Le Deal du moment : -63%
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
Voir le deal
55.99 €

ELENDIL.VORONWE [Fini]

Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Lun 5 Jan 2009 - 12:59

Nom: Elendil Voronwe.
Âge: 17 ans.
Royaume Natal: Royaume Elfique.
Race: Elfe.
Fonction: Aucunes en particulier.
Logis: C'est un vagabond, il n'a pas de logis fixe.

Description Physique:


Commençons par le commencement, voulez vous. Fermez les yeux un instant, et tentez d’imaginer. Imaginez une silhouette grassouillette, pataude, se découpant sur un fond de nuit étoilée... Euh non, ce n’est pas le bon. Continuez … Oui, ça y est. Vous voyez, cet homme ? Chaque femme pourra le reconnaître, car c’est celui qu’elles voient en rêves. Un ange de beauté, de grâce et d’agilité. Un prince charmant, du moins à première vue. Mais les contes de fées, et mêmes les contes celtiques, sont souvent bien loin de la vérité. Mais ceci, je vous laisserais en juger par vous-même. Alors ouvrez avec moi la porte qui mène jusqu’à lui, et savourez.

Elendil est un elfe aux longs cheveux noir comme l’ébène et aux yeux vairons. Un vert et un marron. C’est le seul caractéristique qui est « étrange » sur lui. Le reste de sa personne est tout en finesse et en vivacité. La peau est couleur de pêche légèrement tannée par la poussière et le soleil des routes d’Enkidiev. Son sourire est charmant, voir plus, et ses dents sont blanches et parfaitement alignées. Ses longues oreilles dépassent de ses cheveux. Dans ses longues mèches d’ébène trainassent quelques nuances de brun-blond. Ses yeux vairons ne sont pas de la même couleur mais la couleur de ses iris est pure malgré tout. Il est grand et très fin ce qui lui donne une impression de fragilité qui n’est qu’un effet visuel. Malgré sa frêle carrure il est doté d’une force surprenante, à peu près comme tous les elfes. Son prénom, qui veut dire « ami des étoiles » est en hommage à sa chevelure de nuit. Il est habillé d’un pantalon en cuire ainsi que des bottes dans la même matière. Il possède aussi une tunique ainsi d’une veste.


Caractéristique:


Elendil Voronwe est quelqu’un de très gentil, très beau, tout parfait. Grand défenseur du bien et de la Paix, il …. (STOP !) Vous m’avez cru ? Hin hin ! Un homme beau à l’extérieur ET à l’intérieur, vous croyez que ça existe ? Et vice versa ? Hum. Trêve de plaisanterie, je vais vous révéler QUI est ce mystérieux jeune homme…*musique genre Seigneur des Anneaux XD*

Tout d’abord, il faut admettre que ce jeune homme n’est pas des plus honnêtes. Une guerre perpétuelle entre le bien et le mal se déroule dans son esprit. Il se demande s’il doit tout tuer et rigoler en voyant des gerbes de sang ou au contraire faire le chevalier justicier qui sauve la belle princesse tout en restant modeste. Eh bien jeunes gens sachez qu’il se fout complètement d’être d’un coté ou d’un autre. Personne n’est du siens. Alors pourquoi serait-t-il de celui d’une autre personne ? Cela serait incohérent pour lui et complètement niai et stupide. Tout Enkidiev est sur le point de rupture, le seigneur noir commence à envahir le territoire des hommes qui ne sont plus assez nombreux pour le protéger convenablement. Assister au massacre de son continent, c’est un remarquable spectacle de trippes et de sang giclant de tout part, mais après que devra t’il dire aux quelques personnes qui lui sont chères ? Qu’il a regardé son monde mourir en buvant une choppe d’hydromel ? Non. Son cœur lui interdirait de faire pareil chose. Mais au fil de ses quelques années de vie, il a apprit que bien souvent tout le monde mourrait et que personne ne gagnait. Le mal, le bien… Aucuns. Et puis, aucuns des deux côté ne cèderais le pas, pensant qu’il combat pour une cause juste. N’est t’il pas vrai que bien souvent, chacun se ressemble, et que même les précurseurs du bien sont souvent les pires démons qu’aurais pu concevoir la Terre.

Il ressemble un peu a tout ces adolescent et Ecuyer complètement butés qui ne comprennent rien à rien et qui pensent être en leur bon droit et être les plus fins du monde. Mais s’il se rendait compte que personne n’est dans son bon droit, quelle serait sa réaction ? Moi-même, je ne l’image même pas. Il donne son affection seulement aux rares personnes qui lui sont chères, autant en amitié qu’en amour. On pourrait lui donner le qualificatif de « sans cœur » -qui lui scierait très bien d’ailleurs- mais personne ne s’y risque, sachant très bien quelle sorte de représailles il devra ensuite subir. En conclusion, on ne peut pas vraiment le cerner, c’est un être à part entière, pas un clone de quelques héros parfaits…


Qualités / Défauts: On ne peut pas vraiment classer ses qualités et ses défauts dans un certain cadre. Il change voyez vous, lui ainsi que ses vertus et ses vices. * Musique triste de la fin du monde…* (non, vraiment ?! XD) Donc, en perspective, un personnage difficile cerner. On ne peut pas qualifier la sympathie de gentillesse ni la méchanceté de maltraitance. Alors avec lui c’est pareil, on ne peut pas le qualifier avec de quelconques adjectifs.



Objectif qu'il souhaite atteindre: Aucuns en particulier, rien ne le passionne au point qu’il veuille en faire son objectif principal.
Pouvoirs: Sens décuplés.

Signes Particuliers: Il a les yeux vairons. [Vairon: Pas de la même couleur. Pour ceux qui savent pas =]
Équipement: Deux dagues qu'il garde toujours dans son dos.
Cheval: Oui, il en possède un. (Enfin, si ce n'est pas règlementer bien sur x)

Histoire: [ C'est en plusieurs fois. Donc, je serais longue à poster]


I. Enfance :



Une goutte d’eau tomba dans une flaque. Une autre. Encore une autre. Une pluie diluvienne s’abattit sur le petit village elfique. Les Elfes s’abritèrent vite sous les arbres, dans leurs huttes, ou dans des lieux sombres, voilés au regard. Un petit garçon restait au milieu du tumulte liquide, ses yeux vairons regardant le ciel avec une expression sombre qui n’était pas de bon augure. Des éclairs zébraient le ciel, jaunes, blancs. Les cheveux d’ébène du petit enfant se collaient contre son dos, trempés, regorgeant d’eau à peine tombée. Une goutte tomba sur son nez et il fronça son joli minois. Ses yeux fixaient le ciel, comme en l’attente d’une explication sur ces averses qu’il n’avait jamais vu auparavant. Sa petite silhouette était comme collée au sol, ses mains serrées contre con buste. Il regardait le firmament avec une expression…d’incompréhension. C’était au dessus de sa capacité à comprendre les forces de la nature.

« Elendil ! Viens avec nous sous la hutte. »

La douce voix de sa mère détestée claqua comme un fouet son la pluie battante. Pleine d’exaspération envers son fils qu’elle pensait attarder. Elle le méprisait, le regardait toujours de travers. Jamais il n’avait su pourquoi elle le voyait ainsi, comme un petit démon que jamais elle n’aurait voulu avoir. Seulement, restait sur sa peau violacée par endroit, les crises de démence de sa dite mère. Avec aversion et résignation, il courba la tête pour rentrer sous la pauvre hutte en matériaux récupérés. Une fois à l’intérieur, sa vision de l’horreur incarnée sur terre arriva. Le bâton. L’objet de torture. L’objet de toutes ses douleurs. Il connaissait déjà la suite de l’histoire, la mare rouge qu’il verrait avant de laisser son esprit partir parmi les brumes. Il s’installa tout tremblant dans un coin sombre de la petite hutte, et serra fort les yeux, en l’attente d’un coup. Qui n’arrivait pas. Il ouvrit un œil vert avec prudence pour voir qui avait eu la bonté et le courage de venir le sauver. Devant lui, pâle silhouette déterminée, Maëliya, sa chère sœur écartait les bras pour empêcher la matrone de lui donner un coup de bâton. Comme toujours, elle essayait de persuader sa mère d’arrêter, de le laisser, lui disant qu’il n’avait rien fait le mal…Mais comme toujours, la mère releva son bras et claqua sa fille. Avec une telle violence que Maëliya fut projetée à terre, du sang s’écoulant de sa fine bouche. Etendue sur le sol, couchée sur le coté, elle semblait tellement faible… Juste avant que la mère termine son geste d’agression envers Elendil, la jeune fille couchée sur le sol se releva en puisant dans ses ultimes forces et agrippa le bras de la matrone. Cette dernière fouetta le buste de sa fille avec la pointe du bâton, le lui enfonçant dans les cottes jusqu'à ce qu’un liquide rouge foncé souille la belle robe d’été de Maëliya.

Elendil écarquilla les yeux en voyant du sang sortir de la bouche de sa sœur. La violence était t’elle donc le seul chemin possible ? Ses yeux vairons se remplirent de larmes. Il rouvrit ses iris et contempla sa sœur couchée sur le sol, dans la même position de la première fois. Du sang s’étalait au sol, formant une flaque rouge autour de la belle demoiselle. Les yeux vert pomme de Maëliya brillaient de souffrance. Elle lui lança un regard d’infinie tristesse, de culpabilité et de souffrance. Elendil tint ses paupières fermées et attendit le coup. Il arriva. Une douleur lancinante traversait son dos, des traits de feu apparaissaient partout sur sa chair. Mais il ne devait pas pleurer. Ne pas verser une larme. Ne pas faire valser une seule goutte. Pour Maëliya. Pour sa chère sœur et bien-aimée. Il ne devait pas se montrer faible alors qu’elle l’avait défendu. Alors qu’elle l’avait soutenu. Au péril de sa vie. Sous la grêle de coup de bâton, de tranchant de poing, sous les pluies de pieds lancinants, Elendil sentait une petite flamme mourir en lui. D’un coup, la pluie de coups s’arrêta et la mère disparue parmi les autres huttes, plaisantant avec ses voisins et vivant sans remords. Au sol, Maëliya avait fermé les yeux. Vite, Elendil courut à ses cotés. Malgré ses douleurs horribles, malgré sa souffrance, son visage demeurait impassible. Il serrait de toutes ses forces la jeune femme entre ses bras. Il colla son oreille pointue contre sa poitrine. Plus aucuns bruits. Plus de battements. Plus de temps. Maëliya était morte. Battue à mort. A cause de lui. Tout était à cause de lui. S’il n’avait pas été aussi stupide, s’il avait écouté la mère, elle serait encore en vie. Et non étendue sur le sol en bois, défunte.

Non.

Même s’il avait écouté sa mère, même s’il avait été son servant, elle l’aurait battu, et Maëliya aurait tout de même trépassé. Sa conscience n’était plus lucide et par intermittence, il se voyait allonger sur le corps de feu Maëliya, pleurant toutes les larmes de son corps, s’insultant, jurant qu’il était responsable et que de sa vie il n’aurait d’autres attentes que de tuer la mère. Elle était responsable de tout ici. Tout.

[…]

--------------

Expérience en RP: Je ne pense pas être une " pro" mais mon niveau est assez bien, je fais le plus souvent une page World =)
Âge: Pas le droit de le dire x]
Êtes-vous actif? Oui, je peux venir 2, voir 4 fois par semaine...

Référence: Je ne connais pas son pseudo ici, mais en tout cas, son PUF c'est Kyana ^^'
Code: Code accepté par Myria [11/01/09]


Dernière édition par Elendil le Dim 11 Jan 2009 - 7:51, édité 8 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Eowyn le Lun 5 Jan 2009 - 13:27

bienvenue Razz
Eowyn
Eowyn
Personnage important

Féminin
Messages : 127
Rôle : Membr de la secte de Nepthys
Âge : 18 ans
Âme Soeur : Comme si j'en avais le temps
Sexe : Féminin
Écuyer : Un quoi !!!!!!!
Date d'inscription : 26/12/2008


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Elyon le Lun 5 Jan 2009 - 14:03

Bienvenue et bon jeu Very Happy !

_________________
On ne peut comprendre la vie qu'en regardant en arrière;
On ne peut la vivre qu'en regardant en avant.

- S.A. KIERKEGAARD

Spoiler:
ELENDIL.VORONWE [Fini] 942531SignElyonTadaa
Elyon
Elyon
Personnage important

Féminin
Messages : 275
Rôle : Écuyère d'Émeraude
Âge : 13 ans
Âme Soeur : Y'a comme des trucs plus important dans la vie, non?
Sexe : Féminin
Écuyer : Nah! C'est moi, ça!
Date d'inscription : 07/10/2008


http://www.lololovekiwi.piczo.com

Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Lun 5 Jan 2009 - 15:54

Bienvenue!Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Lun 5 Jan 2009 - 17:10

Ohhh, lorsque tu m'as demander le lien, je savais pas que tu allais y aller Razz, enfin bref, je m'étais trompé, donc bienvenue Oméga XD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Mar 6 Jan 2009 - 12:33

J'me disais bien que c'était toi ma Tornade <3
PS: je termine d'écrire l'hisoire d'Elendil et je post >_<

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Myriam le Mar 6 Jan 2009 - 13:17

Bienvenue

_________________
ELENDIL.VORONWE [Fini] Cdecg4

Seule la lumière pourrait ...
Myriam
Myriam
Personnage important

Féminin
Messages : 384
Rôle : Écuyer
Âge : 16 ans
Âme Soeur : Il m'aime, un peu, pas du tout, énormément, un peu, pas du tout, énormément ...
Sexe : Féminin
Écuyer : J'ai pas d'écuyer mais j'ai pour Maitre Super Shiny ma déesse préférée Razz
Date d'inscription : 07/10/2008


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Mar 6 Jan 2009 - 17:53

Ok pas de prob ><''! Mais fait vite!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Mer 7 Jan 2009 - 9:01

Ok. Je posterais au plus tard demain soir. Après, on faira un Rp?
XD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Mer 7 Jan 2009 - 19:06

Oui! Sa sera amusant xD, une écuyère bizarre et un vagabond ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Sam 10 Jan 2009 - 10:21

J'ai terminé son histoire, mais mon post est trop long.. Alors je la poste ici, en espérant que sa ne fasse pas stupide =_=


II. Adolescence :



Plusieurs années étaient passées depuis que Maëliya était morte. Depuis ce temps là, Elendil n’avait plus parlé. Aujourd’hui, il regardait le soleil percer à travers la fenêtre et créer une aura à la pièce. Il n’était plus dans la forêt des Elfes. Il l’avait quittée juste après l’enterrement de Maëliya. Sa sœur, son seul amour. Les rayons du soleil jouaient avec ses cheveux anthracite. Il avait grandit. Le jeune homme arrivait sur ses quinze ans. De cette nuit fatale, il ne gardait qu’une petite cicatrice sur la mâchoire. Parfois, il en pleurait. Pourquoi avait t’il eu la chance de s’en sortir et Maëliya non ? Pourquoi lui ? La vie n’avait aucuns goûts sans elle. Il avait le gout amer de la défaite en bouche. Pourquoi c’était elle sacrifiée pour lui ? Pourquoi ? Il ne le méritait pas. Elendil crispa sa main pendant dans le vide. Ce jour là… Il avait vu tant d’amour dans ces grands yeux verts… De l’affection, de l’amitié, de la confiance et un soupçon d’amour. Il ferma brutalement les paupières lorsque l’horrible scène lui revint en tête.

XxX



« Elendil ! Viens avec nous sous la hutte. »

La douce voix de sa mère détestée claqua comme un fouet son la pluie battante. Pleine d’exaspération envers son fils qu’elle pensait attarder. Elle le méprisait, le regardait toujours de travers. Jamais il n’avait su pourquoi elle le voyait ainsi, comme un petit démon que jamais elle n’aurait voulu avoir. Seulement, restait sur sa peau violacée par endroit, les crises de démence de sa dite mère. Avec aversion et résignation, il courba la tête pour rentrer sous la pauvre hutte en matériaux récupérés. Une fois à l’intérieur, sa vision de l’horreur incarnée sur terre arriva. Le bâton. L’objet de torture. L’objet de toutes ses douleurs. Il connaissait déjà la suite de l’histoire, la mare rouge qu’il verrait avant de laisser son esprit partir parmi les brumes. Il s’installa tout tremblant dans un coin sombre de la petite hutte, et serra fort les yeux, en l’attente d’un coup. Qui n’arrivait pas. Il ouvrit un œil vert avec prudence pour voir qui avait eu la bonté et le courage de venir le sauver. Devant lui, pâle silhouette déterminée, Maëliya, sa chère sœur écartait les bras pour empêcher la matrone de lui donner un coup de bâton. Comme toujours, elle essayait de persuader sa mère d’arrêter, de le laisser, lui disant qu’il n’avait rien fait le mal…Mais comme toujours, la mère releva son bras et claqua sa fille. Avec une telle violence que Maëliya fut projetée à terre, du sang s’écoulant de sa fine bouche. Etendue sur le sol, couchée sur le coté, elle semblait tellement faible… Juste avant que la mère termine son geste d’agression envers Elendil, la jeune fille couchée sur le sol se releva en puisant dans ses ultimes forces et agrippa le bras de la matrone. Cette dernière fouetta le buste de sa fille avec la pointe du bâton, le lui enfonçant dans les cottes jusqu'à ce qu’un liquide rouge foncé souille la belle robe d’été de Maëliya. Elendil écarquilla les yeux en voyant du sang sortir de la bouche de sa sœur. La violence était t’elle donc le seul chemin possible ? Ses yeux vairons se remplirent de larmes.

Il rouvrit ses iris et contempla sa sœur couchée sur le sol, dans la même position de la première fois. Du sang s’étalait au sol, formant une flaque rouge autour de la belle demoiselle. Les yeux vert pomme de Maëliya brillaient de souffrance. Elle lui lança un regard d’infinie tristesse, de culpabilité et de souffrance. Elendil tint ses paupières fermées et attendit le coup. Il arriva. Une douleur lancinante traversait son dos, des traits de feu apparaissaient partout sur sa chair. Mais il ne devait pas pleurer. Ne pas verser une larme. Ne pas faire valser une seule goutte. Pour Maëliya. Pour sa chère sœur et bien-aimée. Il ne devait pas se montrer faible alors qu’elle l’avait défendu. Alors qu’elle l’avait soutenu. Au péril de sa vie. Sous la grêle de coup de bâton, de tranchant de poing, sous les pluies de pieds lancinants, Elendil sentait une petite flamme mourir en lui. D’un coup, la pluie de coups s’arrêta et la mère disparue parmi les autres huttes, plaisantant avec ses voisins et vivant sans remords. Au sol, Maëliya avait fermé les yeux. Vite, Elendil courut à ses cotés. Malgré ses douleurs horribles, malgré sa souffrance, son visage demeurait impassible. Il serrait de toutes ses forces la jeune femme entre ses bras. Il colla son oreille pointue contre sa poitrine. Plus aucuns bruits. Plus de battements. Plus de temps. Maëliya était morte. Battue à mort. A cause de lui. Tout était à cause de lui. S’il n’avait pas été aussi stupide, s’il avait écouté la mère, elle serait encore en vie. Et non étendue sur le sol en bois, défunte. Non. Même s’il avait écouté sa mère, même s’il avait été son servant, elle l’aurait battu, et Maëliya aurait tout de même trépassé. Sa conscience n’était plus lucide et par intermittence, il se voyait allonger sur le corps de feu Maëliya, pleurant toutes les larmes de son corps, s’insultant, jurant qu’il était responsable et que de sa vie il n’aurait d’autres attentes que de tuer la mère. Elle était responsable de tout ici. Tout.
XxX



Des larmes coulaient sur ses pâles joues. Ses yeux vairons étaient ouverts et regardaient le ciel bleuté. Son cœur était lourds, trop lourds à supporter. Elle était partie. Loin de lui. Trop loin. Lorsqu’elle c’était éteinte, son cœur était parti avec elle. Depuis, il n’éprouve plus aucunes sympathies envers personne. Sa douceur et sa gentillesse d’autrefois c’étaient envolées. Cela faisait trop mal que de rester celui qu’on avait été. Son regard passa sur le sol de la hutte ou il était. Ses iris se figèrent sur un coin sombre de la pièce. C’était ici que tout c’était passé, ou Maëliya était morte. Aujourd’hui, deux années c’étaient écoulées depuis ce jour… Ce matin, en se réveillant, il avait pris une décision. Car, depuis que ça c’était passé, il ne dormait plus et souffrait jour et nit en pensant à sa feu sœur. Jamais plus il ne pourrait se promener dans cette hutte sans que l’horrible souvenir lui revienne. Alors, il se leva, un sac en cuir attaché en bandoulière. Le soleil était brillant aujourd’hui et l’herbe moelleuse sous ses pas. Il partait de la forêt, pour toujours. Il souffla un mot en attendant dans la verte prairie.

« Destran... »

Des bruits de sabots se firent entendre et un magnifique étalon sortit des sous-bois. Sa robe était dorée et ses pattes sa tête ainsi que sa queue étaient cendrés. Le beau destrier trotta jusqu'à Elendil et ce dernier grimpa sur son dos. Il souffla quelques mots à l’oreille du cheval et ils partirent au galop. Loin de ses souvenirs. Loin de ce pays de malheur. Loin de ses malheurs.

[…]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Alexandre le Sam 10 Jan 2009 - 10:22

Tu ne peux pas devenir chevalier d'Émeraude par exception. Il y a un seul chemin et c'est celui de commencer futur élève et il doit avoir 5 ou 6 ans Razz .

_________________
ELENDIL.VORONWE [Fini] Aleexf10
Alexandre
Alexandre
Personnage principal

Masculin
Messages : 1769
Rôle : Chevalier d'Émeraude et prince du royaume de Diamant
Âge : 19 ans
Âme Soeur : Dure à dire. I'm fourrer trop raide !
Sexe : Masculin
Écuyer : Aucun
Date d'inscription : 20/04/2007


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Sam 10 Jan 2009 - 10:36

Oui, je sais ^^' Justement, je comptais modifier ce point là.
Sinon, ma fiche est correcte ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Alexandre le Sam 10 Jan 2009 - 11:51

POur le pouvoir de l'insibilité... Je ne suis pas sur.

Peut être que Myria peut m'éclairer à se point ?

_________________
ELENDIL.VORONWE [Fini] Aleexf10
Alexandre
Alexandre
Personnage principal

Masculin
Messages : 1769
Rôle : Chevalier d'Émeraude et prince du royaume de Diamant
Âge : 19 ans
Âme Soeur : Dure à dire. I'm fourrer trop raide !
Sexe : Masculin
Écuyer : Aucun
Date d'inscription : 20/04/2007


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Andy le Sam 10 Jan 2009 - 12:17

les fée peuvent se rendre invisible lorsqu'elle sont ailé, sinon, c'est un pouvoir interdit!

Il manque toujours le code!

_________________
ELENDIL.VORONWE [Fini] Img-214555iqmvg
Andy
Andy
Administrateur

Féminin
Messages : 880
Rôle : Guerrière sans remord d'Irianeth
Âge : Aucun pour le moment !
Âme Soeur : 26 ans/ Le sang...
Date d'inscription : 15/03/2008


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Sam 10 Jan 2009 - 12:53

Mais, " presque " c'était pas les elfes?
Et le code, je le cherche toujours..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Alexandre le Sam 10 Jan 2009 - 13:13

Si t'est un elfe, ton pouvoir est refuser.

_________________
ELENDIL.VORONWE [Fini] Aleexf10
Alexandre
Alexandre
Personnage principal

Masculin
Messages : 1769
Rôle : Chevalier d'Émeraude et prince du royaume de Diamant
Âge : 19 ans
Âme Soeur : Dure à dire. I'm fourrer trop raide !
Sexe : Masculin
Écuyer : Aucun
Date d'inscription : 20/04/2007


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Shinylla le Sam 10 Jan 2009 - 14:21

TIME OUT!!! je vais t'aider pour le code!!!

Lis les règlements en haute voix, un moment donner tu vas lire: Code _____

Et ça va être le code mon ami! Very Happy:D:D:D

C'est ça mon tit truc XD

_________________
ELENDIL.VORONWE [Fini] Shiny_10
Shinylla
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2436
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Dim 11 Jan 2009 - 16:02

Shinylla: Merci pour ton conseil XD

Les Admins: J'ai rectifier ma fiche selon vos remarques...Est-ce bon maintenant ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Myria le Dim 11 Jan 2009 - 19:52

Pour moi c'est tout beau. Bienvenuee! Faut que t'attende un autre admin par contre.
Myria
Myria
Admin Mamie Myrtille

Féminin
Messages : 13672
Âge : 24 ans
Âme Soeur : Hayden, l'obsédé de la botanique
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 24/06/2006


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Mar 13 Jan 2009 - 6:52

Okeii ^_^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Invité le Mar 13 Jan 2009 - 12:11

ah ben bienvenu en retard xD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Maelik le Mar 13 Jan 2009 - 12:28

Présentation acceptée!

_________________
ELENDIL.VORONWE [Fini] Chibi10ELENDIL.VORONWE [Fini] 971278admin2tr8nowr7ho3og2mj8
~92% of the teenage population has switched to rap.If you are the 8% who ROCKS copy & paste this in your signature.~
Maelik
Maelik
Tech'Admin Moka à la menthe poivrée

Masculin
Messages : 2681
Rôle : Garde Royale d'Irianeth
Âge : 32 ans
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 27/02/2007


Revenir en haut Aller en bas

ELENDIL.VORONWE [Fini] Empty Re: ELENDIL.VORONWE [Fini]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum