Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mar 14 Juil 2009 - 23:56

Il était très tôt lorsque je me leva pour aller chasser le cerf ce matin, Deux cerf adulte me servit de déjeuner une mauvaise maneuvre de leur part me prit de court ce qui fit une grande déchirure du coter droit du corp au premier cerf ce qui ensanglanta tout les environ de 2 mètre.

La chair était étrangement sans goût ... elle ne goutait carrement rien apart le sang. Étrange ... je finit mon repas doucement sans trop me presser. Un repas sans grande joie et je fît un petit tour dans l'eau étrangement tiède aujourd'hui ... Que-ce passait t'il ? Une fois ma fourrure blanche néttoyer je redevint moi même.

Un homme au cheveux noir et au yeux jaune orange en intersciste de chat. J'était un peu suspicieux comme si la forêt elle même avait changer.Je revint tout de même vers ma demeure qui se trouvais a 100 ou 200 mètre de l'endroit ou j'était. Tout au long du chemin je me sentait observer. Comme si quelque chose me dévisagait. Alors je redevint guépard pour doucement sentir les alentours. ** Une elfe ? ques qu'un elfe vien faire sur mon territoire ? ** je continuait ma route afin de toujours savoir si un ennemi était près de moi. Enfin j'arriva a ma maison. Une maison modeste qui pourrait plus porter le nom de chalet.

De dehors la maison était fait de bois ronds on pouvait apercevoir 3 fenêtre qui était couvert par des rideau représentant des félins. La porte était fait d'alluminium, il y avait de l'écriture elfique gravé dessus pi des yeux de chat aussi.

Quand j'arriva devant la maison je me transformit en homme et entra dans ma maison sans refermer la porte, je prit une chaise et un livre ancien parlant des ombres et je m'installa dehors a coter de ma porte et je commencit ma lecture en prenant soin de tout entendre se qui se passait a environ 20 mètre autour de moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 3:24

Ma journée débuta comme les autres. J’étais dans ma demeure à Rhodium et je venais tout juste de me cuisiner deux œufs pour bien commencer ma journée. Je terminais mon jus d’orange en regardant par ma fenêtre les quelques enfants qui s’amusaient à l’extérieur. Quelques fois j’aurais bien aimé retourné à cet âge. Quoi que je n’ai jamais réellement pu profiter de ma jeunesse, le fait d’être innocent et ignorant à la réalité me manquait à vrai dire. Pouvoir aller à l’extérieur et s’amuser sans la moindre inquiétude, ou le fait de pouvoir manger sans même se demander d’où vien l’argent qui a payé notre repas. Ouais, cette époque la c’était la belle vie.

Je m’habilla et regarda mon agenda. Depuis quelques semaines mon horaire avait été chargé, plus que chargé en faite. Je n’avais eu que le lundi de congé et j’espérais en avoir un autre aujourd’hui, mais mon sourire diminua lorsque je vus un nom sur la journée de Mardi, celui d’un certain Ray Riyoushi. Son nom me disait vaguement quelque chose, mais bon, selon la petite note que j’avais marquée, j’avais accepté ce contrat. C’était plutôt rare que je le faisais autre que lorsque ma guilde me l’ordonnait, mais bon, au moins j’aurais un revenu de plus.

Heureusement pour moi, j’avais déjà fait les recherches à son sujet, que ce soit par divers contact ou divers taverne, je savais environ ou il vivait et je savais qu’il n’était pas particulièrement apprécié des autres. Il me me restait plus qu’a aller à Émeraude, quoi que ce n’était pas à côté, environ trois de jour de marche suffirait. Mais heureusement pour moi, je vivais à Rhodium, une civilisation avancé technologiquement. Alors je pris mon téléporteur portatif, si l’on peut dire, je l’accrochais à ma ceinture avec le reste de mon équipement et je pris ma grande cape ainsi que mon masque avant de sortir de chez moi en barrant la porte derrière moi.

Tout en marchant, je pris mon téléporteur, le programment pour pouvoir me rendre dans la forêt d’émeraude. Même si il était petit, heureusement pour moi, il était puissant et me permettait de parcourir une telle distance, mais c’était limite à vrai dire. J’activai celui-ci, je fermai les yeux puis disparut de la ville de Rhodium, pour réapparaître dans la forêt d’émeraude. Lorsque je rouvris mes yeux et que je vis seulement des arbres et des feuille, je pus en déduire que j’étais bel et bien arrivé à ma destination. À présent, il ne me restait qu’a trouver le dénommé Ray, l’assassiner et je pourrais rentrer chez moi paisiblement.

Je m’assurai que ma grande cape noire était bel et bien en place, ainsi que mon long foulard qui me servait de masque cachait bien tout mon visage, mise à part mes yeux bien sûr, avant d’entreprendre la recherche de mon homme. Je regardais le soleil, il devait être dans les environs de midi, peut-être un peu trop tôt pour travailler? Quoi que le trouver me prendrait certainement une demi heure vu la densité de la forêt, peut-être même plus. Alors je n’avais pas de temps à perdre, je me mis à la recherche de trace, quel soit humaine ou animale, le présumé Ray était un morphum, je ne devais en aucun cas négliger cette information. Après quelques minutes je trouva une piste, du sang, un cadavre de cerf, non deux cadavres, puis des traces de patte, je ne devais plus être bien loin. Tout à coup je vis un guépard blanc dans une rivière, ma furtivité me permis de ne pas me faire remarquer, mais lorsqu’il prit une forme humaine, je sus que c’était l’homme que je recherchais depuis presque une heure déjà.

Bon, je venais de le suivre jusqu’à sa maison, il rentra mais ressortit avec un livre à l’extérieur ou il se mit à lire calmement. J’avais été informé qu’il n’était pas faible, alors il devait savoir que quelqu’un l’espionnait, mais il devait simplement le chercher en ce moment, alors je devais agir avant lui, car tout comme moi, il était un assassin plutôt puissant. J’étais avantagé en ce moment, j’étais à environ 25 mètres de lui et je ne faisais que le regarder silencieusement, il était quasiment impossible qu’il puisse me voir. Cela me laissait le temps de préparer ma stratégie.

Je suppose que le draguer pour le tuer dans son dos n’allait pas marcher, il ne semblait pas être un pauvre ivrogne, voir un pauvre idiot seulement intéressé à ce que l’agente féminine peut lui offrir. Alors il faudrait y aller avec la deuxième méthode, bien qu’elle soit un peu plus brutale, ce qui me plaisait moins. Il n’était pas dans un angle facile à frapper disons, il était presque qu’appuyer dos à sa porte et j’étais vis-à-vis son épaule droite. L’attaquer de front serait tout simplement stupide, de dos, impossible, il ne me restait plus qu’a distance. Je sortais lentement la nouvelle arme que je m’étais approprié il n’y avait pas longtemps, cela se nommait un sarbakan, c’était une arme oriental faite comme un tuyau sur le long, elle propulsait grâce à ma bouche, une petit fléchette avec du poison. Je ne m’y était pas encore réellement accoutumé, alors j’avais commencé avec du poison paralysant qui durait quatre heures au maximum. Quand à ma précision, elle n’était pas encore parfaite, mais c’était mieux que rien.

Je plaça la fléchette dans l’arme avec précaution et me prépara à tirer en silence. Je devais le toucher, sinon il découvrirait ma position ilico presto et le combat se continuerait en face à face, ce que je ne voulais point. Je retins mon souffle, mis en mir le cou de Ray Riyoushi, puis souffla.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 10:16

Je lisait paisiblement les pages de mon livre sur les ombres. Il était très interressant car il me permettait d'aprofondir mes connaissances sur moi même. Mais soudain l'odeur d'elfe dans mes forêts me revint rapidement comme si cette dernière était tout proche. Elle devait être entrain de tenter une attaque a distance comme tout les autres assassin imbecile qui on tenter de me tuer. Une chance ces derniers visais bien mais mon coup était couvert de ma cape rouge en tout temp.

Je t'endait l'oreille sans bouger en fesant mine de continuer ma lecture. La jeune elfe n'avait surement pas trouver son angle car l'odeur de mouvement me venait très fort au narine. Bref quand cette flechette arrivera elle arrivera. Alors je coutinuait ma lecture sur les ombres puis j'entra a l'intérieur de ma maison chercher un autre livre pour ensuite continuer a lire. Ce dernier était de couleur très sombre sur la couverture on pouvait i voir un genre d'animal en os gris noir avec des yeux de flamme bleu. ** mais ou est t'elle elle est trop loin pour que je la voit alors surement que ... ** J'était carement coller au mur quand soudain une flechette que je connaissait très bien arriver a vive allure pour se plenter dans ma maison a environ une dizaine de centimètre de mon coup. ** Wow elle est plus agile que les autres elle merite un combat sans douleur** Je prit la petite flechette qui se trouvait plenter dans ma maison et je la lanca sur mon bureau de travaille a l'intérieur de ma demeure, puis me retourna vers la direction de la flechette. Je sentit beaucoup mieux maintenant l'odeur puisque je savait maintenant de ou elle venait alors je scruta la forêt sans bouger restant droit comme un piquet les bras croisé attendant simplement que ma vision percante me révelent l'endroit exact ou l'assassin était mais je ne la trouvais pas ... alors sans même bouger je me concantra sur les ombre dans cette direction et enfin je la découvrit cacher a environ 25 mètre de moi.

- Allez vien ma petite qu'on s'amuse un peu. dit-je avec un ton de voix carement inhumainement sadique comme si je rêvait de la découper en morceaux. Si on cherchait une pointe d'émotion dans mon regard il n'en avait aucune ,aucun sourire ,aucun mouvement mais un mouvement rapide de ma part me permit de sortir mes deux belle katana Elfique. J'attendit l'elfe avec un plaisir et une envit de me battre croissante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 23:32

C’est d’un regard plutôt déçu que je vi ma fléchette rater son cou de 10 centimètres. Je fis tomber ma tête par en arrière tout en ayant les yeux fermé. Normalement j’aurais lâché un son qui aurait démontré mon exaspération, mais même si j’avais manqué mon coup, je restais tout de même a couvert, alors a quoi bon me faire repérer. Je releva celle-ci tout en ouvrant mes yeux. Je savais que j’aurais du m’entraîner un peu plus avant d’utiliser cette arme, mais non, j’étais bien trop entêté pour m’interdire l’utilisation de mon nouveau jouet.

Si je croyais que le pire était arrivé, je me trompais sur toute la ligne. Déjà que je lavais raté, en plus, il pouvait découvrir mas position vu la provenance de ma fléchette, alors fini la discrétion dans un certain sens. Quelque fois je me demandais pourquoi je faisais un métier aussi imprévisible, avoir un horaire chaque semaine serait beaucoup plus simple. Mais ennuyant à la longue, ouais il fallait le dire, je me contredisais beaucoup sur certain point, enfin, je n’avais pas d’idée fixe sur quelques sujets. Mais une chose était sûre, j’étais doué et faite pour faire mon travail, alors autant en profiter.

Soudain je vis son regard se figer sur moi, m’aurait-il finalement découvert? Il semblerait que oui, car il m’appela petite et me défia de l’attaquer. Petite, je sais bien que je suis petite, enfaite je suis dans la moyenne des femmes de mon âge, mais pourquoi tout le monde utilisait ce surnom pour me parler lorsqu’il ne connaissait pas mon nom, surtout lorsqu’il ne voyait pas ma taille. Je devais l’avouer, je n’ai jamais réellement apprécié ce surnom, que ce soit n’importe qui qui l’emploie.

Son ton de voix m’importait peu, même son expression plutôt déplaisante pour une personne normale ne m’affectait guère. J’adorais mon impassibilité quelque fois, elle m’empêchait d’avoir des remords et d’autre nombreux problème émotif. Mais malheureusement, je n’ai jamais su pourquoi, mais j’étais comme ceci seulement lorsque je travaillais, lorsque que je suis a Rhodium, je suis normal et ressent même de la pitié pour quelques personnes, bizarre. Mais bon, j’avais assez attendu, il était temps de passer à l’action.

Je m’assurais que ma cape et mon foulard était bel et bien en place, qu’il cachait bien mon identité avant de sortir de ma cachette et de m’avancer vers Ray. J’adopta un regard vide, comme une machine qui fait ce qu’elle est conçu pour faire, puis me rapprocha de lui d’un pas calme. Je sortis mon arme à ma taille, puis d’un simple coup dans le vide, la lame ressortit du manche pour atteindre toute sa longueur. Je m’arrêta à quelques mètres de lui et commença par l’analyser rapidement. Il avait deux katanas, mon agilité me serait utile ici dans ce cas. Je ne savais pas ses pouvoirs mise à part sa transformation animale et je ne savais pas non plus si il était doué en corps à corps. Tout pour m’aider aujourd’hui, en plus j’avais les reflets du soleil face à moi, j’aurais du attendre la nuit pour tenter quoi que ce soit, mais bon, je ne pouvais plus retourner en arrière, je devais me concentrer sur le présent et sur l’homme qui me faisait face.

Je releva bien mon foulard au dessus de mon nez, déplaça ma cape ans mon dos pour finalement courir dans sa direction. J’allais commencer avec une petite attaque, je préférais évaluer sa force avant de réellement l’attaquer. Alors lorsque je fus près de lui, je fis une feinte rapidement vers la droite et tenta de lui donner un coup d’épée dans les côtes tout en me préparant à esquiver l’un de ses attaques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 10:24

J'attendait doucement avec l'exitation du combat qui me poussait a un sourire sadique ainsi que des yeux simplement sadique, tout mon être l'était. J'était de plus en plus impatient de la voir arriver. Mais malheureusemetn pour moi cette dernière était couvert ne voulant peut-être pas montrer son visage, ou simplement elle ne voulait pas que je la voit dans le cas d'un échec de sa part.

Je la vit s'immobilisé en face de moi et je vit ses yeux me parcourire plusieurs fois. Ces dernier était magnifique d'un très beau bleu (corrige moi si je me trompe) Elle n'était pas très grande finalemetn j'avait raison. Pour le reste des imformaton je ne pouvait rien voir d'autre elle était camouflé de toute part, mais cela ne fesait rien j'allait finir par l'immobilisé pour tout la voir.

Finalement La jeune fille avait l'air d'avoir retrouver ses esprit et charga ... Quoi de face HaHa. Je fit un Rapide mouvement de katana pour bloquer sa lame de haut de façon a l'empècher de la retirer du haut et je lui fit un rapide coup de pied vers le ventre Pour la faire trébucher. Pendant cette action ma katana me couvrait d'un coup de face et l'autre des coup de coter. Mon coup de pied avait pour but de la faire tomber ou reculer si elle est toucher elle aurait surement le souffle couper.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 14:25

Il avait bloqué assez facilement mon attaque, quoi de plus normale vu le ridicule coup que je venais de porter. Mais durant ce contact, je pus un peu mieux l’analyser. Niveau vitesse je le surpassais, c’est vrai qu’il était rapide pour quelqu’un de normal, mais dans mon cas, j’avais l’avantage d’être plus rapide que lui, sous sa forme humaine du moins. Mais sa force physique m’impressionnait, j’avais de la difficulté, non en faite j’étais dans l’impossibilité de rivaliser avec celle-ci. En plus il ne devait certainement pas être au maximum en ce moment, alors je devrais compter sur mon agilité pour ne pas me faire toucher, sinon cela pourrait bien être la fin.

Pour l’instant je vis le genou arriver, j’allais devoir répondre avec l’un des mouvements qui m’avais prit quelques jours à bien apprendre, quelques jours était faible à vrai dire. Mais une chance pour moi, j’avais commencé à la pratiquer depuis ma jeunesse, mon père me l’avait apprise au cas où une situation comme celle-ci m’arriverait. Cela demandait beaucoup d’agilité, une chance pour moi je la possédais et j’étais rarement tomber lorsque j’exécutais l’une de mes figures.

Alors que le genou de Ray se rapprochait dangereusement de mon ventre, je me tassa du côté droit l’ou mon épée faisait face à celle de Ray, évitant son coup de genou avec facilité. Ensuite, je relâchai très rapidement mon épée de la sienne et fit une roulade sur le côté droit pour me relever aussi rapidement que j’avais exécuté la série de mouvement. À peine deux secondes étaient passées lors de ma réaction, qui était d’éviter son coup et de me retrouver dans un angle qui me mettait face à l’arrière de son épaule. Ne me laissant pas de repos, je tenta de lui transpercer l’épaule droite avec mon arme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 22:07

Je vit mon coup de pied aboutir dans le vide alors je me redressa et je vit la lame de la jeune fille venir rapidement vers mon épaule. Alors je regarda doucement la lame venir avant de me baissé rapidement pour éviter le coup rapide de la jeune fille et je charga a plaine vitesse dans le ventre de la jeune fille en lui enfoncant mon poing de toute mes forces dans le ventre dans le but de la faire basculer et de lui couper le souffle.

Apres l'avoir carement plaquer je me retourna vivement pour la voir échouer au sol et je me diriga rapidement dans ma maison qui ne laissait pas entré les rayons du soleil de midi. Après m'avoir assurer qu'elle ne me voyait pas je commencit a m'enfoncer dans le sol. Mon corp devint rapidement noir et je commencait a entrer dans le monde des ombres je me promena sous la surface materielle de la terre pour observer ce que la jeune fille fesait. Elle était entrain de ce relever doucement je la regardait doucement et je la souvait du regard tout le temp a partir du monde des ombre pour bien expliquer, ces comme si j'était dans le sol et que je marchait doucement tout en voyant ce qui ce passe dans le monde normal qui en champ de vision est en haut de moi. Je la vit se réorianté tranquillement et ensuite regarder autour d'elle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 22:57

Mon coup échoua, disons que je n’étais guère déçu de sa performance, j’aurais été déçu si tout s’aurait terminé lors de mon attaque. Je n’avais beau pas réellement aimer le fait de retirer la vie de pauvre gens, je devais avouer que l’adrénaline que me donnait ce combat me comblait de joie, je n’avais pas eu un bon combat depuis un bon moment déjà. Je n’étais guère déçu d’avoir accepté ce contrat, surtout que la récompense était elle aussi bien alléchante.

En plus d’échouer mon coup, je me retrouvais sur le sol avec une petite douleur à l’estomac. Il m’avait bien eu en me plaquant, mais heureusement, j’ai eu le réflexe de bloquer son poing avec ma main de libre. Bon, je n’avais qu’amorti un peu le choc, car sa force me surpassait, mais au moins, je mettais évité d’avoir le souffle coupé, c’était déjà un bon début. Aussitôt que j’avais heurté le sol, je me préparais déjà à me relever en m’assurant d’avoir Riyoushi dans mon champ de vision, mais à mon grand étonnement, il se dirigea dans sa maison au pas de course. Bizarre, il venait de reprendre le dessus qu’il fuyait aussitôt se réfugier? Bon, je n’avais aucune raison de me presser dans ce cas, je me releva calmement et observa les alentours un peu. Ensuite je dirigea et concentra mon regard dans la maison, je ne le voyais plus, il s’était peut-être caché? Il n’y avait qu’une seul façon de le savoir.

Je marcha d’un pas lent vers la maison, m’arrêtant à quelques mètres de la porte. Il faisait réellement sombre la dedans dis donc, il me faudrait quelques secondes pour m’habituer à la noirceur, mais encore la, ma vision ne serait pas parfaite. À la base, je ne fis que regarder rapidement l’intérieur d’un simple coup d’œil, ne voyant rien d’inhabituel, je rentra lentement et sur mes gardes.

Merveilleux, il y avait quelques fenêtre, mais fermé par quelques rideaux. Je m’approcha de l’une d’elle, elle se trouvait assez près d’une table de travail, d’un mouvement brusque, j’ouvris le rideau et me retourna tout en observant chaque coin de la pièce. Toujours rien, mais ou était-il passé? Peut-être qu’il avait le pouvoir de se téléporter? Bon, dommage, me murmurais-je à moi-même. Je rétractai la lame de mon épée, remis mon arme sur ma ceinture et pris mon téléporteur tout en me dirigeant vers la porte de sorti.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 23:28

Je suivait du regard la jeune fille qui fut étonner de ma fuite simulé. Dans le pays des ombre je regardait cette femme que je ne pouvait pas connaitre du a son foulard devant son visage. Cela me décevait de ne pas pouvoir la voir.

Je la suivait au pas regardant chacun des ses mouvement , gracieux et agile. Elle prenait du temp pour observer son environnement avant de ce décider a enter dans mon sanctuaire noir d'encre. Je la voyait un peu indécise, aller ouvrir le rideau laissant entrer une grande quantité de soleil. Cela me facilitait la tache réellement. Je l'entendit se dire a elle même qu'elle trouvait sa dommage de ne pas pouvoir maffronter ? Mais c'était loin d'être finit , en fait oui c'était bien et belle finit.

Lorsque qu'elle prit son téléporteur réagit rapidement. Elle ne devait pas séchapper. Alors vivement je sortit mon katana et commenca a sortir du pays des ombre sans le moindre bruit même un chat n'aurait pas pu entendre de son je sortait doucement derrière elle avec un seul katana en main et une fois completement moi même je placa rapidement mon katana a sa gorge.

La lame était completement acoter sur la gorge de Roxanne et cette derniere ne pouvait plus bouger sans se couper elle même. Alors d'un mouvement rapide de l'autre main je fermit la porte doucement et un declic se fit entendre. La porte était barré de l'éxterieur. Un autre mouvement doux et presque tendre se diriga vers le téléporteur pour m'en emparer et je le jeta doucement sur mon bureau de travail. Mon corp était completement collé au sien empechant tout attaque de derière de sa part. Ensuite j'aprocha ma bouche de son oreille pour lui murmurer gentillement.

- Tu est très talentueuse ma chère. Mais tu ne me battera jamais sur mon territoire. Maintenant soit intelligente et laisse tout t'es arme tomber au sol derière toi un faux mouvement et je te tue sur le champ et cela serait réelement dommage. dit-je d'une voix étonnament sympatique après cette afrontement.

Je gardit mon corp coller au sien et la lame de ma Katana toujours aussi coller a sa gorge se qui empechait de sa part tout mouvement agressif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Ven 17 Juil 2009 - 0:26

J’allais sortir de la maison et retourner chez moi me reposer, lorsque je sentis quelque chose sur ma gorge, quelque chose qui me retint. Comme une pression, une pression exercée par un métal froid et coupant. Certainement que M. Riyoushi y était pour quelque chose, car un seul faux mouvement de ma part et je pouvais dire adieux à la vie. Mes pressentiments firent exact, car à peine quelques secondes venaient de passer que la porte se referma avec un declick et mon téléporteur trainait maintenant sur la table à côté de moi.

J’étais furieuse contre moi-même, furieuse de mettre fait avoir comme un débutant. Peut-être que mon arrogance qui s’était accumulé y était pour quelque chose. Disons que ces derniers mois, j’avais eu la vie facile, toutes mes victimes avaient été de la rigolade, leur enlever la vie avait été aussi facile que de voler une sucette à un bébé. Il semblerait que quelqu’un venait de me remettre les deux pieds sur terre, ce qui était une bonne chose dans un certain cas, quoi que j’aurais préférer ne pas être dans cette situation. De plus, en plus d’être bloquer par une lame, j’avais le corps de ce pauvre idiot qui me bloquait complètement, alors du coup, je ne pouvais rien faire mise à part attendre.

Peut-être que je méritais mon sort? Après tout, j’avais tout de même retiré la vie de nombreuses personnes et causé le malheur de plusieurs familles, il serait tout à fait normal que je pais pour mes crimes un jour ou l’autre. J’attendais le coup final, lui qui mettrais fin à ma vie, mais il n’arriva pas. Au lieu de cela, je sentis le souffle de l’homme dans mon oreille et je l’entendis me murmurer quelques mots. Il me dit que j’étais talentueuse, sa je le savais, mais je n’aima guère ce qui suivi.

Jamais le battre sur son territoire? Si j’aurais pu, si il ne s’était pas cacher, téléporter, enfin, si il ne se serrait pas enfuie peut importe le comment il l’avait fait. Cela m’intriguait toujours aussi, de savoir comment il avait réussi à me fuir, mais bon, je me concentrai sur le reste de ses paroles. Être intelligente? Est-ce que se soumettre était une marque d’intelligence? Enfaite cela dépendait du point de vue de la personne, du mien, c’était neutre à vrai dire. Que faire, l’écouter et laisser tomber mes armes, ou tenter une attaque complètement stupide? Difficile de choisir avec ces deux opportunités qui s’offraient à moi. Décidément, je ne pus m’empêcher de soupirer avant de dire calmement tout en souriant,

-J’aurais du rester coucher ce matin moi.

Suite à ces paroles, je retira ma ceinture, la laissa tomber délicatement sur le sol avec mon épée et le reste de mes effets. Ensuite, je releva lentement mon pied gauche vers ma main, mais du me pencher un peu, ce qui m’entailla légèrement le cou, me laissant échapper un juron sans le faire exprès. Je sortis finalement un petit couteau de ma botte et le laissa tomber sur le sol avec le reste de mon équipement. Mmm il y avait mon épée, mon téléporteur, mon sarbakan, mes fléchettes et ma dague, je crois que le compte était bon. Ensuite je restai immobile, j’avais fait ce qu’il voulait non? Alors d’une voix neutre, je dis,

-Voilà, elles sont toute la, et maintenant?

Demandais-je calmement tout en gardant mon sang froid.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Ven 17 Juil 2009 - 9:20

Je regardait doucement la jeune fille retirer ses armes et j'échappa un soupire d'éxaspération quand celle-ci se coupa elle même. Alors je regardait les arme qui se trouvait au sol, elle étaient toute de grand qualité.

Après un petit moment de réflexion je retira ma katana du coup de la jeune fille. Je la tenait avec mon bras gauche au ventre pour l'empècher de ce sauver. JE lècha le sang de la jeune fille qui coulait doucement sur ma lame, ce sang avait une arôme délicieuse et très pur.

Suite a ce petit brevage je serra ma katana dans son fourreau et je jeta la jeune fille endirection de mon lit. Pendant qu'elle foncait vers mon lit je me pencha pour ramasser tout les armes de la jeune fille pour aller les mettre doucement dans ma grande armoire et barra celle-ci avec un chaine et un gros cadenas. Dans larmoire il y avait Son téléporteur sa dague son épée son serbakan et ses flechette même celle qui était sur mon bureau. Après sa je me suis diriger vers ma table de cuisine ou il y avait un petit bol propre et une bouteille d'eau. Je remplit le bol d'eau et prit une serviette a vaiselle que je trampit dans l'eau froide et je me retourna vers la jeune fille pour lui donner.

-Nétoyez votre blessure avant que cela ne s'agrave. Dit-je d'une voix douce et sympathique.

Pendant que la jeune femme devait se néttoyer le coup je prit une chaise de travaille et je m'assit d'une manière non-chalente sur celle-ci en regardant la jeune femme. Je voulait absolument voir ce visage. Mais je restait quand même sur mes gardes. Les assassin peuvent être tellement traitre parfois. Je le savais j'en était un ... Un assassin qui était la cible la plus rechercher par les assassin ... étrange non ? Anyway je m'adressa a la jeune fille comme suit:

-Retirer moi ce foulard que je voit mon agresseur. Dit-je avant d'ajouter:

-j'ai deux question pour vous qui êtes vous et lequ'elle de mes exaspérant ennemis vous envoit pour me tuer encore ? -_-''

Je la regardait directement dans les yeux en esperant pouvoir voir son visage. Cela m'intriguait réelement une telle force de combat chez une femme elfe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Ven 17 Juil 2009 - 14:37

À peine venais-je d’abandonner toute mes armes qu’il lâcha un râle d’exaspération, sa se voyait que ce n’était pas lui qui avait du retirer une dague du fond du sa botte avec une lame sur la gorge. J’avais beau être flexible, c’était une simple question de physique. Si je rajoute du poids vers l’avant, il était simplement normal que mon corps est lui aussi légèrement penché vers l’avant, mais cela devait lui être égal.

Finalement il retira le katana de mon cou tout en me retenant avec son bras gauche, puis licha mon sang qui coulait sur celui-ci. D’accord, sa c’était bizarre et moi j’avais accepté d’affronter un homme comme ceci pour seulement cinquante mille dollar? Un désadapté social détesté par tout le monde, qui en plus semblait avoir un petit problème mental. Cela aurait valu le double au moins, mais bon, je n’eu pas le temps d’approfondir mes pensées, car je me fis jeter vers le coin de la pièce ou il y avait un lit. Je tombai sur mes deux jambes bien sûr, puis me retourna vers lui. Ou voulait-il en venir? Il venait de rater sa chance de pouvoir en finir.

Mais ce qui me laissa réellement sans voix fut sa réaction. Il m’offrait de me soigner alors que je venais de tenter de le tuer? D’accord, sa s’était la goutte qui faisait déborder le vase, il me l’avait dit avec une voix, douce, même sympathique. Disons que dans mon regard, il y avait beaucoup d’incompréhension, enfaite, plus que beaucoup, mais j’accepta tout de même le bol qu’il me tendit. Je commença à nettoyer l’entaille que j’avais au cou avec sa serviette tout en tentant de le déchiffré. Il était à la fois sadique, mais à la fois doux, il était l’opposé de lui-même d’un moment à l’autre. Dure de trouver quel genre de personne il était dans un cas comme celui-ci.

Tout à coup, il me demanda de retirer mon foulard, de lui dévoiler mon identité et de lui dévoilé le nom de mon client. Un peu trop en un coup. Alors je pris le temps de bien analyser les mots qu’il avait employé avant de finalement réagir. Lui montrer mon visage, cela ne me tentait guère. Mais je n’étais pas en position de lui résister, du moins, pour le moment. Alors lentement, je retira le foulard qui cachait mon visage, laissant mes cheveux libre par la même occasion. Ensuite, d’un rapide coup de main, je replaça ma franche au dessus de mes yeux puis secoua légère ma chevelure. Bon, une chose de faite, il n’en restait plus que deux.

Mon nom. Cela j’allais le garder pour moi, même mes plus intimes clients ne savait pas nom, alors pourquoi lui le saurait. Seulement mes proches le savaient et je comptais bien garder les choses comme elles étaient. Et pour le contrat, je ne pouvais en aucun cas le briser, il était écrit à l’intérieur de celui-ci que l’anonymat était certain d’être respecté, alors cela aussi resterait comme s’était. Après être resté silencieuse durant deux minutes, je dirigea mon regard qui était désormais turquoise dans le sien avant de déclarer calmement,

-Feallia… Je me nomme Feallia. Pour votre deuxième question, je suis désoler, mais je suis dans l’impossibilité de vous répondre. La seul chose que je peux vous dire, c’est qu’il vous a envoyez beaucoup d’assassin a bas prix jusqu’à maintenant, mais ils ont tous échoué on dirait bien, répondis-je avec un sourire en coin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Ven 17 Juil 2009 - 15:24

Je la regardait doucement enlever son foulard qui cachait le visage d'une petite fille douce et d'apparence innofensive. En la voyant on ne pouvait pas vraiment decider qu'elle fesait le même métier que moi. Cette jeune fille était dans l'incomprehension total. Je c'est que des bêtes comme moi on en voit pas tout les jours et du monde pour qui la mort le risque et la solitude est normale.

C'est vrai que je me suis fait beaucoup d'ennemis ses dernier temp surtout avec cette foutu secte ques qui ma prit d'écouter Zake sur ses propos de sauver tout les race. Foutaise, il veut le monde pour lui c'est tout.


Je fixait la jeune fille en attendant mes réponses a mes question et cela fut long. Ces sur qu'elle ne me fesait pas confience son nom sera surement pas celui qu'elle me donnera mais a quoi bon s'ostiner au moin je vais pouvoir l'appeller par un nom.

Alors finalement elle me répondit, elle se nommait Feallia. Feallia oui d'accord un elfe qui ne connait pas son patrimoine nomial ... Bon cela fait un nom au moin et la suite de la réponse ne me plus pas beaucoup. Elle ne voulait pas le dire ... Cette assassin avait un petit peu d'honeur au moin. Dommage j'aurait bien aimer savoir qui ma envoiller tout ces assassin dernièrement, mais bon cela était son droit.

Alors je me leva pour ne pas laisser paraitre mon émotion rageuse. Je n'avait pas envit de lui faire du mal. Elle ne méritait pas la mort celle la avait du talent et elle était très intelligente.Je me diriga vers la table pour ramasser un petit bandage pour bander sa blessure et dessus le bandage il y avait une petit substance transparente et pateuse dessus spécialement fait pour guérir les blessure rapidement. Je m'aprocha doucement d'elle et je lui tendit le bandage pour qu'elle bande sa blessure. Je m'aprocha de ''Feallia'' et je lui tendit le bandage gentillement.

-Tien cette substance est fait d'herbe trouver dans mes forêt tu me fait confience ou pas a toi de choisir Feallia dit-je en mettant mes doigts sur le coter pour faire voir mon sarcasme.

Je retourna sur ma chaise afin de regarder la jeune fille se soigner et je lui dit ces mots.

- Au moin tu peu surement me dire combien il y avait sur ma tête cette fois si non ? et peut-être que si tu est sympathique tu pourrait me dire ton vrai nom ?.

Je la fixa de mes yeux de félins jaunes dans les sien devenu turquoise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Ven 17 Juil 2009 - 23:52

Je m’attendais à une réaction du genre, aller dis moi le! Mais au lieu de cela, il m’apporta un petit bandage avec une petite substance transparente dessus. Il me le tendit même avec douceur, m’étais-je trompé sur son sort, ou étais-ce simplement pour gagner ma confiance? Il ne semblait pas aussi fou que mon client me l’avait décrit, il semblait même presque sympathique à la longue, mais bon, je ne l’avais pas juger dès le départ, alors j’allais continuer sur cette voie jusqu’à ce que je sois certaine de sa personnalité.

J’écoutai ce qu’il me dit, ce qui concernait la substance qui mettait inconnue et je souris face à son sarcasme. Lui faire confiance? Donner ma confiance à un autre assassin était presque impossible, nous étions bien trop traîtres. Moi-même j’avais même presque gardé ma dague dans ma botte quelques minutes plus tôt, pour tenter de l’assassiner un peu plus tard. Mais je la lui avais donné, en faite, je ne sais pas ce qu’il me prit de faire cela. L’idée mettait passé en tête, mais sans avoir pourquoi, je n’ai pas tenté de la réaliser, étrange, cela ne me ressemblait pas, du moins, je crois. De toute façon, je ne croyais pas que ce bandage contient du poison, car si il aurait réellement voulu ma mort, je le serais depuis longtemps, non? Alors délicatement, je posa le bandage sur ma blessure avant de le regarder avec un petit sourire. Pourquoi je souriais? Aucune idée, à vrai dire j’ai toujours sourit même dans les pires situations, peut-être pour qu’elle soit moins pénible, mais bon, je souriais calmement tout en attendant une autre réaction de sa part.

Il retourna sur sa chaise puis me demanda combien il avait sur sa tête, une réponse rapide, un paquet d’argent. Bien que la somme que m’avait payé ce cher monsieur était bien faible pour un cible tel que Ray Riyoushi, il aurait du doubler le prix, en faite, j’allais le lui mentionner si je le revoyais un jour. Le pire dans tout cela était qu’il avait payé les autres assassins seulement 10 000 pour exécuter le travail. Bon, il était normal de sous payer un débutant, mais les pauvres fous n’auraient jamais du accepter de se battre contre un autre assassin comme premier contrat, cela était tout simplement stupide si tu n’avais pas un minimum d’expérience dans le métier. Quoi que ils avaient payé pour aussi, aucun d’eux n’avait survécu et c’était bien bon pour eux dans un certain sens. Je regarda profondément le regard de félin de Riyoushi, puis après mûr réflexion, je lui dis,

-Je vais être honnête avec vous, les autres assassins vous ont attaquer pour seulement 10 000 gold pieces, mais c’était des débutants. Quand à moi, la somme est monté jusqu’à 50 000 gold pieces, bien que selon moi, le prix devrait être doublé.

Ensuite j’avais un autre questionnement, en faite, je savais qu’il ne me croirait pas sur mon nom, c’était tout à fait normal, tout assassin se devait de garder l’anonymat, mais devais-je prendre le risque de le lui dire? Après tout, je n’avais rien à perdre, mais c’était mieux pour moi qu’il ne le sache pas. Bon, étant exaspéré je me décida en lui déclarant,

-Rox, je me nomme Roxanne…

Pour l’instant, j’avais terminé de me soigner, mais je me demandais sérieusement ce que je faisais enfermé ici. De plus, mes armes étant toute enfermées dans son armoire, tenter une évasion me compliquait la tâche. Alors ne tolérant pas le fait de pas savoir ce qui m’attendais, je répliquai aussitôt,

- Mais pourrais-je savoir ce que je fais ici et ce que vous attendez de moi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Sam 18 Juil 2009 - 0:32

Je l'écoutait parler doucement. Cela fesait chaud au coeur de voir que pour le moment je me fesait pas un ennemis de plus. Cette jeune femme était assez sympathique quoi-que méfiante, surement que mon ennemis ma décrit comme un détraquer et un tueur sadique. Je suis un animal après tout que puis-je faire de plus que de tuer pour me nourrire ?Bref 50 000 Gold ? Je m'attendait a plus , son client était un peu grateux.

Je regardait Roxanne finir de se soigner doucement quand celle ci me dit son véritable nom. Roxanne ... Cella était un très beau nom pour une assassine. JE la regardait doucement et je me leva de ma chaise pour la reprocher du bureau de travail et je me leva vers la table ou se trouvait deux bouteille d'Eau. j'en t'endit une a Roxanne et garda l'Autre pour moi.

-Roxanne ? ... Jolie nom je croit que vous êtes assez réputer dans votre domaine j'Ai entendu parler de vous souvent je savait que j'allait vous rencontrer un jour. Vous êtes très habile.

Je regardait les yeux de l'étrangèrent avant qu'Elle ne pose une question quelque peut contrariante. Ques que j'attendait d'elle ? En fait pas grand chose simplement qu'elle se soigne et qu'elle soit a l'aise dans ma demeure.

Je la regarda doucement avec un air doux et sympatique.

- Ce que j'attend de vous ? En fait rien vous pouvez vous en allez si vous le souhaiter mais vos armes son dans mon armoire inviolable, fermer a clé par un cadenas solide. Vous pouvez toujours sortir et partir sans vos armes je suis près a les garder ici un certain moment jusqu'a une nouvelle visite. Le porte va être ouvert si vous souhaiter quitter. Sinon vous pouver chercher la clé de mon armoire dans tout l'appartement, cela pourreait être long, je vous assure qu'elle est ici. Sinon je peut vous ofrir mon hospitalité pour le moment que vous souhaiter. Je n'est aucun probleme avec sa. Tout ces choix son valide et ne seront pas provacateur de ma colère. dit-je d'une voix normal mais dénué d'intonation et d'émotion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Sam 18 Juil 2009 - 3:58

Je l’avais suivi jusqu’à ce que nous soyons près de la table de travaille, ou il me proposa une bouteille d’eau, que j’accepta avec joie vue ma soiffe. Ensuite j’attendais surtout une réponse à ma question. C’était plutôt normal d’être embrouillé comme je l’étais, je venais de tenter de l’assassiner, il m’avait laissé la vie sauve, m’avait aidé à me soigner et se montrait même doux avec moi. N’importe qui serait perdu à vrai dire. Perdu en cherchant le pourquoi il agissait ainsi en ce moment. Peut-être qu’il voulait tout simplement un peu de compagnie, ce serait normal après tout, vue l’endroit ou il vit, il ne devait pas croiser beaucoup de personne chaque jour. Plusieurs théories s’offrait à moi, autant attendre avant de m’en faire une, cela me permettrais de me faire une meilleur idée de lui.

Finalement il me répondit, je pouvais partir ou rester, j’aurais bien opté pour déguerpir mon camp d’ici et retourner chez moi, mais j’avais un petit problème. Mon téléporteur était dans son armoire, j’étais dans une maison au beau milieu d’une forêt immense, j’avais beau être forte pour trouver des pistes, je ne réussirais jamais à retourner à Émeraude sans me perdre quelque fois au minimum. Ensuite, je devrais marcher durant trois à quatre jours sur des routes toutes aussi périlleuses les une que les autre, sans aucune arme pour me défendre. Et pour couronner le tout, n’ayant pas les clés de chez moi, je devrais cambrioler ma propre maison à Rhohium. Entre cette solution ou accepter l’hospitalité de Ray, il me semblait bien plus sage de choisir la deuxième, bien qu’elle ne me plaisait guère pour le moment.

Quoi que à bien y penser, je pourrais peut-être tenter quelque chose, bien que cela soit risqué. Je me dirigea vers l’armoire, prit le cadenas dans ma main puis le regarda longuement avant de me diriger près de la fenêtre que j’avais éclairé il n’y a pas si longtemps. Je bus une gorgé d’eau, regarda à l’extérieur quelques secondes avant de finalement me retourner vers Ray tout en m’accotant sur le mur. J’allais le tester un peu, alors je lui souris tout en lui déclarant,

-Je pourrais bien tenter de retourner chez moi, mais il faudrait que je commence par sortir de ses bois. Ensuite il faudrait que je marche durant environ quatre jours sans arme sur des routes toute aussi périlleuse les une que les autres. Pour finalement arriver à Rhodium, l’ou je devrais briser l’une de mes nouvelles fenêtres pour rentrer dans ma maison. Je ne suis pas sure d’être assez stupide pour choisir cette option, dis-je avec un sourire.

-Sinon, je pourrais aussi bien accepter votre offre. Je resterais ici, mais durant la nuit je n’aurais qu’a prendre l’un de vos katana pour vous forcez à ouvrir le cadenas. Ensuite je remplis mon contrat et je retourne chez moi vivre ma vie aussi banale qu’elle soit.

Je dirigeai mon regard dans le sien avec une petite lueur de défi, non en faite, c’était plus un regard doux, déterminé, mais à la fois amusé. Cela m’amusait de tester les gens, alors c’était certainement un mélange des trois en ce moment. Je pris une autre gorgé d’eau avant de lui dire d’un ton plutôt calme, mais amical,

-Seriez-vous prêt à prendre le risque? Le risque de dormir près d’une femme tel que moi, une femme qui pourrait vous tuez sans aucun remord?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Sam 18 Juil 2009 - 12:15

Je regardait la joie sur le visage de Roxanne quand je lui offrit la bouteille d'eau puis je la vit réfléchir, elle réflexissait beaucoup. Quand elle a examiner le cadena j'ai rit d'un rire exaspéré, un assassin se doit d'avoir un cadenas inviolable. La seul façcon d'ouvrir ce cadenas était d'avoir la clé car les penture se trouvait a l'intérieur de l'armoire. Ces dernière son très solide casit incassable même pour moi. Ensuite sa fabrication était en fer. Donc a moin de vouloir le faire fondre et mettre le feu a ce qui a l'intérieur, il vaut mieux trouver la clé ^^.

Suite a cette longue réflexion Roxanne me décrivit comment elle devrait se rendre a Rhodium sans arme et a pied. Ou était le probleme ? elle était quand même venu ici jusqu'a moi avec un défaite assuré sur mon territoire pour seulement 50k d'or. Alors je le dit ceci.

-Vous êtes quand même venu m'affronter dans mes forêt chez moi alors que vous ne connaisiez pas mes pouvoirs pour seulemetn 50 000 piece d'or. Ce n'est pas une petite marche de santé qui vous ferait du mal. Vous me sembler en grande forme.

J'étoufaa un sourire amusé puis j'écouta son deuxieme argument ... Me forcer a ouvrir mon armoire ? Avec mes katana ? ummm probleme est que pour ouvrir larmoire il faut que je soit libre de bouger pour me fondre dans les ombres ^^ encore la sa petite menace ne marche pas alors je répliqua ceci.

-Vous avez de bien beau plan a me proposer je n'en attendait pas moi de vous. Si vous seriez rester gentille et plaine de plasir a rester ici j'aurait été decu de votre part alors je vais vous expliquer pourquoi votre plan ne marchera pas. Premierement mes katana dorme dans l'armoire en question. C'est sur vous pourriez chercher la clé dans ma demeure pour prendre vos arme me tuer et vous sauvé. Mais je vous le dit vous ne la trouverer pas. Elle se trouve dans ma demeure mais personne ne la jamais trouver. Et pour répondre a votre dernière parole ainsi qu'a vos yeux trop confient, Oui je n'est aucun probleme a dormir en compagnie d'une tueuse puisque je vit le 100 % du temp avec moi et moi même. Vous avez surement entendu parler de ma réputation de sadique tueur et inhumain acomplit j'imagine. Alors je vous renvoit la question êtes vous prete a prendre le même risque ?

Je la regarda avec des yeux froid montrant simplement que ma patiente m'occupais emplement les idées, deja que je ne l'avait pas tuer jusqu'a maintenant je me trouvais trop sympathique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Sam 18 Juil 2009 - 16:30

Je venais de détourner mon regard pour regarder à l’extérieur, j’étais à côté sur son mur et prenais la fenêtre comme appuis tête. Je regardais à l’extérieur les nuages bouger dans le ciel. J’avais toujours trouvé le ciel magnifique, que ce soit la nuit ou le jour. En faite, je trouvais la nature tout simplement magnifique. C’est étendu verdâtre ou l’on pourrait presque se perdre à seulement se coucher à l’intérieur de ceux-ci. Ou la mer, cette énorme étendu d’eau si profond et mystérieux que l’homme n’avait pas encore exploré le quart de ceux-ci.

Soudain la voix de Ray me sortit de mes pensées, je m’attendais à recevoir une réponse qui contredirait mes plans que je lui avais exposés un peu plus tôt et j’avais raison. Bien sure que j’étais en grande forme, mais marcher durant quatre jours, cela ne me tentait guère à vrai dire. De plus, je ne prendrais jamais la chance de laisser mes précieuses armes chez quelqu’un que je ne connais pas, elles étaient bien trop précieuse pour que je prenne le risque, même si il était minime.

Ensuite, il répliqua une astuce face à mon deuxième plan, mais je trouvais déjà une faille. Bon, je ne pourrais peut-être rien tenter durant la nuit, mais lorsqu’il rangerait ses katanas dans son armoire, j’aurais la chance de peut-être récupérer l’un de mes objets. Bien que j’étais sur et certaine qu’il allait se montrer prudent lorsqu’il mettrait ses armes à l’intérieur de celle-ci. Quoi qu’un petit coup en arrière de la tête pourrait mettre hors de combat n’importe qui, mais bon, j’allais plutôt garder ce plan pour moi et m’adapter au prochaine situation ou possibilité qui allait s’offrir à moi.

Ensuite, pourrais-je dormir avec un deuxième moi, d’un coup comme cela, certainement pas. Peut-être qu’avec du temps je pourrais, mais pour le moment, c’était certain que l’idée ne me plaisait guère. Mais bon, je pourrais dormir, mais cela me prendrais du temps, au minimum une demi heure, cela j’en étais sûr. Bien que la réputation à son sujet soit était assez sinistre, cela me laissait indifférente à son égard. Une réputation n’était rien de plus qu’un ramassis de rumeur et qu’est-ce qu’une rumeur? Un ramassis d’évènements racontés de personne en personne et chaque fois exagéré par ceux-ci. Alors à quoi bon écouter celle-ci, je préférais me faire une idée moi-même sur la personne plutôt que d’écouter celle-ci. C’était ce que je faisais avec ce cher Ray en ce moment, je l’analysais de plus en plus, rajoutant et grossissent mon idées sur lui avec un ramassis de divers chose qu’il faisait. Et je pouvais voir que la patience n’était pas maître chez lui en ce moment, alors je lui répondis calmement,

-Honnêtement mon cher Ray, j’ai bien écouté toute les rumeurs à votre sujet, mais cela m’est complètement égal. Une réputation n’est qu’un ramassis de rumeur toujours poussé au maximum de l’élastique, alors je ne m’y fis pas vraiment. Je préfère me faire ma propre idée de vous, lui dis-je en le regardant dans les yeux

-Ensuite, je prendrais le risque, car de toute façon, je n’ai rien à perdre, enfin, rien de précieux à perdre, terminais-je en lui souriant doucement.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Sam 18 Juil 2009 - 17:46

Je regardait doucement la jeune femme évaluer mes paroles. Probablement qu'elle cherchait un plan pour s'enfuir, mais cela était completement inutile. Ma maison était une vrai prison. Personne ne pouvais s'échapper a moin d'avoir un pouvoir comme le mein ou similaire. Alors je regarda la jeune femme qui souriait maintenant comme une petit innocente comme si elle avait deja tout prévus dans sa tête cela me plaisait bien une proie est toujours plus amusante lorsqu'elle se débat car l'action me sortait de ma monotonie habituelle. Ensuite elle me parla des rumeur a mon sujet ... je c'est que j'ai beaucoup de rumeur a mon sujet j'était très connu d'enkidiev comme la personne la plus détester ou la plus inhumaine qui soit. Il faut dire que mon isolé social ma pas aidé. Certain disait que je m'était isolé dans le but de provoquer des meutre sans probleme ou encore que je kidnappait des gens pour les dévoré. Le fait de dévoré la chair ennemis était seulement un trait animal de ma part je les répété trop souvent, Je ne suis pas humain, je suis une bête imprevisible. Mais cette jeune fille voulait se faire une opinion d'elle même. Bien elle était beaucoup plus intelligente que le reste des gens que j'ai connu.

-Alors si je comprend bien vous accepter mon offre d'hospitalité. Alors je vais de ce pas chasser notre souper ce soleil baissant nous offrira de petit vent frais. Un petit feu nous ferra le plus grand bien alors je vais revenir. Dit-je d'une voix amusé.

Je me transforma rapidement en Guépard blanc et je me jeta sous le lit avec vitesse ou je disparut completement dans l'ombre sans que la jeune fille voit le processus. Et je réaparut de l'ombre derrière un arbre. En émetant un grand rugissement de félin je partit sur une course rapide pour aller chasser des cerf ou peut-être un sanglier cette fois qui sais ?

Si pendant mon absence la jeune fille veut s'enfuir elle na aucun moyen les barreau au fenêtre son très solide et la porte est vérouiller de l'éxtérieur.

Je ne du pas courir longtemp avant d'abattre un gros cerf que je transporta en avant de ma porte et un gros sanglier que j'amena au même endroit. Alors par les ombres j'apparut dans mon armoire ou je déposa mes katana très silencieusement et je prit un briquet puissant pour allumer un feu. En suite je retourna dans les ombre pour revenir devant ma porte et je vint pour l'ouvrir. Toute la chase et la préparation a du prendre environ 20 a 30 minute.

(je te laisse agir un peu ^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Sam 18 Juil 2009 - 23:57

Je regardais calmement dehors, j’attendais une réaction de sa part à vrai dire. Finalement, il me répondit, me disant qu’il allait chasser notre souper et que nous allions manger à l’extérieur devant un feu. Cela me comblait, mon estomac commençait à réellement à avoir faim, la dernière fois que j’avais mangé remontait à ce matin, alors il était normal que celui-ci réclame quelque chose. Mais une chose ne me plaisait pas, c’était son, ‘’ je vais revenir’’. Il n’allait tout de même pas me laisser ici toute seule? Certainement pas, enfin j’espérais, je me replaçai droite sur me jambes, me préparant à sortir à l’extérieur, lorsque je le vis se transformer en guépard. À peine j’avais prononcé, attendez! Qu’il était trop tard, il venait de disparaître sous le lit.

D’accord, d’apparence je restais calme et je souriais, mais à vrai dire, cela ne me plus pas beaucoup. Comment il avait pu disparaître sous un lit de toute façon, peut-être qu’il y avait un trou dans le mur? Je me rapprochais du lit, regarda en dessous de celui-ci et me retrouva devant, rien. Bon, voilà qu’il m’avait refait un autre tour de passe passe. Au moins, maintenant j’étais sûr et certaine qu’il pouvait se téléporter.

Bon, si je ne pouvais prendre mes effets, j’allais au minimum aller prendre l’air dehors. Je me rapprochais de la porte, alla pour l’ouvrir, mais un autre problème me barrait la route. Il n’y avait aucune poignée sur celle-ci! D’accord, quel imbécile ne mettrais pas de poignée sur sa porte de maison! Peut-être qu’il fallait frapper dedans pour qu’elle s’ouvre. Je frappa dans celle-ci avec mon poing gauche, mais rien ne se produit mise à part une douleur dans ma main. Je lâchais un juron et me rapprochait d’une fenêtre dans l’espoir qu’elle s’ouvre.

J’arrivai devant la fenêtre et ne pu m’empêcher de soupirer lorsque je vus des barreaux sur celle-ci. Okay, est-ce que c’était une ancienne prison? Car cette maison avait tout pour l’être, aucune poignée, des barreaux aux fenêtres, un énorme cadenas et aucune autre sorti mise à part la porte d’entré. J’agrippa la grille avec mes deux mains, puis tenta d’arracher celle-ci. Bon, je dus abandonner l’idée de la fenêtre, car peut importe la force que j’y mettais, elle ne bougeait pas d’un poil.

Étant aussi têtu qu’une mule, je continuai de chercher un moyen de sortir, je regardais derrière chaque meuble, passait ma main sur les murs en quête d’un quelqu’onc passage ou moyen de sortir, mais encore, cela restait un échec. Je crois que je commençais à paniquer un peu, car sans même m’en rendre compte, je retournai vers la porte, mais ne pus m’empêcher de dire bien fort,

-Non, tu me niaise?! Depuis quand une porte n’a pas de poignée! Cela ne s’appellerait pas une porte sinon! Dis-je avant de m’asseoir dos à elle.

Bon, je devais me calmer, cela ne servirait à rien de m’énerver, de plus, ce n’est pas dans cet état que je serais capable de bien me concentrer. J’avais fouillé chaque fenêtre, chaque mur, le plancher et même le plafond, puis je n’avais rien trouvé, même la clé était restée bien caché. Mais pourtant, il devait bien y avoir un moyen de sortir, mais j’avais tout inspecté à fond, je l’aurais découvert si il y en aurait eu un.

Je soupirais tout en souriant, il m’avait bien eu celui-là, voilà que je perdais même mon sang froid dans cette pièce. Je me relevai et me dirigeait vers le lit. M’avouant vaincu, je retirai ma cape, laissant apparaître mon long gilet blanc sans manche, ma camisole rouge et mes shorts qui m’arrivait au mi cuisse. Ensuite, tout en me calmant, je me couchai sur le lit les mains en arrière de la tête et les yeux mis clos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Dim 19 Juil 2009 - 0:36

Je me trouvais devant la porte quand j'entendit Roxanne chialer a propos de celle-ci ^^. Pourquoi cette porte n'avait pas de poigner ? ... en fait pourquoi j'en avait simplement pas besoin. Ok j'avoue laisser Roxanne seul dans une véritable prison n'était pas très sympatique mais je n'y avait pas vraiment pensser. J'échappa un petit rire amuser quand je l'entendit se jeter sur mon lit. L'idée était aléchante de lui envoiller un loup mais pas très sympatique. Mais bon j'aimait bien l'idée alors je m'aprocha du petit cercle de pierre qui ce trouvait a 3 mètre de ma maison ou se trouvait les deux cadavre d'animal.

D'un mouvement de main je fit apparaitre un loup ombrale dans l'ombre de ma maison. Ce dernier était completement noir et gris constituer d'os uniquement, de grosse corne pointu se trouvais chaque coter de sa machoir et ses yeux était constituer de petite flamme bleu. le loup en hauteur fesais 1m50 et en longeur il fesait 2m en largeur il mesurait 1mètre. au bout de chaque patte se trouvais 3 grosse griffe tranchante.

PEndant que le loup se dirigait vers la porte moi je commenca préparer le feu de façon a ce qu'il prend facilement se qui prit moin d'une minute. Alors j'installa mes grilles en metal inchaufable pour faire cuir la viande. Pendant se temp le loup débarra la porte dans un petit déclic et il se coucha a 2 mètre en face de celle-ci. Alros gentillement je dit a Roxanne.

- Tu peut sortir la porte est bébarer il y a un petit troue au bas pour s'agripper. dit-je d'une voix douce

Alors doucement je prit une petite dague de ma ceinture pour dépecer la viande. La dague n'était pas asser coupant pour trancher un être humain ni asser piquante pour transpercer. Alors doucement je fit un paquet de tranche de cerf et de sanglier que je dépossait sur des petite assiettes en plastique. Une fois terminer que fit cuir la viande morceau par morceau pour les déposer dans d'autrre assièete en part égale de chaque sorte. Alors doucement je commencais a faire cuir la viande. Discretement je fit assemblant de cacher ma dague dans ma cape mais en réalité je la cacha dans le pays des ombre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Dim 19 Juil 2009 - 1:48

Finalement Ray réapparut dans le décor, il n’était pas trop tôt! Cela devait faire au moins 30 minutes qu’il était parti, je commençais même à manquer de sujet au quel penser, ce qui était extrêmement rare! Je me relevais tranquillement de son lit pour me diriger vers la porte d’un pas lent. Si jamais il me refaisait ce coup, je jure devant dieu que j’allais l’assassiner! Voir pire, le torturer jusqu’à ce que mort s’en suive. Bon, j’ouvrais la porte comme il me l’avait expliqué et je fus soulagé de pouvoir finalement prendre l’air.

Je regardais Ray qui plus loin faisait cuire la viande, j’allais aller de ce pas le rejoindre et lui dire ce que je pensais de sa maison, lorsque quelque chose en face de moi retint mon attention d’un seul coup. Le soleil commençait à disparaître, alors cela me prit quelques secondes pour habituer ma vision correctement à la noirceur qui s’installait.

-Mais ques-ce que, dis-je a voix basse tout en me concentrant sur la forme devant moi.

Lorsqu’elle fut intacte, je pus bien voir en détail ce qui se trouvait devant moi. Je recula aussitôt dans la maison et referma la porte derrière moi en disant rapidement,

-Ques-ce que c’est que ça!

Lors de cette phrase, je mettais mise dos à la porte pour pouvoir avoir un meilleur appuis sur celle-ci, au cas ou cette chose tenterait de la défoncer. Est-ce que j’avais bien vu ce que j’avais vu? C’était comme une espèce d’animal monstrueux, comme un chien zombi seulement fait d’os noir. Je me préparais au pire en ce moment, mais rien n’arriva. Avais-je rêvé? Cela ne serait pas impossible, j’avais faim, je n’avais pas passé une bonne nuit de sommeil depuis des lustres, je venais d’être resté coincé dans une maison durant trente minutes au minimum et maintenant, j’étais libre de sortir et je tombais face à face avec ce monstre, qui était peut-être même une illusion. Oui, j’avais bel et bien besoin de vacance si s’était une illusion créé par mon subconscient. Mais bon, je n’avais qu’un moyen de le découvrir, alors j’ouvris un petit peu la porte et regarda à travers la petite ouverture que je venais de créer. Il était encore la, ce n’était pas mon imagination dans ce cas, il était réel, c’était encore pire à vrai dire.

Mais une chose m’étonnais, la créature me regardais, mais restait bien calme devant la porte. Comme si elle avait reçu l’ordre de simplement rester couché la. Tout à coup Ray me revint en tête. Cela ne m’étonnerait même pas qu’il soit derrière tout ça. Ce sale traître, déjà il me désarmait, m’enfermais dans sa maison, en plus il voulait me faire faire une crise cardiaque en m’envoyant cette créature? D’accord, ce serait quoi la prochaine fois, il me lancerait l’une de mes propres fléchettes et me paralyserait sans le faire exprès?

Je ne savais pas pourquoi, mais j’avais beau lui chialer dessus mentalement, je ne le détestais pas pour autant. C’était comme moi et d’autre de mes amis, c’était plus amicale qu’autre chose. Depuis que je me suis levé ce matin, il y a beaucoup de chose bizarre qui me sont arrivé en faite. Mais bon, peu importe, pour le moment, je regardais le loup face à moi avant de regarder Ray et de lui dire avec une marque de sarcasme,

-Hahaha, très drôle, me faire chercher une sorti introuvable durant trente minute n’était pas suffisant?, lui dis-je avec un sourire en coin tout en restant derrière la porte de la maison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Dim 19 Juil 2009 - 11:55

Je continua a faire cuir le souper doucement sur les grilles. Javait deja fait cuir le quart de la viande quand j'entendit exclamation de Roxanne a la vue de mon loup un grand sourire amusé se dessina sur mes lèvres. Et j'étouffa un rire amusé quand j'entendit la porte claquer. Venait t'elle vraiment de se réfugier a la vu de mes chien de compagnie ? Je regarda par dessus mon épaule pour apercevoir le sourire de Roxanne toujours cacher derrière ma porte. Je lui adressa un sourire coupable et un second mauqueur. Je l'invita d'une signe de main a me rejoindre.

- Ne t'inquiète pas il ne sont pas méchant t'en que je m'en sert pas en combat. A ce moment il sont légèrement plus dangereux dit-je d'une voix douce.

Je continuait a faire cuir la viande sans dire a Roxanne qu'un second loup se trouvais a environ 1 mètre du feu en avant de moi. Alros je me tourna vers Roxanne en lui souriant doucement.

-Ton courage t'aurait t'il deja lacher ? dit-je d'un ton sarcastique.

(PANNE DINSPIRATION XD)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 20 Juil 2009 - 2:59

Alors il n’était pas méchant, en faite il n’était pas méchant en ce moment. Quoi qu’en combat, je ne doutais pas que ce monstre devait être redoutable. Seulement à y penser, j’en avais des frissons dans le dos. Et moi qui croyait que les ‘’zombi’’ n’était qu’une invention pour faire peur au enfant et bien j’avais la preuve vivante qu’il y en avait. Le sourire se Ray me confirma bel et bien qu’il était le coupable, alors en plus de devoir le supporter lui, je devrais supporter cette chose en plus. Quoi que si le loup restait simplement couché comme ça, ce n’était pas si pire, mais j’espérais qu’il ne viendrait pas me voir pour avoir une caresse.

Je sortis finalement à l’extérieur, referma la porte derrière moi, puis profita de l’air frai qui remplissait mes poumons. Cela me faisait du bien de pouvoir changer d’air, surtout si l’air était aussi pur qu’ici. Quoi que c’était normal, nous étions tout de même dans le milieu d’une grande forêt ou il y avait une grande diversité de végétation. Pour le moment, je profitais aussi de la sensation que le vent dans mes cheveux me procurait, comme si mon cuir chevelu se réhydratait d’un seul coup. J’avais beau être une assassine, je pouvais tout de même être féminine, la preuve. J’étais une maniaque de la propreté, j’adorais aller m’acheter du nouveau linge et j’aimais être présentable, en faite, je ne pouvais sortir sans être au minimum coiffé et bien habillé. Tout mon linge à Rhodium m’avait couté une fortune, mais il en valait la peine de mon point de vue.

Soudain Ray me sortit de mes pensées avec une phrase que je considérais plus comme provocante que sarcastique. Mon courage, m’avoir lâché? Même pas dans ces rêves les plus fous, je ne lui ferais jamais ce plaisir, il pourrait toujours mourir avant que j’ai peur de lui ou de quelque chose sur cette terre. Son chien m’avait simplement surpris, en faite qui ne l’aurait pas été mise à part lui. Tu sors et te retrouve face à un gros loup squelettique avec des yeux en flamme bleu, c’est tout simplement normal que quelqu’un face le saut. Alors comme pour lui montrer qu’il avait tord, je passa juste à côté du premier loup et me rendit jusqu’à lui, ou je vis un deuxième chien comme l’autre couché un peu plus loin. Un seul m’aurait suffi à vrai dire, pourquoi il fallait qu’il y en est deux? Je n’avais pas peur d’eux, il me répugnait simplement un peu, comme une araignée, elle ne me fait pas peur, mais disons que je n’aurais pas envi de la prendre. Après avoir replacé mon côté blanc et m’avoir déplacé les cheveux de la figure, je luis dis d’un ton amusé,

-Même dans tes rêve les plus fous, tu ne verra jamais mon courage me laisser tomber, dis-je avec un sourire en coin

Je commençais à m’adapter de plus en plus à son attitude, il n’était pas aussi pire que les gens le disaient à vrai dire, j’appréciais même presque sa compagnie. Avant tout je devais remplir mon contrat, mais d’un autre côté, je voulais le laisser tomber et peut-être le laisser à Zoar, l’un de mes amis, enfin, partenaire. Car peut-être que rester ici quelque temps me ferait du bien. Depuis quelques semaines je cherchais un moment ou une occasion qui me permettraient de me reposer, on dirait que je l’avais finalement trouvé. Mais bon, je devais me questionner et choisir avant de prendre une quelqu’onc décision, repos ou travail?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Invité le Lun 20 Juil 2009 - 17:43

je continuait a faire cuir mes tranche de viande doucement une après les autre sans les faire brûler. Je prenait mon temp pour observer la jeune femme qui avait l'Air de nature assez lunaire c'est a dire qui ce perd facilemetn dans ses pensser. Je la regardait sans que elle me remarque j'attendait qu'Elle réagisse a ma remarque et cela se produisit.

Dans mes rêves ? enfaite dans mes rêve je souhaite qu'elle garde son courage sinon l'abandon serrait ennuyant qu'elle défit il y aurait ? Aussi bien la tuer maintenant si elle perdait son courage.

J'aimait bien la voir ainsi. Faible désarmer en présence de mes bête sanguinaire. Ces dernier était calme il ne bougait pas beaucoup quand il bougait c'était pour se chercher un apuit plus confortable.

Aucun organe n'était visible sur eux mais ces bête était belle et bien vivante intellignete et libre. Comme de vrai animaux de compagnie. Je les adorait, il on tellement tuer en ma compagnie qu'il en on fait un jeu. Mais je leur refusait un plaisir qui leur chatoullait les machoire.

L'envit de tuer Roxanne leur était puissat. Pourquoi elle ? Comme si ses chien savait qui elle était. Mais bon un simple regard les détendit sur le champ. Ensuite j'invita Roxanne a me rejoindre d'un petit signe de la main acompagné d'un sourire sympathique. Je la considérait encore ennemis mais au moin comme sa elle vivait mieux sans stress de vouloir en finir avec moi.

Les viandes était maintenant toute prêtes je les mit en part égale dans chaque assiète et tendit la première a Roxanne pour garder la seconde.

Soudain un de mes loup ce leva en me regardant étrangement. Je comprit aussitot se qu'il voulait je me leva doucement et me diriga vers les deux cadavre d'animal a 2 metre de moi. Je ramassa le cadavre du cerf et le lanca de toute mes force vers mon premier loup. Ce dernier l'attrapa aisément et commenca a broyer les os du cadavre avec ses grosse machoir. Je prit alors le deuxieme cadavre pour le jeter a mon deuxieme loup qui fit la même chose. Tout se qu'on entendait était de FAIBLE bruit de broyement d'os mais rien de bien fatiguant juste un peu dégoutant pour autre personne que moi.

Je retourna alors au coter de Roxanne et je commencit a manger apres qu'elle est commencer par pur politesse.

- Alors raconté moi ou habiter vous et votre passer parler moi de vous un peu et dite vous que si vous me le dite pas je pourrait quand même le savoir. Vous êtes bien placer pour savoir qu'un assassin peut avoir n'importe qu'elle imformation ou presque. dit-je d'une voix douce et calme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Térritoire et maison de Ray Riyoushi Empty Re: Térritoire et maison de Ray Riyoushi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum