-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Invité le Dim 5 Juil 2009 - 4:25

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Img-1045458ndlu

Il faisait jour dans la ville de Rhodium et c’était pour beaucoup de jeune gens une journée d’une grande importance. Dehors, tout était calme si ce n’était que le brouhaha des voitures qui survolait la cour de l’Institut de Rhodium, des curieux sans doute venus admirer le spectacle.

Un homme en habit de cérémonie, pourtant une robe d’un gris sobre au couleur de l’ordre apparut devant tous les élèves assemblés. Il ne semblait pas plus avoir de 20 ans mais il était d’ordre public que l’homme qui leur faisait face avait plus de 45 ans. Sa peau était bleutée et semblait lisse, dépourvue de poils. Ses cheveux, gris argenté était lisse sur sa tête et attaché au niveau de son coup. Ses yeux d’un vert pâle se posèrent sur la foule rassemblée sous le soleil d’été.


- Il y a 25 ans exactement, alors que je n’étais qu’un gamin, un homme s’approcha de moi et me proposa un projet. Un projet qui me semblait si dément que j’ai du prendre le temps d’accepter son offre, qui aurait fait saliver la plupart des hommes. Mais je ne suis pas un homme et le pouvoir n’était rien comparer à ce qu’il me proposait. Il me proposait de recruter les meilleurs espoirs du pays pour en faire des chevaliers.

Le conférencier, un méta à n’en pas douter posaient sur les gens un regard remplis de sagesse et de douceur.

- J’ai accepté et pendant 21 ans, j’ai enseigné à de jeunes esprits la sagesse et la bonté. La générosité et le sacrifice de soit. Et maintenant, alors que je dois laisser ma place à mon successeur, et un de mes plus brillants jeunes élèves, je tiens à tous vous féliciter pour vos efforts.

On voyait l’émotion dans son visage alors qu’il semblait se souvenir de détails de la vie de ses élèves, de ces 21 dernières années. Dans quelques heures, il perdrait tous ses pouvoirs, les transmettant à un brillant jeune homme du nom de Maelik, qui s’occuperait de l’éducation des nouvelles recrus. L’homme redeviendrait ce qu’il était avant, ses pouvoirs légèrement augmenté mais sans plus.

- Profité de cette journée jeunes gens. Peuple de Rhodium, gens de Palladium et habitants de Platine. Je vous présente la première génération des Chevaliers de Rhodium.

Les clameurs réchauffèrent la cours, et en s’essuyant les larmes, l’ancien druide regarda ses élèves rassemblés. Dans quelques heures, il leur attribuerait leur premier écuyer

[L'Ordre de Rhodium est invité, les habitants de cette place et les dirigeants]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Luther le Dim 5 Juil 2009 - 20:59

Luther dormait encore en cette merveilleuse journée qui s’annonçait dans la ville de Rhodium. Il fallait dire que ce jeune Chef s’entraîna durement et longtemps la journée précédente. Il s’arrêta seulement qu’en soirée où il mangea un repas bien mérité. Ensuite, malgré ses réticences, le jeune hybride se décida à se détendre dans un bain chaud et relaxant. Quoique cinq minutes fut nécessaires pour lui permettre de calmer ses nerfs face à cette horreur qu’on appelait de l’eau. Luther ne comprenait strictement pas pourquoi il détestait cette substance pendant sa jeune enfance.

En effet, a cinq ans, ses parents l’emmenèrent voir un psychologue. Cependant, le spécialiste n’y découvrit absolument rien de grave. Ce fut à l’école, dans un cours d’histoire, que Luther pensa avoir enfin une piste de recherche quant à son problème envers l’eau. Comme à son habitude, il somnolait et le professeur vint le réveiller d’un coup de livre sur les griffes alors que tous se mit à rire. Grognant de mécontentement à la manière d'un chat, il fixa l'homme de ses iris verts et de ses pupilles verticales.

- Luther! Sais-tu qu’est-ce que les insectes de l’Empire d’Irianeth détestaient?

Somnolent, l’enfant ne comprit pas que son tuteur ne parlait pas du dernier cours, mais de celui-ci. Il avoua que c’était le feu. Cependant, ce ne fut pas la bonne réponse et le jeune hybride se retrouva une fois de plus en retenue pour avoir dormi en classe. Il apprit, par la suite, que les insectes de l’Empire d’Irianeth détestaient l’eau. Malgré l’ennui mortel que les cours d’histoire des civilisations oubliées faisaient à l’enfant, il comprit ce jour même qu’il devait avoir du sang d’insecte en lui dont sa belle couleur violette démontrait à l’évidence une preuve de plus.

De retour dans le présent, on entendait clairement un cellulaire sonner. Erwin, le dragon doré du chevalier, releva sa petite tête triangulaire et grogna face à ce son fort agaçant. Avec tout ce bruit, Luther fut finalement forcé de se lever. Il s’assit sur le bord de son lit et attrapa le téléphone. *Tss…C’est juste le réveil* maugréa le jeune hybride mécontent de s’être fait réveillé de son lourd et agréable sommeil.

Il se leva, donna un morceau de viande à Erwin qui mangea son déjeuner avec appétit. Le jeune Chevalier jeta alors un coup d’œil au-dehors en appuyant ses poings à quatre doigts griffus sur le rebord de la fenêtre. Il se faisait tôt, mais tout paressait déjà en pleine activité à Rhodium. Luther baissa la tête pour apercevoir la cour de l’institut préparée pour l’événement qui se produirait en ce jour.

- Allons-y!

L’hybride continua vers la salle-de-bain où il prit quelques vêtements au passage. Sans trop de conviction, comme sa routine l’impliquait, cela lui prit un bon cinq minutes pour se mettre sous le jet d’eau. Malgré tout, quelques frissons parcouraient encore tout son corps. *Au moins, je sais que je ne suis pas malade dans la tête* se réjouie t’il tout en repensant à sa nature insecte. Enfin, il ressortit de la douche pour appliquer une serviette fort appréciée sur toute sa peau mauve sans oublier ses crêtes écailleuses vertes de lézard. Cette personne était fort étrange, cela on n’en doutait pas.

Luther s’habilla d’un pantalon simple, blanc et ample qui évitait de faire ressortir ses écailles le long de ses jambes. Il enfila ensuite une chemise indigo pour finalement laisser une ouverture sur le devant. Le jeune Chevalier attacha aussi ses longs cheveux noirs. Il adorait les laisser pousser se donnant alors un air de virilité. En bout de ligne, il chaussa des bottes en cuirs noires pratiquent pour tous les terrains.

Puis, il ressortit plus rapidement encore de la salle-de-bain pour rejoindre Erwin. Le petit dragon était un secret bien gardé de lui-même à Rhodium et le chevalier était bien décidé de le garder intact. Il le réprimanda alors un peu:

- Tu ne peux pas sortir aujourd’hui Erwin. Il y a trop de monde, mais s’il te plaît ne rugit pas cette fois. La femme de ménage se demandait ce qu’il se passait la semaine passée.

Erwin se soumit à son maître alors que celui-ci prit son Katana et attacha la ceinture à sa taille. Il prit son cellulaire et sortit finalement de sa chambre. L’hybride marcha lentement dans les couloirs de l’institut. *Si on me demande de mettre mon armure je l’enfilerait* sourie t’il pour lui-même. Des dents efilées se démontrèrent grâce à ce sourire.

Enfin, le Chef de Chevaliers de Rhodium arriva dans la cour. Le bruit incessant des voitures à l’extérieur des murs ne semblait rien par rapport à ce qui se passait en son sein. Les oreilles pointues de l’hybride commencèrent à bourdonner tant son ouïe était plus fine que pour un simple humain ou plutôt méta.

Il s’arrêta derrière l’ancien Druide et écouta d’une oreille distraite, comme si c’était possible, son discours. Luther se rappela ses premières années à Rhodium avant qu’il ne devienne un Écuyer. Pauvre maître. Le Chevalier comprenait pourquoi il prenait sa retraite. Ce n’était pas par faute d’âge, mais de nerfs. *J’ai du le mettre à bout* pensa t’il riant sans pouvoir, mais surtout vouloir se retenir.

Puis, lorsque l’interminable discours fut terminé, Luther se dirigea entre les gens pour tenter de comprendre les pensées qui les envahissaient à cet instant. *Ils sont seulement excité* leva t’il les yeux au ciel magnifique en plus. Toujours nonchalant, le jeune hybride alla s’adosser au mur de la cour observant toutes les convives et écoutant tous les bruits. Plusieurs penseraient qu’il dormait, mais c’était loin d’être le cas.


Dernière édition par Luther le Lun 6 Juil 2009 - 22:28, édité 2 fois

_________________
Luther
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Invité le Lun 6 Juil 2009 - 10:57

Victoria avait eu quelque peu de la misère à dormir cette nuit-là. Elle était très excitée à l’idée de commencer sa carrière de Chancelière. Elle savait très bien que ce poste était important, prestigieux et plein de responsabilités. Mais elle y était prête. Avec toutes ses années passées à écouter, regarder son maître. Elle ferait de son mieux pour servir le peuple et être utile à la société. Aujourd’hui c’était un grand jour pour Rhodium, c’était la journée où la première génération de chevalier ferait leurs apparitions officiellement. Victo ne connaissait pas encore tous les gens du royaume. Alors, cette journée serait parfaite pour faire de nouvelles rencontres et se faire connaître. Bien sûr elle n’y serait pas toute seule. Elle serait accompagnée de son conseiller et d’un ou deux gardes pour veiller sur elle. Le Matin de cette fameuse journée, elle sortit de son lit lentement et alla regarder à la fenêtre le magnifique lever du soleil. Le ciel était teinté de rose, orangé, de blanc, il était magnifique. Ses pensées flottaient vers ses parents défunts * je suis sûre qu’ils seraient fiers de moi. Comme ils me manquent* pensait-elle. Elle voulait faire tant de grandes choses, mais les gens lui disaient que ce n’était pas pour une jeune femme, mais elle gardait espoir elle ne se laissait pas décourager par ceux qui ne croyaient pas en elle. Plongé dans le ciel levant et dans ses pensées, la jeune femme vu ses rêveries interrompues par un domestique. Elle laissa le domestique faire le ménage de la pièce pendant qu’elle alla s’habiller dans la salle de bain. Elle s’habilla d’une simple robe bleu azur qui faisait ressortir ses yeux, la robe était simple, mais élégante et lui allait a la perfection. Elle brossa ses cheveux pour en remonter quelque un attacher sur le sommet de sa tête, le reste était libre et bouclé. Elle ajouta à sa tenue des souliers assortis.

Elle sortit de sa chambre et se dirigea vers les cuisines. Elle prit un petit déjeuner très simple, deux œufs et une tranche de pain accompagné d’un jus d’orange. Puis elle se dirigea vers la cour arrière. Elle alla s’y installer quelque instant pour regarder les oiseaux se promener et penser à cette journée.

Puis le moment fût venu de partir pour aller célébrer les nouveaux Chevaliers de Rhodium. Victo embarqua dans sa voiture conduite par son chauffeur et ils ce dirigea vers l’institue des Chevaliers de Rhodium. En chemin pour l’Institue, elle pensait qu’un jour elle aimerait apprendre à conduire elle-même son véhicule. Elle n’aimait pas beaucoup les téléporteurs, elle préférait encore prendre une voiture. À son arrivée, tous semblaient animés d’une drôle de façon, les gens étaient fébriles. Elle alla s’assoir où on lui avait indiqué. Le soleil tombait sur sa douce peau délicate. Elle aimait la sensation des rayons de soleil réchauffant sa peau. Et puis un homme prit la parole sur une estrade. Il commença un discours.

-Il y a 25 ans exactement, alors que je n’étais qu’un gamin, un homme s’approcha de moi et me proposa un projet. Un projet qui me semblait si dément que j’ai dû prendre le temps d’accepter son offre, qui aurait fait saliver la plupart des hommes. Mais je ne suis pas un homme et le pouvoir n’était rien comparer à ce qu’il me proposait. Il me proposait de recruter les meilleurs espoirs du pays pour en faire des chevaliers.


Victoria pensa à ce moment qu’il y a 25 ans elle n’était même pas encore au monde. Elle était captivée par le discourt de l’homme. Le discourt de l’homme terminer, elle vi un jeune homme à la peau violet partir de proche de l’orateur à s’adosser a un mur plus loin. Il semblait dormir. La couleur de la peau de cet inconnu lui rappelait la couleur de la peau de Luther son frère qu’elle n’avait pas vu depuis tant d’années. Puis elle décida d’aller se mêler aux autres convives. Elle s’approcha doucement de l’homme à doser au mur. Mais rendue à 2 mètres de lui, elle tourna les talons et alla rejoindre son conseiller pour discuter un peu.



( Pas Super super désoler )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Thléïras le Lun 6 Juil 2009 - 22:31

J'étais dans mon lit en plein sommeil et je rêvais à un combat entre moi et un autre chevalier, pas de Rhodium, mais d'un autre ordre. Dans mon rêve il y avait un personnage assez grand, on ne pouvait pas vraiment voir sa carrure à cause de son accoutrement étrange. Il portait une robe noire avec des nuages rouges dessus et on ne pouvait voir ses yeux à cause d'un chapeau de paille et sa peau était très blanche à cause qu'il se cache toujours du soleil. L'autre portait une cuirasse verte avec une croix dessus, il était moins grand que le premier, mais beaucoup plus costaud. Là vous vous demandez surement qui je suis entre les deux, j'ai dit que j'étais de l'ordre de Rhodium donc surement que je suis le personnage à la cuirasse. Malheureusement vous vous trompez, car je suis celui à la robe noire et oui, je m'appelle Thléïras, chevalier de Rhodium.

Tout à coups un gros bruit de klaxon se fit entendre ce qui me réveilla sur le champ. Je me suis couché la nuit passée tout habillé avec mon chapeau de paille par dessus la tête. Je regarda l'heure puis fonça vers le bain pour aller me laver pour l'attribution. Je pris le moins de temps possible puis je pris une autre robe noire aux nuages rouges parce que celle que j'avais dormis avec était surement sale et devait passer au lavage. Quand je fus prêt je partit immédiatemment vers l'endroit de l'attribution un peu fatigué, mais bon, je me pris tout simplement une boisson ravigorante et plus rien ne pouvait m'arrêter.

J'arriva là-bas assez rapidement et juste à l'heure, le druide avait juste commencer son discour. C'était déjà bondé de personne, mais peu de chevalier et d'écuyer était arrivé alors j'écouta attentivement le druide un peu en dehors de la foule et je baissa mon chapeau de paille juste assez pour cacher mes yeux rouges sang. Luther, chef des chevaliers et une connaissance à moi était déjà arriver de même que la chancelière Victoria. Je fis un soupir de soulagement, si quelqu'un devait se faire blâmer pour son retard ce ne sera pas moi.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Signaturethlras

Ce que tu dis le jour est entendu par les oiseaux.
Ce que tu dis la nuit est entendu par les souris.
Même les mots peuvent parcourir mille miles.
Thléïras
Thléïras
Personnage important

Masculin
Messages : 170
Sexe : Masculin
Écuyer : Never
Date d'inscription : 20/01/2008


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Luther le Lun 6 Juil 2009 - 23:36

Luther commençait à trouver le temps long. En fait, cela ne faisait pas deux minutes que le presque ancien Druide parla. Ainsi, le jeune Chef du nouvel Ordre de Chevalerie de Rhodium détestait l’attente. Il aimait s’occuper. *Je n’ai pas toute la journée. Vont-ils oui ou non procéder à la cérémonie?* se fâcha t’il sans vraiment avoir une raison pour le faire. Toute personne qui pourrait entendre ces pensées à ce moment même soupirerait de l’entendre clamer tout cela. Ce n’était pas digne d’un Chevalier. On se demandait même ardemment quel enfant aurait le courage de devenir son Écuyer.

Peu importe, Luther n’y pensait pas vraiment par les quelques secondes qui passaient. Il laissait porter ses sens aiguisés dans la cour de l’Institut voir même au-delà des murs. Un bruit de bris lui fit comprendre qu’un accrochage se produisit sur la route. Il eut un sourire en coin. Pour sa part, le jeune Chevalier chevauchait une moto. Celle-ci était noire et très puissante. Sans compter que l’engin se trouvait à quelques mètres de son propriétaire dans cette cour. Malheureusement pour l’envie de liberté de Luther, il ne s’était pas vêtu correctement pour pratiquer sa passion ni ne pouvait pas sortir de cet endroit clos jusqu’à la fin de cette cérémonie qui allait fort probablement et malheureusement s’éterniser. Son esprit s’égara un instant vers les émotions qu’il ressentait lorsqu'en en contrôle de cet engin hyper puissant.

- Tss…Ils pourraient aller plus vite.

Marmonnant ces paroles, Luther posa ses oreilles pointues bougeant sans cesse et écoutant dorénavant les conversations qui se produisaient à l’intérieur de la cour de l’Institut. Les gens conversaient de tout et de rien soit absolument in important que le Chef des Chevaliers en prenne par. Il allait fermer les yeux alors qu’une jeune demoiselle passa tout près de lui. *La Chancelière de Rhodium* pensa t’il à une image aperçut au hasard dans cette fille alors que la jolie jeune fille se dirigea vers ses conseillés. Par contre, Luther devint subitement intéressé par celle-ci. Il décroisa les bras pour poser un regard scrutateur sur Victoria.

*Elle me fait penser à une personne* songea t’il non sans peine à deviner de qui il s’agissait.

Luther devenu fort intéressé tout à coup tenta alors de se remémorer toutes les jeunes filles qui croisèrent sa route au cours de sa vie. Les chevaliers, les écuyers, les femmes de ménage…Non, aucune de celles-ci ne se comparaient à celle-ci. Alors, le jeune hybride poussa sa recherche plus loin. La jeune femme du bar de l’autre côté de la rue, des connaissances, sa famille? Sa famille ... *Victoria?* se souvint t’il alors. Le jeun hybride n’avait pas revu sa famille depuis son admission en tant qu’Écuyer de Rhodium auprès de l'armé. Il se remémora alors les bons moments avec son père, non pas lui. Luther pensa plutôt à sa mère et sa sœur. Vraiment, la Chancelière semblait avoir un visage semblable à ses souvenirs qu’il en gardait. En fait, le Chef des Chevaliers se sentit soudainement marcher en direction de la jeune fille. *Comment pouvait-elle devenir Chancelière à un si jeune âge?* s’interrogea t’il. Il fallait se l’avouer, Luther ne portait pas une oreille très attentive à la politique de Rhodium.

Enfin, le jeune hybride se situait à moins de deux mètres de la personne qu’il croyait être sa sœur. Courageux comme toujours et un peu brusque, il s’avança rapidement en direction de cette personne pour s’introduire sans aucun scrupule dans la conversation qui se déroulait à cet instant précis.

D’un geste rapide et probablement pas assez doux, il attrapa le bras gauche de Victoria dans sa main droite munie de griffes et la tourna vers lui. Il ne savait pas si celles-ci avaient un peu blessée la Chancelière.

- Victoria! Est-ce que c’est toi?

Les yeux verts à pupilles verticales de Luther démontrèrent l’incompréhension, mais aussi la surprise. Cependant, une autre émotion s’ajouta alors. Celle-ci se définissait par la joie soit de retrouver sa sœur. Il continua donc sur un ton fort portant à nouveau ces trois sentiments:

- C’est moi, Luther. Je suis ton frère…Bien…Je crois être ton frère.

Il lâcha plus doucement le bras de Victoria et commença plutôt à se trouver complètement stupide. Pourquoi avait-il agit ainsi avec la Chancelière de Rhodium? Déjà, certaines personnes le regardaient avec dédain se demandant si cette personne était vraiment le Chef des Chevaliers de Rhodium. Luther ne savait plus où regarder alors il portait son regard un peu partout évitant les visages, mais surtout celui de Victoria. Il se sentait honteux par sa conduite.

_________________
Luther
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Invité le Mar 7 Juil 2009 - 18:03

Victoria ce déplaçait de groupe de personnes. Le soleil était au rendez-vous, le ciel était dégagé tout était parfait. Elle était impressionnée de la foule qui était présente. Comme a son habitude Victo était souriante et tentais d’engagé la conversation du mieux qu’elle pouvait. Mais elle était tout simplement épuisé de parler politique dans cet événement. Tout ce qu’elle voulait c’était de passer un bon moment hors du manoir en compagnie de d’autre gens. Elle voulait profiter du soleil, des bruits des oiseaux. Mais non la jeune chancelière était au pris avec des conseillers qui lui conseillais de ce mêler a la foule et de ce faire connaître, c’est ce qu’elle fit. Ce n’est pas à cause qu’elle ne voulait pas connaître ses gens là au contraire mais elle croyait qu’un endroit comme celui-ci était un peu convenable. Elle était non loin du jeune homme à la peau violète. Elle discutait du beau temps et des prochains événements avec ses conseillers. Elle ce retourna quelque fois vers le jeune homme au mur et elle remarqua qu’il la fixait. Elle trouvait cela étrange un peu mais s’était incroyable comme il lui rappelait quelqu’un, elle avait beau repasser dans ses mémoires les gens qu’elle connaissait ou avait croisé le seul qui restais en tête était Luther. C’est au même moment de ses pensées qu’elle senties des griffes lui percé la peau de son bras gauche. Elle pensa très fort* «OUCH ! » *. Son visage se crispa sous cette atroce douleur. Elle ce retourna pour voir qui était son agresseur si impolie. Et elle vit que c’était l’homme à la peau violète. Son visage exprima à cet instant précis une expression surprise. Il lui parla :

- Victoria! Est-ce que c’est toi?

- He oui s’est moi… dit-elle surprise et confuse.


Elle ne savait pas trop qui était cet homme qui la connaissait de son nom. La douleur à son bras était intansse.Puis il reparla sans qu’elle ai ajouté quelque chose encore surprise de cette interruption :

- C’est moi, Luther. Je suis ton frère…Bien…Je crois être ton frère

Puis Luther relâcha sa poigne. Elle jeta un coup d’œil a son bras gauche qui était entailler, elle saignai. Elle qui n’aimais pas trop le sang. Victoria garda son sang froid. La phrase qu’il venait de prononcé trottais dans sa tête… Luther… Luther. Mais d’où ce nom lui était familier. Victoria scrutais le visage de Luther pour tenté de découvrir si celui-ci mentais ou disais la vérité. Elle s’écria :

- Luther ! Tu es encore en vie !!

Elle ce jeta dans les bras de son frère, heureuse de le retrouver après tant d’années passé loin de lui. Cela faisait très longtemps qu’elle rêvait de retrouver son frère. Elle ajouta pour le faire rire… du moins elle espérait qu’il trouve drôle sa blague d’un peu mauvais goût :

- Mais te retrouvé n’était pas une raison pour planté tes griffes dans le bras de ta sœur ! Luther tu es incorrigible ! Et de plus devant un public aussi nombreux et en un jour aussi important !

Le sourire de la jeune femme était immense, sa voix enjouée, ses yeux pétillaient de bonheur. Elle regardait la réaction de son frère. Comme il lui avais manquer ! Plus rien ne l’importait en ce moment, tous ce qui comptait c’était qu’elle venais de retrouvé son frère et qu’elle voulais maintenant tout savoir de ce qui s’étais passer pendant ses années loin de lui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Kally le Jeu 9 Juil 2009 - 15:44

Je suis Kally d'Ambre,je suis âgée de seulement 7 ans.Autre fois je vivais à Ambre...Tien autre fois je dit ça comme si ça faisait longtemps...En faite ça ne fait pas plus d'une semaine que je suis ici....Demain c'est une cérémonie importante pour certaines personnes...Moi elle le sera pour moi dans quelque années..Quand ça sera à mon tour de devenir écuyer et d'avoir un maitre pour apprendre l'art de faire la guerre...Étrange comme ce mot sonne à mon oreille...Guerre....j'aimerais pouvoir en donner une définition plus ample que celle que je connais...j'aimerais en savoir plus!Je veux et je vais en apprendre plus sur ce mot comme sur la magie et sur la technologie moderne!Faut dire que se royaume à beaucoup de choses de différentes avec le mien...Ambre...

La jeune fée ferma son petit ordinateur portable et le mit sur le bureau à côté de son lit...Rapidement elle se coucha et s'endormit tout de suite...Le lendemain matin elle fut réveiller par un son...de la musique...le son était très fort!Rapidement elle s'assise dessus son lit.*Maudit réveille!*Songea-t-elle.La gamine de 7 ans éteint l'appareille en question puis elle sortit du lit...Lentement mais surement,elle se dirigea à la fenêtre et regarda les voiture volante qui parcourait déjà la ville ensoleillé,par se beau matin d'été.Ensuite elle prit quelque vêtement et se dirigea toujours somnolente vers la douche.Pour se réveiller elle la prit froide,faisant excessivement attention à ses ailles!Sortant de la douche elle se sécha rapidement et revêtit une petite robe,après quoi elle se dirigea à la cérémonie à la quelle elle voulait assister du plus profond de son âme.Même si cette dernière ne la touchait guerre,elle serait à quoi s'attendre dans quelque années et cela c'était un plus pour elle.Joyeusement la jeune fée regardait tout les gens présent avec un grand sourire ses ailles bleuté battant doucement derrière son dos mais pas de manière assez forte pour la faire voler.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Kally_10<

Kally d'Ambre,la fée unique!

Je jure sur ma vie que chaque fois que je pourrai être utile je le serai!
L'important c'est de ne pas oublier se pourquoi je suis née,pour aider!
Kally
Kally
Personnage important

Féminin
Messages : 107
Rôle : élève
Âge : 7ans
Âme Soeur : pas pour le moment
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 27/03/2009


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Shinylla le Jeu 9 Juil 2009 - 20:04

[Booom! Je suis là! Wink]

Dès mon arriver à Rhodium, je me sentais quelque peu perdue. Des années, on pourrait dire presque des siècles que j’ai resté sage comme une image sans agir envers l’humanité. Disons que dès mon arriver dans ce royaume, j’ai cru être dévoilé très rapidement, mais non. Tout simplement, j’ai été surpris par la technologie qui régnait. Des moyens de transports automobiles volantes sans aide des chevaux... J’étais fortement étonnée par ce royaume et je trouvais aussi qui avait un charme fou, malgré quelques petits problèmes que j’ai eu au début, comme me faire frapper par une voiture volante qui s’en allait se stationner et que selon eux, j’ai eu un miracle de ne pas être morte. Alors, la technologie ultra moderne je l’avais très loin où que je pense.

J’ai passé quelques années à leur coté de savoir un peu plus sur eux, d’ailleurs c’était ma mission et je suivais, malheureusement, à la lettre. S’informer concernant les humains, jusqu’à temps que tu t’infiltre carrément dans leur vie. Alors pourquoi pas être un chevalier? En plus, à l’époque, c’était très populaire et à ce que je vois ça l’est toujours. Donc, je me suis rajeunis de quelques années, apparence enfant, j’ai pus être un élève, écuyer et ensuite devenir un chevalier, à date, tout ce qui me décourageait c’était le non originalité des gens:

- Tu appartiens à quelle race? D’où vient tes oreilles? Est-ce que tu es vieille?

Si j’étais vraiment un enfant, j’aurai tout dit; Je suis une déesse qui infiltre rhodium pour en savoir un peu plus sur les créatures mortelles. Mes oreilles viennent des pardusses, des bêtes mi humaine et mi félin, que j’ai personnalisé. Effectivement, je suis très vieille, environ biens plus que des centaines d‘années. J’aurai pu dévoiler, mais il ne fallait point, il fallait que je sois muette et c’est ce que j’ai fait jusqu’à aujourd’hui.

Durant, mon sois disons enfance, j’ai connu d’autre personne, dont Luther qui est le chef des chevaliers de Rhodium et plein d’autre, que leur prénom ne me viennent pas à l’esprit. Bref, durant les trois derniers jours qui me reste avant de me montrer la tronche au peuple pour qu’il sache qui sont leur chevalier de pacotille qui vont protéger leur royaume et blablabla. Je restais assis sur le gazon humide sous les étoiles et je regardais celles-ci, que dire? C’était si magnifique de les voir ainsi que... Qu’à l’époque, non..? Malgré que là il y a plus de bruit qu’avant, mais je m’en foutais je chantais. Hé hé! Parlant de sommeil, je ne dors jamais. En faite, je médite plus. En passant, à l’époque je dormais un peu, quoique j’étais une sorte d’immortelle. En tout cas, je n’ai jamais su pourquoi je dormais, mais cette fois-ci quand j’essaye, ça ne fonctionne pas, peut-être que je n’ai pu le pouvoir de le faire, dommage. Sinon, je médite une fois de temps en temps, ça comme effet quand je buvais l’eau cristallisé, mais cette fois-ci c’est sans boisson, seulement méditer.

Et oui, trois nuits sans dormir. Même que durant les matins je découvrais une certaine boisson énergisante fortement délicieuse que je bois seulement deux par jours, dont un le matin et un autre le soir avant de regarder les étoiles ou sinon avant de méditer. Le nom s’est « Café ». La première fois que j’en ai bu, disons que j’étais fière d’être une déesse infiltrée, malheureusement, quand j’en bois trop je deviens trop folle comme dans mes anciennes habitudes.

So. Ce jour là est finalement rendu. C’était la cérémonie du siècle qui tue tout le monde dans l’ennuie. Moi, qui en a eu des cérémonies et il fallait que je recommence... Cependant, ce n’est pas pour rien que j’y vais, désormais j’ai une raison d’y aller, oui, je suis chevalier, mais seulement pas ça, mais aussi savoir un peu plus sur les traditions de Rhodium.

En y repensant, je suis supposé être au regroupement de personne qui va voir les chevaliers. Euh, ça me ne tente pas vraiment, je préférais rester coucher où que je suis depuis au moins trois jours et regarder les étoile... Euh... Problématique, où sont les étoiles?! Oups! On est durant la journée, ça tombe bien mal tout ça. Disons que je n’avais pas le choix de me lever pour ensuite aller là-bas... Mais une minute. Il faudrait bien que j’arrive là-bas intacte, genre tout propre et aillant une bonne odeur. Ouais, il faudrait peut-être que je me prépare pour bien passer devant le monde qui va être à cette cérémonie.

« Aller up! Lève toi Shiny tu es capable! » Dis-je à moi même pour m’encourager.

Je me levais, voilà qu’est-ce que je fais maintenant? Il fallait que j’aille dans une auberge pour aller me laver, prendre une bonne douche et « laver » ma robe toute blanche qui est devenue un peu verte à cause que je me suis trop couchée ou assis sur la gazon assez humide la nuit. Ah la. Que des choses à faire avant d’aller officiellement dans une cérémonie que je me fou carrément d’être présente ou non. Cependant, il fallait que j’y aille, c’est sûrement amusant, qui sait? Plus amusant qu’à l’époque des chariots tirés par des boeufs ou chevaux.

Je marchais pendant quelque temps, quand j’ai vu une moto arriver. Euh, il fallait peut-être que je me dépêche, car je le connaissais cette personne, il faisait partie de l’ordre et moi, une « sans abri », il fallait que je me grouille pour paraître mieux possible, alors je rentrais dans une auberge. Une auberge... C’est plutôt un hôtel à ce que je sache et en plus il fallait que je paye pour faire ma toilette, oh, tant qu’à y être on va réserver une chambre pour la nuit qui va arriver. Ça sera une bonne chose de faire pour enfin trouver un endroit parfait pour pouvoir construire une maison qui va convenir à mes besoins, genre salle de bain, cafetière, cuisine et chambre à coucher pour ne pas révéler des soupçons.

- « Bienvenue à (tel endroit xD), chère cliente! » Dit-elle avec un ton enthousiasme.

- « Puis-je vous... »

« Je voudrais une chambre s’il vous plaît. » Coupais-je l’employer, disons qu’elle n’a pas tarder de me donner une chambre et tout, puis j’ai donné l’argent.

L’argent... Quel argent que j’ai?! Je l’ai juste emprunté à des riches qui ne s’occupe plus de leur montant d’argent tellement qu’ils en ont beaucoup trop. La demoiselle n’a rien dit de plus, elle m’a donné les clés pour ensuite me dire:

- « Bonne journée. »

J’ai parti vers ma chambre, pour aller prendre une bonne douche. Enfin, seule dans un endroit si intime. Je pouvais utiliser mes pouvoirs sans personne pour voir ou pour dire de faire tel chose pour eux. Je partie la douche, sans trop de mal je me déshabillais pour aller sous l’eau pendant un moment en fermant les yeux je méditais pendant quelques minutes. Quand j’ai ouvert mes yeux, j’ai continué à me laver, dont mes cheveux hyper long ensuite mon mince corps, par après, j’ai sorti. Quinze minutes que j’ai passé à méditer et me laver correctement sous la douche pour enfin sortir. J’ai pris deux serviettes avec un je l’ai entouré autour de ma taille à la hauteur de ma poitrine et l’autre je séchais à mes cheveux d’un blanc comme de la neige. Je séchais tout mes cheveux même mes oreilles, ensuite j’ai utilisé le séchoir à cheveux qui n’était pas très loin. Après un coups de peigne, mes cheveux étaient rendus frisé... Assez phénoménale, hein? Habituellement, les cheveux vaguent ou ils deviennent un friser pas très beau, mais pour moi, je les voulais ainsi un beau frisé avec plein de bouclettes. Je ramenais tous mes cheveux en arrière pour ensuite les séparer en trois grosses mèches, deux venaient en avant de mes épaules et le dernier restait en arrière pour cacher un peu mon tatouage dans mon dos.

Devinez, après c’est quoi? Je lavais ma robe avec mes pouvoirs et elle est devenue comme neuve. Je l’ai mis, je me suis arrangée un peu, après j’ai parti de ma chambre. Prochaine destination la cérémonie des chevaliers de Rhodium, situé à quelques pas si on cours très vite ou en marchant rapidement. Pour moi, je marchais tout simplement en prenant en passant un café.

Je regardais ici et par là jusqu’à temps que je rentre dans la cour ni vu ni connu à date. Jusqu’à temps qu’on me demande si j’étais dans l’ordre, parce que j’avais l’air en m’en contre ficher un peu de cette cérémonie. Disons que je n’avais pas le choix de répondre oui... Tout d’un coups, tout le me regardait... Ah que c’est amusant de ce faire regarder comme si tu étais une extraterrestre qui a descendue du ciel pour faire l’anatomie de l’être humain sur mon vaisseau spatial.. Oh, attention marcienne ambulante. Non, mais franchement. J’ai souris, de toute façon je n’avais pas le choix de sourire.

Je suis Shinylla, une déesse infiltrée dans la chevalerie de Rhodium, mon apparence est environ dans les dix huit ans, je suis dans l’originalité totale, sauf quelques détails près. Bref, je suis dans la cours de l’institut de Rhodium, je constate en voyant le monde, la chancelière et Luther. Plus loin je vois Thléiras, puis d’autre petites personnes, sûrement des élèves. Je me sens regardée comme ça n’a pas d’allure et je sens que je vais me tourner vers un mur pour être plus isoler possible, mais ça ne marche pas vraiment... Je donnais l’impression aux personnes que j’étais très sociable et la femme parfaite que tout homme désirait. Je venais juste d’arriver et déjà j’avais hâte de partir dans ma bulle, mais je ne pouvais pas, c’était une cérémonie en l’honneur des chevaliers et j’en faisais partie... Pourquoi j’ai eu cette idée d’embarquée dans une telle situation il y a quelques années.

En y pensant... Si je suis une femme chevalier de Rhodium, je suis supposée d’avoir une arme sur moi. Oups... Tant pis, cette fois-ci, s’il y a du danger, je vais les utiliser... Euh, au moins mon contrôle de la terre. Sinon, si je montre trop de pouvoir, on va se poser des questions, gurp!

Puis, aussi quand je suis arrivée... Le druide avait justement fini son discours. Ah zut, je suis totalement en retard. Pas grave. On va dire que j’étais là depuis le début, mais j’étais cachée. Hihi! Up aller... Il fallait que je sois dans la foule. À date, je faisais que répondre aux questions de certaines personnes en buvant tranquillement mon café chaud qui a deux sucres et un crème. Oui, j’ai des origines pardusses, non je ne suis pas si vieille pourtant j’ai rien que dix huit ans, arf.. Je viens de quand même loin, mais je suis devenue chevalier à cause de mes parents désormais morts. Merci, mais ça fait longtemps qui sont mort, pas besoin d’être désolé. Bla bla bla.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Shiny_10
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Luther le Ven 10 Juil 2009 - 22:39

Sans trop le vouloir, Luther se forçait d’observer les murs de l’institut. Ceux-ci étaient polis et brillants dans la lumière du soleil. Les deux pupilles verticales se rétrécirent alors pour ne former qu’une mince fente voir de un millimètre. Pourtant, le Chevalier ne désirait en aucun cas se brûler les yeux sur le murs grâce au soleil. Non, Luther voulait éviter les regards dédaigneux des gens aux alentours sans compter ceux des conseillés de la Chancelière. Ces derniers devaient certainement lui porter un regard haineux à ce moment même. Par contre, Luther ne voulait rien savoir. Toujours honteux, il allait repartir vers son mur. Soudainement, un poids semblant s’effondrer sur son corps fut de suite suivit d’un cri qui lui transperça les tympans. Ces deux actions surgissaient alors l’une à la suite de l’autre. Luther dut, probablement par réflexe, refermer les bras autour du corps chaud qu’il ressentait à présent.

*Victoria, c’est elle?* se questionna t’il finalement sans trop y croire.

Le Chevalier tourna la tête vers sa sœur qu’il observa en détails. Elle était fine, gracieuse, ses cheveux roux semblaient si fins en cette journée ensoleillée. Enfin, sa robe bleue lui allait comme un gant ajoutant de la finesse à ce corps comme si le besoin s’en faisait sentir. Pourtant, Luther n’eut pas le temps d’observer plus longtemps Victoria se souvenant maintenant de ses yeux soient les même qu’il y avait huit ans.

En effet, la jeune Chancelière repoussa le Chef de Chevalier plus par plaisir que colère. Seulement, Luther n’y vit rien. Il resta plutôt interdit alors qu’elle ajouta sa blessure par les propres griffes de l’hybride. Le cœur de Luther fit un bond et il se demandait pourquoi les autres convives n’entendaient pas un bruit étrange. Ce dernier serait bien évidemment le cœur du Chevalier. *Quoi, elle est…Je l’ai blessé* se culpabilisa t’il aussitôt. Luther se mordit les lèvres de nervosité pour faire passer son envie de hurler sa colère. Ses yeux tentaient encore de regarder les murs de l’institut de Rhodium pour une fois de plus s’attraper le soleil. Tout à coup, ils rencontrèrent ceux des conseillés pour tenter de leur sourire sans grand succès. *Ils vont me tuer, c’est certain* tenta t’il de prendre la situation à la blague. Par contre, cela ne réussit guère.

Luther porta alors lentement son regard vers le bras de gauche de Victoria. Il avait peur d’y trouver quelque chose de grave. Arrivés au point d’observation, le Chevalier remarqua trois marques. Celles-ci caractérisaient manifestement ses griffes pointues. Il soupira désespérément observant avec tendreté Victoria. Cette tendresse était rare dans les yeux de cet hybride.

- Je suis désolé, Victoria. Je…Vraiment désolé finit-il dans un murmure.

Par la suite, il approcha sa main gauche vers le bras blessée de la jeune fille. Il fit bien attention de ne pas y apposer ses griffes cette fois. Luther tenta de masser un peu la blessure. Malheureusement, il n’avait aucun pouvoir de guérison… *Pourquoi je ne peux jamais faire ce que je veux* songea t’il en soupirant de frustration serrant ses poings inutilisables pour procéder à une guérison.

Il se retourna alors vers toutes les convives et les héla d’une voix forte:

- Y a-t-il quelqu’un qui pourrait guérir la Chancelière?…Elle…Elle est un peu blessée.

De un, Luther n’avoua pas que ce fut par sa faute. En effet, il s’en sentait beaucoup trop coupable pour cela. De deux, le Chevalier ne connaissait pas tous les pouvoirs de ses compagnons. Oui, il en était le chef. Néanmoins, cela viendra sûrement avec le temps. Puis, après tout, en ce moment il se trouvait tout simplement trop nerveux pour penser à quoi que ce soit.

Luther ajouta finalement en menace évidemment non fondée:

- Si vous avez des pouvoirs de guérison et que vous ne venez pas m’aider, je vous jette de l’autre côté de ces murs!

Il pointa alors d’un air semblant déterminé le haut de la muraille. Puis, il retourna à Victoria et lui sourie.

_________________
Luther
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Kally le Sam 11 Juil 2009 - 15:31

La jeune fée venant du royaume d'Ambre observait tout partout avec un grand sourire aux lèvres.Tout en ce royaume lui semblait à la fois beau et étrange.Même si la cérémonie ne voulait absolument rien dire pour elle en se moment ,elle trouvait d'une importance capitale d'y être présente.Son jeune regard bleuté observait absolument tout et tous les gens présents également.Puis elle entendit un homme demander une guérison!Chouette elle allait pouvoir montrer de quoi elle était capable,finalement elle n'était pas venue pour rien!Elle observa l'homme en question quelque seconde et rapidement devient incertaine de savoir si elle voulait l'aider ou pas.Il semblait assez étrange à ses yeux mais la phrase que se dernier ajouta la fit rire un tout petit peu.Comment il pourrait la lancer par dessus le mur?Elle avait des ailles!Elle n'allait certainement pas tomber...Puis l'idée qu'on pourrait lui couper les ailles fini de convaincre la gamine de 7 ans qui se dégagea de la foule en volant avec ses aille bleuté pour atterrir avec un sourire devant Luther.

-Moi je peu guérir!

S'exclama la gamine de 7 ans dans un grand sourire des plus naturelle qu'y soit.

-Enfin si vous voulez bien qu'une gamine de 7 ans la guérisse.

Ajouta-t-elle dans un sourire.Attendant la réponse elle garda son regard fixé dessus l'hybride.Finalement il n'avait pas l'air si dangereux.Différent,oui c'est vrai.Mais au font il voulait juste que quelqu'un aide la jeune femme et il s'y était mal prit en faisant une menace car sans menace elle serait venue aussitôt...

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Kally_10<

Kally d'Ambre,la fée unique!

Je jure sur ma vie que chaque fois que je pourrai être utile je le serai!
L'important c'est de ne pas oublier se pourquoi je suis née,pour aider!
Kally
Kally
Personnage important

Féminin
Messages : 107
Rôle : élève
Âge : 7ans
Âme Soeur : pas pour le moment
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 27/03/2009


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Invité le Sam 11 Juil 2009 - 20:57

Victoria regardait son frère, son comportement l’intriguait. Il ne cessait de regarder les murs de l’institue ou encore de fixer le soleil. Sa blessure ne lui faisait guère mal car l’excitation de retrouver son frère. Elle avait demandé à un de ses conseillers de lui prêter un mouchoir. Elle prit le mouchoir et le déposa sur ses petites coupures pour imbibé le sang qui coulais. Elle vit alors son frère regarder son bras. Elle ce sentait un peu coupable d’avoir fait cette blague de mauvais goût car son frère ne semblais pas avoir décelé dans son ton un ton blagueur. Quand les yeux de son frère scrutèrent son bras quelque peu amoché elle vit dans ses yeux de la tendresse. Elle était émue que son grand frère éprouve ce sentiment envers elle, sa petite sœur. Elle avait quasiment oublié que c’était lui qui lui avait infligé ses blessures. Elle était certaine que dans quelques jours son bras serait guéri. Elle pesait le pour et le contre d’allé à l’hôpital ou d’allé demander au médecin de l’institue de la soignée quand son frère lui dit :

- Je suis désolé, Victoria. Je…Vraiment désolé finit-il dans un murmure.

Il semblait sincère dans ses paroles. Victoria avais presque les larmes aux yeux de voir son frère comme cela. Elle lui répondit :

- Mais ce n’est rien Luther ! Dans quelques jours mon bras va être guérie tu va voir dit elle avec une voix douce et calme.

Son frère approcha ses mains de son bras gauche qui était blessé. Victoria le regardait agité ses mains en point au dessus de son bras. Elle ce demandais franchement ce qu’il tentait de faire. Le voir gesticuler comme cela la fessais rire mais pour ne pas vexer son frère elle retient son rire et afficha un petit sourire en coin. Tout à coup Luther ce tourna vers les invitées et dit à haute voix :

- Y a-t-il quelqu’un qui pourrait guérir la Chancelière?…Elle…Elle est un peu blessée.

Elle s’empressa de prendre a son tour le bras de Luther pour le tourné vers elle avant de dire :

- Ce n’est pas nécessaire tu sais Luther ? Dans quelque jour mon bras va être comme si rien ne s’était passé… Tu sais je t’en veux pas.

Elle observa son frère. Il voyait clairement que personne ne répondais a sa demande pourtant bien formulé sans doute qu’ils avaient peur de la couleur de peau de Luther. Victoria s’avais que malgré son apparence son grand frère était gentil et doux, il n’y avait aucune raison d’avoir peur de lui. Puis son frère lança à la foule un ultimatum :

-Si vous avez des pouvoirs de guérison et que vous ne venez pas m’aider, je vous jette de l’autre côté de ces murs![i]

Pendant quelques secondes elle ce demandais comment il pourrait jeter quelqu’un par-dessus le mur s’il ne savait même pas qui avait des pouvoirs magique dans l’assemblé. Elle effaça très vite cette stupidité de sa tête. C’était la première fois qu’elle le voyait dans un état pareille. Elle tenta de trouver dans ses souvenirs un moment où Luther aurais pu être violent de parole et agressif mais rien de lui venais en tête. Elle n’avait jamais décelé de l’agressivité chez lui. Puis il ce tourna vers victoria et lui sourie. Elle lui rendit son sourire avant d’ajouter :

- [b]Je ne savais pas que désormais tu menaçais les gens Luther… Elle avait un sourire taquin au lèvre. Luther tu sais je ne t’avais jamais vue aussi comment dire… ? On aurait dit que tu étais un peu agressif. Je n’ais pas vraiment apprécier, jamais tu n’as été comme sa … du moins dans mes souvenirs d’enfance dit elle sur un ton un peu plus sérieux.


Elle lui sourie pareille, elle était simplement heureuse en ce moment. Son plus grand rêve ce réalisait. Puis dans la foule une petite fille cria :

-Moi je peu guérir!

Victoria la regarda un peu stupéfaite. Le sourire de la jeune demoiselle était sublime. Victo la regardait d’un air intrigué. Si Luther voulais laisser la petite démontré ses talents victoria n’y voyais aucun inconvénient. La petite ajouta :

-Enfin si vous voulez bien qu'une gamine de 7 ans la guérisse.

Victoria ce tourna vers Luther pour le regarder dans les yeux en lui disant :

-C’est ton choix Luther… cela ne me dérange pas qu’elle veut me guérir. Mais c’est seulement si tu le désir.

Elle attendait la réponse de son cher grand frère. Elle en profita pour contempler le ciel qui était toujours aussi beau. Puis elle posa son regard sur la petite fillette elle devais avoir 7,8 ou 9 ans ce disais Victo.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Luther le Dim 12 Juil 2009 - 21:18

Luther n’écouta pas un seul mot de ce que lui disait Victoria. Elle était blessée et cela se trouvait de sa faute à lui. Il devait obtenir un moyen pour se faire pardonner et éliminer cette culpabilité qui le rongeait pour les quelques minutes qui passèrent. Il sourie en soupirant désespérément face à sa sœur qui refusait de se faire aider. Cependant, ce sourire s’effaça à la mise en garde de la Chancelière. *Je ne suis pas agressif et je ne les men…* songea t’il grognant un peu à la manière d’un chat. Il abhorrait ce petit air sérieux.

Comment avait-il été étant jeune? Ça, Luther ne pouvait pas s’en rappeler ou très peu. Il se rappelait avoir toujours été le chef partout où il allait probablement pour s’éviter de se faire marcher sur les pieds. En effet, cette apparence peu humaine et méta pouvait inspirer la peur chez bon nombre de personne. Les jeunes enfants pouvaient être plus effrayés qu’autre chose. *Je suis qui je suis et je ne changerais pas* maugréa t’il observant Victoria dans les yeux comme si une dispute allait déjà éclater entre le frère et la sœur.

Heureusement, un rayon de soleil coupa court à la dispute. En fait, cela se trouvait être surtout une jolie petite fée. Luther tourna alors son regard vers l’enfant. Il avait entendu parlé des Fées d’Ambre, mais n’en vit jamais de proche. Peu de ces gens pouvaient se vanter d’avoir des ailes si jeunes. Celle-ci devait être bénie il n’y a pas à dire. Quoique par quelle entité magique, cela restait à voir.

Toute innocente, Kally semblait tout à fait pas intéressée sur le fait de la drôle d’apparence du Chef des Chevaliers. Non que cela avait traversé l’esprit de celui-ci, mais il s’en surprit tout de même. Interdit un instant pas la mignonne binette de Kally, Luther n’entendit pas vraiment les autres paroles de sa sœur.

Techniquement, les enfants en bas âge semblaient obtenir de bons résultats avec cet hybride normalement brusque, colérique et ambitieux. Voir, il sourie à la petite Fée tout en apposant doucement sa main gauche sur la tête de Kally en évitant de toucher quoique ce soit avec ses griffes tranchantes. *Si elle le dit* pensa t’il même si sept ans lui semblait jeune. Quoique pour sa part, son pouvoir sur le feu apparut vers cinq ans.

- Oui. Tu peux nous aider petite Fée ajouta t’il dans un sourire qu’on ne lui connaissait pas.

Dans un geste, il démontra l’égratignure que Victoria tenta de diminuer avec un mouchoir. Il soupira de voir que sa sœur ne se soucia pas de sa propre santé. Bon, il était vrai que lui-même pouvait garder une entaille d’épée pour deux jours sans rien y faire qu’y passer un peu d’eau par obligation quotidienne.


- Alors, peux-tu faire disparaître ces marques de…Quelque chose qui fit du mal à la Chancelière.

Luther évita soudainement d’avouer que cela se trouvait être des marques de griffes. Kally, malgré son innocence d’enfant, était intelligente et comprendrait très vite où le Chef des Chevaliers voulait en venir par une blessure aux griffes. De plus, Luther ne connaissait pas si elle pouvait garder un secret. Alors, il éviterait que toute la cour soit mise au courant: surtout la journée de l’attribution.

- En passant, quel est ton nom? Si tu es une élève de Rhodium, je me dois de le connaître comme je me dois de connaître bien tous les membres de l'Ordre.

L’hybride reprit soudainement ses responsabilités de Chef des Chevaliers de Rhodium. Il ne trouvait pas cela éreintant. Bien au contraire, il aimait se retrouver dans cette position de pouvoir. Puis, on ressentait que sa voix semblait s’être calmée et on remarquait même une suavité dans ses paroles. Luther avait une belle voix malgré son mauvais caractère qui changeait cela assez souvent.

_________________
Luther
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Myriam le Lun 13 Juil 2009 - 12:36

Myriam roulait dans son lit encore. Elle rêvait ses a parents a des moments plus heureux jusqu’a ce qu’un bruit sourd la réveille. Elle sursauta et vit que c’était son réveil qui sonnait.

*Foutu réveil, il fallait vraiment qu’il sonne l’a maintenant.*

C’est donc de mauvais cœur que la jeune fille se leva en direction de son miroir. Elle s’observa un peu, ses cheveux noirs étaient hirsutes, ses lèvres sèches et elle avait des cernes autours des yeux. Ce n’était pas très beau à voir. L’elfe se dirigea vers sa salle de bain où elle y prit un bon bain d’eau chaude parfumée au lilas. Aujourd’hui serait un jour très important pour Myriam elle allait être adoubée. Il fallait donc qu’elle s’arrange pour le mieux. Après ce bain elle s’habilla et entreprit d’arranger ses cheveux pour qu’ils soient ondulés. Après avoir eu le résultat qu’elle voulait Myriam se dirigea vers la cour où se tenait l’adoubement

La cour était plutôt remplie de gens. Myriam écouta avec une oreille distraite le discours du grand druide. Il y avait quelques chevaliers et la chancelière. A la fin du discours le monde applaudit et j’/tait soulage de voir qu’il etait fini. Elle tourna la tête et vit que la chancelière parlait avec un chevalier mauve.*Sûrement un hybride* se dit-elle. Elle les observa un moment. Puis elle détourna sa tête. Pour apercevoir un dame d’a peu près son age. Cette fille, elle ne la connaissait pas vraiment elle se souvenait juste d’avoir été un peu trop curieuse envers elle quand elle était petite, même un petit peu trop. Un petit sourire apparu sur les lèvres de la jeune fille. Elle aurait bien aimé l’aborde mais elle se sentait un peu gêne. Sûrement du a cause de ce qu’elle avait dit il y a quelques années de cela. Soudain elle entendit une voix s’élever de la foule qui disait

-Y a-t-il quelqu’un qui pourrait guérir la Chancelière?…Elle…Elle est un peu blessée.

Myriam tourna sa tête en direction de la voix et vit que la chancelière jetait effectivement blesse. Malgré cela ça ne lui faisait rien mais le chevalier mauve trop têtu voulait la guérir.*En voila tout un cas* pensa-t-elle Puis le chevalier reprit la voix et dit

-Si vous avez des pouvoirs de guérison et que vous ne venez pas m’aider, je vous jette de l’autre côté de ces murs!

La jeune fille ne put s’empêcher de pouffer de rire elle regarda encore la situation et vit qu’une jeune fille de 7 ou 8 ans s’approchai pour guérir la chancelière. Myriam voulait bien voir se procédée. Elle s’approcha un peu juste assez pour voir qu’allait faire la petite fille.


_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Cdecg4

Seule la lumière pourrait ...
Myriam
Myriam
Personnage important

Féminin
Messages : 384
Rôle : Écuyer
Âge : 16 ans
Âme Soeur : Il m'aime, un peu, pas du tout, énormément, un peu, pas du tout, énormément ...
Sexe : Féminin
Écuyer : J'ai pas d'écuyer mais j'ai pour Maitre Super Shiny ma déesse préférée Razz
Date d'inscription : 07/10/2008


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Kally le Lun 13 Juil 2009 - 14:03

Kally gardait toujours son grand sourire béat sur le visage et puis l'homme à la peau mauve lui dit qu'elle pouvait les aider!Chouette elle allait pouvoir montrer à tout le monde que c'était un vrai jeu d'enfant...surtout quand comme elle on maitrisait se pouvoir depuis quelque temps!La jeune fée s'approcha donc de Victoria.Le jeune homme lui montra les petites entaille sur la bras de la chancelière et lui demanda ensuite si elle était capable de guérir la blessure...

-Bien évidemment!C'est un vrai jeu d'enfant!

S'exclama la jeune fée de 7 ans en gardant toujours un sourire des plus resplendissant.Puis au moment où elle allait approcher ses mains pour guérir la chancelière le jeune homme lui posa une autre question...qui elle était..Kally fit un grand sourire et regarda Luther.

-Je me nomme Kally d'Ambre...comme vous pouvez le voir de part mes ailles je suis une fée...j'ai 7 ans et oui je suis élève sous peu ici à Rhodium!


Tout de suite après elle approcha ses mains du bras de la chancelière.Puis elle regarda cette dernière dans les yeux.

-Promit ça fait pas mal...

Elle lui fit un grand sourire et baissa son regard sur la blessure qu'elle devait guérir.Elle posa délicatement ses petite main féerique dessus la plaie.Prenant une grande inspiration et fermant ses petits yeux bleu, elle se concentra doucement,imaginant la plaie complètement fermé dans sa tête.Ensuite une douce lumière blanche ressortit des mains de la jeune fée,cependant cette lumière avait de petits reflet bleu...allez savoir pourquoi comme ses aille sa magie était bleu...Après un court instant la petite lumière s'estompa et Kally ouvrit les yeux à nouveau...elle retira ses main et observa le bras de la chancelière,où il ne restait que le sang de l'ancienne blessure.Satisfaite de son travail la jeune fée eu un sourire triomphant.

-Comme je disait un jeu d'enfant!

Joyeuse,les ailles dedans son dos se mirent à battre légèrement et lorsque ces dernière captèrent la lumière de petits reflets de différentes teinte de bleu apparurent sur le sole autour de la jeune créature féerique qui gardait toujours un sourire éclatant et qui fixait la chancelière.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Kally_10<

Kally d'Ambre,la fée unique!

Je jure sur ma vie que chaque fois que je pourrai être utile je le serai!
L'important c'est de ne pas oublier se pourquoi je suis née,pour aider!
Kally
Kally
Personnage important

Féminin
Messages : 107
Rôle : élève
Âge : 7ans
Âme Soeur : pas pour le moment
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 27/03/2009


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 18:31


La petite fille approcha de Victoria doucement. La petite fée était si mignonne ! Comme elle aimerais avoir une petite enfant. Son frère accepta que la petite fée guérisse ses plaies. Victoria était un peu nerveuse à cette idée. Luther demanda le nom de la petite enfant. Elle lui répondit qu’elle s’appelait Kally. Elle regardait l’enfant avec un sourire et pensa * Comme c’est un joli nom ! Et de plus il lui va à merveille ce nom.* Luther s’emblais ce calmer un peu ce qui la rassura, Victoria avais si peur qu’il arrive quelque chose aujourd’hui et d’après elle son bras était suffisant comme erreur pour la journée. Kally approcha ses mains des bras de la chancelière et la fixa dans les yeux en lui disant que cela ne lui fera pas mal. Elle la trouvait si mignonne! Le procédé de guérison intriguait grandement la chancelière. Elle fixa la toute jolie Kally qui la soignais pendant tout le procédé sans la lâché du regard. Lorsque la petite fée leva la tête et semblais très fier de son travail Victoria regarda son bras gauche. Il était en effet totalement guérie, c’était comme si rien ne s’était passé. L’enfant avait raison cela n’avais même pas fait mal. Elle était bouche-bée. La petite la fixait comme si elle attendait sa réaction. La chancelière regarda la petite enfant et lui souria en ajoutant :

-Merci Kally… Wow c’est impressionnant! Je suis éblouie c’est … comment dire … je ne trouve pas les mots pour le dire dit-elle toute émerveiller.

Elle regardait la jeune enfant avec beaucoup d’admiration. Mais elle ne pouvait s’empêcher de regarder son bras et d’être émerveiller par ce qui venais de ce produire. Dison que la chancelière n’était pas très habituer encore à tout cela.

-Tu sais Kally j’aime beaucoup tes ailes. Et tu es très mignonne. Merci encore je vais t’être redevante envers toi. Alors si jamais je peux faire quelque chose pour toi, peu importe, dit le moi. Tu as un pouvoir très impressionnant pour une petite fille.



Elle la regardait toujours en souriant. Puis tout à coup Victoria ce rappela de la présence de Luther et des invités. Elle ce mis a ce sentir un peu mal à l’aise. Victo regarda son frère pour savoir ce qui ce passais dans sa tête ou ce qui pensait mais elle ne devina pas. Elle lui fit un sourire a Luther.

-Merci fréro d’avoir demander à me faire guérir même si cela n’était pas nécessaire. Mais je l’apprécie énormément cela prouve que tu tien a moi lui dit-elle sur un ton un peu enfantin et à la fois taquin.


Elle sourie à la foule en les assurant que tout allais a merveille grâce à la petite fée et remarqua à cet instant que tout le monde c'était mis ne petit rond autour d'elle. C’est conseiller une fois rassuré lui demanda de rentré immédiatement au manoir de peur qu’il ce produise un autre incident. Mais Victoria ne voulais pas rentrer tout de suite elle voulait profiter du moment avec son frère et de plus la journée était si belle, elle ne voulait pas être prisonnière de ses murs. Elle n’écouta pas alors le conseille de ses conseillers, ce qui est rare. Elle était décider et personne ne la ferais changé d’avis, elle passerait la journée à l’extérieure à fêter en compagnie de son frère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Luther le Jeu 16 Juil 2009 - 19:16

La petite Fée semblait fort heureuse de pouvoir se rendre utile. Joie que ressentie Luther jusqu’au fond de son âme. Il mémorisa alors ce nom: Kally d’Ambre pour être certain de pouvoir le retenir le temps venu. En effet, si cette fillette se trouvait être élève, elle serait manifestement sous les ordres de l’hybride. *À moins qu’il ne m’arrive quelque chose* pensa soudainement Luther sans qu’il puisse l’arrêter. Cela passa fort rapidement, mais fit un effet dévastateur sur le Chef des Chevaliers de Rhodium.

*Tss…Je ne vais pas mourir* pensa t’il finalement s’interrogeant sur la provenance de ses pensées fort pessimistes tout en mettant ses poings aux hanches. Normalement, Luther se trouvait plutôt un être optimiste. Pourquoi tout à coup se plonger dans ce sombre côté qui pourrait faire reculer toute personne du but qu’elle recherchait dans la vie? Secouant la tête pour tenter de se débarrasser de cela, il observa plutôt Kally procéder à sa guérison. En effet, malheureusement pour lui, Luther était incapable d’obtenir un tel phénomène. Il s’émerveilla surtout de la lueur bleue qui apparaissait de temps à autre entre les mains de la guérisseuse.

Malgré le fait que le jeune Chevalier écouta rarement en cours pendant son enfance, il se rappelait la couleur dorée de cette magie. Luther haussa un sourcil se demandant pourquoi le bleu apparaissait alors avec Kally. *Les gens semblent vraiment tous différents* songea t’il tout à coup. Cela le fit sourire alors que ses mains vint se croiser sur sa poitrine. En effet, Luther devait être l’être le plus étrange de tout le continent. Souriant de fierté, il pensa à nouveau:

*Si quelqu’un est encore plus étrange que moi, qu’il se montre maintenant.* Son regard se pointa sur Victoria et Kally qui parlaient jovialement. Maintenant que sa sœur fut guérie, il était rassuré. Plus que cela encore, Luther ne voyait ni entendait réellement la conversation se produisant au-devant de lui. Ses pensées continuaient à l’assaillir sans qu’il puisse les effacer. Au moins, le jeune Chef ne pensait plus au risque de la mort. Peu importe, il était bien trop téméraire pour être pessimiste quant à cela.

Ainsi, il hocha affirmativement la tête alors que Victoria le remerciait de prendre soin d’elle. Malheureusement, l’hybride n’aperçut pas la taquinerie et l’on se demandait s’il pouvait vraiment s’amuser parfois. Les quelques prochains événements allèrent le montrer bien vite.

En effet, Luther s’aperçut d’une lueur pas tout à fait normale dans la cour de l’Institut de Rhodium. Techniquement, si le soleil avait fait place aux étoiles, le Chevalier penserait tout simplement à la lumière que projettait un lampadaire. Cependant, l’astre du jour dardait ses rayons toujours plus chauds sur ce pays. Alors, qu’était cette lumière? Confus, Luther tourna la tête vers la gauche pour apercevoir une des Écuyers qui brillait de milles feux.

*Mais qu’est-ce qu’elle a fait celle-là?* fronça t’il les sourcils en signe évident de colère du à une entorse au règlement. Étrangement, Luther ne remarqua pas que seul lui semblait s’en soucier. Il ne savait pas que seul lui pouvait voir cette lumière faute, fort probablement, d’avoir encore dormi pendant un cours. Heureusement pour les convives, sa colère se dissipa comme par enchantement. Observer cette vive lumière blanche lui permettait de se sentir calme et cela se trouvait vraiment tout un exploit. Mais était-ce plutôt l’Écuyer Myriam qui permettait à notre Chef des Chevaliers de se sentir serein? Évidemment, lui-même ne pouvait en dire quoi que ce soit.

Par contre, toujours confus sur cette étrange lumière qu’il regardait maintenant depuis quelques minutes, Luther se dirigea finalement vers l’Écuyer qui l’émerveillait tant: et non l’agaçait comme ce serait normalement le cas.

- Victoria. Je reviens dans un instant dit-il à sa sœur sans la regarder. Il était bien trop absorbé par Myriam pour porter un regard sur quiconque à cette attribution à ce moment même.

Malheureusement, un homme mesurant dans les deux mètres, ne vit pas le Chevalier et lui rentra dans le bras gauche au moment où ce dernier n’avait que l’Écuyer en tête. Le café que transportait l’homme se déversa sur Luther qui lui ne gagnait que le 1m80.

- Qu’est-ce que? sembla se réveiller Luther tout en grognant comme un chat sur cette personne qui l’avait bousculée sans ménagement.


- Wow! Désolé Sire! Je ne vous avais pas vu. Vraiment désolé. Heu, je ne vous ai pas fait mal. L'homme prit peur à la réaction animale de l'hybride.


- Non! Pas du tout! mentit avec force colère Luther.

En fait, il sentit une sensibilité intense à l’endroit où le café se renversait. L’hybride frotta son membre à cet endroit pour tenter d’éliminer cette douleur. Il soupira tout en se demandant: *Les gens ne pouvaient-ils pas regarder devant eux parfois* sans évidemment penser que lui-même ne le faisait pas quelques minutes plus tôt.

- Bon, alors…Bonne attribution!

Le géant repartit manifestement pour se chercher à nouveau du café. Luther n’eut pu dire sa façon de penser qui, de toute manière, n’était pas digne du Chef des Chevaliers de Rhodium. Il tenta de se calmer et réussit inévitablement en reposant les yeux sur l’Écuyer. *Mais qu’est-ce qui me prend tout à coup!?* se força t'il à détourner le regard vers Victoria et Kally pour éliminer tout ces sentiments. Puis, il croisa ceux des autres Chevaliers. Un sourire en coin, il avança à leur intention:

- Hé! Chevaliers! Venez ici un instant! J’ai quelqu’un à vous présenter!

Si vous avez bien suivit l’histoire, vous vous rendrez compte que Luther refusait de porter plus grande attention à Myriam au vu de ses émotions qui lui étaient totalement étrangères. Alors, le Chef des Chevaliers désirait évidemment présenter sa sœur à ses frères et sœurs d’arme:

- Victoria! Viens ici! Je veux te présenter les autres chevaliers! Toi aussi, Kally si tu le souhaites!

En même temps, il fit un signe de main aux deux demoiselles comme un vrai gentlemen. Pour cela, visiblement Luther se força à avoir une bonne conduite en présence de sa petite sœur.

_________________
Luther
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Shinylla le Sam 18 Juil 2009 - 17:36

Effectivement, tout à fait, je suis absolument d’accord avec vous, oh il a un petit soucis de ce que vous avez dites, non j’ai rien d’extraordinaire au coté du chef, MAIS NON J’AI PAS UN OEIL SUR LUI! Hum... Ne posez pas trop de question, je continuais à placoter sans trop montrer aux personnes que je m’intéresse très peu de leurs sujets de conversation, surtout pas quand on parlait de Luther. Oui, j’espère être son ami, non je l’aime tout simplement en tant que collègue, complice. Ah la. Tout le monde me posait cette question, pourquoi? Peut-être j’étais si semblable à lui dans le fond? Hm, non. Personne ne me connaissaient même avec tout ceux que j’ai « Vieillis », il sache si peu de ma vie artificielle dans leur monde, pour le reste, aucun être vivant ne pouvait savoir que j’étais une déesse, sauf les personnes qui sont dotés de grand dons, mais ça c‘est rien qu‘un simple détail.

En parlant du chef, il faisait quoi justement? À date, il parlait avec une snobinette. Euh, elle ressemblait à un snobinette, mais dans le fond, je ne savais pas c’était qui et je ne voulais surtout pas le savoir, qui sait, peut-être c’était une connaissance de Luther, de quoi que je me mêle?! Je n’avais pas faite attention de ce qu’il avait fait quand j’ai jeté un coup d’oeil sur lui. Tout ce que je pouvais voir c’était que la femme avait mal, où? À son bras, car ça paraissait grandement. Bon, il avait fait quoi? Ça me tente pas d’être sa domestique pour arranger ses gaffes. Peu importe, j’ai arrêté d’y jeter un coup d’oeil, il y avait un monsieur qui commençait à me parler.

- « La demoiselle avec ce jeune homme violet, c’est la nouvelle Chancelière de Rhodium, elle est ravissante, pas vrai? »

La Chancelière... Tout devenait fort intéressant, même très intéressant. La snobinette sortait de son cachot pour aller faire un petit coucou à des personnes comme nous.. Oh! Je me sens très honorée. Sérieusement, pourquoi j’ai l’air si bête en parlant de Chancelière? J’en avais aucune idée et je ne le souhaitais pas le savoir, ça me tentait pas, à point c’est tout. Cependant, comme j’ai été « élevée » dans les bonnes manières, je répondais ce monsieur avec un merveilleux sourire, qui disait beaucoup de positif pour lui, mais pour moi, c’était rien qu’une illusion qui montrait une fausse facette de ma triste personnalité.

« Merci, de m’avoir dit que c’était la Chancelière. Franchement, je ne savais pas qui c’était, encore merci de m’indiquer le bon chemin! »

Que dire de plus? Rien, à part que je sirote mon café qui en restait presque plus. Pas besoin de me le faire dire deux fois avant de m’en refaire d’autre de ma manière. Je vous avez dis que je prenais un café, oui, mais vous n’avez pas précisez que remettre du café ça comptait pour un deuxième. Une chance que ça n’a pas paru, malheureusement une personne m’a demandé si ma tasse était vide, je lui disais non et il a dit comment tu fais pour siroter autant sans même avoir fini mon café. Ah! Secret de la jeune femme aux cheveux blancs. Hi hi!

En tout cas, j’ai entendu « Je suis désolé, Victoria... Je... Vraiment désolé » Oh, mais qu’est-ce qui se passe? Je me tournais vers Luther et ça semblait être lui qui culpabilisait concernant de ce qu’il avait fait. Il a fait quoi au juste? Par la suite, c’était la question existentiel que tu ne pose pas devant un grand public. Quelqu’un pourrait guérir la Chancelière. Non mais. Il a eu le culot de pouvoir la toucher et même la blessée. Je vais lui donner une bonne leçons à ce jeune homme qui a blessé une personne de la plus haute importance.

À date, tout le monde était stupéfiait. Comment ça la Chancelière est blessée, qui a osé faire ça à cette belle demoiselle?! J’en avais aucune idée, mais je n’avais pas le choix de détendre l’atmosphère en disant avec un sourire rayonnant en étant un peu embarrasser.

« C’est sûrement rien. Inquiétez-vous pas, elle s’est sûrement accroché en venant ici et Luther a découvert qu’elle était blessée. Tout va bien aller, il va sûrement le guérir. »

Petit détail que j’ai oublié en disant ses mots. Il n’a pas de pouvoir de guérison et à date, j’étais la seule en a avoir. Et oui, une déesse infiltrée a quand même des dons de guérison pour guérir des tapons qui se font mal durant leur misérable vie. Un femme en arrière de moi était disons très inquiète. Elle m’a touché l’épaule, je me suis retournée aussitôt et j’ai vu que dans ses yeux s’étaient la confusion total.

- « Ce jeune homme a dit: « Y a t’il quelque un qui pourrait guérir la Chancelière? » non? Ça veut dire qu’il n’a pas de pouvoir de guérison. »

Elle n’avait pas tord à ce que je sache, je rétorquais aussitôt un peu sec, mais je m’en excusais:

« Oui, vous avez raison, désolée, j’avais oublié se détail! »

Je soupirais. Dis moi pas il fallait que j’aille la voir pour faire mon médecin. Pourquoi moi?! Pourquoi je me suis mis le nez dans cette galère? J’avais le choix en plus, soit mourir et disparaître à jamais ou soit infiltrer n’importe quel royaume pour en apprendre davantage sur ses créatures... Assez tentant les deux choix, mais désormais je ne pouvais pas reculer, c’était trop tard. En plus, ça serait étrange de voir une femme qui a les cheveux blancs, aujourd’hui, et de ne plus la voir pu jamais. En d’autre mot, je n’avais plus le choix de vivre.

Aussitôt que je rentrais dans mes penser, Luther recommençait déjà à parler. Il disait quoi en ce moment? DES MENACES?! Oh, putain! Il a signé son testament. Il va dire à adieu à ses menaces! J’aurais compris s’il nous donnait des ordres, mais là en nous menaçant... Ça allait bien mal. À ce que j’ai pu voir autour de moi, tout le monde a resté figer de peur, tout le monde avait peur que quelque un soit jeté de l’autre bord du mur, car à date personne ne dotait ce pouvoir qui était fort utile dans l’ordre de la plus haute importance de ce royaume, pour eux ça tombe bien, mais pour moi... Je soupirais encore une fois, par la suite, j’ai répondu à la menace de Luther d’un ton un peu découragé, mais avant je pris une gorgée de mon café pour ensuite dire tout haut, mais en murmurant:

« Non, mais il a eu le culot de nous menacer?! »

Je n’ai pas eu d’autre choix de regarder la scène en sirotant le plus tranquillement possible mon café. Il s’est passé bien des choses après que j’aille dit à moi-même à ce que je pensais concernant la menace. Une petite fille qui guérissait la Chancelière et que celle-ci était fortement bouche bée. Il a eu une future écuyer qui était là, mais je n’ai pas fait attention, j’étais préoccupée concernant les réaction de Luther, Victoria et Kally. Myriam, m’importait peu pour l’instant.

Les plaies fermées, j’ai arrêté fixé le petit groupe. Il n’avait rien de très important là dedans, à part qu,une pauvre petite fée a guérit une personne important sans aide de personne incompétente. J’étais exclus... Je voulais agir concernant la blessure, mais ça me tentait pas, c’était pas le moment de faire mon « Show » devant tout le monde, déjà que j’ai l’attention de pas mal de monde comme l’homme dans la trentaine qui me faisait des clins d’oeils plus loin devant moi. Je me sens misérable.

Par après, j’ai su que Victoria était la soeur de Luther, là c’était autre chose. Je pourrais dire que le Chef des chevaliers de Rhodium était un grand frère protecteur. Ça lui permet pas de faire des menaces, non plus. Par chance, je n’ai rien dit concernant mes pouvoirs, sinon je serai l’autre bord du mur qui sait.

Bref, j’ai jeté un coup d’oeil à la petite gang, pendant que je me faisais relooker par un homme. Qu’est-ce qui sait passé. Luther était absorbé par l’écuyer... Non! Dit moi pas c’est ce que je pense?! La pédophilie serait en jeu? Non, je blague... Mais serait-ce..? Impossible. Elle est trop jeune de toute façon, puis s’il drague la jeune fille... Oh ça va mal passé la réputation de ce vieux...! XD On peut dire aussi que je le regardais d’un air menaçant, effectivement c’était à mon tour d’être menaçante, ça n’a pas fait grand chose.

Un monsieur avec du café a accroché Luther... Pauvre Café gaspillé, euh, pauvre Luther ça doit être chaud. J’imagine que oui en le voyant se frotter à une place. Se faire ébouillanter ce n’est pas une parti de plaisir je vous le dis, je suis experte dans le domaine.

Ouf... Que des divertissements, c’était hilarant. Je riais trop dans ma barbe, façon de parler. Heureusement, ce fut un moyen pour le ramener à lui, car il commençait à me parler. Non mais, depuis quand il m’adresse la parole pour faire rencontrer du monde? Ce n’est pas par pure plaisir, je vous le garantis. Peu importe, tant qu’à rien faire, on va placoter avec eux avec d’autre monde.

- « Hé! Chevaliers! Venez ici un instant! J’ai quelque un à vous présentez! »

Que c’est amusant de se faire dire « Hé toi chevalier vient par ici! » J’ai un prénom aussi à ce que je sache. Je m’appelle Shinylla! Du moins, je crois que je m’appelle Shinylla... En tout cas, j’ai un prénom et il est bien, alors pourquoi il me dit ça hein?! Soeur d’arme mon oeil... Je suis sa domestique à ses cotés qui réplique et qui se questionne à son sujet si il est vraiment bien dans sa peau etc...

- « Victoria! Viens ici! Je veux te présenter les autres chevaliers! Toi aussi, Kally si tu le souhaites! »

AUTRES?! On est les autres chevaliers !? Où sont les non autre? Non mais pour qui il se prend? Pour le Chef, oui, mais pour le Chef des Chevaliers non autre qui sait!? Pff, qui est le chef des autres chevaliers? Aucun! Parfait, je vais me débrouiller pour l’être! Sérieusement, je suis très facile à énerver, aujourd’hui. Disons que j’ai manqué le discours du Druide et je me sens un peu mal pour lui, lui qui nous a enseigné et je l’ai quasiment envoyer promener, écoute je suis sans coeur... Mais je le suis sans coeur le pire! Bref... Mon café était rendu où? À la moitié. J’en avais assez pour aller parler avec eux pour ensuite partir m’en remplir dans la même tasse, *rire diabolique dans mes propres penser*.

Je soupirais, j’allais à la rencontre de Luther. Oups! Excusez-moi, pardon je dois passé. Ah désolée de vous avoir bousculé, mais je dois passer. Attention une pardusse passe par ici! Et ouais, jusqu’à temps de ce rendre proche de Luther. Je n’ai pas pu m’empêcher de siroter mon café en plein visage pour montrer mon mécontentement, pourquoi, à cause de ses menaces. Justement, avant que les deux filles arrivent je lui dit aussitôt:

« Tu as eu le culot de nous menacer! Fait attention à tes fesses la prochaine fois, mon coco. » Dis-je en adressant un regard de défi.

« En passant, Luther, ça serait très apprécier que tu ne me traite pas d‘autre chevalier. » Dis-je en baissant mon café de la bouche en le regardant dans les yeux avec mes yeux de couleur particulieres.

Après? J’ai tout simplement sourie... Un sourire faussement sympathique, mais ça tout le monde ne savait pas que c’était une illusion que je donnais aux autres.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Shiny_10
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Thléïras le Dim 19 Juil 2009 - 13:13

Plein de chose c'était passé pendant que moi accotté sur un mur le chapeau de paille baissé juste assez pour cacher mes yeux était entrain de DORMIR !!!. Pendant que tout le monde se rencontrait et socialisait moi j'étais entrain de dormir en plein dans leur visage et je n'avais aucun remor. Personne s'avait que je dormais puisque normalement je suis toujours comme ça le chapeau baissé à rester dans le silence. Comment ça se fait-il que je sois entrain de dormir dans un tel vacarme provoqué par tous les paroles des gens ici présents, surtout aussi que c'était rempli de jeune qui criait surement en plus je ne suis même pas fatigué, je savais que j'aurais du prendre un café ce matin, mais bon il était trop tard.

J'ouvrit l'oeil quelque seconde car je cru entendre quelqu'un appelé les chevaliers et je vus quelque chevalier aller à la rencontre de Luther qui était avec la Chancelière et une élève. Je pris donc consience que Luther nous avait appellé, mais bon personne ne remarquera ma présence et je pourrai dormir en paix. Je leva mon chapeau pour voir au moins si j'étais le centre d'attraction de certaine personne, mais aucune personne m'avait remarqué alors j'abaissa mon chapeau puis je refermis les yeux et en quelque seconde je tomba dans un profond sommeil.

Je me dis aussi que si ce n'est pas trop important ce que Luther nous veux, personne ne viendra me déranger surtout que je ne suis pas du genre social et ça tout le monde le sait. En plus pour certain je fais peur, la première fois que j'ai entendu celle-là je me suis dis QUOI ... comment ça je fais peur. J'avais complètement dijoncté et j'avais vraiment fait peur à l'enfant qui m'avait fait éclater de colère, j'ai eu chaud cette journée là car l'enfant avait été chercher son père et ce dernier faisait un mètre en hauteur de plus que moi et un demi mètre en largeur, mais quand le père de l'enfant ma vu il s'est excusé à la place de son fils car j'étais un chevalier de Rhodium. Une chance que j'avais cette honneur sinon je me serais fait éclater la machoire par ce colosse.

À la suite de cette événement j'étais plier en deux entrain d'éclater de rire, à cause de la face du père quand il m'a vu, il était arrivé en colère avec la face qui va avec et quand il m'a vu son visage c'est transformer complètement. Il était devenu très calme et extrêmement poli, même qui c'était mis à genou pour excuser son fils, ensuite il est partit et son fils lui à dit qu'il était un lâche. Je ne pouvais m'arrêter de rire, et tout le monde me regardait bizarrement. Espèrons en tout cas que ce n'est pas important, je ne veux pas encore me faire engeuler à cause que je ne me présente pas quand le chef des chevaliers nous demandent. Juste au cas ou je resta éveiller, mais les yeux fermés au cas ou Luther arriverais et me parlait. Si jamais je suis endormit à ce moment, j'aurai de sérieux ennui, comment un chevalier pouvait-il s'endormir dans un adoubement, c'était irresponsable et pas digne de chevalier et bla bla bla, tout ce qui est important pour un chevalier et que je me fou complètement. Je resterai donc en mode sommeil, mais gardant le mode alerte activé.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Signaturethlras

Ce que tu dis le jour est entendu par les oiseaux.
Ce que tu dis la nuit est entendu par les souris.
Même les mots peuvent parcourir mille miles.
Thléïras
Thléïras
Personnage important

Masculin
Messages : 170
Sexe : Masculin
Écuyer : Never
Date d'inscription : 20/01/2008


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Invité le Mar 21 Juil 2009 - 17:18

La chancelière ce retrouva totalement guérie et abasourdie des pouvoirs de la gamine. Elle ne portait pas une très grande attention à la foule. Elle pensait a combien cette jeune enfant était pour être une grande cavalière plus tard. Elle regarda son fréro un instant et trouva son air étrange un peu, mais elle ce dit que c’était probablement un choc après ce qui venais de ce produire. Elle voulait en savoir plus sur l’enfant, Kally l’intriguait. Elle voulait lui poser mille et une question mais elle n’en a pas eu le temps que son frère lui dit qu’il revenait dans pas grand temps. Elle le regarda s’éloigné en ce demandant ce qui pouvais bien faire, elle souhaitait que sa ne soit pas une autre bêtise. Elle porta attention a son frère quand il rentra dans un homme, elle eux peur que son frère ne commette une autre gaffe. Elle souhaitait tellement que son frère ne griffe pas une seconde personne, surtout que cela fessais mal. Elle entendit non loin ses conseillers discuté, elle crue bon de les rejoindres pour discutés de quand elle rentrait à la maison et de ce qu’elle allait faire une fois de retour chez elle. Puis elle remarqua que son frère la regardait et qu’il regardait aussi Kally qui était non loin d’elle. Puis enfin un sourire revient sur les lèvres de son frère, ce qui la fit sourire à son tour. Puis elle ce retourna pour terminer sa discutions avec son conseiller quand elle entendit d’une oreille distraite :

- Hé! Chevaliers! Venez ici un instant! J’ai quelqu’un à vous présenter!

Cela ressemblais tout à fait à la voix de Luther, mais elle ce dit que son frère ne ferais pas sa… du moins elle le croyait. Victoria leva la tête et remarqua que oui s’était bien Luther qui attirais toute l’attention. La pensé de Victo fût a ce moment * Pourvu que sa ne soit pas moi… Pourvu que sa ne sois pas moi !! *. En effet, Victoria était un peu nerveuse a l’idée qu’il veule la présenté comme cela devant tous. Dison qu’elle n’y tenait pas vraiment et qu’il aurait pu être plus discret * S’il voulait tant me présenter, il m’aurait présenté a chacun a différent moment pas devant tout le monde comme sa… J’espère ! * . Elle le regarda a présent captivé par le nom qu’il allait prononcer. Hé oui la chancelière était quoi que timide quand on la présentait comme cela, elle n’était pas très habituer. Elle adore les foules, mais être présenté comme cela la rendait mal à l’aise alors elle souhaita que son frère prononce un autre nom. Et c’est pile à ce moment que son frère dit :

- Victoria! Viens ici! Je veux te présenter les autres chevaliers! Toi aussi, Kally si tu le souhaites!

Elle pensa * Ha non pas moi... Pourquoi moi ?*. Elle sourie à Luther et alla le rejoindre sans ce pressé quand il lui fît signe tel un gentleman. Elle ne laissa pas paraître sa timidité en public, elle ce devais de bien ce comporté. Puis une question ce posa dans tête allait-il la présenté comme chancelière ou comme sa sœur ? Cela ferait toute une différence. Lorsqu’elle arrivait près de Luther il parlait avec une jeune femme aux cheveux blancs, elle était très jolie. Elle s’approcha alors sans bruit pour ne pas interrompe la conversation des deux jeunes gens. Une fois près d’eux elle ce tien près de Luther et sourie à la jeune femme qui souriait. Victoria vit que Luther ne la présentai pas alors elle le fit elle-même. Elle lui tendit la main poliment avec l’intention de lui serrer la main pour faire une présentation convenable en lui disant :

- Bonjour, Je m’appelle Victoria. Je suis la chancelière ainsi que la sœur de Luther.

Elle lui fit un sourire polie et amicale. Elle n’était pas ici pour ce faire des ennemies mais ici pour ce faire des amis et des connaissances. Elle voulait connaître le monde de son royaume. Elle attendit les présentations de la jeune demoiselle.

[ Désoler du retard et du post médiocre ... Ont met sa sur le dos des gars du câble/internet et du déménagement Razz ]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Luther le Mer 22 Juil 2009 - 16:29

Luther héla les Chevaliers à le rejoindre. Il espérait vraiment que tous arriveraient sans tarder. En effet, il se trouvait le chef après tout. Son travail devait commencer le plus tôt possible et pourquoi pas directement à l’attribution des Écuyers à chacun de ses frères et sœurs d’armes. Pour sa part, lui-même ne savait pas si un jeune enfant voir adolescent pourrait lui être bénéfique. Serait-il à la hauteur de l'enseignement, lui un être impatient? Et puis, pourquoi se poser ces questions pessimistes en une si belle journée?

Le Chevalier inviterait, ou plutôt ordonnerait, à son Écuyer de le suivre à tous ses entraînements soit ceux du matin, de l’après-midi et du soir. Sans compter qu’ils se promèneraient souvent à travers tout Rhodium soit iraient peut-être même en direction de Palladium et Platine. Le Chef des Chevaliers de Rhodium abhorrait la théorie, la lecture, tout ce qu’il ne bougeait pas. Il espérait donc que ce jeune homme allait être fort, dynamique et plein de vigueur. En effet, rare étaient les chances qu’une fille lui soit confiée. Les jeunes demoiselles seraient confiées aux membres féminins de l’Ordre. L’une d’entre elles s’avançait, en effet, à grand pas vers son chef.

Luther souriait à Shinylla malgré le fait qu’il parla peu à ses Chevaliers pour toute sa période adolescente. À ce moment, il désirait prouver son talent à tous. L’hybride alla ouvrir la bouche pour saluer sa sœur d’armes et lui présenter sa sœur approchant aussi de son côté. Malheureusement pour le Chef complètement confus, la jeune femme aux cheveux blancs porta la conversation sur un tout autre sujet.

Au départ, un peu outré par le peu de considération que Shinylla avait pour lui, un sourire commençait par la suite à naître sur son visage. Pour éviter de fâcher sa sœur d’arme, Luther mit le dos de sa main droite devant sa bouche, mais rien n’y fait. Il finit par pousser un grand rire impossible à retenir.

- Je suis vraiment désolé de t’avoir insulté Shinylla. Je ne savais pas que cela t’avais marquée et puis, je ne disais pas autres chevaliers délibérément. Je m’en excuse!

Le début de sa phrase fut évidemment dit sur un ton léger. Pourtant, vers la fin, on ressentait un peu d’amertume dans les paroles de l’hybride. Les poings sur ses hanches, il prenait le même air de défi que Shinylla lui fit quelques secondes plus tôt. Elle ne l’emportera pas, car ce sera lui qui le fera un sourire en coin. Puis, ses oreilles bougèrent à l’écoutent de paroles qui retentirent près de lui.

Luther baissa et tourna un peu sa tête pour apercevoir Victoria qui se présentait à sa sœur d’arme. Pensivement, le jeune hybride se félicita en blaguant d’avoir la Chancelière de Rhodium de son côté. Ses Chevaliers arrêteraient peut-être de l’agacer…Ou peut-être cela alimenterait les taquineries à son égard. Il soupira pensant aux milles et unes blagues que la petite sœur du Chef des Chevaliers de Rhodium provoquerait involontairement à sa frère. Néanmoins, il ne laissa pas paraître tout cela au risque de se faire fusiller sur le champ. À la place, il entoura Victoria d’un bras protecteur et dit aux deux jeunes femmes:

- Oui, elle s’appelle Victoria. On peut dire que je suis plutôt heureux de la retrouver…Sauf que je me rappelle de tout ce qu’elle me faisait lorsque nous étions jeunes. J’espère seulement qu’elle a maturée…

Toujours ce sourire en coin, mais pour une raison différente cette fois, Luther montra son regard taquin à sa sœur. Soudainement, il s’aperçut que deux Chevaliers étaient trop peu pour former un Ordre. De plus, il remarqua Thlérias dans la cour. *Où est-il celui-là? Ça commence bien!* soupira t’il tout en lâchant Victoria. En effet, si vous vous rappelez, l’hybride souhaitait se faire bien entendre de ses Chevaliers. Si certains commençaient déjà à l’ignorer, on n’ira pas loin.

Observant la cour à la recherche de son chevalier récalcitrant, il posa finalement ses yeux à pupilles verticales sur le mur du fond. *Il ne m’a pas entendu alors. J’aurais du utiliser un message télépathique ou quoi* se frustra t’il tout en marchant d’un pas exposant manifestement cette émotion.

- Je vais chercher le rebel!

Luther se tourna une fois de plus vers les deux filles pour finalement se diriger vraiment sur son but. Passant plusieurs personnes sans réellement s’excuser dont un méta qui faillit lui piller sur le pied (ce qui devait faire très mal) avec une agilité surprenante de la part du Chevalier, celui-ci arriva à destination. Soupirant encore plus découvrant son frère d’arme semblant dormir, il se posta délibérément et durement sur le mur et dit sur un ton plutôt colérique comme s’il pourrait en être autrement:

- Thlérias! Ne me fait pas passer pour un Chef de pacotille devant tout Rhodium! En ne venant pas à mon appel, ils doivent maintenant avoir l’impression qu’on n’est pas soudé. Je sais bien que je ne vous ais pas vraiment parlé encore...

Sur ces paroles, Luther croisa ses bras sur sa poitrine dans un air songeur. Il pensait évidemment à son comportement adolescent, mais plutôt à toutes ses responsabilités qui lui incombaient maintenant. Soudainement, celles-ci paraissaient plus lourdes, difficiles à manier…Le jeune Chef commença à avoir des doutes pour ce poste. Grognant de mécontentement sur la raison inconnue qui l’incitait à penser de cette manière, Luther ajouta à Thlérias:

- En tout cas, je fais mon possible. J’aimerais juste un peu plus d’entrain de la part de vous tous.

Cette fois son ton colérique diminua un peu et l’on ressentait plutôt tout le poids de ce qu’être Chef devait faire à Luther. Il prit une grande respiration et finit par dire:

- Alors, tu viens. Je veux te présenter à ma sœur qui est très belle.

Un petit sourire apparut sur le visage de Luther. Ceci signifiait son air blagueur, mais aussi sa détermination à ce que Thlérias aille avec lui.


Dernière édition par Luther le Sam 25 Juil 2009 - 17:34, édité 1 fois

_________________
Luther
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Kally le Ven 24 Juil 2009 - 20:19

[H-J:Désolé du laps de temps avant ma réponse: je suis en plein déménagement]

Kally observait encore et toujours le magnifique travaille qu'elle venir d'accomplir lorsque la chancelière la remercia d'un air qui selon la gamine était très étonnée.Elle lui avait dit qu'elle était toute éblouie et émerveiller par son don.Cette phrase eu pour effet d'agrandir l'immense sourire qui floutait déjà sur les lèvres de l'élève fée.La jeune enfant au ailles bleus regarda la chancelière observer son bras et gardait un sourire satisfait sur son visage.Visiblement c'était sans doute l'un des première fois qu'elle était témoin d'une telle magie ou du moins sur elle-même.Après un cour instant la dame reposa son regard sur la gamine au sourire d'ange pour lui dire qu'elle lui était redevable et que si elle pouvait faire quelques choses pour elle,peu importe quoi qu'elle n'aurais qu'à lui dire.Kally se contenta que de lui sourire et rester silencieuse en hochant la tête pour lui montrer sa compréhension.Cependant le commentaire fait face aux ailles de la fillette la gêna un peu.Elle regarda ses ailles,jeta un coup d'œil autours remarquant qu'ici personne n'en avait elle rougit et baissa son regard vers le sole.La petite fille de 7 ans faisait des cercles au sole de son pied droit les observant.Puis réalisant que la gêne était complètement stupide elle releva rapidement la tête pour répondre à la chancelière.

-Merci beaucoup,vous aussi vous être plutôt jolie,mais moi je suis unique avec mes ailles!Et je...je les adores mes ailles

Dit-elle dans un immense sourire.La gamine avait à peine remarquer qu'entre temps Luther était partit puis revenue mais lorsqu'il revient elle porta un peu son attention sur lui.Il coulait la présenter?Elle!?Mais elle n'était qu'une élève non?Personne d'important ici pas vrai?Elle le regarda un moment et eu envie de disparaitre.Malheureusement elle n'avait pas apprise la magie lui permettant de le faire.Pas encore du moins!Elle regarda Victoria qui elle y allait.Le sourire de la jeune fée persista quoi qu'à contre coeur vue sa grande gêne pour le moment actuel.Elle s'approcha un peu puis s'arrêta à 1 mètre des adulte devenant incertaine.Après tout elle n'avait rien à faire là non?Elle jeta un regard futile à la femme un cheveux blanc qui lui semblait assez antipathique.La jeune fée perdit son sourire et son regard se baissa sur le sole.On venait peut-être de trouver le point faible de la jeune fée?La gêne? Est-ce que la gêne pouvait être un point faible?Quand on s'empêche de faire quelque chose à cause de se sentiment oui!Le regard bleu de la jeune fée fixait les deux femmes qui étaient à présent seule vue que Luther était partit chercher un autre chevalier.Toujours incertaine elle resterait là jusqu'à temps qu'on lui dise de bouger de là.Ça c'était un fait clair,net et précis dans la tête de l'enfant de 7 ans.*Je ne bouge pas de là moi.non non et non.Ils sont mieux d'être convainquant s'ils veulent me faire bouger.*L'enfant les fixait encore et toujours l'air surprise que Luther veule qu'elle se rendre près d'eux.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Kally_10<

Kally d'Ambre,la fée unique!

Je jure sur ma vie que chaque fois que je pourrai être utile je le serai!
L'important c'est de ne pas oublier se pourquoi je suis née,pour aider!
Kally
Kally
Personnage important

Féminin
Messages : 107
Rôle : élève
Âge : 7ans
Âme Soeur : pas pour le moment
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 27/03/2009


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Thléïras le Sam 25 Juil 2009 - 17:48

Je sentis Luther se rapprocher j'ouvra donc à demi l'oeil gauche pour regarder ce qu'il faisait et je failli éclater de rire en le voyant passé à travers le foule pour simplement venir me chercher je prédis alors déjà sa réaction, mais ne fis rien du tout et j'attendis son arrivé. Je savais d'avance qu'il allait me sermoné, mais j'allais prendre mes responsabilités et accepté le fait que je n'aille pas écouté le chef des chevaliers. Alors quand Luther arriva près de moi j'ouvris les yeux et releva un peu mon chapeau posant mon regard rouge sur notre cher chef puis l'écouter dire ce qu'il avait à raconter.

-Thlérias! Ne me fait pas passer pour un Chef de pacotille devant tout Rhodium! En ne venant pas à mon appel, ils doivent maintenant avoir l’impression qu’on n’est pas soudé. Je sais bien que je ne vous pas vraiment parlé encore...

Je l'écoutais et je m'endormais un peu, ça m'arrivais aussi dans le passé donc ce n'était pas de sa faute, sur le bord de m'endormir je pouvais quand même comprendre tout ce qu'il disait alors quand il demanda de l'entrain de la part de nous tous j'enleva mon chapeau et m'excusa. Puis Luther ajouta quelque chose qui attira mon attention.

- Alors, tu viens. Je veux te présenter à ma sœur qui est très belle.

-Avec plaisir, ajoutai-je tout simplement avec un petit sourire de satisfaction, enfin notre chef parlais de chose qui m'intéressait.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Signaturethlras

Ce que tu dis le jour est entendu par les oiseaux.
Ce que tu dis la nuit est entendu par les souris.
Même les mots peuvent parcourir mille miles.
Thléïras
Thléïras
Personnage important

Masculin
Messages : 170
Sexe : Masculin
Écuyer : Never
Date d'inscription : 20/01/2008


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Invité le Sam 25 Juil 2009 - 20:52

La petite Kally avait fait de nombreux compliments très flatteurs à la chancelière. Victoria souriait aimablement à la dame qui était en compagnie de son frère. Luther confirma à cette dame qu’elle était bien sa sœur tout en l’entourant d’un de ses bras. Dison que Victoria observais la main de son frère avec attention après l’événement qui c’était produit plutôt. Il avait parlé des mauvais coups qu’elle lui faisait dans leurs jeune temps * Que de bon souvenirs… Je me demande s’il est toujours aussi facile à agacer?*. Elle remarqua que Luther avait soupiré en ce dégagent d’elle. Puis il leurs dit qu’il partait chercher le rebellé. Mais qui pouvais bien être ce rebelle ? Puis elle remarqua qu’elle avait totalement oublié la petite fée qui n’avait pas bougé depuis qu’elle avait rejoint son frère. Ce sentant mal de cet oubli elle partie de ce pas allé voir la petite fée en priant la jeune demoiselle de l’excusé. Elle s’approcha doucement de la petite enfant.

- Kally pourquoi ne vient tu pas nous rejoindre? Je crois que sa serais une bonne occasion pour toi de connaître mieux les chevaliers non ?

Elle souria à la jeune apprentie. Elle souhaitait être convaincante malgré qu’elle était un peu mal partie. Néanmoins, la petite Kally méritait d’être connu après sa réussite de guérison de plus c’était une futur cavalière, elle devait ce faire connaître des autres. Victo en profita pour jeter un coup d’œil à son frère, histoire de voir ce qu’il faisait. Il discutait avec un homme plus loin près du mur. Elle tentait de pensé à une façon de convaincre la jeune fée de l’accompagné près de Luther.

- Tu sais Kally… Tu es une vrai championne et tu es spectaculaire. Une fée avec des ailes si jeune c’est très rare et exceptionnel. De plus, tu es une jeune fille très jolie au pouvoir surprenant. Tu dois en être fier ! Moi je suis estomaqué de tes pouvoirs et de ta beauté. Tu devrais le montré aux autres. Allé vient avec moi rejoindre Luther.

Elle lui fit un sourire sympathique. Elle jeta un autre coup d’œil à son frère pour voir s’il s’approchait d’eux. Mais il discutait encore avec l’homme au chapeau. Puis elle regarda dans la foule pour voir si la jeune femme avait suivie son frère ou s’était trouvé d’autres compagnes de discutions. Victoria ce sentait un peu mal d’avoir laissé seule la cavalière. Puis son regard ce posa sur la petite fée, Victo lui souria. Victoria avait toujours aimé les enfants et souhaitait grandement en avoir plus tard. Mais est-ce qu’elle en aurait ? La jeune chancelière avait peur de ne pas avoir le temps de s’occuper d’un enfant avec sa tâche de chancelière, elle avait peur de ne pas être à la hauteur pour élever un enfant. Mais une chose était certaine c’était qu’elle aimait les enfants et ferais tout pour un enfant. Elle souhaitait depuis sa jeunesse avoir des enfants et être la meilleure mère pour eux. Elle ce disait qu’elle ne ferait pas comme ses parents, jamais elle abandonnerait un enfant, ne lui donnerais aucun amour ou les donnerais en adoption. Elle avait appris l’amour d’une mère et d’un père était tout ce qu’il y avait de plus merveilleux pour aidé un enfant à grandir. Elle l’avait appris avec ses parents adoptifs et Luther. Une famille soudé pour elle était le plus important. Elle interrompit ses pensées et rêveries pour revenir à la réalité. Elle attendait toujours la réponse de Kally.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Maelik le Mer 29 Juil 2009 - 16:01

C'était comme dans un rêve... vous savez ce genre d'évènement qui survient dans votre vie et qui sont tellement incroyables que vous vous réveillez le lendemain en pensant que ce n'était qu'un rêve et pourtant, peu de temps après votre éveil, la réalité vous rattrape et les conséquences de ce "rêve" apparaissent bien réelles dans votre vie.

Maelik se tenait là, devant ces élèves et ces chevaliers qui avaient tous les yeux levés vers son mentor de toujours, celui qui lui a appris les plus mystérieux mécanismes de la magie, les magies les plus extraordinaires ainsi que les plus sombres.

"Les plus grands de ce monde connaissent tous ce côté sombre qui existe en toute chose. Ce qui nous différencie, c'est que nous nous contentons de le connaître pour mieux le combattre et eux l'utilise à leur propre avantage"

- Il y a 25 ans exactement, alors que je n’étais qu’un gamin, un homme s’approcha de moi et me proposa un projet. Un projet qui me semblait si dément que j’ai du prendre le temps d’accepter son offre, qui aurait fait saliver la plupart des hommes. Mais je ne suis pas un homme et le pouvoir n’était rien comparer à ce qu’il me proposait. Il me proposait de recruter les meilleurs espoirs du pays pour en faire des chevaliers.

25 ans... Maelik songea qu'il n'avait même pas 7 ans lorsque ce Meta pris la tête de l'Institut de Magie de Rhodium. Et maintenant, C'était lui qui se retrouvait devant des chevaliers, leurs écuyers et les élèves pour prendre la relève d'un des magiciens les plus influents et les plus puissants de tout Enkidiev. Il fût pris de vertige à la pensée de la charge qu'il assurerait à partir du lendemain...Il lui semblait loin le temps où il rencontra cet homme sur la route entre son Royaume natal de Tanzanite et celui de Zircon alors qu'il en était encore à l'apprentissage des traditions magiques elfiques.

Encore plus extraordinaire, c'était son évolution depuis 3 ans... jamais il n'aurait cru avoir autant de pouvoir à Rhodium et que son potentiel pouvait être si grand. Ses pouvoirs semblaient n'avoir aucune limite. Sa grand-mère lui faisait d'ailleur remarquer qu'il semblait absorber les connaissances comme une éponge absorberait de l'eau.

Maelik sortit de ses pensées et reporta son attention sur son mentor, l'émotion se faisait sentir dans sa voix qui tremblotait légèrement.Alors que le vieux druide balyait ses élèves du regard, des larmes roulèrent sur ses joues, ses yeux brillants d'une fierté à peine contenue de voir ses élèves, bientôt écuyers, rassemblés en cette magnifique journée d'adoubement.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Chibi10[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier 971278admin2tr8nowr7ho3og2mj8
~92% of the teenage population has switched to rap.If you are the 8% who ROCKS copy & paste this in your signature.~
Maelik
Maelik
Tech'Admin Moka à la menthe poivrée

Masculin
Messages : 2681
Rôle : Garde Royale d'Irianeth
Âge : 32 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 27/02/2007


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Kally le Lun 3 Aoû 2009 - 6:40

La jeune fée de 7ans restait sur place et Victoria vient la voir vue qu'elle,elle n'était pas aller la voir.ce qui surpris d'ailleurs légèrement l'enfant qui ne croyait pas vraiment être très importante en ce moment même.Il fallait croire qu'elle l'était beaucoup plus qu'elle n'osait le croire.Aussitôt que la chancelière s'approcha d'elle,la jeune fée don le bleu était sans conteste sa couleur,laissant un immense sourire illuminer tout son visage.À la première question de la chancelière elle se contenta d'hausser les épaules sans même dire un seule mot.La gamine de 7ans regardait encore et toujours la chancelière en silence.Quand Kally entendit parler de ses ailles,un grand sourire s'étira sur son visage et alors là toute son attention était entièrement sur la chancelière.Ah oui ses ailles aucun moyen d'avoir plus son attention que de parler de ses ailles.La jeune fée la laissa terminer puis avant de lui dire qu'elle voulait bien la suivre elle dit un petit commentaire puis qu'elle avait parler de ses ailles.

-À vrai dire mes ailles je suis née avec.Selon mon père, je suis la première fée à naitre avec des ailles.En plus toujours selon lui,mes ailles sont également plus solide que les ailles des autres fées.


Elle ne savait pas se que la chancelière penserait de se qu'elle venait de dire.Peut-être qu'au bout du fil elle la trouverait étrange comme plusieurs personnes.Mais étrange signifie aussi être différent et cela plaisait bien à la petite Kally don instinct de fée reprit rapidement le dessus,laissant le négatif derrière et mettant le positif devant elle..La fillette de 7 ans se gratifia d'un nouveau sourire avant de reprendre à nouveau.

-Et d'accord je veux bien venir avec toi.


La jeune fée attendit patiemment que la chancelière se décide à aller vers Luther avant de la suivre.

_________________
[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Kally_10<

Kally d'Ambre,la fée unique!

Je jure sur ma vie que chaque fois que je pourrai être utile je le serai!
L'important c'est de ne pas oublier se pourquoi je suis née,pour aider!
Kally
Kally
Personnage important

Féminin
Messages : 107
Rôle : élève
Âge : 7ans
Âme Soeur : pas pour le moment
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 27/03/2009


Revenir en haut Aller en bas

[Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier Empty Re: [Ordre de Rhodium] Une première Génération de Chevalier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum