Entraînement [Ordre de Rhodium]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Luther le Mer 23 Sep 2009 - 22:00

[Hrpg: Si quelqu'un hors de l'Ordre de Rhodium veut participer, envoyez-moi un Mp en premier lieu. Merci]

La cité technologique de Rhodium battait son plein d’activités en ce jour. Déjà, l’heure avançait. On pouvait voir 11 : 00 heures du matin sur les montres, horloges des citoyens passant, plus ou moins rapidement, en direction de leur transport se dirigeant ensuite vers le emploi respectif pour la journée. Bien, certains ne semblaient tout simplement pas prêts à aller au travail ou en avaient-ils pas? Peu importe, on évitera de se pencher trop longtemps sur cette question. Là n’était pas le sujet de ce jour. Il pleuvait abondamment. L’eau tombait drue sur les immeubles, sur les fenêtres dans les rues. Celle-ci s’accumulait au plus bas et disparaissait dans des canalisations très bien construites. On espérait tout de même qu’aucune inondation ne terminait cette morne journée en un cauchemar. Les nuages descendaient très bas avalant le haut des immeubles dans leur épaisseur accablante. Les oiseaux ne s’apercevaient pas nulle part voir heureusement, car ils termineraient certainement leur vol dans la boue avec toutes ces chutes d’eau. Oui, avouons-le.

Une moto noire passa à vive allure sur la route empruntée par quelques véhicules terrestres. Le Chef des Chevalier de Rhodium adorait la vitesse. Cela lui donnait une grande liberté Souvent, les matins, il prenait quelques heures pour se détendre en parcourant les routes de la grande citée. Luther préférait, et de loin, la terre ferme. En effet, selon lui, cela permettait une meilleure sensation de la vitesse. Et bien…On pourrait dire qu’il a une quelconque peur des hauteurs. Pourtant, chut! S’il saurait que je vous l’aie dis, je ne pourrais plus écrire sur l’hybride pour une semaine. Donc, récapitulons. La moto noire filait avec son conducteur, tout munie de noir, en direction de l’Institut de Rhodium soit la résidence de notre Hybride.

Aimant les sensations fortes, ce qui ne réjouirait sûrement pas sa petite sœur, mais bon, Luther prit un tournant serré et entra en trombe pour freiner brusquement devant les escaliers du grand immeuble. Sans plus de manière, il descendit, prit les clés et observa avec un air qui se voulait intimidant toute personne apte à voler son engin de liberté. Puis, Luther s’engouffra dans l’Institut.

Il alla, tout d’abord, à sa chambre où il se changea. Le Chevalier s’habilla tout simplement de pantalons jeans et d’un t-shirt long et ample. Ses pieds restèrent nus laissant entrevoir quatre orteils munis de griffes. Attachant ses longs cheveux noirs, l’hybride ressortit de sa chambre munit de son katana.

*J’espère au moins que Zinade sera au rendez-vous.*

D’un regard de meneur, il pensa à son Écuyer. Il voyait Zinade comme une version miniature de lui-même quoique ses différences physiques fussent tout à fait différentes des siennes. Selon Luther, son apprenti ressemblait à un singe d’une couleur rosé. Il ria sans pouvoir s’arrêter fasse à cette drôle de pensée. Les quelques personnes présentes dans le couloir se surprirent à voir le Chef des Chevaliers rigoler seul. Soudainement, ils songèrent que cela commençait bien si Luther devenait fou avant les premières poussées de nervosité, des décisions difficiles. Ne vous y trompez pas. L’hybride était peut-être étrange, différent des autres, mais il était loin d’être stupide voir plutôt d’une grande intelligence. Malgré tout, son fort caractère n’aida pas. Par contre, tout le monde avait des défauts non?

Enfin, il arriva en vue des deux grandes portes du gymnase où il s’entraînait seul. Les poussant avec force, Luther entra dans la pièce soit probablement sa préférée dans l’établissement, sa demeure. Plusieurs appareils de gymnastique, de boxe, de course se voyaient ça et là. Des tapis étaient disposés par endroit pour éviter les coups dur lors d’une chute. Aujourd’hui, l’entraînement se ferait en équipe. Les mains sur les hanches, un sourire fier au visage, Luther repensa à l’idée que Shinylla lui donna quelques jours plutôt à l’attribution.

*Elle eut une excellente idée après tout.*

Il mit un mot sur chacune des portes de chambres ses frères et sœurs d’armes parce que la télépathie serait trop soudaine et ils oublieraient vite évidemment. Le Chef les invite donc à l’entraînement d’équipe vers 11: 00 heures du matin. Le Chevalier en parla aussi directement à son Écuyer Zinade. Il savait que ce dernier viendrait. Cependant, il ne gronderait pas les autres, bien peut-être un peu en fait, s’ils ne venaient. Ainsi, Luther croyait fermement en l’équipe pour l’unité de leur Ordre.

Sans plus attendre, le chevalier se délaissa de son t-shirt le laissa choir sur le sol. Son torse, endurant et musclé, violet laissa apparaître des crêtes écailleuses vertes sur ses avant-bras. Luther s’en ficha royalement si cela était uniquement devant ses compagnons d’armes. Il fonça de suite sur le punching bag commençant à donner des coups de poing et de pieds bien visés. On jugerait qu’il pratiqua toute sa vie. En fait, c’était vrai excepté bien sûre sa plus tendre enfance. D’une rapidité hors-pair voir d’une agilité inhumaine, Luther se retourna et lança deux faisceaux lumineux au sol. Il roula sur le côté faisant aussitôt léviter, avec facilité, une couverture traînant, on ne savait pourquoi, sur le feu s’éteignit aussitôt. Puis, Luther, concentré, prit une grande respiration. On ressentait de la peur. Celle d’échouer? Peu importe, il leva ses deux mains sur ses devants, ses yeux verts aux pupilles verticales, sérieux, et le vent se leva soudainement dans la gigantesque pièce.

Une tornade commença doucement à se former semblant être complètement contrôlée par Luther. Semblant fier de son coup, le Chevalier lâcha sa création magique d’une main la laissant entièrement sous l’emprise de sa main droite. Son bras toujours sur ses devants, il commença pourtant bien vite à ressentir des la fatigue et…Horreur, la tornade ne se contrôla plus. La création fonça tout droit sur le créateur.

*Ah non!*

Plus en colère qu’effrayé, Luther s’éloigna de la tornade qui s’avança que trop vite en sa direction. Finalement, elle l’attrapa et l’éjecta sur le mur donnant à la porte d’entrée. Tombant au sol, l’hybride réussit tout de même à rouler pour retomber accroupit sur ses pieds. La tornade disparut peu de temps après.

- Pas encore!

Il frappa durement de son poing sur le sol ressortant tout sa frustration le quitter en une seule fraction de seconde. La douleur fut rien à comparer à ses émotions. Toujours accroupit, les bras sur ses jambes, Luther chercha ardemment le moyen de contrôler correctement cet élément. Puis, il sentit une présence toute proche.

- Zinade! Je t’attends!

Le Chevalier se releva de toute sa grandeur tentant de laisser sa colère d’échouer inlassablement derrière lui. Pourtant, les traits de son visage démontraient encore une certaine frustration. Il ne pouvait visiblement pas éviter ses émotions.

_________________
avatar
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


Voir le profil de l'utilisateur http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Shinylla le Mar 29 Sep 2009 - 19:20

Un entrainement en groupe. C'est une bonne idée que j'ai eu pendant l'attribution, surtout pour moi. Pourquoi aillant donner cette idée? Étant donner que je sois une déesse et une ex-immortelle, je n'ai pas vraiment enseigné mon savoir à un apprenti. Mes enfants? Je les ai plutôt éduqué d'être poli envers leur aîné et tout, non le savoir faire des pouvoirs magiques et les armes. Je suis un être qui compte beaucoup sur sa magie que sur ses outils, mais comme je suis une femme chevalier, c'est autre chose. J'ai appris le maniement des katanas et épées à l'époque, et cette fois-ci, c'était d'autres outils super soffistiqués, c'est carrément hors de moi. M'enfin, comme je suis désormais une enseignante de maniement des armes et du contrôle de la magie, je dois être le meilleur de moi-même, malgré que mon point fort c'est la magie. Il faut que je sois digne d'être un maître, sinon oubliez moi pour les autres attributions.

Comme d'habitude, je ne vivais pas dans l'institut de Rhodium. Vivre, c'est un gros mot. J'ai jamais aimé vivre dans un endroit qui m'appartenait pas totalement, tout comme dans un hotel où que je me lave et que je change de vêtement pour l'hygiène. J'ai jamais adoré vivre dans un tel endroit, mais pour l'instant je suis énormément obligée. Je dois vivre là un moment pour ensuite établir ma résidence pas trop loin ni proche de l'institut de Rhodium ou du royaume. De toute façon, je peux changer de royaume en une fraction de seconde et ça c'est totalement vrai. Bon, cessons de discuter ma vie psychologique de ce que je faisais dans une chambre d'hotel et tout et ma vie de magie. Je dois aussi vous expliquez autre chose que ma façon de penser, tout de même. Je n'écris pas des bêtises, concernant mon caractère psychologique, rien que pour augmenter mes lignes, franchement! C'est un peu de ça, mais bon. Bref, je ne dors jamais. Quand je dis jamais, c'est depuis que je suis rendue une déesse que je dors plus. Je ferme les yeux et ça donne quasiment rien de cligner des yeux rien que pour sommeiller si je ne peux pas rêver à de quoi comme à l'époque, alors ça, c'est poche! On était le matin, il pleuvait, mais je m'en fichais royalement. J'avais éteind la télé, disons que durant mes temps libres je regarde des films ou des documentaires, de toute façon, il fallait que je fasse cela pour ma mission. On pourrait dire qu'il était huit heures du matin. À cette heure là, tout le monde travail ou se lève, dorment encore, je ne sais pas. Et moi? Je m'étirais et me dégourdissait les jambes, par après je faisais mon rapport.

Rien d'interessant ce que je fais le matin. Ça me prend un bon deux heures pour faire mon rapport. Habituellement, ça ne me prend pas autant de temps, mais j'écoute la télévision c'est pire. Dix heures, désormais. Qu'est-ce que je pourrais faire? Prendre ma douche, me sècher les cheveux et regarder dans des catalogues des vêtements que je trouverai beaux. Alors, voilà. Je prends ma douche qui me prend seulement que quinze minutes, le temps nécéssaire pour me laver de la tête aux pieds et laver mes longs cheveux blancs et pointes noires. À l'extérieur de ma douche, je suis en serviette tout le long. Je laisse mes cheveux mouillés le plancher et je regarde les catalogues. Des jeans, robes ou jupes? Personne ne m'a vu aillant porter des jeans. Voilà, j'avais décidé des jeans. J'avais vu des jeans noirs serrés sur les jambes de taille basse, puis j'avais vu un chandail blanc à manche courte que je pourrais modifier. C'est ça mes vêtements d'aujourd'hui. Donc, je ne me sèchais pas, je faisais apparaître des jeans noirs serrés sur mon bas de mon corps, héhé. Vous dites sûrement, MAIS TU ES MOUILLÉE! Je sais, pour ça que j'avais pensé avant de me faire sècher par moi-même, par un bon vent fait par moi. Que dire? Je portais des sous vêtements pour le bas, mais le haut? Si je mettais un chandail il fallait obligatoirement que je mets un soutient gorge. Pourquoi on appel ça des soutients gorge si ça te soutient autre chose? J'en avais aucune espèce d'idée.

Finalement, j'ai décidé de mette une bracière pour mettre par la suite un chandail à manche courte que je modifiais par après. Seulement, il avait un petit soucis. Ce t-shirt que je portais, n'avait rien dans le dos, bah en faite, il avait un collet, mais loin dans le bas du dos comme un collet baveux. Donc presque pas de tissus dans mon dos, qui laissait paraître mes attaches soutient et mon tatouage d'ailes d'oiseau. Pourquoi ce détail? Quand je me regardais dans le miroir, disons que ça ne faisait pas vraiment beau en étant ainsi. Il faut que j'aille quelque chose pour soutenir ma poitrine particulièrement très développée. Que faire? Mettre mes attaches soutient invisibles... Pensez pas croche! Si j'enlève le chandail, on voit que j'ai une bracière, mais on ne voit pas l'attache c'est seulement ça avec des bretelles... Euhm... mais elles étaient invisibles, ce n'est pas magnifique? Bon assez parler de soutient bien. Parlons des détails du chandail qui me donne des courants d'air dans le dos. En gros, le blanc devient rayer diagonalement et c'est quoi cette autre couleur? C'était vert lime. Oooh! J'avais des souliers balorines verts limes, j'avais un collier, bracelets et boucles d'oreilles verts limes(oui, j'ai des oreilles de félin, je peux toujours mettre des boucles d'oreilles, malgré qu'ils sont cachés dans mes cheveux). Quand même je "match"! Mes cheveux? Ils avaient sèché et je les avais bouclés-frisés magiquement pendant que je serrais mes affaires. Sérieusement, petite paranthèse avec ces jeans j'ai des belles pairs de fesse. Okay j'arrête. (Je me suis inspirée de mes jeans et c'est vrai que ça me donne une belle paire xD)

Tout le côté esthétique était fini, ce fut rendu l'appel de Luther. Oui, il était onze heures. Quand même il fallait que je me trouve des vêtements hum... convenables. Bref, je me téléportai où était Luther en cachant ma présence pour ne pas le déranger. Je le voyais, torse nu. Je voyais ses écailles, je voyais sa... Splendeur et sa magie? Oui, en gros je l'observais de loin, je voyais qu'il s'entrainait dûrement pour être digne d'être le chef et tout, mais un jour il va tomber bien bas, et ça je ne veux pas que ça arrive. Je le regardais faire, j'ai vu sa tornade particulièrement ébourrifante et subtilement je la faisais disparaître sans qu'il le sache. Pauvre Luth. Le vent ne se fait pas dompter, le vent est libre, il ne peut être contrôler correctement sauf par les Dieux. Pas encore? Oui, tu l'avais manqué et puis? C'est une autre échec parmis tant d'autre qui te permet d'avancer plus rapidement, c'est ainsi que va la loi. La loi de la nature? C'est autre chose. Les éléments sont vivantes, soit sont tes partenaires ou tes pires ennemies, c'est l'un ou l'autre. Si t'essaye de les contrôler, l'alliance ne se fait pu. Il faut que tu le guide, il faut que lui demande ce que tu veux faire et il va le faire avec plaisir. Sans faire exiprès, j'ai laissé filé ma magie qui me permettait de cacher ma présence. Zinade? Ce n'est pas moi désolée.

"Ce n'est pas tout à fait Zinade, à ce que je peux croire." Dis-je en m'approchant vers lui et quand je fus proche, je déposai ma main sur son épaule.

"Luth, ne soit pas trop dure envers ta magie... Avec le temps et un entrainement progressif, elle va devenir plus forte..."

Je retirai ma main quand j'avais déposé mes yeux dans les siens. Il faisait énormément peur avec sa frustration, j'avais peur qu'un coup par pour me frapper. Disons, que la gente masculine de nos jours, je suis plus craintive. Pour lui changer les idées, je me reculai de quelque pas le sourire aux lèvres et je lui demandai:

"Comment tu me trouve..? Est-ce que ça me fait bien?"

Je fis un tourne de moi-même tranquillement pour qu'il regarde. Disons, que c'était une façon pour qu'il change d'idée et aussi pour savoir si ça allait bien cet accoutrement. Si oui, je porterai de temps en temps, si non, pas grave j'ai au moins essayé. xD Puis, comme ça, j'ouvrai une paranthèse concernant mon tatouage. Il fallait que je dise à Luther pourquoi que j'avais un tatouage.

"Pose pas de question concernant mon tatouage d'ailes d'oiseaux, c'est en quelque sorte un cadeau que j'ai eu et pour me faire reconnaitre par..."Dis-je avant de murmurer."là-haut."

On est jamais sur. Dans un gym, c'est écho et quand c'est écho on dirait tout le temps que les murs ont des oreilles. Ça me purge beaucoup.

_________________
avatar
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2434
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Thléïras le Jeu 15 Oct 2009 - 18:38

Bon enfin l'adoubement était terminé, comme toujours c'était toujours aussi ennuyant, mais bon une fois passé on a l'impression qu'il a duré seulement quelques minutes. Je pensais toujours au parole du vieux druide, ces paroles étaient très nostalgique et faisais revoir les images dans ma tête et aussi me faisait afficher un léger sourire. Plutôt j'avais appris qu'un malheur était arrivé à ce Allen et qu'il n'était plus de ce monde, étrange ... je ne l'avais même pas encore rencontrer, en tout cas j'avais maintenant un nouveau écuyer, complètement différent du précédent ... Autant du niveau physique que du niveau personalité, en effet Allen était un gars plutôt étrange, seul et sans estime de soi ... d'après ce qu'il avait entendu en tout cas. Puis mon nouveau écuyer lui était une fille donc cela va de soit qu'au niveau physique les deux sont complètement différents. Cette fille ce nomme Miya et d'après la description que j'ai eu d'elle, elle est une personne enjoué, sociable et assez jolie. Étrangement elle devait ce présenté ce matin dans ma chambre, mais elle n'était pas encore arrivé, j'espère qu'il ne lui est pas arriver quelque chose ... ce serait bien dommage. En tout cas je ne pouvais plus attendre, je pris donc un morceau de papier et j'écriva un message qui disait d'aller à la salle d'entraînement, c'est la que j'allais être. Puis je pris un morceau de papier collant et j'allais afficher le message sur ma porte. Quand j'ouvris la porte, deviner qui j'apperçu, et oui c'était belle et bien Miya ... Je la regarda s'approcher en chiffonnant le message car j'en aurai plus besoin. C'est vrai qu'elle est plutôt mignone, j'affichais toujours un grand sourire, c'était seulement ça qu'elle pouvait voir de mon visage puisque mon chapeau de paille cachait mes yeux, je ne voulais pas lui faire peur ... Donc avant qu'elle arrive en face de moi je m'approcha d'elle lui tendant la main et je me présenta.

" Bonjour jeune fille, je m'appelle Thléïras et tu seras mon écuyer jusqu'au prochain adouement ou peut-être avant dépendant de l'avenir, car on ne sait jamais ce qui peut arriver".

Avant qu'elle ne puisse répondre je pris sa main et vite fait je l'apporta à la salle d'entraînement, il n'y avait plus de temps à perdre, Luther nous attendait. Après quelques minutes nous arrivâme à l'entrer que j'ouvris sans hésitation et entra immédiatement, je regarda donc vite fait ma montre, pour une fois j'étais à l'heure, puis je lâcha la main de Miya.

"Bonjour à vous cher frère et soeur d'arme, je vous présente Miya ma nouvelle élève ... Je sais que vous vous attendiez à voir un certain Allen, mais bon il lui est arrivé un malheur et n'est plus de ce monde et étrangement, je suis satisfais...

Puis je regarda Miya avec un léger sourire et reposa mon regard sur Shinylla et Luther ...

"Umm Tu es magnifique Shinylla sauf que tu ne dois pas chiâler si jamais je salis t'est vêtement, c'est quand même un entraînement et je ne crois pas me retenir ... Sauf si c'est pour user de tes atouts pour nous surprendre et ensuite nous attaquer sans qu'on s'en rendent compte, ça c'est plutôt de la triche".

Puis je fis un grand sourire, je savais que Shinylla n'allait pas rester la à accepter mes paroles comme si de rien n'était, j'allais surement en payer les concéquences, mais c'est ce que j'attendais, en plus je pourrai voir ce qu'elle est capable de faire.

_________________


Ce que tu dis le jour est entendu par les oiseaux.
Ce que tu dis la nuit est entendu par les souris.
Même les mots peuvent parcourir mille miles.
avatar
Thléïras
Personnage important

Masculin
Messages : 170
Sexe : Masculin
Écuyer : Never
Date d'inscription : 20/01/2008


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Invité le Ven 16 Oct 2009 - 16:40

Il était temps que Miya se fasses adoubé toute ses années passé à l'institut l'avait rendu si impatiente, et aujourd'hui c'était le grand jour elle était enfin rendu écuyère, elle aurait un maître qui lui montrait les rudiments du combats et de la magie. En se souvenant de l'heure où elle devait retrouvé son maître elle se tapa la tête sur le mur de sa chambre, elle était en retard et si elle continuait d'être en retard elle ne s'imaginait pas se qui lui arriverait si elle se faisait prendre à arrivé en retard, elle pourrait toujours triché et se téléporté mais seul les magiciens expérimenté pouvaient exercé se genre de magie. Selon les informations qu'elle avait reçu son maître devait recevoir un autre écuyer mais apparemment celui-ci serait parti rejoindre les anges l'elfe ne s'interrogera pas plus à se sujet car elle serait encore plus en retard qu'elle l'était déjà. Sur le vif elle attrappa son sac et sortit en trombe. Les elfes étant très rapide Miya se mit à courir en espérant ne pas arrivé trop en retard, finalement elle ralentit en descendant d'un étage, finalement elle fit comme si elle n'était pas pressé et marcha d'un pas décidé et ralentit sa cadence en voyant un grand homme sortir de sa chambre, elle s'arrêta devant lui en voyant qu'il s'agissait de son maître. Elle ne fut pour le moindre surpris de voir qu'il semblait bien expérimenté.
L'homme lui tendit la main en signe de salut, mais dans son ancien monde l'elfe n'avait pas l'habitude de salué les gens comme sa, bien elle devait s'y faire elle attrappa la main de son maître en affichant un petit sourire timide. Elle comprit donc que son maître se nommait Thléiras, cet homme allait être son maître jusqu'à son adoubement cela ne lui causait pas de problème au contraire elle était plutôt satisfaite !

-Enchanté, je suis contente d'être ton écuyer, Thléiras. Fit la jeune fille d'un air serein. Certaines personnes trouvait que Miya était plus calme que les autres pendant l'adoubement, pour un elfe elle avait l'habitude de médité pour enlevé la pression qu'elle avait sur les épaules.
Un instant après Miya se sentit flotté, elle courrait ou enfin elle se faisait traîné mais comme cette elfe n'était pas un démon et que son esprit la surveillait d'un regard sérieux qui lui fit prendre un envie de courir, elle aida son maître en augmenta sa cadence rapide sans pour autant atteindre la limite de vitesse des elfes car elle n'était pas bête si elle allait trop vite son maître ne pouvait plus la suivre et elle se perdrait surement !
Après quelques minutes de course effréné, le duo coursant dans les couloirs de l'institut arrivèrent devant une lourde porte. Le maître n'eut pas de difficulté à ouvrir la porte. Dans la grande pièce il y avait déjà deux personnes,un homme et une femme. Miya s'abaissa pour le salut qu'elle avait l'habitude de faire avec ses confrères elfiques.
Quand le maître de Miya la présenta aux deux chevaliers présents elle leur sourit discrètement.

-Heureuse de faire votre connaissance ! Déclara l'elfe en s'abaissant à nouveau et en se relevant calmement. Subtilement elle regarda le sol derrière elle et remarqua que le halo de lumière rouge n'était plus la, finalement elle le recroisa à coté d'elle. L'elfe leva les yeux et frissonna en croisant le regard glaciale de son gardien. Après sa frousse habituelle elle retourna sur les deux autres inconnus qui se trouvait dans la salle d'entraînement son regard devint plus sérieux car cette elfe était un être très sage et elle savait ressentir quand un combat se préparait mentalement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Luther le Dim 18 Oct 2009 - 17:19

Les poings serrés, Luther attendait de voir apparaître Zinade. Il ragea intérieurement. Non! Ce n’était pas parce que son Écuyer était en retard à l’entraînement, mais bien parce que le Chevalier rata une fois de plus de fabriquer et contrôler ce vent. Tellement de journées s’écoulèrent alors que Luther tenta à chacune d’elles de ne faire qu’un avec son élément capricieux. Bon, on pensera alors que le vent était plus libre par rapport au feu voir la raison pour laquelle le jeune Chef ne réussissait à rien. Pourquoi? Probablement que son frère et sa sœur d’armes avaient la maîtrise de tous leurs pouvoirs eux. Ok, pour Shinylla, ceci serait tout à fait compréhensif. Tout de même, le Chef des Chevaliers de Rhodium désirait être un peu plus apte à diriger cet Ordre en commençant par être capable de s’occuper de lui-même. Un instant, il ferma brusquement les yeux, les gardant clos quelques secondes, tentant de se calmer. Néanmoins, rien n’y fait. Luther ne réussit guère à prendre quelques grandes respirations pour ramener le calme en lui. Sa faiblesse magique revint hanter son esprit. Comment pourrait-il apprendre à Zinade de cette manière?

*Il faut que je trouve le moyen de contrôler ce pouvoir. C’est complètement idiot.*

Manifestement, il ne pouvait pas réfléchir en toute liberté actuellement à cause de ses émotions qui cachaient son jugement grâce à leur gigantesque montagne. Tellement de colère fut en lui au moment même, voir de honte, que l’Hybride ne s’imagina pas comment il réussissait à la garder intérieure. Il pourrait tout simplement crier sa frustration dans toute la Salle d’Entraînement. Pourtant, Luther garda une conscience sociale des autres autour de lui. Il ne voulait faire fuir son Écuyer au premier jour de son entraînement. Cela ne se faisait pas et le Chevalier regretterait amèrement ce geste. Donc, au lieu de faire sorti sa frustration, Luther serra ses poings si forts qu’il s’en blessa les mains soit avec ses griffes tranchantes. Peu importe, la douleur elle-même était assez apte, semblait-il, à calmer notre Hybride courroucé. Comme à son habitude finalement face à un gros problème ou…bien, une simple petite bévue. Bon, d’accord, Luther avait un fort caractère. Ne pensez tout de même pas que cela était injustifié pour un Chef. Bien, peut-être en fait…On le saurait tôt ou tard en ce qui concernait celui-ci en tout cas.

Puis, une voix familière se fit entendre, mais ce n’était pas Zinade. Surpris, Luther ne comprenait pas comment il fit erreur entre l’énergie de Shinylla et celle de son Écuyer. Manifestement, ils ne seraient pas supposés avoir le même type. En tout cas, on l’espérait, car il restait tant à apprendre de ce jeune adolescent.

*Il n’est pas un dieu, je suis au moins certain de cela.*

Alors que Luther recommença un peu à réfléchir normalement soit de comprendre que sa colère l’empêcha de ressentir correctement la personne qui approchait de la pièce, Shinylla lui posa une main sur l’épaule qui lui fit…En gros, cela lui permit de se calmer un peu plus et heureusement. Les paroles suivantes lui étaient un peu frustrantes, mais sa sœur d'armes avait néanmoins raison. Il ne pouvait pas devenir invincible en deux secondes. Cela lui prendrait plus que cela encore…Et invincible. Le Chevalier sourie un peu à cette pensée.

*Invincible, c’est impossible. Excepté peut-être pour…*

En se sens, même si Shinylla n’aurait pas dit un mot, Luther aurait arrêté de respirer pendant quelques secondes. Son cœur battit plus fort un instant. Il observa les habits, mais peut-être plus sa sœur d’arme d’haut en bas et tenta de donner son propre verdict. Déglutissant difficilement, ses mains se délaissèrent enfin laissant quelques égratignures face à la stupidité de l’Hybride par rapport à ses émotions.

- Bien, Shinylla…Tu es vraiment belle. Mais tu sais bien que tu seras toujours la plus belle de tout l’Ordre même si tu ne portais…Bien pas…ça.

Sans savoir comment réagir, évitant de dire une ânerie, il s’avança vers elle et observa quelques instants les ailes d’oiseau dans son dos. Cela lui donnait un style et même si ce n’aurait pas été relié à son rôle de Déesse, Luther ne se serait pas surpris de voir un tatouage sur Shinylla. S’étirant un peu, candidement comme si ses émotions négatives furent déjà disparues, Luther ajouta:

- Tu sais que tu devrais montrer plus souvent ce tatouage, cela te vas très bien. Et personne ne pourrait savoir que cela appartient à t…

Ses oreilles frémissaient face au bruit de pas entendus dans le couloir. Quelques temps plus tard, Thlérïas apparue avec son Écuyer semblant déjà un chevalier. Elle avait l’une de ses tailles. Luther sourcilla apercevant la taille de Miya croyant subitement qu’elle était le quatrième Chevalier et l’Écuyer fut en retard. Néanmoins, son frère d’arme confirma les premiers faits. Bah, il ne fallait pas vraiment y penser plus longtemps sinon vous auriez des maux de têtes très rapidement. Les mains maintenant sur ses hanches, Luther tenta de rester calme observant Shinylla du coin de l’œil à la remarque de Thlérïas à son égard.

*Quoique pour l’ennemi, on est avantagé. En autant que ce soit des hommes.*

Il ne savait pas si sa sœur d’arme entendit cette pensée, mais étrangement le souhaita. Un sourire niais au visage, Luther fit un signe de tête à l’Écuyer pour se déplacer plus loin soit vers d’autres tapis où ils pourraient bien s’entraîner. Redevenant un peu colérique, il espérait que les autres Écuyers arriveraient bien vite. Luther détestait les retardataires. Si Rhodium se faisait attaquer par quelqu’un, on ne pouvait pas se permettre d’être en retard sur les lieux sinon, le bandit pourrait faire biens des dommages au pays. Prenant une grande respiration par le nez pour se calmer, il s’agrippa finalement à une des deux barres asymétriques et se hissa avec force agilité dessus. Luther se tint avec une main, le pied gauche dans le vide, le droit sur la barre.

- Thlérïas! Tu poseras toutes les questions que ton Écuyer aurait. Ce n’est pas à moi de le faire!

Un sourire parsemait le visage du Chevalier observant les alentours de la pièce de son poste d’observatoire. Évidemment, puisque son rôle était d'entraîner Zinade et non Miya. Le Chevalier n'alla tout de même pas faire aussi le rôle de Thlérïas. Ensuite, il ajouta:

- Je pense que nous pourrions commencer avec un petit entraînement à l’épée. Shinylla, puisque Zinade n’est pas arrivé, je te montrerais comment se battre comme moi.

Pointant son torse dans un geste de vanité, mais complètement faux, car le Chevalier ne voulait que blaguer, Luther continua à sourire désirant manifestement briser la glace compte tenu de l’Écuyer ici présent. Il fallait que Miya se sente bien avec les Chevaliers après tout.


Dernière édition par Luther le Jeu 22 Oct 2009 - 23:04, édité 1 fois

_________________
avatar
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


Voir le profil de l'utilisateur http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Invité le Lun 19 Oct 2009 - 22:52

-Hey! je suis là bon sang! Pas la peine de commencer sans moi!

..hurla une voix visiblement irrité.Non mais,il était LÀ! Pas exactement où il devrait être,mais bon...il avait eu quelque problème.Lequel? Disont qu'une troupe de journaliste l'avait harcelé pendant qu'il était partit,très tôt ce matin,au centre d'achat.Heureux d'avoir été nommer écuyer,il avait décidé de porter son uniforme,se qui était un mauvais choix.Un journaliste l'avait apercus,et lui avait parler.

...Sa apprendra a Zinade de dire qu'il était l'écuyer de Luther.S'il n'avait pas eu son oiseau,il aurait rester cloué au sol,par ces idiot de vautour.

Quel merveille! Pouvoir voler...il en rêvait,être aussi libre que son familier: Un rare hybride d'élémentaire de feu et d'air.Mortres était aussi grand et au moins 4 fois plus large que Zinade,aile déployer.Quoi qu'il fallait le dire:Du haut de ses un mètre trente,a peine 60 kilo,Il ne fallait pas grand chose pour le battre! Sauf qu'être petit avait ses avantages,comme toute chose.Il fallait juste les trouver...

Enfin bref.Sur le dos de son oiseau favorit,Le jeune adolescent...okay,l'adolescent descendit avec souplesse de sur son meilleur ami,tombant sur le sol qui se trouvait 6 mètre plus bas.Il ne fallait pas être un devin pour savoir que ce n'était pas la première fois qu'il sautait de cette hauteur,surtout en regardant sa réception au sol,qui déplaca que très peu de poussière.

Ce jeune homme était ,malgré son sang,un pardusse,tout de même,et un chat tombe toujours sur ses pattes.

Ses yeux rouges vifs -qui reflettais réellement son héritage de magicien élémentaire de feu- regardait les jeunes gens autours de lui.Sans se gêner,il resta les yeux rivés plus longtemps sur la femme chevalière ,par contre,sans omir aucun détail...

A 12 ans,un pardusse était plus avancer physiquement qu'un être humain.Il était déja un adolescent à par entière.Deplus,la pire punition serait une giffle,et sa ne serait pas la première qu'il aura eu dans sa vie..

Sourant,dévoilant ses canines,le jeune homme ''a poils'' (il n'a pas de vêtement,seul son poils recouvre son corps,et c'est asser limite côté descence...)sourie en voyant le torse nue de son maitre,bombé,devant la si jolie femme...on aurait dit un Paon!

-..Ohhhhh! Une déesse de la séduction,cette femme! Je suis sur,maitre,que cette déesse tomber du ciel ne vous laisse pas indifférent!J'aimerais volontier la voir ,saôul,dans un bar,entrain de danser, moi....

dit-il ,tout bêtement,Zinade.Elle était belle en chat,cette femme!C'était plus fort que lui,elle était belle,et que le divin le maudisse qu'il ne sois pas à la place de Luther!

Puis il changea Radicalement de sujet.

-Moi aussi,je veux savoir comment vous vous battez,maitre.J'ai même pris la peine d'empreuter 3 épées courtes à l'armurerie pour m'entrainer avec vous!

Comme pour appuyer ses dire,il dégaina,avec son grand sourire,les trois armes de la ceinture --le seul morceau qu'il portait sur lui qui n'était pas du poil,ou de la peau-- .

Oui,les trois,une avec sa queue....il était visiblement très entousiasme,car sa queue bougeais sans cesse de droite a gauche,en ondulant ,par vague,sans faire attention au potentioel coup qu'il pourrait se donner lui-même à la longue.

..et il décida de ne pas dire que l'armurier risquait de ne pas être heureux quand il lui rapporterais les épées...

-Et herm...on va s'entrainer tous ensembles,maitre? SI oui,qui sont donc les deux autres personnes ,là-bas?

dit-il en pointant non-chalamant Thlériäs et son écuyère...toujour arme au point.

Décidément,il était pas doué pour la sécurité,ni pour la subtilité,et encore moins pour la politesse...

...un vrai adolescent...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Shinylla le Mar 27 Oct 2009 - 18:14

[T'es troublant Zinade O_O]

Je, tu, il, nous, vous et ils?! Prenez tous ces déterminants et foutez-les avec le verbe espérer. Pourquoi? Je suis un peu paresseuse de dire: j'espère, tu espères? Il espère? Nous espèrons, ça doit. Vous espèrez, c'est pas à partir d'aujourd'hui que je vais commencer à le vouvoyer. Ils espèrent, mais c'est qui ils?! Hum. Malheureusement, je l'ai fait. Pourquoi j'espère? J'espère qu'il va changé d'attitude et c'est le cas. Oh, Luther pourquoi es-tu si cruel avec toi-même? Te donner une pression pour une connerie de pouvoir que tu controleras un moment donner. On s'en fout si tu réussis ou non, tant que tu restes nôtre chef tout va bien aller, le reste ce n'est que des détails, ce n'est pas pour rien que tu as une Déesse en ta compagnie. Hihi!

Bah oui. Finalement, j'ai trouvé ma raison pourquoi je suis ici. C'est tellement pas nombreux l'ordre que je me suis permise de participer et me voilà aujourd'hui. Je suis ici avec deux merveilleux hommes, même si un me cherche pour son plaisir. Effectivement, je pourrais dire qu'on est trois chevaliers et c'est dangereux si quelque chose se déclenche, en faite pour eux si, pas moi, car je pourrais être l'héroine de la place avec mes pouvoirs de tout l'univers. Mais bon, ça me permettait pas d'écraser Luther dans son rôle de chef, malgré que je protège plus que lui. Je voulais être un chevalier et de ce faire commander à la place du contraire. Sérieusement, j'ai déjà dirigé une fois et mon impression, tu as trop de chose à gerer. Tu dois gerer ça, celà, ceci, tel affaire pour telle personne, il faut que tu contrôle les personnes, sacrifice! Ça avait pas d'allure comment j'étais débordée et c'est pour cela que je suis une simple chevalière. Buwahaha! Bref, revenant à nos moutons, Luther avait changé d'émotion, il me regarda et il me disait que ça me faisait bien. Même qu'il s'approcha un peu vers moi pour dire de mettre plus en valeur mes ailes dans mon dos. Okay, j'ai eu l'opinion d'un homme tout va bien, je me fis à lui et non à personne d'autre. Cependant, je voulais savoir la suite de la phrase à Luther, mais Thléïras arriva bien avant. Je me retournai et je vis l'écuyer en question. J'ai voulu dire quelque chose à Miya, parcontre j'ai aussitôt réagis à les paroles de Thléïras. Parcontre, j'ai senti un regard derrière moi, c'était Luther, j'ai suivi le cours de ses pensées pour savoir de quoi il pensait réellement en ce moment. Avantager?! Non mais..! Je sortai à seulement à Luther ceci par télépathie:

*Ahah très drôle!* Dis-je sarcastiquement, puis je me retournai vers Thlé.

"Tu ose me dire que je triche avec mes atouts?!"

Avec la lévitation je le levais sans aucun problème vers le plafond, j'aurais voulu lui crier un petit quelques choses en plus, mais Miya a parlé. Oh! Elle était heureuse?! Je me tournai vers elle et avec un beau sourire je me rapprochai d'elle, puis je dis:

"Je suis heureuse aussi de te rencontrer enfin!"

En même temps que j'ai dis ses mots, j'avais échappé ma concentration de Thlé. Nooon! Il tombait! Je me retourne où il s'en allait tomber et je lui rattrape aussitôt avec ma lévitation encore, je partais à rire.

"Désormais, est-ce que tu vas pensé à deux fois avant de dire ton commentaire concernant mes atouts, mon cher Thlé?!"

Je le remis debout et puis c'est ainsi que je le laissais tranquille en le regardant avec un sourire moqueur. Il me connait pas en réaliter, une chance, sinon ça allait en quelque sorte gâcher mon amusement. À part ça? J'ai entendu Luther dire qu'il allait commencer par moi pour le combat à l'épée. Non. Je sais déjà me battre, pas autant que vous, mais au moins je vous clanche en magie, c'est ça qui compte non. Bref, j'ai voulu rétorquer pour refuser l'offre, mais j'ai, disons, entendu une voix en arrière plan. Je suis là, je suis là! Et oui, on a entendu et on t'a attendu! Il faudrait que tu arrives un peu plus de bonheur!

Qui est-ce?! C'est Zinade. Toujours aussi en retard. Arrive plus tôt, mais non toujours en retard, à date c'est son deuxième retard. Je ne réagissais pas, je faisais que le regarder. Sérieusement, on dirait vraiment un chat rose. Ça me rappelait des bons souvenirs. Oui, avant je me changeais en chat roux avec des yeux roses comme le pelage du miniature pardusse au loin. J'étais trop mignonne comme l'écoyer en rose fluot devant nous.

-..Ohhhhh! Une déesse de la séduction,cette femme! Je suis sur,maitre,que cette déesse tomber du ciel ne vous laisse pas indifférent! J'aimerais volontier la voir, saôul, dans un bar entrain de danser, moi....

Non, mais! Je viens presque juste d'avertir Thlé avec ses commentaires absurdes et lui qui arrive et qu'il est plus vulgaire que jamais. seigneur, il a quel âge coudonc?! Je comprenais s'il avait au moins 16 ans, mais vu sa grandeur je dirais 11-12 ans. Pourquoi moi?! J'aurai bien rie si ça concernait Miya, mais moi. C'est décourageant. J'espère que Luther va dire de quoi, mais non, j'ai sortis quelque chose rapidement avec un ton qui détennait l'offensement, ce qui fit trembler faiblement la terre.

"Luth pas indifférent, qui sait? Mais si tu veux me voir saôul et danser, les poules auront des dents et il faut que tu sois majeur. Pour l'instant, c'est dans tes rêves, mon coeur!"

Je n'ai pas pu m'empêcher de le surnommer de la sorte. Je sais que j'aggrave la situation si je l'appel ainsi, mais bon, je m'en fiche quelque peu comment il va réagir. J'ai sorti ce que je voulais dire, bien ça m'a soulagé grandement. Puis Zinade enleva les épées de le Foureau. Oh mon dieu. Mais qu'est-ce qu'il fout c'est dangeureux. Je me rapprochai un peu de lui, puis il visait Thlé et Miya, je m'approchai davantage vers lui pour prendre les foureaux et d'essayer de les mettre sur les épées, mais j'essayais de mettre le foureau dans le dernier... Sur la queue... C'était quelque chose.

"Wooh! Du calme avec les épées, mon coeur! Les deux personnes là-bas, c'est Thléïras et Miya..."

Tant pis! Je pris l'épée avec ma main et je mis le foureau. La queue bougeait un peu, mais vraiment moins qu'avant. Oups, je me suis coupée, pas grave j'ai une guérison automatique. Muwahahaha. Puis, je le poussais vers Luth. Et oui, j'avancais avec lui, bah, je le poussais plus. Peu importe, je lui dis d'un sourire:

"Et moi, c'est Shinylla. Enchantée de te connaître, Zinade."

_________________
avatar
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2434
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Invité le Dim 1 Nov 2009 - 20:45

Encore un jour où croire me sera peut-être utile.... J’avais à mon grand malheur oubliez de bien ajusté mon cadran. Du coup, il n’avait pas sonné à temps.... Je sais que 11 :00 était un peu tard mais... lorsqu’on a rien à faire de sa vie on finit par se dire que dormir est toujours plus amusant. Heureusement pour moi, je m’étais réveillé que quelque minute en retard. J’avais rapidement remit mon cache-œil et j’avais enfilé mes nouveaux habits d’écuyer. Je n’en revenais juste pas! Moi, Allen était un écuyer de Rhodium! C’était tous simplement incroyable... On m’a toujours dit toute m’a vie que je serais sûrement qu’un épouventaille à Émeraude pour chasser les oiseaux... C’est un autre histoire je le sais et cela serait vraiment inutile de la raconter... et pour ma propre fierté (si j’en est vraiment une....) cela serait vraiment embarrassant....

J’avais désormais une épée de base mais tous de même... j’avais quelques choses pour me défendre des gens qui me ridiculisaient.... Aux yeux des autres, je ne suis qu’un pauvre minable, fils d’une putaine... Et le pire dans se qu’ils disaient c’étais qu’aucuns n’avaient tord.... Je ne pouvais pas les blâmer. J’étais un pauvre minable. Je suis médiocre en magie, je ne suis qu’un simple humain, rien de plus. Je ne sais presque rien faire à l’épée.... Je suis faible et facile à décourager... je ne suis qu’un mec seul et qui n’a rien à faire de sa vie. Pour ma mère... voilà une autre histoire à ne pas raconter.

Je me suis rapidement coiffer parce qu’arriver en mauvais état n’aurait qu’aggravé m’a situation qui était critique. Je courais partout dans les couloirs très modernes et j’entendais quelques personnes rires de moi... J’ai appris vite à les ignoré mais... les paroles des gens sont tellement important... Moi... je ne sais rien dire. Je n’ai pas le courage de dire se que je pense alors je me tais. Rien ne peut sortir de ma bouche! Les mots sont bloquer comme si quelques-uns m’empêchait de parler. J’étais timide... mais j’avais peur aussi.... peur des autres.

Je courais comme une fois car tous étais de ma faute... encore une fois... J’avais oublié.... Sûrement parce que j’étais exciter de m’endormir et d’entré dans mon monde merveilleux, celui du rêve. Rêver est la seul chose dont je suis doué! J’ai pleins d’imagination... Mon esprit déborde d’idée où je suis le héro. Mais se ne sont que des histoires... et pourtant c’est probablement la seuls chose qui me tient en vie...


J’arrivais bientôt dans dehors là où se tenait l’entrainement. Mon cœur palpitait.... Et si on me rejetait? Et si les autres Chevaliers et écuyers me méprisait comme les autres? Je serais surement encore à l’écart.... J’avais terriblement peur... Je ne voulais plus y aller... Oui, je voulais retourner me caché des autres et gardé ma peine juste pour moi. Je vivrais seul c’étais sûr mais personne ne se m’moquerait de moi...

Puis, une des mes histoires arrivait.... celle où je sauvais tous le monde... Je voulais devenir un héro! Une personne légendaire et j’avais une chance devant moi : être Chevalier de Rhodium. Alors je poursuivis ma route. Mon chemin et sûrement mon destin. Qu’est-ce que les Dieux m’avaient réservé pour aujourd’hui? De la joie ou de la peine? Une autre question sans réponse....

J’étais finalement arrivé.... Ils y avaient trois Chevalier et trois écuyers. Je connaissais déjà leur nom : le chef étais Luther et devant moi se tenait Shinylla et Thléiras avec leurs écuyer : Zinade, Myriam et Miya. Je me sentais étranger.... Je n’avais pas ma place... On m’avait attribué à trois maîtres :les trois Chevaliers que je viens de nommé.... J’étais terriblement gêné... Il fallait que les mots sortent de ma bouche.... Allez... sorter je vous en pris!!!



-Je.... m’excuse d’être arriver en retard.... je suis.... désolé! Veuillez me pardonné j’ai.... pardonné moi je vous en pris.... finis-je par dire


Je ne savais pas se que je devais faire.... je restais donc là, la tête baisser et rouge de honte... et j’étais encore une fois seul....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Luther le Dim 1 Nov 2009 - 22:06

Luther rigolait pour lui-même sur son perchoir. Pour tout dire, il ne se prenait pas pour un oiseau. Non! Il n’était certainement pas devenu fou. Combien de fois fallait-il le redire? Ok, on ne savait pas comment pouvait changer une personne de cette espèce. Pourtant, nous pouvons absolument vous prouvez que le chef des Chevaliers de Rhodium était tout à fait sain d’esprit soit même très intelligent. Cela ne se voyait pas toujours par contre. Ne désespérez jamais. Le moment venue, vous verrez ce que ce jeune Hybride est capable de produire. À ce moment là, vous espériez sûrement à ne pas se retrouvez son ennemi. En effet, il vous faudra une bonne dose de chance pour se sortir de ses griffes et cela au sens littéral du terme.

*Je savais que Shinylla me rétorquerait quelque chose à sa manière.*

Luther faillit tomber de la barre à cause de son manque de concentration alors il se rattrapa à l’aide de ses deux mains. Au final, poussant un soupir las, le jeune chevalier décida le temps venu de descendre au sol. Faisant délibérément le tour de la barre, Luther atterrit au sol fort rapidement voir dans une souplesse incroyable. Tout dans les traits physiques de son corps, sauf bien sûr ses crêtes d’écailles vertes, correspondaient à la race féline. Enfin au sol, il n’eut pas le temps de penser davantage à l’entraînement qui viendrait, car son frère et sa sœur d’armes recommencèrent les disputes. Fermant les yeux soudainement fatigué, Luther passa sa main droite dans ses cheveux comme si ce geste pourrait l’aider à trouver la solution pour éviter ce genre de choses à l’avenir.

*J’ai tout de même l’impression que cela les a aidé.*

Luther eut un sourire en coin à cette pensée, puis porta son regard sur l’Écuyer de Thérïas. Il n’avait guère connu Miya alors qu’à ce même instant le chevalier remarqua la similitude entre leurs oreilles. Ne sursautant pas pour autant, Luther fut heureux de trouver à Rhodium une jeune Elfe du royaume de Zircon. Il se rappela alors de Kally la petite Fée rencontrée à l’Attribution. Même les royaumes de magie, normalement lointains de tout le brouhaha du continent voulurent se joindre à leurs forces. Ce fait emplie de fierté notre chef des chevaliers de Rhodium qui monta un peu le menton vers le haut dans un geste hautain. Il s’avança alors vers Miya qui lui allait au cou.

*Elle est manifestement grande pour son âge.*

Évidemment, il ne pouvait retenir cette émotion à l’intérieur de lui-même alors qu’un rire sortit de d’entres ses lèvres pour on ne savait quelle raison. Uniquement son esprit connaissait le déclencheur de cette émotion. En ce moment, nous pourrions réellement dire que Luther était complètement cinglé. Encore pire, il ne pourra pas s’expliquer de suite à Miya. En effet, un «Hé! Je suis là!» le fit sursauter rapidement pour que son regard se porte enfin sur son Écuyer.

Zinade semblait tout à fait exciter et fit une remarque complètement déplacé à Shinylla. Luther lança un regard de côté à sœur d’arme se demandant comment elle réagirait seulement il ne bougea pas tentant par tous les moyens de ne pas l’offenser plus en riant à nouveau, mais non pour la même raison cette fois. Il fronça alors les sourcils serrant les poings de frustration aux paroles de sa sœur d’armes.

- Hé! Je ne suis pas indifé...

Il s’arrêta toutefois alors que Zinade sorti trois épées allant pour presque se couper en trois avec celles-ci. Luther, désespéré par le cas impossible de son Écuyer ne put que soupirer appuyant sa main gauche sur son front. Ensuite, à la suite des présentations de Shinylla, Luther porta ensuite son regard sur Miya lui disant:

- Tu es plus mature que lui, tu peux me croire.

Il lui fit un petit sourire gentil pour ensuite se diriger vers Zinade son Écuyer se caractérisant de singe rebelle. Heureusement, sa sœur d’armes avait déjà pris les choses en main pour lui confisquer les épées. L’Hybride avait dorénavant moins peur pour le bien être de tous ici présent. Cependant, le duo vint plutôt vers lui. Les mains sur les hanches prenant un air sérieux voir sévère, Luther observa son Écuyer des pieds à la tête. Dans un petit rire non feint, il dit alors à la blague:

- C’est vrai que tu ressembles à un petit singe rose Zinade, mais tu aurais tout de même put de vêtir mieux avant de venir ici.

Son regard en disait long. Oui, lui-même n’était guère habillé en ce moment, mais au moins le chevalier portait un pantalon ce qui n’était pas le cas de son Écuyer. Fronçant les sourcils commençant à rager un peu intérieurement ce qui ne tarderait pas à sortir non plus, Luther ne se rendit pas compte que le comportement de Zinade était le sien à son âge. Coïncidence, on en douta fort. Le vieux druide voulait certainement que Luther comprenne ce que lui-même fit subir aux adultes. C’était de la torture pure et simple…Interdit pas la loi! Grr…

Juste au moment où il commençait à prendre conscience de tout cela et à discipliner son Écuyer, Allen se présenta dans la Salle d’Entraînement. (C’est un gymnase et non à l’extérieur^^) Dans le faible ton de voix utilisé par l’Écuyer de même que son bégayement, les oreilles de l’Hybride durent mieux se placer pour entendre quelque chose. Luther leva les yeux au ciel soupirant définitivement en colère maintenant.

*Mais quand ces Écuyers apprendront t’ils la ponctualité?*

Il porta un regard colérique sur Allen et remarqua l’air dépité voir déprimé du garçon. C’était le plus jeune enfant de l’Ordre de Rhodium. Il se sentait peut-être dépassé par les événements. Tous ses pairs étaient plus vieux que lui. N’étant strictement pas une brute, en espérant que vous n’en doutiez pas, Luther rétorqua à cette timide salutation ses bras se détendant le long de son corps:

- Tu es Allen n’est-ce pas? T’inquiètes, ton copain est aussi arrivé en retard.

Le Chef regarda à nouveau Zinade sur un regard plein de malice, souriant même. Ceci n’était pas très bon. Il avait une idée derrière la tête, cela on ne pouvait en douter. Tranquillement, le Chevalier mit sa main droite sur la poignée de son Katana et le sortit doucement du fourreau tout en s’éloignant de deux pas de son Écuyer évitant ainsi de le blesser.

- Alors, tu veux te battre comme moi Zinade!

Luther remarqua alors qu'Allen avait déjà une épée, mais ceci n’était guère le cas de l’adolescent turbulent. Il porta un regard en coin à Shinylla et ajouta tout en précisant sur le nombre, car il ne voulait pas qu'il y ait un blessé voir même deux. Une épée arrivait si vite:

- Zinade va te prendre UNE épée de ce tient Shinylla. Je vais tester ton niveau au combat en commençant par ce que tu veux faire évidemment!.

Son sourire, presque tourné en rire, passé Luther s’éloigna rapidement et alla se poster sur un tapis là où une mauvaise chute serait moins dure. Son adolescence lui traversa à nouveau l'esprit. Oui, avec ce genre là il fallait les caresser dans le sens du poil: au sens propre en plus. Se mettant en position défensive, il se pensait évidemment à retenir ses coups pour ne pas blesser son Écuyer.

- Zinade! Viens m’attaquer maintenant! N’ait pas peur surtout! Et vous deux ne restez pas plantés là, il y a deux autres enfants qui doivent s’entraîner!

Dans un ordre sans équivoque, Luther porta un court regard du menton à son frère et sa sœur d’arme puis aux deux autres Écuyers. Il remit tout de même sa concentration sur Zinade se demandant s’il savait comment passer outre l’adversaire pour se retrouver derrière.

_________________
avatar
Luther
Personnage principal

Masculin
Messages : 512
Rôle : Chef des Chevaliers de Rhodium
Âge : 23 ans
Âme Soeur : Mon coeur est indépendant, mais c'est étrange que je perde tous mes moyens lorsque je te vois...Toi.
Sexe : Masculin
Écuyer : Zinade Asura, je suis fier que tu sois mon Écuyer.
Date d'inscription : 03/08/2008


Voir le profil de l'utilisateur http://emerauderpg.1fr1.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Myriam le Jeu 5 Nov 2009 - 21:08

[Hrp: Désolé du retard beaucoup de travail ]

Depuis combien de temps Myriam était restée ici, collée sur la porte. Elle n’en savais rien elle savait juste qu'elle était stressé car elle était arrivée en retard, très en retard et qu’elle n’avait aucune excuse valable pour ça. Elle portait un chandail à manches courtes noir avec des signes de paix de différentes couleurs et mis son pantalon jean qu’elle adorait. Elle tenait une épée dans sa main. Son père la lui avait donnée un an plutôt et lui avait appris quelques techniques. Ses cheveux noirs bouclés étaient attachés mais elle avait laissé deux mèches de cheveux de chaque cotés. La veille elle s’était couchée un peu tard et avait plutôt mal dormie. Et voilà que ce matin elle s’était réveillé et qu’elle avait juste eu le temps de prendre une douche, coiffé ses cheveux noirs et mangés deux gaufres et brossée ses dents. L’elfe fit la moue. Tout le monde était là sauf elle et le pire c’est que Zinade était arrivée avant elle D’habitude c’était elle qui arrivait avant lui mais aujourd’hui c'était différent.


Myriam poussa un long soupire et décida d’entrer dans la salle. a peine était-elle entrer qu’elle eu une vision qui allait luis resté à jamais dans sa mémoire. Luther se tenait la, devant Zinade. Il avait le torse nu et l’étrange lumière l’entourait toujours. Cette lumière faisait un contraste avec sa peau et la jeune avait le souffle coupé. Son cœur battais à 100 km/h mais elle ne laissa rien paraitre.

*Mon dieu ce qu’il peut être se... Euh j’allais vraiment penser à ça moi ! Il faut que je me ressaisisse *

Myriam se calma un peu, mais son rythme cardiaque avait plutôt augmenté. Elle décida de caché sa gêne en parlant.

-Je suis désolé de vous interrompre enfin d’être arrivé en retard je vous promet que ça n’arrivera plus.

Elle baissait la tête et prix un air piteux. Quelques instants plus tard elle souriait sans aucune raison. C’était une jeune fille qui aimait sourire dans les moments les plus tristes comme dans les moments les plus joyeux.

-Zinade, pour une fois tu m’as battu question ponctualité mais t’inquiètes ça n’arrivera pas souvent. Dit-elle d’une voix moqueuse. Allen je suis contente de te voir ce matin ainsi que toi Miya.

Elle leur décocha son plus beau sourire et se dirigea vers mon Maitre. Elle adora tout de suite sa tenue et surtout son tatouage. Des ailes quelle ingéniosité !

**Shinylla je voudrais d’abord m’excuser pour ce retard j’espère que vous me pardonner. J’adore vos habits et votre tatou c’est trop top. J’aime aussi votre nom. Savez qu’il y a une déesse du même nom ?**

Myriam lui fit un petit sourire plein d’innocence et son regard se reporta sur Zinade et Luther. Elle l’observait avec beaucoup d’attention Bien sur la jeune fille ne savait pas encore ce qui se passait et qu’était cette étrange lumière qui émanait du jeune homme. Mais pour le moment avant de pouvoir lui poser toute ces questions elle allait simplement se contenter de le regarder.

_________________


Seule la lumière pourrait ...
avatar
Myriam
Personnage important

Féminin
Messages : 384
Rôle : Écuyer
Âge : 16 ans
Âme Soeur : Il m'aime, un peu, pas du tout, énormément, un peu, pas du tout, énormément ...
Sexe : Féminin
Écuyer : J'ai pas d'écuyer mais j'ai pour Maitre Super Shiny ma déesse préférée Razz
Date d'inscription : 07/10/2008


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Invité le Ven 20 Nov 2009 - 12:27

Lorsque Laure-Lily avait enfin atteint Rhodium, on l'informa que l'adoubement était déjà terminé. Découragée, elle avait rencontré un druide qu'il l'avait confié à une certaine "Shinylla". Comme elle était épuisé, on avait conduit Laure-Lily à sa chambre. Celle-ci s'était laissé tombé sur les couvertures douillettes et s'était aussitôt endormie... Trop longtemps. Quand la jeune fille ouvrit les yeux, elle était perdue. Elle croyait se réveiller dans sa chambre à elle, au royaume d'Ambre. Mais non. Elle était ailleurs.

-Maman! Papa? dit Laure-Lily.

Elle fixa le plafond d'un air absent puis elle se souvint. Son réveil. Le voyage de pêche de son père, Aurélien. L'inquiétude de Laure face à son père. Puis la disparition d'Aurélien... Se mordant la lèvre inférieur, Laure-Lily ferma les yeux. Quand elle les ouvrit, des larmes coulaient sur ses joues. Elle se rappela alors de sa promesse d'écrire à sa mère tout les jours. Sans même tenter d'arrêter ses larmes, Laure-Lily se leva et se mit à fouiller dans les tiroirs. Heureusement, elle dénicha du papier à lettre et un stylo. Elle trouva une plache confortable et commençant à écrire, se libéra de ses émotions:

À Gwendoline d'Ambre
De Laure-Lily de Rhodium

Chère maman,

je viens juste de me réveiller. Tu sais, le voyage a été pénible mais j'ai pu me reposer, ici, à Rhodium. Je n'ai pas vu beaucoup de gens mais je crois qu'aujourd'hui est un bon jour pour en rencontrer. Je me sens un peu perdu, loin de toi. Je m'efforce de surmonter la mort de papa mais parfois, j'ai l'impression que c'est de ma faute... Si j'avais plus insisté, il ne serait peut-être pas parti... Et là, il serait en vie... Néamoins,
il faut que je sois forte. Toi aussi. J'espère que tu vas bien et que tu t'en sort. Tu te souviens du médailon que tu m'as offert? Celui qui se transmet de génération en génération et qui illustre le portait de notre ancêtre Ellie? Eh bien, je te promets de le porter fièrement tous les jours. Je viens d'Ambre et, même si désormais, je suis Laure-Lily de Rhodium, je n'oublierai pas mon peuple natal. J'ai eu un court aperçu de Rhodium et je trouve cette ville très bruyante et trépidante, comparée à notre petite maison dans la forêt au bors de la rivière. Parfois, j'aimerai être là, près de toi, mais je suis ici. Et je dois le rester...

Te me manque beaucoup, maman. Je t'écrirai de nouveau, promis.
À bientôt! Je t'aime.

Ta petite Laure-Lily -xxxx-

Laure-Lily soupira en reposant son crayon. Une pensée lui traversa l'esprit et elle réalisa qu'elle avait un entrainement à 11:00.

-Merde! s'exclama-t-elle en voyant l'heure.

11:30. Laure-Lily couru vers sa valise et tira des vêtements au hasard. Elle enfila en vitesse une jupe mauve, un T-Shit violet et des leggings blanc. Elle mit des ballerines mauve à boucle mauve et, sa touche personnelle, des gants violets rayé mauve. Laure-Lily brossa ses longs cheveux couleurs lilas et les décora de quelques rubans. Puis elle se brossa les dent et passa au-dessus de sa tête son sac en bandoulière, où l'on pouvait voir un arbre à lilas représenté sur un fond lavande. Son nom y était inscrit en lette mauve. Laure-Lily, enfin prête, se dirigea vers la Salle d'Entrainement. Elle bouscula plusieurs personnes sur son passage mais elle ne prit pas la peine de s'excuser; Elle était pressé. Elle finit sa course devant la porte de l'endroit en question. Elle s'apprêtait à enter lorsqu'un gargouillement la ramena à la réalité. Zut! pensa-t-elle. Je n'ai rien mangé... Laure-Lily fouilla dans son sac et en ressortit une pomme, qu'elle mangea rapidement.

- Aller, vas-y, dit doucement la jeune fille pour se donner du courage.

Elle ouvrit la porte et pénétra dans une grande pièce remplie de curieux appareils. Comme une étrangère, Laure-Lily tourna sur elle-même et observa l'endroit, profitant du moment. Elle aperçu enfin un regroupement de personne et, gênée, s'avança vers eux. Arrivée près d'eux, elle ne savait plus quoi faire. Devait-elle s'incliner? Les saluer? Se présenter? Elle choisit finalement de faire un peu des trois. Laure-Lily inclina le haut de son corps et lorsqu'elle se releva, se mit à parler:

- Boujour... Je m'appelle Laure-Lily et je viens d'Ambre. On m'aurais confiée à une certaine Shinylla...



Dernière édition par Laure-Lily le Ven 20 Nov 2009 - 12:29, édité 1 fois (Raison : o.0 C'est top secret! XD)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Shinylla le Ven 20 Nov 2009 - 23:24

Vous savez que la vie est remplie d'aventure, dont des résultats des plus choquants à la fin de l'une d'entre elles. Pourquoi je vous parles de cela, car plusieurs personnes ont des plus merveilleux jours que d'autre, dont aujourd'hui. C'est une belle journée, mais elle devient une mauvaise, parce que tu arrives en retard à un entrainement qui débute les quelques années que certaines personnes qui vont passer ensemble. Je sens que je vais avoir de la misère avec l'homme singe rose. Lui, qui est dingue de moi. Pourquoi il ne s'en va pas à la chasse des belles et jolies jeunes filles de son âge qui s'amusent dans les rues? Oui, je ne suis pas commode quand on parle de méchant pétard devant moi et surtout que celle qui les allume, c'est moi. Gare à vos fesses.

Que dire? Luth était à deux doigt de partir pour aller un peu plus loin avec Zinade, si celui-ci, s'en allait aussi. Je me retrouverai seule avec Thlé qui est, sans doute, perdu dans ses pensées et que Miya, ne sache pas quoi faire quand son maître est en quelques sorte hors d'état de nuire. Je m'en allais me diriger vers elle pour aller discuter un peu, mais j'ai entendu une voix, je me suis donc retournée et j'ai retrouvé un écuyer! Oh mon dieu, les écuyers arrivent de partout. Ça m'a surpris un peu, pourquoi on a un nouvel écuyer et qu'on est seulement que trois chevalier? mais je l'écoutais, il fallait que je sois attentive. Il est désolé, pourquoi? Pour son retard? Si c'est le cas, ce n'est pas grave la mienne est en retard et je ne fais pas tout un plat, mais bon que dire? (En passant Myriam n'était pas encore arrivée.) Il a rougis comme ça de honte devant moi, pauvre petit. Il fallait que je le réconforte, mais comment? Je me rapprochais de lui, puis déposer les épées dans leur fourreau sur le sol et tranquillement je déposais ma main sous son menton, pour ensuite, faire monter rien qu'un peu pour avoir ses yeux pour, ainsi, déposer les miens dans ses siens. Je ricanais légèrement, à cause de ce que Luther avait dit visant son écuyer, et j'enrichissais:

"Tout à fait, ce n'est pas grave, Myriam et une autre fille sont en retard aussi. Tu n'es pas obligé de supplier tu as déjà nôtre pardon, Allen."

En espérant que je l'ai un peu soulagé. Disons que je ressens un peu la culpabilité qu'il l'a et c'est pénible. Moi, étant Déesse, qui ressent les émotions que les humains ont, je déteste. À date, je ressens la désolation, le décevoir, le découragement, la confusion et quoi?! Moi, je ne ressens rien en particulier. Intérieurement, je ressens des sentiments, mais pour les faire apparaître normalement comme étant une humaine normale, jamais. Je suis une Déesse de la terre, je ne dois rien ressentir, sauf le malaise de la terre et de la nature, mais rien d'autre en particulier. Certes, mon séjour en tant qu'immortelle ne m'a pas aidé, à cause de ça je suis devenue un peu humaine et ce qui me tracasse vraiment: c'est que je deviens que trop humaine. Je relâchais Allen et je regardais autour si d'autre personne venait. Justement, Myriam arrivait à pique. Elle était désolée, mais bon on s'en fou, son premier retard et puis? On commence l'entrainement, c'est normal, mais si tout le monde arrivait en retard dans tous les entrainements, il fallait trouver des solutions pour qu'ils soient plus ponctuel. Hmm, je vois bien des matins torturer par un bruit strident. En tout cas, j'adressais un sourire à Mymy, pour ensuite attendre un peu en croisant les bras.

Quoi?! Pardon?! Une voix dans la tête? Le retard, mes habits et mon tatou trop top? Puis quand il y a une Déesse qui se nomme Shinylla dans des contes?! Bon sang, où elle a lu. Je me demandais sérieusement où et dans quel livre, voire que j'ai passé dans l'histoire.

**Merci pour les compliments, un moment donner on pourra peut-être faire des magasins ensemble, si on a le temps, mais bon, arrête de me vouvoyer, je déteste qu'on me parle de la sorte malgré que parfois je n'ai pas le choix...**

Un petit moment de silence...

**Et est-ce que tu savais que cette Déesse était celle qui a créé la Nature et la Terre, mais pas le Monde qu'on vit? Cependant, je veux savoir où que tu as su que Shinylla était un nom d'une déesse?**

Ouais, j'aimerais bien savoir où est allée chercher cette histoire, j'aimerais bien la savoir pour ainsi juger les historiens qui avait à l'époque, MUWAHAHA! Bref, cessons de rire des autres. Je regardais un instant Myriam avant de détourner le regard vers le vide, en gros, je réfléchissais un peu jusqu'à temps que je me retourne vers mon écuyer, je retrouve un autre fille. OH MON DIEU! Une surprise, cette fois je décroisais mes bras pour ainsi m'exprimer:

"Et cette personne t'a enseigné l'endroit, mais pas la certaine Shinylla? Ce n'est pas grave..."

Je tends ma main vers elle, la poignée de main. Et oui, la classique, selon cette époque. En vérifiant, sa semi courbette, la salutation et sa présentation, je devinais très facilement qu'elle venait d'Ambre. Yeah! Une étrangère qui est venu apprendre le maniement des armes et la magie. C'est bien, mais pourquoi elle a laissé ce beau paysage pour du métal? Je me le demande.

"Enchantée, enchantée, c'est moi cette Shinylla. Laure-Lily, tu vas être entrainer en même temps que Myriam ici présente." Dis-je en la pointant.

Petite pause. Avant de devenir sérieuse en laissant un faible sourire pour ne pas inquiéter ces petites personnes.

"On est, désormais, complet. Cependant, vous devez faire un choix. Pourquoi? Je préfère que mes élèves choisissent tout simplement... Donc, vous avez le choix entre débuter l'entrainement avec des armes, qui sont à mes pieds, ou la magie?"

En y pensant, ça me dérange pas les deux, c'est juste que je préfère enseigner une matière à la fois pour finaliser avec les deux combiner. Ça va être génial quand on va être rendu au dernier niveau. Ça va être intéressant, surtout quand il va avoir des combats amicaux. Hmm, j'ai hâte.

_________________
avatar
Shinylla
Admin ShinyStar in the Sky

Féminin
Messages : 2434
Rôle : Palefrenière d'Émeraude
Âge : 21 ans
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 28/06/2007


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Invité le Dim 22 Nov 2009 - 18:21

Laure-Lily fut heureuse de constater que son maître sera cette femme au cheveux blancs et pointes noires. Après un petit sourire, on lui présenta Myriam, qui sera elle aussi sous la "surveillance" de Shinylla. Lorsque son maître leur demanda ( à elle et Myriam ) si elles voulaient commencer par armes ou magie, Laure-Lily ne sut que répondre. Elle avait certes des pouvoirs, mais elle les utilisait mieux quand elle était dans la nature. Or, elle était au coeur d'une ville civilisée. Embêtée, elle regarda ses pieds. Ses cheveux violets glissèrent vers l'avant, découvrant deux oreilles pointues. Laure-Lily se mit à observer autour d'elle et son regard s'arrêta sur l'homme mauve. Il semblait fort et il avait des cheveux noirs. L'autre, avec son grand chapeau de paille, faisait pensé à un fermier. Il y avait aussi une autre jeune fille, d'origine Elfique. Un garçon portait un bandeau sur un oeil et un autre ressemblait carrément à un singe rose. Laure-Lily se força a ramener sur regard sur Shinylla.

- Bien, maître, cela ne me dérange pas vraiment..., dit-elle. C'est comme vous voulez.

La jeune fille observa Myriam.

** Tu préfère quoi, Myriam?**demanda-t-elle télépathiquement.

Laure-Lily esquissa un petit sourire puis se mit à fouiller dans son sac à bandoulière. Elle s'assura que ses effets personnels y était toujours et comtempla pendant un instant le visage de son père sur une photo de famille. Elle murmura un "Voilà" lorsqu'elle trouva enfin ce qu'elle cherchait.

- Quelqu'un a faim? questionna-t-elle.

Ele ouvrit la main et tendit de petites baies rougeâtre.

- Cela vient de mon pays natal, Ambre. Goûter, c'est délicieux et très nourissant!

Laure-Lily croqua dans un petit fruits et ses yeux pétillèrent. Tant de fois elle se souvenait de ses cueillettes en forêt. Ses petites baies se cueillait dans de grand buisson aux feuilles jaunes à pois verts...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Thléïras le Lun 23 Nov 2009 - 16:58

À chaque fois que je taquinais Shinylla j'avais connaissance de ce qui m'attendait, la lévitation ... Un petit survol de la pièce, assez amusant dois-je dire. Elle pense quoi en me disant "Désormais, est-ce que tu vas pensé à deux fois avant de dire ton commentaire concernant mes atouts, mon cher Thlé?!". Quand je la taquine elle ne me blesse jamais alors j'ai rien a craindre, une petite balade dans les airs sa me cause aucun problème, j'ai juste hâte de voir quand elle va vraiment prendre ma petite taquinerie au sérieux et qu'elle voudra m'éclater la face sur des rochers ...

Alors une fois redéposer au sol je fis une révérance en retirant mon chapeau de sur le crâne et j'ajouta.

"Merci Shinylla pour cette petite promenade au dessus de vos têtes, j'ai bien apprécié et oui je vais y penser deux fois maintenant avant de sortir mon commentaire".

Ouais bah je vais y penser deux fois avant de sortir des commentaires aussi pourri et ainsi frapper plus fort, mon objectif avec Shinylla c'est de la faire frustrer pour ainsi commencer quelque chose avec elle, une bonne bagarre pour tester mon habileté à contrer la magie ça serait bien, ou sinon si elle décide d'y aller au corps à corps c'est tant pis pour elle. En tout cas pour le moment passons à autre chose. Puis bon Zinade arriva finalement au terrain d'entraînement et commença à commenter Shinylla. Au parole de Zinade je rigolais, j'étais presque cramper au sol, aucune gêne cette enfant, il y est allé plus fort que moi, je crois bien qu'on va bien s'entendre moi et lui. À la suite de Zinade, à ma grande surprise, Allen arriva. Puisqu'on m'avait attribué un nouvelle écuyer, Allen n'était plus mon écuyer mais plutôt celui de Luther, Shinylla et moi. J'ai déjà Miya donc je vais plutôt laisser Allen au autre.

"Comme Luther la mentionné, ne t'inquiète pas, tu n'es pas le seul à être arrivé en retard, j'ai moi même été quelque peu en retard à cette entraînement".

À la suite d'Allen, la seul écuyer qui était active lors de l'attribution, j'ai nommé, Myriam. Zinade et Allen n'était pas présent et Miya était très silencieuse. Mais attender, ce n'était pas terminé, il nous manquais encore un écuyer qui devrais arriver bientôt, comme je le pensais, quelques seconde plus tard on entendit les portes s'ouvrir et donc Laure-lily arriva. Encore un écuyer pour Shinylla si on calculait bien maintenant Shinylla avait Myriam et Laure-lily, moi j'ai Miya et Luther a Zinade et Allen. Je sais que plutôt j'avais dit qu'Allen allait être notre écuyer à tous sauf que si je veux laisser les autres s'en occuper faudrait bien que se soit Luther puisque Shinylla à déjà deux écuyer. Alors je souris à tous ici présent puis j'ajouta.

"Donc à tous ceux qui sont entrer dernièrement, je me présente, je suis Thléïras, Chevalier de Rhodium, expert dans le combat au corps à corps et magicien à ma manière. Vous verrez de quoi je parle lorsque je devrai utiliser de la magie, je suis nul pour les sorts comme Lévitation, faire des boules de feu etc, mais j'ai un atout caché, alors ne pensez pas immédiatement à votre victoire si nous devons se battre par la magie".

Je retira donc mon chapeau et regarda tout le monde dans la pièce un après l'autre, avec mes yeux rouge composé d'un cercle noir avec des boules rouges positionnés en triangle sur le cercle qui entour un point noir au milieu de mes yeux. Puis le cercle commença à tourner autour du point milieu.

"Enchanter de vous rencontrer". Puis je repositionna mon chapeau sur ma tête et resta silencieux.

_________________


Ce que tu dis le jour est entendu par les oiseaux.
Ce que tu dis la nuit est entendu par les souris.
Même les mots peuvent parcourir mille miles.
avatar
Thléïras
Personnage important

Masculin
Messages : 170
Sexe : Masculin
Écuyer : Never
Date d'inscription : 20/01/2008


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entraînement [Ordre de Rhodium]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum