama adoptive m'avait réveillée. Bon. C'est ma nouvelle mama, et elle ne savait pas qu'il ne faut jamais, jamais, JAMAIS me réveiller en replaçant une de mes mèche de cheveux blonds. Je ne savais pas que c'était une main alors je me suis sentie attaquée... Et je me suis défendue, disons assez bien! Avec un regard d'excuse, je portai mon attention sur la morsure encore rougeâtre que ma mère avait à la main. Mais revenons à ce matin. MamAëlis avait insisté pour que je vienne avec elle. Elle disait que j'était un membre d'un truc binouche, et qu'en temps que membre d'un truc binouche je devais venir avec elle. Un baptème du sang, ou quelques choses comme ça... Bref, me voilà dans le désert, avec un soif terrible et un mal de pied. J'accélerai un peu, question de rester près de ma mama. Je mevcollai contre sa jambe, en jetant des regard autour. Mon voisin d'arrière donna alors un coup de pied dans une montagne de sable, et un nuage de sable rentra dans mes souliers. En ronchonnant, je me baissai pour enlever le sable dans mes chaussures lorsque mon voisin derrière, cet imbécile, trébucha sur moi. Je fit un vol plané vers l'avant, avant de m'étaler sur le sol avec du sable dans la bouche. Féria se précipita vers moi et je jetai un regard assassin à l'idiot qui m'avait fait ça. L'idiot en question ne s'était même pas aperçu qu'il m'avait poussé, ou plutôt confondue avec un ballon de soccer, et je n'eu qu'à faire un signe à Féria pour qu'elle se précipite sur le malheureux. Un cri retentit alors qu'un "fennec enragé" mordait un membre de la secte. En sifflotant, je passai à côté de lui en souriant. Je rejoingnit Aëlis et, quelques minutes plus tard, un groupe de gens arriva à la rencontre de mama. Elle parla un instant avec eux, et, timide, je me cachai derrière ses jambes. Heureusement, mon papa Perceval arriva à cheval. Je n'attendit même pas qu'il s'arrête et je me précipitai vers lui, en courant et en criant. Je voulu lui faire un câlin mais, évidemment, j'étais trop petite. Je me mis alors à sauter, jusqu'à ce que j'atteingne sa jambe. Je me cramponnnai alors, et restant suspendue au-dessus du sol, regardai mon papa:

- Soif..., dis-je.

J'ouvrit grand mes yeux gris et le regardai avec insistance, espérant qu'il comprendrait.


Dernière édition par Aurélie le Sam 24 Oct 2009 - 13:32, édité 1 fois (Raison : Peace and Love XD)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Perceval le Ven 23 Oct 2009 - 13:17

Aëlis n'eut pas le temps de me répondre que ma fille adoptive courrut vers moi et essaya de m'attraper.Je la prit par la taille et la fit monter sur mes genoux
-Soif...
me sortit elle.
Je sortis gourde et la lui donna.Je me demandais d'ailleurs ce qu'elle faisait la ce n'est pas un endroit pour une petite fille.
N'empeche comment j'ai pus adopter une fille ... moi!C'est bien la derniere chose à laquelle j'orais penser nan mais sans rire déjà je doit etre un des plus irrespectueux membre de l'ordre.Me faire élever un enfant c'est le condamner a des choses pas terribles.Bon pour faire plaisir a Aëlis je vais faire ce que je peux pour l'élever... J'ai bien dit ce que je peux.Bon je vais quand meme lui demander qui est ce ui l'a amener ici meme si j'ai ma petite idée
-Mais qu'est-ce-que tu fait la toi?

_________________
Avant de le perdre,l'insensé ne sait pas qu'il a entre les mains quelque chose de précieux.
veni,vidi et non vici^^
[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre 21arrl
(\_/)
(='.'=)
("')_("')voici lapin faites un copier coller dans votre signature pour l'aider à concrétiser son règne sur le mon
[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre 4acd33
Perceval
Perceval
Personnage important

Masculin
Messages : 363
Rôle : écuyer
Âge : 19 ans
Âme Soeur : qui est ce qui a dit que c'était une nephtienne que je le frappe... Bon d'accord c'est aëlis et alors..
Sexe : Masculin
Écuyer : je ne sais pas encore
Date d'inscription : 19/01/2008


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Thléïras le Mar 27 Oct 2009 - 8:51

Aujourd'hui je m'étais levée avec une petite mission que je devais faire en solitaire, Rhodium avait entendu parler d'une guerre qui se préparait entre deux sectes et on m'avait donner la mission d'aller vérifier ci c'était vrai et aussi de filmer cette bagarre si possible. Dire que tout sa allait ce produire à cause d'un homme trop saoul dans un bar qui tripota la chef de la secte de nephtys, c'était assez patéthique, mais beaucoup trop marrant aussi. Donc pour me rendre au lieu de bagarre je devais m'y rendre, a pied ce serait trop long et malheureusement il n'y avait pas de téléporteur qui menait là-bas. Donc j'ai finalement emprunter la moto de Shinylla, mais elle voulait à une condition ... que je lui prête mon écuyer durant mon absence, quel drôle d'échange, mais j'ai quand même accepté, c'est pas comme si Shinylla allait voler mon écuyer. Pour cette mission, un écuyer ne ferait que me gêner, c'est en partit pour ça que j'ai accepté l'échange.
C'était par contre la première fois que j'utilisais une moto, donc j'ai eu de la misère à partir, mais j'ai appris assez vite et après quelque jour je suis finalement rendu. La guerre avait été prévu pour une semaine après l'incident donc j'ai eu que 5 jours pour m'y rendre, mais a pleine vitesse j'ai prit que trois jour et je suis arrivé quelques jours en avance. Je les attendais donc à l'oasis du désert, la seule que j'avais trouvé. J'avais apporté plusieurs gourde d'eau et aussi des fruits, légumes et de la viande dans un mini congélateur si jamais quelqu'un avait de quoi faire bruler la viande animal. Pour pouvoir tout filmer je devais compatiser avec une des équipes et ce serait la première arrivé à l'oasis. Ma caméra était tellement petite qu'elle était invisible à l'oeil nue donc j'avais rien à craindre de ce côter là. Je m'étais habillé différemment, si jamais Rhodium et une des sectes devaient avoir une bagarre, personne ne devait me reconnaître, sinon j'aurais surement des problèmes et aussi on saurait ma façon de combattre. Donc je ne portais pas ma robe noir au nuage rouge, de mon accoutrement habituelle j'avais apporté mon chapeau de paille et pour le reste je portais un simple T-shirt bleu et un bermudas blanc. Les bermudas m'arrivait en dessous des genoux et le T-shirt au milieu des cuisses, mais en fait j'avais quand même apporter ma robe sauf que je ne la portais pas... je ne peux me séparer de ma robe. J'avais tout à fait l'air d'un simple voyageur avec mon chapeau de paille, sur les lieux j'avais donc créée un amac entre deux arbres et je me suis couché dessus baissant mon chapeau de paille pour cacher mes yeux du soleil pour pouvoir m'endormir en attendant l'arrivé d'un des deux groupes. Le jour d'après, je pu entendre un des deux groupes arriver près de l'oasis je me réveilla donc, mais je faisais semblant de dormir comme sa le groupe n'allait pas me prendre par surprise si jamais il décidait de me tuer sur le champs. J'avais apporter mon gros Katana avec moi bien sur donc si jamais quelque chose se passait je n'avais qu'à tendre le bras vers la moto pour prendre mon Katana qui était accroché après. Mais finalement je changea d'avis, j'allais plutôt les attirer ici en les acceuillant, avec ma grosse carrure et aussi mon gros Katana, peut-être penserait-il deux fois avant de m'attaquer, surtout que je le saurais avant qu'eux décide de foncer sur moi. En tout cas pour plus les acceuillir, sur le Amac j'installa la nourriture que j'avais apporté, les fruits ensemble, à côté c'était les légumes et j'avais laisser le mini congélateur par terre à côté du Amac et dessus j'avais mit deux ou trois gourdes d'eau. Je regarda donc au loin et j'apperçu deux ou trois personnes, alors je leva la mains et je leur fis des signes de venir, je ne savais pas qu'elle groupe ils étaient, j'allais bientôt le découvrir.

-Allez !! Venez, j'ai quelques truc pour vous rafréchir et vous nourrir si vous avez fin, j'ai même de la viande !!!

J'espèrais avoir crié assez fort, le flemme de recommencer et de me détruire la gorge par un temps si sec. Je pris donc une gorgé d'eau tout en continuant de faire des signes de venir. Je devais ôter la caméra de sur moi puisque j'ai pu appercevoir un loup parmis eux, il allait la sentir, donc je la posa sur ma moto. La mission était bien du filmer si possible et la ce ne l'était pas, mais je pouvais quand même leur soutirer de l'information sur les deux sectes, puisque la caméra ne pourra pas filmer, elle pourra par contre enregistrer la conversation. En même temps je posa un système sur la moto pour ne pas que je me la fasse piquer, Shinylla me pardonnerait jamais ... donc avec moi j'avais aussi apporter le système de serrure de Shinylla, c'était plusieurs serrures avec différentes clés pour empêcher la moto de partir et ensuite fallais encore d'autre clés pour défaire les serrures sur les roues pour l'empêcher de rouler, le kit de clé pèsait des tonnes dans mes poches de bermudas, une chance que j'avais apporté une ceinture, sinon je crois que j'aurais perdu mes bermudas. Si jamais je ne pouvais rien filmer n'y même enregistrer, ce n'est pas trop grave ... j'ai une assez bonne mémoire. Je n'arrêta donc jamais de fixé les membres du groupe qui s'approchait, comme ça je saurait exactement ce qu'il prévoit me faire quarante-cinq seconde avant qu'il me le fasse, j'adorais de plus en plus ces yeux.

_________________
[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Signaturethlras

Ce que tu dis le jour est entendu par les oiseaux.
Ce que tu dis la nuit est entendu par les souris.
Même les mots peuvent parcourir mille miles.
Thléïras
Thléïras
Personnage important

Masculin
Messages : 170
Sexe : Masculin
Écuyer : Never
Date d'inscription : 20/01/2008


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Invité le Mar 3 Nov 2009 - 19:13

- Désolé de t'interrompre en train de décrire les détails, mais tu es vraiment un sombre idiot. Dit mon ami en baissant l'atmosphère qui devenait de plus en plus stressante.

"M'enfin, comment serai la vie sans idiot comme moi?" Demandais-je avec un fou rire en le regardant.

- Hmm... Parfaite, je dirais.

"Tu m'emmerde avec tes commentaires, laisse moi finir et tu pourras dire ton opinion par la suite."
________________________________

Que dire? Les problèmes venaient à tour de rôle sans arrêt, j'étais tanné. Je voulais par dessus tout boire de l'eau pour ne pas virer encore plus fou que je suis en ce moment. L'oasis était proche, juste devant moi et je ne pouvais l'atteindre, il avait des ennuis. Je sentais une présence que je trouvais pathétique, ça me donnait l'envie de vomir en sentant Aëlis, malgré tout, cette femme était toute une pièce à avoir en ta compagnie. (désolée xD) Je marchais un peu plus lentement, jusqu'à temps qu'un grand loup blanc arrive à mes côtés, je m'arrêtais et j'écoutais ce que Loucas m'avait à dire. On devrait, mais si sérieusement, on envoyait une personne aller là-bas et il n'a personne, donc elle revient vers nous, mais quand on va arriver il va avoir la poissibilité d'avoir des intrus. Je ne fis rien, aucune réaction, je ne réagissais pas. Je faisais seulement le regarder en gardant mon attention dans les alentours de l'eau potable qui se trouvait une colline et quelques bains de sables proche de nous. Tout ce que je pouvais faire, c'était d'attendre qu'il finit sa phrase. Puis je dis:

"Par... Est-ce qu'il a une suite à ta phrase?"

Loucas, tu sentais quoi là? Il y a des intrus? Pas nouveau je les sens tout près, je le sais, mais..:

- Nous ne sommes pas seuls.

Pardon, il avait un inconnu que je n'avais pas sentis? Ça ce peut fort bien. Cette chaleur affaiblissait le pourcentage que je pouvais ressentir plus loin. C'était très normal que je ne l'avais pas ressenti. Bref, je respirais calmemant pour savoir où il était. À l'oasis?! Aussitôt su, je montais la petite colline et je regardais. Un sans dessein a décidé de faire la belle vie proche de l'eau potable avec une mini congélateur sans électricité. Seigneur, il a quoi derrière la tête.

- Allez !! Venez, j'ai quelque truc pour vous raffréchir et vous nourrir, si vous avez faim, j'ai même de la viande !!!

Non, pourquoi il a dit ça? Majoritairement, dans toute ma troupe c'est des morphums aillant une forme animal carnivore et voilà qu'il me fout les pieds dans les plats. Je réfléchissais à un moyen, est-ce que je devrais ou je ne devrais pas, c'était là la question. Je devrais lui faire confiance ou non? Il avait de la nourriture et en plus de l'eau fournis pour nous raffréchir rien qu'un peu. J'avais le choix, soit on continuait à marcher ou soit s'enfoncait dans le désert pour trouver une autre source ou on restait avec cet inconnu et on camperait avec lui. Cependant, il peut être du camps ennemi.

"Bon sang! Mais qu'est-ce qui fou là en plein milieu du désert?" Dis-je en me grattant le menton.

Moi, comme un épais je descendis la colline, je marchais vers cet intru. Marcher, plutôt dire la marche rapide. J'étais offensé. À cause de lui? Non, à cause de moi. Je ne l'ai pas senti dans un temps que mon groupe et moi nous sommes en danger de guerre. Je ne peux pas y croire, m'être trompé dans un moment de faiblesse où nous essayons de trouver un coin pour camper et se nourrir convenablement. Que je suis un mauvais chef de tous les sens.

"Tu viens de quel ordre, secte?" Dis-je sur un ton dure en regardant la moto et puis l'homme avec le drôle de chapeau de paille.

J'ai honte. Honte à moi, moi qui a causé cela à ma troupe. Ma troupe qui n'a presque pas eu d'entrainement depuis la première réunion. Je suis un chef pathétique qui a beaucoup de confiance en lui et qui n'est pas capable de négocier correctement sans causer un drame pareil. Effectivement, j'ai posé une pareil question. Oui, je suis curieux et puis? J'ai toujours été ainsi savoir dans quel groupe que l'inconnu appartient, s'il venait d'une secte ennemi je dis une raison pour partir rapidement, pour ensuite faire un assaut, sinon j'essaye de trouver un moyen de devenir son allié. À part ça, j'ai toujours eu la chance de me faire des ennemis quand je suis bourré. J'aurais pu me faire un allié puissant si je n'avais pas bu cette soirée là. Que j'ai honte. Est-ce que vous allez me pardonner un jour ma troupe?! Les Nepthysiens?! Je vous en supplie. Je ne suis pas un rechercheur de paix pour rien, moi.

Zake, tu t'es fourré dans le pétrin. Oui, je le sais mon cher moi-même et je ne peux rien faire. À part négocier durant le combat entre chef, mais si elle refuse?! Il y a toujours une solution dans une situation, à ton rythme. Merci, du conseil maman. Voilà que je deviens fou. Me parler dans la tête en m'appelant Zake et en entendant la voix à ma mère qui me disait: aller va à ton rythme. Au moins, c'était un bon conseil de la part de ma maman, okay je me tais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre Empty Re: [Scéna déserte] Deux chefs+ Étincelles= La Guerre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum