-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 20 Juil 2009 - 2:59

Alors il n’était pas méchant, en faite il n’était pas méchant en ce moment. Quoi qu’en combat, je ne doutais pas que ce monstre devait être redoutable. Seulement à y penser, j’en avais des frissons dans le dos. Et moi qui croyait que les ‘’zombi’’ n’était qu’une invention pour faire peur au enfant et bien j’avais la preuve vivante qu’il y en avait. Le sourire se Ray me confirma bel et bien qu’il était le coupable, alors en plus de devoir le supporter lui, je devrais supporter cette chose en plus. Quoi que si le loup restait simplement couché comme ça, ce n’était pas si pire, mais j’espérais qu’il ne viendrait pas me voir pour avoir une caresse.

Je sortis finalement à l’extérieur, referma la porte derrière moi, puis profita de l’air frai qui remplissait mes poumons. Cela me faisait du bien de pouvoir changer d’air, surtout si l’air était aussi pur qu’ici. Quoi que c’était normal, nous étions tout de même dans le milieu d’une grande forêt ou il y avait une grande diversité de végétation. Pour le moment, je profitais aussi de la sensation que le vent dans mes cheveux me procurait, comme si mon cuir chevelu se réhydratait d’un seul coup. J’avais beau être une assassine, je pouvais tout de même être féminine, la preuve. J’étais une maniaque de la propreté, j’adorais aller m’acheter du nouveau linge et j’aimais être présentable, en faite, je ne pouvais sortir sans être au minimum coiffé et bien habillé. Tout mon linge à Rhodium m’avait couté une fortune, mais il en valait la peine de mon point de vue.

Soudain Ray me sortit de mes pensées avec une phrase que je considérais plus comme provocante que sarcastique. Mon courage, m’avoir lâché? Même pas dans ces rêves les plus fous, je ne lui ferais jamais ce plaisir, il pourrait toujours mourir avant que j’ai peur de lui ou de quelque chose sur cette terre. Son chien m’avait simplement surpris, en faite qui ne l’aurait pas été mise à part lui. Tu sors et te retrouve face à un gros loup squelettique avec des yeux en flamme bleu, c’est tout simplement normal que quelqu’un face le saut. Alors comme pour lui montrer qu’il avait tord, je passa juste à côté du premier loup et me rendit jusqu’à lui, ou je vis un deuxième chien comme l’autre couché un peu plus loin. Un seul m’aurait suffi à vrai dire, pourquoi il fallait qu’il y en est deux? Je n’avais pas peur d’eux, il me répugnait simplement un peu, comme une araignée, elle ne me fait pas peur, mais disons que je n’aurais pas envi de la prendre. Après avoir replacé mon côté blanc et m’avoir déplacé les cheveux de la figure, je luis dis d’un ton amusé,

-Même dans tes rêve les plus fous, tu ne verra jamais mon courage me laisser tomber, dis-je avec un sourire en coin

Je commençais à m’adapter de plus en plus à son attitude, il n’était pas aussi pire que les gens le disaient à vrai dire, j’appréciais même presque sa compagnie. Avant tout je devais remplir mon contrat, mais d’un autre côté, je voulais le laisser tomber et peut-être le laisser à Zoar, l’un de mes amis, enfin, partenaire. Car peut-être que rester ici quelque temps me ferait du bien. Depuis quelques semaines je cherchais un moment ou une occasion qui me permettraient de me reposer, on dirait que je l’avais finalement trouvé. Mais bon, je devais me questionner et choisir avant de prendre une quelqu’onc décision, repos ou travail?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 20 Juil 2009 - 17:43

je continuait a faire cuir mes tranche de viande doucement une après les autre sans les faire brûler. Je prenait mon temp pour observer la jeune femme qui avait l'Air de nature assez lunaire c'est a dire qui ce perd facilemetn dans ses pensser. Je la regardait sans que elle me remarque j'attendait qu'Elle réagisse a ma remarque et cela se produisit.

Dans mes rêves ? enfaite dans mes rêve je souhaite qu'elle garde son courage sinon l'abandon serrait ennuyant qu'elle défit il y aurait ? Aussi bien la tuer maintenant si elle perdait son courage.

J'aimait bien la voir ainsi. Faible désarmer en présence de mes bête sanguinaire. Ces dernier était calme il ne bougait pas beaucoup quand il bougait c'était pour se chercher un apuit plus confortable.

Aucun organe n'était visible sur eux mais ces bête était belle et bien vivante intellignete et libre. Comme de vrai animaux de compagnie. Je les adorait, il on tellement tuer en ma compagnie qu'il en on fait un jeu. Mais je leur refusait un plaisir qui leur chatoullait les machoire.

L'envit de tuer Roxanne leur était puissat. Pourquoi elle ? Comme si ses chien savait qui elle était. Mais bon un simple regard les détendit sur le champ. Ensuite j'invita Roxanne a me rejoindre d'un petit signe de la main acompagné d'un sourire sympathique. Je la considérait encore ennemis mais au moin comme sa elle vivait mieux sans stress de vouloir en finir avec moi.

Les viandes était maintenant toute prêtes je les mit en part égale dans chaque assiète et tendit la première a Roxanne pour garder la seconde.

Soudain un de mes loup ce leva en me regardant étrangement. Je comprit aussitot se qu'il voulait je me leva doucement et me diriga vers les deux cadavre d'animal a 2 metre de moi. Je ramassa le cadavre du cerf et le lanca de toute mes force vers mon premier loup. Ce dernier l'attrapa aisément et commenca a broyer les os du cadavre avec ses grosse machoir. Je prit alors le deuxieme cadavre pour le jeter a mon deuxieme loup qui fit la même chose. Tout se qu'on entendait était de FAIBLE bruit de broyement d'os mais rien de bien fatiguant juste un peu dégoutant pour autre personne que moi.

Je retourna alors au coter de Roxanne et je commencit a manger apres qu'elle est commencer par pur politesse.

- Alors raconté moi ou habiter vous et votre passer parler moi de vous un peu et dite vous que si vous me le dite pas je pourrait quand même le savoir. Vous êtes bien placer pour savoir qu'un assassin peut avoir n'importe qu'elle imformation ou presque. dit-je d'une voix douce et calme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 21 Juil 2009 - 1:07

J’acceptai son assiette et le remerciais d’un coup de tête avec un sourire reconnaissant, c’était bien le premier que je lui faisais comme cela. Je souriais toujours, mais c’était plus des sourires amusés, sarcastiques et presque qu’idiots que des sourires simplement gentils. Mais pour le moment, il l’avait mérité, car chapeau, sa viande était excellente. J’avais à peine prit une bouché, que je le vis se lever, pour donner les carcasses d’animaux à ses deux bêtes. Beurk, le bruit que faisaient les craquements d’os sous l’assaut de leur mâchoire me dégoutait, mais au moins, le bruit était faible, ce qui me faisait oublier assez rapidement ce que je venais d’entendre. De plus, il était certain de ne pas gaspiller comme ça.

Nous mangions calmement lorsqu’il prit la parole, alors par pur politesse, j’avalai ma bouché puis le regarda lorsqu’il me parla. Lui dire ou j’habite. Bon, il savait dans quel ville j’habitais, car je l’avais mentionné plus tôt durant notre conversation, mais pensait-il sérieusement que j’allais lui dire ou j’habite? De toute façon, même si je lui expliquerais, il ne pourrait comprendre. Ma maison se trouve entre le cartier riche et pauvre de la ville. Et dans le cartier de classe moyenne ou je me trouve, habite au minimum trois cent autres personnes. Dure de lui expliquer ou j’habite dans ce temps la. J’avais déjà trouvé ma réponse à cette question, mais aux deux autres, pas encore.

En me demandant mon passé et des choses sur moi, il venait de se frotter contre l’une de mes barrières de défenses. Ce n’était pas une barrière physique, mais une psychologique, comme si un système de défense s’enclenchait d’un seul coup dans ma tête. Oui, je n’aimais pas que l’on me découvre, je préférais rester mystérieuse aux yeux des autres. Je n’ai jamais su pourquoi, mais j’ai toujours détesté le fait que mes amis me connaisse beaucoup, on dirait que cela m’enlevait une protection. On dirait que j’avais peur, ce qui était réellement rare, que quelqu’un utilise l’un de mes points faibles contre moi, comme mes sentiments par exemple.

Pour mon passé, il n’y avait rien de réellement intéressant à raconter, je suis née a Rhodium, ou j’ai commencé à apprendre mon métier dès mon plus jeune âge. J’ai quitté la maison de mes parents vers 16 ans pour démarrer ma carrière, j’y suis revenu il y a quelques année pour découvrir qu’il avait été tués, mise à part cela, je ne voyais rien à dire de plus. Si il voulait chercher des informations sur moi, cela lui serait difficile. Mise à part mon nom, mon âge et ma demeure à la limite, pratiquement personne ne savait grand-chose de moi à Rhodium, mise à part quelques personnes privilégiés que je connaissais depuis des années bien sure. Mais malheureusement pour Ray, deux d’entre eux était mort, c’était mes parents, il ne restait plus que mes trois fidèles amies. Mais cela m’étonnerais grandement qu’il les trouve, il ne savait même pas que j’avais des amies, alors les trouver dans la grande ville de Rhodium ne serait pas facile non plus.

Mais bon, je lui répondis seulement lorsque j’eu terminé de manger mon assiette, alors je le regarda d’un regard amusé, pour lui dire avec un grand sourire,

-Je m’appel Roxanne, je suis une elfe de 19 ans et j’habite dans une maison à Rhodium. Si tu veux en savoir plus, bonne chance mon cher, les deux personnes qui me connaissaient sont mortes, terminais-je avec un clin d'oeil suivi un regard sincère.

Oui j’étais sincère, j’avais dit la vérité sur toute la ligne. Mais disons que je venais de lui cacher beaucoup de chose. De cette façon, je venais de lui répondre tout en protégeant mes amies et mon intimité.
J’allais attendre qu’il me réponde, mais quelque chose attira mon attention, cela venait du dos de Ray. Je voyais quelque chose sans réellement le voir, alors je me concentrai un peu plus, forçant ainsi mes yeux à trouver ce que je cherchais. Finalement j’aperçus quelque chose, deux yeux de couleur rouge sang et ces yeux je les aurais reconnus parmi des milliers. Je me relevai de la bûche sur laquelle j’étais assise, puis dit étonné,

-Zoar!? Ques-ce tu fais ici?

Il avait finalement reçu ma lettre. Donc mon client devait me considéré comme morte à présent. Plutôt normal, c’était bien la première fois que je ne ressortais pas victorieuse d’une mission. Mais pourquoi avoir envoyé Zoar? Il n’était pas de taille face à Ray. Bien que sont apparition m’ouvrait une porte, j’allais devoir l’aider, car seul face à deux loup et un homme, il ne réussirait jamais à s’en sortir. Je regarda Ray rapidement à la recherche de ses Katanas, ne me dite pas qu’il les avait déjà caché? Bon, je n’avais pas le choix dans ce cas, j’allais devoir me battre, enfaite, me défendre à main nue.


Dernière édition par Roxanne le Mar 21 Juil 2009 - 2:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 21 Juil 2009 - 1:48

Par cette chaleureuse après-midi je me réveillai en sursaut. Le distributeur de journaux annonçais la une : Encore un de c’est mystérieux cambriolage! Criais-t-il avec une forte voix. Ce vole, c’est moi qui l’avais commis. Peux de personne avait la eu la chance de m’avoir prit à commettre un vole et de ce vanter d’être encore en vie. Le soleil qui traversait la petit fenêtre poster a l’oust m’informai qu’il était près de trois heure. Soudain je compris la raison pour laquelle je m’étais réveillé en plain milieu de journée. De violant coup martelai ma porte. Sur un ton légèrement enragé je m’écriai :

- Oui, oui j’arrive.

Plus le temps ne passait plus les coups était violent et rapide me rendant de plus en plus de mauvaise humeur. Lors que j’arrivai à la porte. Je remarquai que le petit loquet qui tenait ma porte verrouillé n’était pas fermé. Plus que tanner j’ouvris la porte à une vitesse fulgurante.

L’homme qui ce tenais devants moi fut surpris puis prit un air satisfait. Ne sachant point qui il était je lui demandai :

-que me désirez-vous.

Il me tendit une lettre cillé par un seau je reconnu immédiatement le dessin de renard sur la bague de ma bonne amie Roxanne. J’ouvris la lettre et entra dans une courte lecture.

Pour mon très cher ami Zoar.

Aujourd’hui un homme est venu me voir. Me demandant si je pouvais faire une de mes fameuse . Ne refusant que très rarement les mise a prie de 25 milles et plus. J’acceptai me demanda quand sera mes prochaine vacances. Un certain ray Riyoushi. Je constatai que j’aurais plus de difficulté que prévu.

L’homme qui est devant toi est le client de ce contra si il ta apporter cette lettre c’est qu’il me considère morte. il t’enverra donc pour lui donner des nouvelle de moi.

Ta très cher amie Roxanne.

Après cette bref lettre je me sentis plus paisible. Je l’invita à entrer et a boire une tasse de thé. Près d’une heure passa. Il m’expliqua que Roxanne était partit assassine ce Ray truc machin chouette depuis déjà 3 jours. A la fin de son récit une seul question me venais en tête combien me paierait –il. J’eu a paine le temps de poser la question qu’il me répondit : 50 mille pièce d’or si vous me rapportez la tête de ce ray riyoushi.


Je compris pourquoi elle était partit malgré le risque. Sur ce il me quitta me laissant me préparer. Je me rendis tranquillement à mon armoire si caractérielle où étais gravé une tête de dragon me regardant avec les puisant saphir qui était mon seau personnel. Seau que trop de monde connaissait. J’ouvris la porte pour y sortir une katana don le manche représentant une flamme était orner de saphir que je gainai soigneusement a ma ceinture, enfila ma cape et sortit en referment la porte derrière moi.

Connaissant saphir comme le font de ma poche je savais bien qu’une écurie mal surveiller était construit prés de chez moi. Comme si de rien je rentrai dans l’établissement détacha le plus robuste cheval que contenait l’écurie est partit vers émeraude.

Après six heures et demie la noirceur faisait rage depuis longtemps. Je vie de la fumer au loin je débarquai du cheval et l’envoya au galop dans la direction inverse. Estiment la distance entre le feu et moi seul quelque centaine de mètre nous séparais j’en profitai pour mètre mon capuchon en me répétant les 7 point vitaux du corps. Quelque minute plus tard je vie un homme bien confortablement assis sur une buche parlant avec une personne que je ne pouvais identifier et une créature étrange une sorte de loup mais il n’avait ni chaire ni organe interne. Ne savant pas quoi faire je me camouflai et pas n’importe laquelle, mon camouflage de chasse. J’approchai lentement de l’homme quand soudain j’entendis une voix que je reconnaitrai parmi mille autres : Zoar!!!! C’était Roxanne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 21 Juil 2009 - 10:36

je regardait les flamme doucement en finissant mon assiete comme le fesait Roxanne. J'eu finit de manger bien avant elle. c'est normal les homme mange souvent plus rapidement que les femmes,mais Roxanne eu finit apres un moment et m'éxpliqua la moitier de ce que je voulait savoir. Ce n'était pas étonnant de la part d'un assassin de protégé ses information alors je n'ajouta rien.

Je regardait la pénombre doucement et soudain je vit les yeux de mon loup en face de moi s'animer d'une lueur rougâtre, le feu bleu devint rouge. Alors je me leva en même temp que Roxanne et me tourna vers Zoar tout en fesant un bond vers l'arrière sachant très bien que Roxanne allait retenter sa chance contre moi , juste a voir de la facon qu'elle avait chercher mes katana. Une chance que je les avait cacher ^^. Alors je fit un beau sourire tendre en regardant Roxanne. Le genre de sourire qui entendrit le coeur plus qu'Autre chose.

Je regarda ensuite Zoar ... qu'elle horreur une elfe noir -_- dégoutant mes loup était bien plus beau. En parlant de loup. Mes deux loup squelette vinrent chaque coter de moi, et me regardait avec interrogation. Je posa chacune de mes main sur leur crâne se qui dura a peine 2 seconde et les deux loup se retournèrent vers Zoar. Leur yeux-flamme devinrent ardent de couleur rouge et orange a la fois et il se dirigèrent vers Zoar automatiquement. Ils se déplacait a une grande vitesse et arriva face a Zoar alors le premier loup fit un bond de coter et charga avec ses corne en direction de la hanche droit et l'autre loup sauta les patte vers l'avant de facon a lui arriver sur les épaule pour le faire tomber.

Moi je regardait Roxanne avec mon sourire gentil et tendre. Quand je vit son air déterminer je soupira en lui affichant un regard qu'elle connaissait bien suivit d'un sourire similaire... Sadique ... oui le combat aveait fait resortir mon coter sadique. Je regarda Roxanne comme si celle-ci était ma proie et je me transforma en Guépard blanc. Mes yeux de félin regardait Roxanne avec haine. Tout ma fourrure était blanc tacheter noir. De longue griffe d'environ 8 centimètre de longue se trouvais a chaque pattes se qui pouvait créé une arme mortel. Mes dent blanche pouvait aussi créé la mort.

Les loups l'achèrent un cris a glacé le sang un grand cris strident ( genre siren^^) en chargant Zoar. Moi je lacha un rugissement qui se répercuta dans toute la forêt et j'attendit Que Roxanne fasse sa première erreur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Jeu 23 Juil 2009 - 2:33

J’étais très étonné de cette apparition soudaine, disons que voir l’un de mes meilleurs amis débarquer ici était la dernière chose à laquelle j’avais pensé, bien cela m’était bénéfique. Bon, j’allais retenter ma chance contre Ray, lorsqu’il me fit l’un de ces sourires! Le genre de sourire qui attendrirait même un taureau en furie. Bon, j’ai eu un moment de faiblesse, car durant quelques secondes, son sourire me calma, mais je me repris bien assez rapidement. Je n’allais tout de même pas m’assoir alors que mon fidèle ami se battrait un peu plus loin.

Je me préparais à recevoir au minimum un loup sur moi, mais non, les deux loups allèrent sur mon vieil ami! Et que pouvais-je faire pour l’aider? Rien du tout vu ma position et celle de Ray qui interviendrait immédiatement. Alors que les deux loups chargeaient Zoar, un éclair d’inquiétude passa dans mon regard, mais je le changeai aussitôt pour un regard déterminé, déterminé à aller aider l’elf noir. J’espérais que Ray n’avait pas vu se regard, car s’était l’une de mes principales faiblesses, mes sentiments, qui pouvait être exploité avec une grande facilité si quelqu’un les connaissait. J’avais maudit cette faiblesse de nombreuse fois étant plus jeune, mais ayant vieillit avec, je m’étais résumé à être une assassine avec un côté sentimental, bien que je n’avais aucun remord lorsqu’il fallait tuer quelqu’un qui m’était inconnu.

Je regardais Riyoushi, puis le vit se transformer sous sa forme animale, un guépard blanc. Super, en plus de devoir l’affronter sans arme, il fallait que je l’affronte sous une forme que je n’avais pas encore testée. Tout pour m’aider on dirait, en plus j’étais inquiète pour Zoar, je serais légèrement distraite et c’était probablement seulement ça qu’attendais Ray pour m’attaquer. Quoi que j’étais peut-être un peu trop protectrice envers les autres, il est vrai que je suis plus forte que Zoar, mais il sait très bien se défendre tout de même! Mais pouvais-je compter Ray et ses chiens comme des personnes ou chose de son calibre? Voilà la question que je devais me poser, car elle déterminerait mes actions futures.

Bon, je faisais fasse à mon ennemis, mais une chose me laissait incertaine sur la façon dont j’allais me battre, c’était la façon dont il se téléportait qui me dérangeait. Pouvait-il se téléporter sur commande ou avait-il des restrictions? Soit il pouvait se téléporter ou il voulait quand il le voulait, soit il passait à travers la matière ou pour terminé, soit il se téléportait par les ombres. Car j’avais remarqué qu’il disparaissait toujours dans un coin d’ombre pour réapparaître dans un autre coin sombre. Mais bon, il ne restait plus qu’a trouver laquelle de ses solutions étaient la bonne, ce qui serait plus facile à dire qu’a faire.

Comme première attaque, je ne fis que reculer, car je me voyais bien tenter d’éviter l’un de ses coups, mais tomber à cause de la buche qui me servait de siège derrière moi. Lorsque je fus derrière la buche, je regardai Ray d’un sourire amusé tout en étant arrogant avant de lui dire,

-Vien mon chaton, je ne mords pas, terminais-je tout en étant sur mes gardes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Jeu 23 Juil 2009 - 12:56

Voyant c’est deux chose ce rapprocher de leur maitre. Je dégainai mon épée et m’attendis à tout. Les deux bête fini par m’attaquer l’une sur le coter droit courait a vive allure pour me percuter avec les énorme corne lui ornant le front. L’autre fit un bon remarquable en ma direction. Je compris alors que ma seul issu étais de faire un bon vair mon arrière gauche chose que je fis. Voyant l’animal me dépasser pour ce diriger vair ma gauche, je lui assaini un coup d’épée sur une vertèbre lombert, mais rien aucun fléchissement absolument rien. Lors que j’atterrie l’une des bête ce préparai pour la contre attaque. je profita de cette petite pause pour dégainer la dague de 20 centimètre que je gardait toujours dans ma botte gauche et la lança a Roxanne.

Le hurlement qui suivie vous ne voulez tout simplement pas l‘entendre, un crie digne d’une meute prêt a tout pour un petit peu de nourriture. Ne craigne que la mort, c’était a moi d’attaquer au moment ou le deuxième loup atterri le lui assaini un coup d’épée en visant le plus possible la boite crânienne, lors que je touchai l’animal ce raidit croyant lavoir affecter je lui en donnai cinq autre coup du plus fort que je pouvais.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 27 Juil 2009 - 23:57

Sous ma forme de Félin je regardait mes loups se battres contre Zoar ... ok les deux avait manquer mais faut dire que l'attaque était facile a éviter mais bon. Ensuite je regardait Roxanne qui recevait une daque et juste avant une phrase franchit ses lèvres. Je la trouvais gentille un chaton ses sympatiques alors a toute provocation je me coucha au sol en me tournant sur le dos les pattes en l'Air pendant un moment avant de me coucher sur le coter et la regarder avec un regard a fendre le coeur le regard de chaton triste ou battut qui briserait le coeur des plus insensible et la regarda comme sa en cherchant son expression. J'avait bien repéré sa faiblesse et je m'amusait a l'exploité.

Les loups se trouvait maintenant face a Zoar les deux. Ils se mirent a le charger a plaine vitesse. L'un des loup sauta de façon a mordre le bras gauche de Zoar pendant que l'autre chargait pour mordre la jambe droite. Ils courait a une très grande vitesse pendant leur déplacement une fumé noir épaisse se dégagait vers l'arrière d'eux mais disparraissait rapidement comme des parcelles d'ombres.

Je regardait Roxanne avec le même regard toujours coucher sur le cotéun grand ronronement s'échapait de ma gorge pendant que je la regardait. Après un moment je me relevait en gardant le même regard et je m'avanca vers Roxanne avec une démarche lente et piteuse comme si je fesait pitié. je m'arrêta a 5 mêtre d'elle avant de m'assir et de la regarder avec le même regard.

Je détestait tuer les femme de un et de deux celle ci était différente ... plus sympathique que les autre on dirait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 28 Juil 2009 - 2:06

Je me préparais à devoir repousser un gros chat à main nu, mais Zoar vint à ma rescousse, enfin, c’est une façon de parler. Car alors qu’il venait d’échapper aux loups, il prit ses quelques secondes de répits pour me lancer sa dague. Miracle! Il m’arrivait finalement quelque chose de bien aujourd’hui, si je pouvais considérer cela comme une bonne chose. Après mûre réflexion, oui sa l’était. Bon, elle n’était peut-être que de 20 centimètres, mais c’était beaucoup mieux que mes poings. Je concentrais désormais toute mon attention sur Ray, lorsqu’il réagit finalement à ma provocation, enfaite, si s’en était une.

Contre toute attente, je vis son regard passer de sadique et tueur en série au pauvre animal battu et triste. Pour en plus, se coucher sur le sol. Ma tête me disait de l’attaquer et de lui transpercer le cœur une bonne fois pour toute. Elle me disait que c’était le moment de l’attaquer, d’en finir et de m’évader d’ici. Mais je n’étais pas capable de bouger, j’étais comme paralysé devant se regard si mignon, je ressentais même une petite douleur au niveau de la poitrine à la seul idée de l’attaquer. Oui, mes émotions étaient elles aussi de la partie, me déstabilisant et m’empêchant de faire un quelqu’onc mouvement. Mais pourquoi cet homme arrivait t-il à m’avoir avec de simple regard ou sourire? Un jour, un enfant m’avait supplié d’épargner son père, mais même devant ses larmes, je n’avais rien ressentit et était resté aussi froide qu’un glaçon. Quand à Ray, je ne me sentais pas à l’aise, j’avais de la difficulté à bloquer mes sentiments. Qu’est-ce qu’il m’arrivait?

Durant ce moment de faiblesse, j’avais simplement baissé mon regard dans le sien, je ne savais même pas ce qu’il y avait dans mes yeux, il était peut-être vide, perdu ou simplement indécis. Car à ce moment je ne pensais pas et j’étais simplement perdu dans mes pensées. Il m’avait bien eu, il avait rapidement trouvé ma faiblesse et l’exploitait comme un chef. Mais malgré le fait que je sache cela, je n’arrivais toujours pas à bouger, j’ai même presque laisser tomber la dague que je tenais fermement dans ma main gauche à un moment. Ce qui me ramena sur terre, fut Zoar, qui quand à lui se battait sans même penser aux conséquences. Je devais me ressaisir, retrouver mon air froid et calme, lui montrer que ce petit jeux ne m’affecterais plus. Je devais le faire pour aller aider mon vieil ami et retrouver ma liberté.

Je ferma les yeux à peine une seconde, pour les rouvrir en respirant un bon coup. Bon, c’était déjà beaucoup mieux, j’y voyais déjà beaucoup plus clair. J’étais beaucoup plus calme et j’avais tassé mes sentiments de ma route pour un bon moment. Il était désormais assis devant moi à quelques mètres et l’heure de jouer était terminé. Je le regarda avec un sourire amusé. Puis lança très rapidement la dague que Zoar m’avait prêté dans sa direction, je tentais de l’atteindre au cou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 28 Juil 2009 - 10:52

Je regardait Roxanne avec mon regard a fendre le coeur en même temps je regardait mes loups se battre contre Zoar. Ce dernier ce débrouillait bien mais je devait me concentrer sur Roxanne. Je la vit prendre la dague et me la jeter a toute vitesse. A la vue de son attque je ne bouga pas mais un battement de paupière de la part de Roxanne lui ferrait voir le changement radical de mon regard. Mon regard était devenu glacial et meurtrier. La dague fillait a toute allure et je la laissait venir. Pourquoi l'éviteraige? J'ai sans doute un chatîment a recevoir pour le nombre inconsidérable de monde que j'avait tuer. La dague filla rapidement pour se ficher dans mon épaule droite. Elle rentra d'un coup sec et sans douleur, ou peut-être avec douleur mais celle-ci je la recentait pas. L'adrénaline venait d'enivré mon corp mes pupille ronde de félin s'aminsir pour devenir un mince ligne noir sur mes iris flamboyant de sadisme.

Je détourna le regard de Roxanne vers la dague que je prit dans ma geule et la retira d'un coup sec. Le sang coulait doucement de la plait. Je déposa le couteau a mes pattes avant de lècher rapidement mon sang sur ma plait. Alors je reprit le couteau rapidement et je charga Roxanne a plaine vitesse avec le couteau entre mes dents. Je sauta a a une vitesse fulgurante vers la cuisse de Roxanne afin de lui planter le couteau profondement dans la cuisse.

Dans mon cas ma blessure n'était pas trop grave mais elle tachait ma fourrure blanche sur toute ma patte avant droite. Je ne lui prêtait aucune attention.

Un grand cri déchirant s'échappa de la geule squeletique des loups pendant qu'il attaquait Zoar. Une plainte qui remplissait toute la forêt et qui pouvait même écorcher les timpans. Je gardait ma cible en mir pendant que je fillait vers sa cuisse. Un gros grognement sortit de ma gorge au moment ou j'arriva a 1 mètre de ma cible.

J,était désolé de devoir lui faire sa mais je devais absolument la mettre hors combat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Jeu 30 Juil 2009 - 0:44

Ma dague l’avait atteint, mais dans l’épaule, ce n’était pas le résultat que j’avais espéré, mais c’était déjà sa. Il n’en fit rien, comme si il ne l’avait même pas senti. Certainement l’adrénaline, car je vis son regard changer, il était désormais comme autrefois, c'est-à-dire froid, mais je l’aimais plus comme cela, au moins il n’influençait pas mes sentiments de cette façon. Son beau pelage blanc était désormais rouge, quel gâchis, c’était un blanc si pure. Je le vis prendre la dague entre ses dents, mais quel idiote je venais d’être, je venais de perdre ma seul arme, la seule chose qui aurait pu réellement m’aider mise à part mon agilité. Surtout que ce n’était pas mon arme, c’était surtout cela que je n’aimais pas, alors je devais me fixer un nouvel objectif, récupérer l’arme de mon ami pour pouvoir l’aider pas la suite.

Bon, premièrement je devais lui retirer cette arme, chose qui ne serait pas facile. Il avait déjà une mâchoire et des griffes, il aurait pu me laisser au minimum la dague, on aurait été d’arme égal au moins. Ensuite il fallait que je pense, enfaite trouve un moyen efficace de détruire ses loups. Bon, ils étaient fais d’os uniquement, alors je pouvais déjà oublier les points vitaux. Ensuite, ils semblaient bien solides aux attaques physiques, puisque malgré les coups de Zoar, ils retournaient toujours aux combats sans montrer le moindre signe de faiblesse. Attaque magique? Nous n’en avions pas, j’ai déjà essayer d’apprendre à utiliser la magie, tel que la télékinésie et lire dans les pensées des autres, ce qui est un pouvoir de base dans l’école de Rhodium. Mais même avec l’aide de l’une de mes amies qui était élève dans cette école, je n’ai jamais pu maîtriser l’art de la magie. Comme si quelque chose bloquait ma concentration, même si c’était pour seulement soulever une feuille de papier. Alors je m’étais acharné sur ma vitesse, mon agilité et mon combat au corps à corps durant toute ma jeunesse et je ne suis point déçu du résultat à vrai dire.

Je devais trouver la faiblesse de ses loups, pour l’instant, j’avais peut-être en tête de les faire tomber comme un jeu d’échec. Normalement se débarrasser de simple pion ne fait pas grand-chose, mais aussitôt que l’on fait tomber le roi, le reste tombe avec lui. J’allais peut-être employer cette méthode, enfaite, j’allais la mettre en jeux, de toute façon, pour l’instant, c’était des essaie erreur, alors je n’avais rien à perdre. Tout à coup, il me chargea de face, c’était une erreur de sa part, car malgré le fait qu’il était rapide, rien n’est plus facile à éviter qu’une attaque de front. Par la façon dont il me chargeait, je pouvais voir qu’il tentait de m’atteindre à la cuisse droite avec la dague. Alors dès qu’il commençait à me charger, vu la vitesse qu’il employait, je commençais déjà à préparer mon esquive en me propulsant sur le sol vers la gauche, main en premier pour terminer mon mouvement en roulade avant de me relever sur mes deux jambes. Mais j’eu un petit problème lorsque je me relevai, je sentais ma jambe droite s’affaiblir, j’avais du doublement forcer et je ressentais une grande douleur au niveau de la cuisse. Alors par réflexe, je regarda l’état de celle-ci. Malgré mon esquive, son attaque m’avait tout de même touché à la cuisse, il m’avait entaillé assez profondément le muscle, mais par chance, il avait raté l’artère principal. Je pouvais encore bouger, mais avec la quantité de sang qui s’échappait de ma plaie et l’entaille dans mon muscle, mes mouvements en seraient grandement affectés.

Alors certainement par orgueils, je ne laissa rien paraître de ma douleur et resta debout sur mes jambes, en attendant son prochain assaut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 3 Aoû 2009 - 0:07

Je regardait la dague avec sadisme le sang coulait abondament sur la jambes de Roxanne. Je lecha rapidement le sang sur la lame et regarda Roxanne avec un sourire affamé. Affamé de chair humaine et de sang. Je grogna longuement en regardant Roxanne. Je jeta le couteaux dans les flamme du feu de camp et m'aprocha doucement de Roxanne qui était très blesser ... un regard a fendre le coeur au visage un regard qui fesait juste trop pitié. et j'avancais vers Roxanne ainsi. Pendant ce temp mes loup attaquait Zoar de tout les coter sans arrêt mais inteligament il n'attaquait jamais de facon a entrer dans un arbre ou dans eux même.

Une fois a près de 2 mètre de Roxanne je bondit avec une vitesse éfroyable j'avancais la patte vers l'avant dans la feinte de vouloir mordre son épaule mais en réalité je voulait lui mettre un gros coup de patte griffu sur la tête pour l'assomé.

Je penssait a tout se que j'avais fait pour elle je l'avais sauvé d'une mort atroce car normalement je casse les jambe et bras d,une personne et je les donne a mes chien. Je croit que c'est ce qu'elle mérite en ce moment. Je penssait au dizaine de cadavre d'assassin qui se trouvais dans ces fôret a cause de moi... quel gachit qu'est devenu notre socièté. Je me concentrait sur la cible en tentant de la mettre K.O je ne pouvais pas vraiment la manquer vue sa blessure grave a la cuisse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Ven 7 Aoû 2009 - 10:21

Hj: Ds; si c'est court, mais je pars dans quelques heures ^^

Je m’étais déjà vu dans de pire situation, bien que celle la soit proche d’être la pire. Voilà qu’il recommençait à me faire ses yeux doux, il n’avait pas compris que cela ne marcherait pas deux fois de suite? J’étais sensible aux émotions, oui, mais pas stupide tout de même. Alors je restais de glace, je restais simplement concentré sur sa prochaine attaque. J’aurais voulu détourner mon regard pour voir ou en était mon vieil ami, mais je n’osais pas prendre le risque de lâcher Ray des yeux, même pas pour une seconde. Surtout qu’il m’approchait en ce moment même, ce n’était pas le temps de faire une erreur.

À ce moment il bondit sur moi, un coup de face, facile à éviter même avec une jambe dans cet état. Alors je fis un pas sur le côté pour l’éviter. Cela aurait marché s’il m’avait simplement attaqué à l’épaule, mais il était déjà trop tard que sa feinte me retombait en pleine face avec un bon coup sur la tête. Ce coup venait de totalement me sonner, la preuve, je tombais sur le sol, mon dos ayant été le premier à toucher le sol. Ma tête retombait légère sur le côté et mes yeux mis clos regardèrent Zoar se battre, j’espérais qu’il serait assez intelligent pour fuir les lieux. Qu’il ne tenterait rien de stupide, bien que le connaissant, normalement il quitterait les lieux, mais reviendrait plus tard avec une bonne stratégie. Mais bon, j’espérais qu’il parte et ne revienne pas.

En attendant, mes yeux ce voilait de plus en plus dans l’inconscience, je ne savais pas ce qu’il allait m’arriver, peut-être la mort, peut-être la vie, ou peut-être un mixte des deux? Mais bon, cela m’était bien égal de ce qui pouvait m’arriver, contrairement à mes amis, que je protégerais à n’importe quel prix. J’allais prendre mon dernier souffle pour dire à mon ami de fuir, mais peine perdu, mes yeux turquoise se refermèrent complètement pour tomber dans un profond sommeil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mer 12 Aoû 2009 - 18:05

Je vit mon attaque porter c'est fruit. Je regardait le corp inerte de Roxanne tomber doucement au sol. Je la vit regarder d'un oeil Zoar qui a la vue de son amie essayait de ce débarrasser des loup pour fuir. Je lui facilita la tache en les fesant disparaitred'un simple regard pendant que je reprit ma forme humaine. Je le regarda d'un regard amical avec un sourire sadique et lui dit:

- Part jeune apprentit et ne revien pas, La force des ombres de détruira a ton retour et cette fois la je ne te laissera pas fuir, Je te turé sa la moindre hésitation comme les 10 ene de tes congénaires. Ne tinquiete pas pour ton amie elle restera en vit.

Je vit mes mot qui prennerent éffet quand je le vit disparaitre dans l'ombre de ma forêt.

Je reportait maintenant mon regard vers la jeune fille qui continuait aperdre du sang de sa blessure infliger par moi même. Je soupira d'éxaspération et la prit dans mes bras avec précotion pour ne pas enpirer ses blessures deja assez grave comme sa et me diriga vers ma maison a 10 metre de la. J'ouvrit la porte avec les ombre et me diriga vers le lit ou je déposa son corp inerte sur mon lit. Quand elle fut déposer sur mon lit je retira doucement les short de Roxanne, je les retira Compltement et les déposa a coter du lit. Maintenant Roxanne était en sous vêtement mais mon intérèt n'avait aucun rapport avec ces dernier mais bien cette blessure ou plutot cette coupure infliger par moi. J'ouvrit mon armoire avc une clé que j'avais sur moi et prit 4 morceau de cordre. Alors j'attacha solidement les deux bras et les deux jambes de Roxanne a moi lit en position étoile. Alors pendant qu'elle était assomé j'entreprit de nétoyer sa blessure avec un l'alcool a friction 92%. Très puissant et éfficatasse mais éxtremement douloureux.

-Pourquoi m'a t'elle réattaquer alors que je l'avait deja battut une fois ? Apparament elle ne me connaissait pas bien -_-

Je continuait a désinfecter sa blessure doucement avec un linge propre que je changait souvent.

Elle se trouvais en souvetement et camisole, et soigneusement attacher a mon lit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Dim 16 Aoû 2009 - 23:35

Vous savez quand on fait un cauchemar et que l’on se réveille en sueur d’un seul bond en pleine nuit. Et bien mon réveille fut semblable, à se demander si je n’étais pas à l’intérieur de celui-ci. J’avais simplement entendit une voix, un bruit, sans sérieusement le comprendre. Mais je refusais de me réveiller, j’étais prise dans l’étape qui sépare le réveille du sommeil, mais je refusais dans sortir, jusqu’à ce que je me rappel de ce qui s’était passé. J’avais reçu un coup sur la tête et boom, j’étais tombé inconsciente. Au faite, ou est-ce que j’étais en ce moment? Je me le demandais, mais ne voulait pas réellement le savoir. Car pour le moment, j’étais comme dans un film d’horreur. J’étais la pauvre conne qui se faisait attraper par le psychopathe et qui tentait de fuir. Comme dans tout bon film, la première tentative n’avait pas fonctionné. Ouais, je pourrais facilement créer un bon film avec ma situation.

Ce qui me convaincu d’ouvrir mes yeux de moitié fut une vive douleur à la cuisse. J’avais la vue légèrement embrouiller, je ne distinguais qu’une ombre pour le moment, mais je me doutais bien de la personne à qui elle appartenait. Finalement je le vis, lui il semblait en pleine forme, mais qu’étais-ce arrivé à Zoar? Et qu’est-ce qu’il faisait?! Attend c’était quoi sa, sa ressemblait drôlement à mes short, mais ce sont mes short! Donc je dois être… Je regardais et effectivement j’étais en sou vêtement. Ha le sale pervers! En plus de me retirer mon linge, il joue avec ma blessure. Et à voir la bouteille sur la table, c’est de l’alcool 92%. C’est qu’il est malade! Maintenant je comprend pourquoi cela fait aussi mal. J’allais le frapper pour qu’il se pousse, mais un autre problème rentrait en jeux. En plus d’être dénudé et de souffrir le martyres, j’étais attacher en étoile, donc dans l’impossibilité de bouger quoi que ce soit.

Par simple orgueil, je ne laissai rien paraître. Je restais impassible, quoi que je ne pus m’empêcher de fermer quelque fois les yeux lorsqu’il touchait ma plaie. J’avais beau être orgueilleuse et très calme, mais sa brûlait en chien son machin. De l’alcool 50% ne lui aurait pas tenté? Non, c’était bien plus amusant de me regarder faire quelque grimace certainement. Alors pour ne pas lui laisser ce plaisir, je me retenais du mieux que je le pouvais, serrant mes liens avec mes mains. Une question me brûlait les lèvres, mais j’hésitais à la lui demander, tout comme j’avais le goût de simplement lui crier après de me lâcher, sa l’avait beau être dans l’intention de m’aider, cela restait quand même très douloureux. Bon, qu’est-ce que j’avais à perdre de tout façon? Rien, alors je lui demandais d’un air calme,

-Ou est Zoar? Et je crois que ma blessure est suffisamment traité, elle soignera toute seule, alors si cela ne te dérange pas, j’aimerais bien pouvoir me relever et me rhabiller.

Je le regardais dans les yeux et attendais qu’il réagisse ou me réponde. Mais voyant qu'il semblait n'y avoir aucune réaction, je dis,

-Mais t'es sourd ou quoi ?!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 17 Aoû 2009 - 0:01

Je revoillait doucement les séquence de mon combat contre les deux imbeciles. De simple incompetant venu chez moi pour me tuer... Zoar ne s'était pas ostiner quand je lui est demander de partir au moin un idiot de moin. Maintenant il restait plus que cette charmente jeune fille qui était encore assoupit sur mon lit. Je ne peut pas nier le fait que certain coud d'oeil indiscret mon offert une bonne vue mais cela ne m'interressait pas beaucoup j'était occuper a désinfecter cette coupurre sévère. Apparament selon les petit spasme quelle avais c'est nerf de cuisse n'avais pas été toucher point possitif cela lui permetera de récupéré a 100% point négatif quand viendra la temp de coudre la blessure sa risque d'être atroce, mais bon elle n'aurait qu'a endurer la douleur.

C'est a ce moment qu'un mouvement de ma part arreta mes réflexion elle venait d'ouvrir les yeux et elle n'avais pas l'air satisfait de sa nuditer partielle , mais c'était nésséssaire. Elle devait garder sa blessure a l'air libre completement. Alors j'afficha un petit sourire sadique pendant un moment avant de serré l'alcool apres les quelque mot qu'elle m'envoilla. Inutile dit répondre en ce moment. Quoi que ..

- Zoar voila se qu'ÉTAIT son nom a bon c'ÉTAIT un beau nom inquiete toi pas pour lui il est mort et completement dépiecer par mes chien maintenant il pourrit en enfer.

Je serra l'alcool dans mon armoire et sortit un fil transparent et une éguille.

Je me rassit au coter de Roxanne en observant son beau visage qui me regardait, Je passa le fil transparent dans l'éguille et approcha l'éguille de sa peau en tenant d'une très grande force sa jambe je commenca et transpercer sa peau pour recoudre cette derniere sans aucune anestésie. Juste comme sa et regardabt le visage de Roxanne ... je venait de lui mentir mais si les émotion l'affectait l'illusion de la mort de Zoar devrait l'accabler grandmeent. Je me rapellait très bien du point faible très explotable chez cette femme. Je c'Est que ce n'est pas très bien mais , que voulez voue que j'en fasse ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 18 Aoû 2009 - 2:18

Quoi? Comme seul réponse j’avais droit à un petit sourire et un sourire digne des hommes les plus cinglés. En plus, il partait sans me répondre, ou sont passé les bonnes manières de nos jour? Trouver quelqu’un de normal est impossible aujourd’hui à bien y penser. Ils sont soit retardé, soit fou, soit idiot. Ouais, trois catégorie de gens, sauf pour quelques exceptions bien sûr. J’allais redire quelque chose, mais il prit finalement la parole, bien que j’aurais préféré qu’il se taise tout compte fait. Car ce que j’appris ne me plus pas du tout, même que durant quelques secondes mon regard c’était voilé. Coincé entre le rouge et le noir, entre la colère et la tristesse, ne sachant quel côté choisir.

Un côté voulait fendre en larme, l’autre se libéré et simplement le tuer. Mais j’avais un doute aussi, peut-être qu’il me mentait et si il ne me mentait pas? Voilà que je rentrais maintenant dans la psychologie et dans l’incertitude. Quoi croire et que faire. En ce moment j’avais le regard vide, celui-ci était figé sur le mur, ne sachant pas quoi exprimer. J’avais peut-être de la colère, peut-être de la tristesse ou peut-être des deux dans les yeux. Même moi je ne savais pas vraiment ce qu’ils pouvaient exprimer. À ce moment je retournais sur lui mon regard émeraude. Le malade, maintenant il me regardait avec son aiguille et son fil transparent. L’alcool était suffisant non? Et bien, il fallait croire que non, car il était désormais à côté de moi et maintenant fortement ma jambe.

Je tentais de la retirer de la, mais sans espoir, je voyais seulement l’aiguille se rapprocher de ma blessure de plus en plus. Je m’imaginais déjà la douleur, déjà que dans ma tête, je pensais à m’en donner des migraines. J’étais furieuse, mais à la fois triste, bien que mon visage restait impassible lui. Je retentais de libérer mes mains, mais c’était trop solide malheureusement. Tant qu’a devoir endurer la douleur, j’allais l’endurer sans lui laisser la satisfaction d’avoir gagné totalement. Alors que l’aiguille pénétrait ma peau, je fermai les yeux une seconde à peine, pour les ré ouvrir en resserrant mes dents et en serrant mes poings. Mais au moins, mon visage quand à lui était restait calme, ne montrant aucun signe qu’il souffrait. Mais je dois avouer, que par la simple force avec la quel je serrais mes poing, la douleur était intense. Elle n’était plus qu’a un seul endroit, elle venait de se disperser dans toute la cuisse. Il ne faudrait pas que je sois libre de mes mouvements, car je le jure devant dieu, qu’il serait un homme mort. Je me retenais déjà de l’insulter, alors comme pour me calmer, je me mise à sourire.

Je ne souriais pas comme un psychopathe qui aime la douleur, plus comme quelqu’un qui rit de la situation et c’est ce que je faisais à vrai dire. Qu’est-ce qu’il pouvait m’arriver de pire? Mon vieil ami était soit mort soit dans la forêt, j’étais dans un sale état et coincé ici avec un homme qui semblait prendre un malin plaisir à me torturer autant mentalement que physiquement. Autant en rire non? Au moins cela serait moins pénible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mer 19 Aoû 2009 - 0:09

Je voyait bien l'envi imensse qu'avais Roxanne de me tuer en se moment elle parraissait calme .. mais comme toute humain elle était dominer par l'orgeuille. L'orgeuille est un très grand ennemis de la société. Tout les homme son dominer par se sentiment de fierter et de compétition qui nous empeche de voir se qui est vraiment la vie le monde ... et la déstruction qui s'amene. Que ce soit par la libellule les sadique les violeur les tueur les assassin tout le monde i passera un apres l'autre ce monde les oublira et se sera une victime de plus sur le conteur mais ... je ne c'est pas pourquoi j'avais limpression que je ne voulait pas que cette jeune fille subisse se sort ... Pourquoi je la soignait ? Pourquoi je ne lavais pas tuer comme tout les autre insignifiant ... ? elle ne méritait pas que je perde mon temp a essayer de la sauvé ... Mais pourtant ... . C'est a ce moment que je lacha l'éguille et le fil un instant pour me prendre la tête a deux main en proie d'une grande douleur émotionnel je gémis de douleur un instant avant de me ressaissir je fixait les yeux de Roxanne et a ce moment mes pupille Ronde devinrent rapidement mince d'un coud sec et je retourna a ma couture.

J'avais terminer de tout coudre un petit coud sec qui du créé une grande douleur a Roxanne suffit pour faire couper le fil. J'alla porter le fil dans mon armoire et sortit un couteau mince et un briquet. je retourna pres de Roxanne et aluma le briquet pour faire chauffer la lame o maximum de chaleur et une fois le couteau completement chauffer je l'aplqiua rapidement sur la blssure de Roxanne. Probablement qu'elle aura une brulure mais o moin sa cuisse guérira rapidement. La brulure dura 15 seconde et je retira le couteau de sur la plaie. Ensuite je prit les shorts de Roxanne et je me diriga vers la porte qui était ouverte. Je jeta les short dans le feu qui brulait dans la nuit noir et me retourna vers celle-ci en disant.

- Voila votre blessure ne devrait pu vous faire mal enfin la coupure non ... vous l'avez bien meritez prochaine fois vous irepensserer a deux fois avant de m'attaquer comme sa.

Je me trouvais maintenant a ces coter mon visage a quelque centimetre du cien une lueur sadique dans les yeux et un sourire d'assassin.

-Je tes mentit petite Zoar est en vie je l'est laisser vivre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Sam 22 Aoû 2009 - 2:42

Il avait lâché l’aiguille et pour je ne sais quel raison, gémi de douleur. Ensuite ses pupilles passèrent de ronde à mince, tel un chat qui fait fasse à un rayon de lumière. En faite c’était plutôt normal, il était tout de même un morphum et comme j’avais pu le constater, il prenait la forme d’un guépard, ce qui était un félin. Disons qu’il ne fallait pas être très intelligent pour remarquer le lien entre ses yeux de sa race, mais bizarrement, ses yeux avaient changé de forme même si il n’y avait aucune lumière, donc aucun changement qui aurait pu affecté les pupilles. Certainement que sont petit gémissement y était pour quelque chose, car mes sentiments influencent mes propres pupilles, alors pourquoi pas lui?

En parlant d’yeux, j’avais certainement les yeux verts en ce moment, car j’étais quelque peu hérité. Qui ne le serait pas? Tu te réveille, tu te fais ensuite torturer physiquement sous contexte que c’est pour ton bien et même psychologiquement par la suite. Au moins, il aurait pu me laisser libre. Quoi que si je le serais, je l’aurais frappé depuis bien longtemps et il devait le savoir. À ce moment, j’élançai mon bras pour le frapper, mais il fut retenu par cette satanée corde. L’idiot venait de couper le fil en tirant déçu, mais il ne semblait pas réaliser que sa fait vraiment mal! Je lâcha un souffle d’exaspération et cessait la tension dans mon bras pour le laisser retomber sur le lit. Au moins c’était terminé, je venais de fermer les yeux pour les rouvrir quelques secondes plus tard, le voyant revenir vers moi avec un couteau et un briquet.

Un couteau et un briquet. Que pouvait-il bien préparer encore. Non, ne me dites tout de même pas qu’il allait réellement faire ce que je pense?! Seul un malade appliquerait cette lame sur une blessure! Il n’était pas fou à ce point tout de même. Quoi que, peut-être bien finalement, car son regard me laissa quelque frisson. À Rhodium on n’appliquait plus cette méthode de guérison depuis des lustres, mais j’avais entendu parler de cette douleur. Il voulait peut-être juste me faire peur aussi? Non, je crois pas, car la lame se dirigeait rapidement vers moi. Je tentais de bouger ma jambe, mais la lame atteignit tout de même son but. Redressant mon corps, le contractant au complet. Il me retira même un cri de douleur et une bonne grimace. Les quinze secondes qui venaient de passer passèrent comme des heures. Lorsqu’il retira la lame, je retombais sur le lit les yeux fermé et la mâchoire fermé.

J’ouvrais les yeux pour le voir partir avec mes shorts, mais pour le moment je m’en foutais, j’avais trop mal pour m’en soucier. Ensuite il se retourna vers moi. Plus me faire mal, cela paraissait qu’il ne venait pas de recevoir une dague brulante sur une blessure ouverte! Si j’avais des couteaux dans les yeux, je lui en aurais lancés une dizaine, non pourquoi pas une centaine finalement! Il était désormais à quelques centimètres de mon visage et m’avait menti pour Zoar, mais au moins il était en vie, ce qui me calma légèrement. Alors d’un ton calme et d’un sourire amusé, je dis,

-Merci bien pour Zoar et pour ma blessure, même si j’aurais pu m’en passer… Bref, tu peux me tutoyer, je n’ai que 19 ans tu sais.

Ensuite je ne sais pas pourquoi, mais je me sentais mal à l’aise, j’avais un creux dans l’estomac, alors je pris une pause, ne sachant même pas que j’avais légèrement rougis du visage, j’avais besoin de prendre l’air je crois bien, alors je terminai en disant,

-Humm, j’aimerais bien que tu me libère, car si c’est possible j’irais me laver dans une rivière près d’ici, demandais-je hésitante.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Sam 22 Aoû 2009 - 3:09

Le grand crit de douleur de Roxanne Me laissa de glace. je n'allait pas avoir pitier d'une pauvre jeune fille qui endurait la medecine que j'utulise pour moi même depuit longtemp. Sa cuisse était maintenant rouge bruler mais d'expereince je savait que c'était une blessure temporaire, au moin sa coupure disparaitra bientôt.

Quand je fut a quelque centimètre de son visage je la vis rougir légèrement alors mais pupille devinrent ronde tout d'un coup et redevinrent minces. Mais soudain je vit une goutte de sang tomber de moi même et tombé sur le coter de la joue de Roxanne. Je me rapella a ce moment seulement la blessure que je m'était laisser infliger par Roxanne afin de pouvoir prendre la dague. deux autre goutte tombèrent encore sur son visage avant que je prenne une serviette sur le bureau a coter et retienent le sang qui remontait vers la blessure. Je me pencha doucement mon visage près de celui de Roxanne et lècha d'un coup a peine perceptible de la langue les 3 gouttes de sang qui ce trouvais sur la joue doirte de Roxanne.

Alors je reprit tout le kit de soin que j'avais pour Roxanne et le déposa sur le bureau pres de moi et tira ma chaise. Je me diriga vers mon armoire en fer et prit un autre couteau assez coupant et vérouilla ensuite l'armoire.

Je le jeta d'un coup non-chalant en direction du lit et le couteau ce plenta dans la corde qui retenait le bras droit de Roxanne et trancha facilemetn la corde avant de rester plenter dans le bois.

Sans plus accorder un regard a la jeune femme je retira ma cape rouge et les disaine de sangle qui tenait mon habit en place, Je retira tout le haut de facon a me retrouver torse nu.Mon torse était pas super musclé mais bien battit avec des muscle apparent. Une blessure était visible a mon épaule droite. Alors je commenca a désinfecter ma blessure avec l'alcool puit je prit le fil pour coudre la coupure. Ensuite j'alluma le même couteau que j'avais prit pour Roxanne et le Chaffa au maximum possible avant de l'apliquer pendant 15 seconde sur ma blessure. J'avais été beaucoup plus rapide sur moi même que sur Roxanne car je fesait plus attention a elle. Pour une raison qui m'échapais je ne voulait pas la tuer ... Mais ce n'était pas important.

Je regarda Roxanne qui ce détachais et je lui dit calmement d'une voix chaleureuse peut-être la seul émotion qui aura parut d'en ma voix aujourd'hui.

- Si tu veut te laver il y a une rivière a environ 100 mètres a gauche quand tu sort. Si tu ne peut pas marcher tu n'a qua monter sur un de mes loups. Ils sont deja d'accord pour t'amener.

Je la regardait droit dans les yeux avec un regard digne d'un gars super sympatique. Je la regarda voir se qu'elle allait faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 31 Aoû 2009 - 23:51

Je nageais paisiblement depuis une bonne heure déjà, me demandant comment j’en étais arrivé la. Comment j’avais fait, en faite, comment je fais pour commencer à apprécier Ray. Bon sang, c’est Ray Riyoushi, comment j’avais fait pour en venir au point d’apprécier sa compagnie. C’est vrai qu’il est quelque peu paranoïaque, mais il a tout de même un côté tendre, un côté simplement inconnu de beaucoup de personne. Voilà que je recommençais à le défendre, j’étais devenu pitoyable. Je venais de croiser travail et sentiment ensemble, ma première règle normalement. Que faire dans un tel situation? Je rinçais mon corps dans l’eau cristalline lorsqu’une série d’image me remontèrent en tête.

Il venait tout juste d’envoyer un couteau dans ma direction, celui-ci coupa l’un de mes liens, me permettant de me libérer. Il était à peu prêt temps, quand même, je ne l’aurais pas tué s’il m’avait libéré. Enfin peut-être que oui, il est vrai que j’étais d’une humeur massacrante un peu plus tôt. La preuve, malgré son effort pour être sympathique, j’étais parti sans dire un mot et j’avais marché jusqu’ici, bien que j’aurais du prendre l’un des loups. Car j’avais marché normalement, comme si je n’avais aucune blessure, jusqu'à ce que je sois dans la forêt, ou je m’étais à côté sur un arbre pour regarder l’état de ma jambe. Elle me faisait souffrir le martyr et la blessure était aussi rouge qu’un homard, c’est à ce moment que j’avais maudit mon entêtement à ne pas accepter son aide.

Je sortis la tête de l’eau et rouvrit les yeux. Je me sentais déjà beaucoup mieux, ce bain m’avait décidément fait du bien, autant mentalement que physiquement. En ce moment je ressentais un peu de culpabilité, je me sentais mal, je sentais que j’avais mal réagit à son égard. Je l’avais attaqué une deuxième fois, il m’avait soigné encore et j’étais parti aussi bêtement, cachant mes yeux derrière mes cheveux. Pas fort décidément, bravo Rox, excellente réaction! J’allais m’excuser, j’étais décidé, j’allais marcher sur mon orgueil.

Je sortais de l’eau lorsque je remarquais quelque chose. Je n’avais pas d’autre linge et mes short était désormais en lambeau! Ha c’est malin sa! Surtout que tout mes vêtements étaient mouillé parce que je venais de les laver! Je soupirais avant de mettre ma camisole blanche. Ensuite je pris ma grande veste et l’attacha autour de ma taille de façon à cacher ce qu’il fallait. Je repartais aussitôt vers la maison de Ray, j’avais un peu froid, mon linge était mouillé et mes cheveux humide, c’était plutôt normal dans ce cas, alors pour me réchauffer j’abordai une cadence un peu plus rapide, forçant ma jambe blessé à suivre malgré ses plaintes. Je suis dure avec mon corps, je le reconnais, mais au moins cette cadence m’avait permis de rejoindre la maison beaucoup plus rapidement. Je rentra dans celle-ci et me dirigea vers Ray les yeux regardant mes pieds pour commencer. Je serra les poing avant de lui adresser un sourire désolé et de lui dire d’un ton mal à l’aise,

-Hmmm Je voulais te dire… Merci de m’avoir guéri… et… Je m’excuse si j’ai été impoli, j’aurais du t’être reconnaissante lorsque tu ma libéré, mais je me suis conduit comme une gamine, donc voilà, terminais-je en le regardant dans les yeux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 1 Sep 2009 - 22:09

Je regardait Roxanne partir en vitesse vers la foret d'un pas facher... ok je sais que met methode de guérison sont dur soufrante et barbare mais très efficasse. Je savais qu'elle allais être loin d'être de bonne humeur une fois libre mais pas a ce point... Je la vit disparaitre completement dans la direction indiquer alors, je fouilla rapidement dans mon armoire pour regarder les vêtement de femme que j'avais ... au nombre de personne qui était venu ici et qui était jamais partie, j'avais récupéré beaucoup de linge intacte. Je trouva un chandaille en coton a longue manche qui était un peu plus chaud que des vêtement normal et je trouva une paire de pantalon en coton noir. Le chandaille était de couleur vert foncé.

Je plia les vêtement et les déposa sur le lit. surement que Roxanne voudra avoir quelque chose de plus chaud que se quelle portait car les nuit a émeraude était froide.

Une demi heure avais passer que Roxanne était pas revenu ... il était deja 23h37... Alors je me désabilla doucement et déposa tout mes vêtement sur la table bien plié et j'était maintenant en boxer noir. Je fouilla dans mon armoire pour trouver, Mes pentalon de nuit noir avec une tête de loup sur le coter de la cuisse gauche. les pantalon était en coton épais donc aussi chaud que ceux que j'avais passer a Roxanne. Je ranga tout mes armes dans l'armoire ainsi que met objet précieux puis jetta la clé a l'interieuravant de fermer mon cadena a serrure double. Une fois bien fermer, l'armoire devenait inouvrabe apart avec un torche a souder qui pouvais faire fondre du fer. Je déposais mais objet de guérison sur un coin de la table et changa mes drap du lit pour Roxanne et fit le lit au complet. Ce dernier était assez grand pour deux emplement même. Une fois le lit completement fait je regarda l'heure minuit 7 ... cela fesait 1h que Roxanne était partit mais soudain en regardant par la porte je la vie rentrer dans un étas assez genant puisque sa camisole blanche était maintenant transparente et que sa veste ne pouvais pas camoufler tout les coters. Je la vit arriver la tête basse devant moi et je vit ses point se serrer ... Allais-je manger un coup ? ... a bon cela ne ferra pas bien mal.

J'était en ce moment torse nu avec met pantalon noir nu-pieds. Je regarda Roxanne pendant un court instant avant que celle-ci me presente des excuses ... j'était ravi que cette derniere ce réajuste comme il faut. Pour tout reponse je la serra dans met bras pendant p-e 2 seconde avant de lui dire ceci.

-Inquiete toi pas je recu ce traitement a l'age de 7 ans par mon père et la premiere fois c'est jamais bien agréable .... Je trouver quelque vêtement pour la nuit tu peut te changer derriere le coter de l'armoire je ne te regarderai pas. Ou si tu veut marcher jusque chez toi vas-y mais je te le déconseille. Si tu le souhaite mon lit est propre et tu peut l'utilisé je vais dormir juste a coter au sol.

On pouvais apercevoir un petit matela très mince au sol a coter du lit avec un oreiller a un extrémiter. Ray lanca un regard chaleureux a Roxanne avant de fermer la forte lumière electrique, la porte. Ensuite il alla pres de la table et ouvra une faible lumière qui donnais un petit éclairage qui permetait de voir tout la pièce. Ensuite il se diriga vers le petit lit et se coucha dessus en s'habrillant avec une couverture chande et acota sa tête sur l'oreiller avant de regarder Roxanne d'un regarde sympatique.

-Si tu souhaite te coucher plus tard tu a le droit ... si ta blessure chauffe jai de la petite pommade qui permet de soulager la douleur ... promis celle-ci est sans douleur. Bonne nuit. dit il avant de la regarder gentillement pour voir ce qu'elle ferait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 7 Sep 2009 - 20:06

Je venais de m’excuser, mes poings étaient très tendus à vrai dire. Simplement dire ses mots m’avait prit énormément de courage, car durant ses quelques secondes je dus laisser tomber toute mon orgueils et mon amour propre. J’espérais qu’il les accepte, sincèrement. Bon, soit il allait dire un truc du genre « Ce n’est rien » Soit un truc du genre « Tu crois que des excuses changera quelque chose? » J’espérais que cela serait la première et ce fut celle-ci, mais non comme je l’avais imaginé. Disons que cela fut légèrement plus gênant que je ne l’aurais cru. Car dès que j’eu terminé, celui-ci me serra dans ses bras durant deux secondes, mais cela en fut plus qu’il n’en fallait pour que le rouge me monte au joue. Disons qu’il était pas mal beau physiquement, donc le contact de nos deux corps me surprit assez rapidement, me donnant une expression certainement assez amusante de face. Alors que j’avais la bouche légèrement ouverte d’étonnement, il me relâcha avant de me répondre.

Me changer derrière l’armoire? Mais il allait me regarder! C’était sûr et certain, qui ne regarderait pas. Sinon je pouvais aller jusqu’à chez moi… Bien sûr! Marchons jusqu’à Rhodium habillé comme je suis! Habillé… Même en étant en sous vêtement le résultat serait le même. Bon, j’allais rester ici cette nuit on dirait, il allait coucher sur le sol alors que son lit pouvait facilement accueillir deux personnes. Voyons, de plus le matelas sur le sol était d’à peine 10 cm d’épaisseur. Si il pensait que dormir avec moi me dérangerait, il se trompait à vrai dire, donc j’allais lui proposer, je ne pouvais pas laisser les choses aller.

Après qu’il eu éteint tout et fermer la porte il se dirigea vers son ‘’lit’’ avant de me reparler. Lorsqu’il me parla, je ne pus m’empêcher de regarder son torse, mais aussitôt que j’eu remarqué ou je regardais, je me repris aussitôt et le regarda dans les yeux. L’eau m’avait soulagé, donc sa pommade serait inutile, dormir… J’allais aller dormir de ce pas, j’étais fatigué à vrai dire, j’aurais beau essayer de me coucher plus tard, je vais certainement tomber endormit sur la table. Je me dirigeai aussitôt vers le lit, prit les vêtements et commençait à me changer sur place. Si il voulait regarder mon corps, qu’il le fasse! On est tous des humains non? Enfaite non, je suis une elfe et lui un Morphum… Mais bon, c’est le même principe non. Alors n’ayant rien à cacher, j’entamai aussitôt de changer de vêtement.

Tout ceci fait, j’allais me coucher, je passai devant lui tout en lui adressant un sourire, un sourire qui venait du cœur. Il s’améliorait, en faite je me demande pourquoi tout le monde mon dit qu’il est fou, maniaque et un tueur sans fin, il ne ma pas tué non? Et puis les vêtements, bon je ne les mettrais pas durant un rendez-vous galant, mais sinon, il était assez confortable. Mais je me demande tout de même pourquoi il a des vêtements de femme dans ses choses. De toute façon cela ne me regardais pas, alors que je me couchais et m’habrillait calmement dans le lit, je me retournais pour lui dire,

- Merci et je vais aller me coucher de ce pas, je suis un peu fatigué. Tu veux vraiment dormir sur le sol? Sa ne doit pas être terriblement confortable, de plus, cela ne me dérangerais guère que l’on dorme dans le même lit.

Terminais-je tout en le regardant d’un regard insistant.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 7 Sep 2009 - 21:55

J'était maintenant coucher. Je regardait le visage de Roxanne légérement rouge,preuve que finalement elle m'aimais bien. J'était content qu'elle ne me haĩsse pas car je la trouvais vraiment jolie avec son visage étonné. Je le vit fixer mon torse et je rit intérieurement.

Cette jeune femme était vraiment magnifique telle la beauté d'une elfe. Elle déclenchais une sensation étrange dans mon corp une sensation agréable ... le sentiment inverse de la solitude je croit ... je ne sais pas vraiment puisque j'ai toujours été seul. Je la regardais doucement avec des yeux chaleureux. Elle était mince, bien former avec des muscle au bras légérement apparent. Je la vit se diriger vers les vêtement et commencer a ce changer devant moi. Son corp était mignifique,de belle forme était apparente. Je ne m'était pas vraiment attarder a son physique jusqu'a maintenant. Sa peau était d'apparence lisse et sans défault. Son regard était ... une minute son regard était pas de la même couleur que tout a l'heure ... étrange c'était la premiere fois que je voyait sa chez un humanoide. Mes cela était magnifique. Quand elle eu finit de mettre les vêtements. Je la vit passer près de moi et m'adresser un vrai sourire. Elle se coucha ensuite dans mon lit et me regarda un instant ... qu'avais t'elle ?

Elle m'ofrait maintenant de coucher a coter d'elle ... par politesse je voulait la laisser seul mais le lendemain j'allais avoir un corp mal reposer et cela était pas très agréable. Alors je me leva doucement roula rapidement le lit de fortune que j'avais fait et le placa sous le lit. Je me diriga maintenant vers les fenetre et tira les rideau pour qu'aucune lumière entre dans la maison. Il fesait maintenant purement noir. Je me transforma en Guépard blanc et me diriga de ma démarche lente vers le lit. Dans l'obscuriter mes yeux jaune de félin était très visible.

Arriver a coter du lit je bondit avec adresse sur le lit sans même toucher Roxanne. J'aprocha ensuite ma tête animal près de la sienne avant de coller ma fourrure de joue sur la sienne. Cette dernière était extremement douce et propre. Je me mit ensuite a ronronner assez fort avant de plenter mon regard félin dans le sien c'était une facon peut commun de dire merci. Je me coucha assez près d'elle en boule en gardant ma tête près d'elle. je continuait de ronronnais plus faiblement en fixant Roxanne de mon regard animal et sympathique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 8 Sep 2009 - 23:53

Ha? Finalement il m’écouta puis roula son petit matelas. J’étais sûr qu’il se serait argumenter avec moi, mais bon j’aurais répliqué de toute façon, je suis un peut trop astineuse. Je devrais me calmer quelque fois, je l’avoue moi-même, mais bon, pour l’instant j’allais aller dormir, donc ce n’était pas le temps de corriger mes défauts. Au moins comme cela demain il n’aurait pas mal au dos. Pendant qu’il fermait tout les rideaux, je me tassai vers le fond du lit, vers le mûr de bois et sans même m’en rendre compte, je regardai son corps de haut en bas quelque fois. Lorsque je me rendis compte que cela était la deuxième fois, je ne pus m’empêcher de me pincer pour me réveiller. D’accord, il avait un beau corps. Mais pourquoi je n’arrêtais pas de le regarder?! Mes ex étaient tous aussi beau et pourtant je ne les avais pas dévisagés comme cela? Et moi qui allait dormir dans le même lit que lui, j’ai de la difficulté a détourné mon regard quand il est loin, imaginer rapproché? Non, non et non, j’allais me contrôler tout de même!

Maintenant il faisait entièrement noir, heureusement pour moi, il venait de prendre sa forme animale. Bon, un gros problème de moins, au moins je n’aurais pas à me corriger au chaque deux minutes. Lorsque j’eu un contact avec sa tête, je ne rougis pas ce coup-ci, il était sous sa forme animale, normal. Mais étonnamment, sa fourrure était extrêmement douce et propre. Je suis étonné, surtout venant de la par d’un animale qui chasse sa nourriture chaque jour, normalement il devrait être plein de bouette. Bon, au moins je savais qu’il est propre comme cela. Ensuite, alors qu’il ronronnait, nous sommes resté planter la, à nous regarder dans les yeux sans rien dire et rien faire durant quelques minutes. Durant ses quelques minutes, mes yeux changèrent de couleur, passant du vert au bleu, certainement parce que j’étais bien. Lorsqu’ils sont verts, je suis énervé, fâché ou dérangé bien souvent. Lorsqu’ils sont bleus, normalement cela signifie que je suis calme, bien et heureuse. Et sans même m’en rendre compte, j’étais désormais endormie, j’étais plongé dans un profond sommeil.

Pauvre Ray, devoir passer une nuit avec moi serait l’enfer pour lui, j’ai toujours la manie de serrer un toutou durant la nuit, certainement qu’il le serait durant celle-ci, mais avec un pelage comme le sien, qui pourrait me blâmer? De plus, je suis une bûche, me réveiller est un véritable calvaire. Il faut beaucoup de patience et de détermination pour y parvenir à ce que j’ai entendu, car de mon côté, je me rappel simplement mettre réveillé quelque fois mouillé de la tête au pied. Mais bon, ce n’était pas réellement mon problème, alors je ne faisais pas d’effort pour me lever. Heureusement pour Ray, au moins, je ne bouge pas et ne ronfle pas, il faut bien que j’aille quelque chose non? Mais alors que je dormais, je rapprochai inconsciemment mon corps du sien, à cotant ma tête sur lui et l’entourant de mon bras droit avant de continuer ma nuit paisiblement dans la même position.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mer 9 Sep 2009 - 7:30

J'observais beaucoup les réaction de Roxanne, celle-ci paraissait de bonne humeur, ce qui m'emplit de joie car je tenais a ce que mon inviter soit le mieux placer possible.Je la regardat tendrement dans les yeux, patiament je la regardait s'asoupir doucement. Mais avant cela je vit ses yeux changer graduellement de couleur carement devant mes yeux ... Magnifique tout simplement magnifique je n'avais jamais vu pareille faculté. Je me perdit dans mon souvenir de ses yeux.

Maintenant je la regardait dormir doucement, elle était magnifique quand elle dormait, elle respirait paisiblement, sa corp bougait au rythme de sa respiration, douce et calme.

Je me tourna dos a elle et chuchota les mot suivant:

-Nyaarka Fearya voulez-vous bien surveiller la maison ce soir ?

les deux loup me fixairenet un moment avant d'abaisser la tête et se diriger vers la porte, il traversèrent la porte sans difficulter et un faible hurlement se fit entendre.

alors doucement je fermit les yeux et commenca a quitter ce monde pour celui des rêvemais je réouvrit les yeux rapidement quand je sentit le corp de Roxanne ce coller dans mon dos et je sentit son bras passer par dessus mon corp et se déposer comme sa. Mon coeur battait légérement plus rapidement mais se calma rapidement. Elle était belle et bien endormit, donc elle avais agis par reflexe. Cela ne me dérranga pas bien au contraire.Je m'endormit alors paisiblement dans les bras de Roxanne et coller a son corp qui fournisait une petit chaleur, quand ta moi je devais la réchauffer beaucoup car ma fourrurre me gardait très au chaud.

Pendant ce temp dehors un être étrange avancais vers la maison. un assassin uniquement vêtu de noir. Mais il n'avais pas vue de loups donc une fois arriver a la porte s'en fut finit de lui. Nyaarka lui sauta directement a la gorge par surprise. Le pauvre avais aucune chance Fearya l'acheva ensuite dans un grognement roque, le jeune homme un peu gras fût mort en très peu de temp. Mes deux loups le transporterent pres du cercle de pierre ou il serra incinéré comme tout les autres.

Je ne m'était pas réveiller je dormais paisiblement en ronronnant un peu inconsciament.

Devant la porte une petite flaque de sang ainsi qu'une trainé vers le feu si trouva. Les loups était retourner se coucher a moitier invisible chque coter de la porte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mer 9 Sep 2009 - 23:38

Humm, dormir. Je suis tellement bien, mon lit est vraiment confortable dis-donc. Surtout cet oreiller et ce toutou, il me fournit une grande chaleur, bien que je ne me rappel pas en avoir acheté un nouveau? Ha pourquoi je me suis réveillé, surtout avec ce rêve bizarre, ou je m’endors avec un homme qui me retient ‘’prisonnière’’, j’aurais bien aimé savoir la suite de ce rêve. Dommage, cela aurait été amusant de voir un matin dans cette maison. Dis-Donc, il fait froid ici, est-ce que j’ai mis le chauffage? J’ai dus oublier car au dessus des couvertes il ne fait pas réellement chaud. Bon, autant me coller sur ma peluche, au moins cela me réchauffera. Mais attendez une minute, depuis quand une peluche sa bouge? J’ouvrais lentement les yeux, pour faire face au pelage blanc de Ray. Je relevai légèrement la tête, pour finalement voir ce qui me tenait au chaud, un guépard?! D’un mouvement assez rapide je bougeai vers le fond du lit. Qu’est-ce que cet animal fait ici? À ce moment, je reçu une vingtaine de briques sur la tête, alors ce n’était pas un rêve?

Malheur à moi, je suis réellement blonde quelque fois. Au point de croire que tout ceci est un rêve et de me réveiller en panique, je devais l’être réellement, j’espérais seulement ne pas l’avoir réveiller, surtout avec tout ce remues ménage que je venais de faire. Au pire je n’aurais qu’a lui dire, ‘’ Désolé, le matin je ne suis jamais réellement la’’ Bon, c’est une excuse pitoyable, mais tout de même vrai, la preuve, sans café, je suis une vrai morte vivante le matin. Mais bon, que voulez-vous, je suis une lève tard, une bûche au sommeil, une tarte durant la journée et une morte vivante le matin et oui c’est bien moi cela. Je retombais la tête sur l’oreiller, refermant les yeux rapidement, pour retrouver le sommeil le plus rapidement possible. Ce n’est pas de ma faute si je me lève toujours vers 11h, j’ai besoin d’énormément de sommeil! Et gare à celui qui voudrait me réveiller! Enfaite, il devrait simplement être patient, car normalement je me lève à bout de crise et de misère de mon pauvre cadran.

Je me replaçai en dessous des couvertures afin de retrouver toute ma chaleur. Ne me dite pas que je venais de passer toute ma nuit à prendre Ray pour ma peluche? Pauvre de lui et pauvre de moi. Sa me rappel des souvenir sa! Comme lorsque j’avais dormit avec mon ex, il m’avait dit le lendemain, ‘’Tu sais que t’es mignonne quand tu dort?’’ Je me rappel encore que j’étais resté rouge comme une tomate durant au minimum dix minutes, mais en plus, il avait profité de la situation, me n’argan encore plus. Que de souvenir, enfin, j’espérais que Ray ne serait pas comme cela lorsque je me lèverais, mais j’espérais surtout qu’il ne me réveille pas, à moins d’avoir une tasse de café entre les mains. Se fut ma dernière pensée avant de retourner dans le monde des rêves.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi - Page 2 Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum